Tribunal de Bir Mourad Raïs : le Directeur général du groupe Ennahar placé en détention provisoire    Le PAD lance ses propres consultations    Le RAJ célèbre la première année du Hirak    L'Algérie, sacré pays ou terre profane ?    Il y a deux ans, disparaissait Dr Laâziz Kessas    Les dossiers Khelil et Ghoul transmis à la Cour suprême    Un apport indéniable    Le P-dg d'Ooredoo expulsé d'Algérie ?    13,4 milliards DA d'investissement en 2019    Le Galaxy Z Flip, le premier écran en verre pliable de Samsung    Plaidoyer pour un cadre juridique en faveur des start-up    La BM plaide pour un nouveau contrat social    L'Algérie s'engage à Tunis avec le Comelec    Le cynisme met fin au sauvetage humanitaire en Méditerranée    Le Président Tebboune accorde des entrevues à des médias nationaux et etrangers    Tunisie: Ennahdha soutient le gouvernement Fakhfakh, vote de confiance la semaine prochaine    L'UA encourage le Mali à dialoguer avec les chefs terroristes    Erdogan menace la Syrie d'une opération à Idleb    Khalifa Haftar reçu par le ministre russe de la Défense    Espagne/Andalousie: Création de l'intergroupe parlementaire "Paix au Sahara occidental"    Serport saisit la justice    Erling Haaland, naissance d'un géant    Les Rouge et Noir renouent avec le derby    La FAF met la pression sur l'entraîneur Saber Bensmaïn    Fin de mission du comité de sauvegarde de l'USMA    CRB : quelle charnière centrale à Biskra ?    Agression d'une enseignante par un étudiant, le syndicat s'insurge    Les syndicats chez Ouadjaout la semaine prochaine    SOS Méditerranée sauve 98 personnes d'un nauffrage    Décès du poète et chercheur Ayache Yahiaoui    ACTUCULT    Les chemins vers l'art    La femme, une icône du pacifisme de la révolution    "Et si je les tuais tous, Madame", le monologue des silences bavards    Zahir Abdjaoui en concert à Montréal    Aïn témouchent : deux morts et 13 blessés dans un accident de la route    A la demande de la défense: Le procès Hamel reporté au 11 mars    Division nationale amateurs - Centre: Le WA Boufarik sur du velours    Pour faire face à la grève: Air Algérie affrète deux avions et recrute de nouveaux personnels navigants    Travaux de maintenance du réseau électrique: Des perturbations dans l'alimentation électrique dans trois communes    Constantine: Saisie de plus de 1100 capsules de psychotropes    Es Sénia: Plus de 158 tonnes de tabac à chiquer saisies    Que serait le 7e art sans les artistes ?!    Polémique autour de la délimitation des frontières maritimes    Chakib Khelil et Amar Ghoul bientôt devant la Cour suprême !    Berraf dénonce un 'montage'    Près de 700 "gülenistes" arrêtés ou recherchés en Turquie    Sétif: démantèlement d'un réseau de trafic de pièces archéologiques datant de l'époque romaine    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Prise de mesures anticipées pour assurer la sécurité socio-économique du pays Ouyahia affirme que le gouvernement va de l'avant dans sa démarche
Publié dans Le Maghreb le 09 - 06 - 2018

Le Premier ministre, Ahmed Ouyahia a affirmé jeudi que le gouvernement "va de l'avant dans sa démarche pour la prise de mesures anticipées afin d'assurer la sécurité socio-économique du pays".
Lors d'une séance plénière du Conseil de la nation, consacrée aux questions orales et présidée par Abdelkader Bensalah, président de cette instance, M. Ouyahia a indiqué, en réponse à la question du sénateur Mahmoud Kissari, sur les mesures prises par le gouvernement pour créer des centres d'études stratégiques, que "le gouvernement va de l'avant dans sa démarche pour la prise de mesures anticipées et la mise en action de dispositifs et de mécanismes à même de garantir la sécurité socio-économique du pays".
Ces mesures s'inscrivent dans le cadre "d'une démarche intégrée et cohérente qui veille à l'implication de toutes les parties concernées dans l'élaboration d'études analytiques et de recherches stratégiques et prospectives, au service du processus de développement national durable et de l'intérêt suprême du pays", a estimé M. Ouyahia.
"Les changements et les développements internationaux et nationaux dans les différents domaines, notamment sur le plan économique, ont souligné le besoin de procéder à des études prospectives, afin d'éclairer les centres de prise de décision", a précisé M. Ouyahia qui a dit que cela a "incité les pouvoirs publics à oeuvrer à la réunion de toutes les conditions nécessaires à leur réalisation".
Dans ce cadre, le Premier ministre a indiqué que les pouvoirs publics s'étaient attelés depuis 1984, à l'institution d'un dispositif de veille, appelé "Institut national d'études de stratégie globale (INESG)", chargé de l'observation de toutes les orientations socio-économique, financière, technologique et culturelle, pour leur permettre d'approfondir et de peaufiner leur vision générale du processus de développement national et d'être au diapason des évolutions afin de préserver l'intérêt suprême du pays".
Crée par décret n84-392, l'INESG est une institution à caractère scientifique jouissant d`une personnalité morale et de l`autonomie financière, placée sous la tutelle du président de la République".
Aussi, cet organisme tend "à identifier les facteurs et les mutations qui impactent la vie politique, économique, sociale et culturelle, pour les analyser, en coordination et en concertation avec les différents secteurs et instances concernées".
L'institut a pour mission d`effectuer des études prospectives sur la société algérienne et son évolution, outre une évaluation globale du développement national, tout en réalisant des études et des recherches à même de contribuer au développement de l`environnement national et à la promotion des relations internationales, à travers l'actualisation de la stratégie nationale globale en matière de développement et des politiques adoptées par les différents partenaires de l'Algérie et l'évaluation de leurs résultats aux niveaux sécuritaire et économique du pays". L'Institut a pour rôle également "d'engager une réflexion dans le domaine des relations internationales et les questions de défense et de sécurité en ce qui concerne leur évolution et leur implication sur la politique nationale et internationale de l'Algérie".
Les missions de cet Institut sont intégrées "dans une démarche globale destinée à déterminer les différentes possibilités ou moyens d'action permettant d'anticiper et de faire face aux événements. Et partant, impulser toute initiative visant à sauvegarder et renforcer l'intérêt national", a affirmé M. Ouyahia.
Il existe, selon le Premier ministre, plusieurs autres structures au niveau des différents départements ministériels, chargés de la mission de prospection et d'anticipation dans des domaines précis, à l'instar de la Direction générale de la prospection et des études au niveau du ministère des Affaires étrangères, chargée du développement des activités de recherche et de développement prospectif, et des évaluations favorisant la prise de décisions concernant les questions internationales d'actualité.
Ces missions consistent aussi à promouvoir la coopération avec les instances et institutions internationales, avec l'élaboration d'une stratégie et programmes de travail pour la diplomatie algérienne.
Parmi ces structures également la Direction générale de la prévision et des politiques relevant du ministère des Finances, chargée d'élaborer les prévisions de macroéconomie et une évaluation des politiques budgétaires et fiscales du pays.
Il s'agit aussi de la Direction générale de l'économie numérique relevant du ministère de la Poste, des Télécommunications, de la technologie et du Numérique qui veille à l'élaboration "d'une politique nationale de promotion de l'économie numérique et des nouvelles technologies" et de la Direction du développement et de la prospection au niveau du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique en charge des études prospectives visant à promouvoir les activités du secteur.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.