Les agences commerciales d'AT ouvertes dimanche 1er novembre    Sahara occidental: toute dérobade au référendum d'autodétermination rend caduc le cessez-le-feu    Les électeurs ivoiriens attendus samedi aux urnes pour élire leur président    Illizi-référendum: les bureaux itinérants accueillent les électeurs dans de bonnes conditions    L'Algérie condamne l'acte terroriste ayant ciblé un lieu de culte à Nice en France    Militaires français au Sahel. Un inconscient colonial si peu refoulé.    Cyclisme: les lauréats de 2019 récompensés à Staouéli    Foot-Covid19:le trio arbitral algérien confiné en Egypte "se porte bien"    Covid-19: 319 nouveaux cas, 195 guérisons et 7 décès    Explosion de gaz à Médéa, plusieurs blessés déplorés    Pourquoi le 1er novembre 1954 ?    ETAT DE SANTE DU PRESIDENT TEBBOUNE : La Présidence de la République rassure    Ligue 1-Covid19: le championnat peut reprendre mais sous conditions    REVOLUTION ET REVISION CONSTITUTIONNELLE : Demain, Novembre du changement    GPL : L'Algérie en mesure de convertir 500 000 véhicules/an    LE GENERAL SAID CHANEGRIHA SOULIGNE : ‘'Le personnel militaire doit avoir une conscience élevée''    Dessins et desseins de la France coloniale    Retour de la chaine Al Jazeera    FINANCE ISLAMIQUE : Forte adhésion des citoyens à Mostaganem    MASCARA : 718 mille quintaux d'olives prévus cette année    TISSEMSILT : Des secteurs d'utilité publique sans directeurs    POUR FORAGE ILLICITE D'UN PUITS A TIARET : Arrestation de 2 personnes à Medrissa    DEMANTELEMENT D'UN RESEAU DE DEALERS : Saisie de 5201 psychotropes à Tiaret    Liverpool: Van Dijk opéré avec succès    Real Madrid: un nouveau plan pour Dybala ?    Bayern Munich: Flick envoie un message à Alaba    "La honte à ceux qui séparent les épines des roses", le parcours d'une militante associative    ORAN : Un riche programme pour le Mawlid Ennabaoui    PRIX DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DU JOURNALISTE PROFESSIONNEL : La lauréate Leila Zerguit honorée par le wali d'Oran    Octobre rose à Constantine: des femmes atteintes de cancer du sein à cœur ouvert    Service Presse de la wilaya III historique : la communication en soutien de la Révolution    La France a mené en Algérie une "guerre totale" qui a décimé la population autochtone    Référendum : l'Algérie est en phase de franchir une "étape décisive"    Tebboune reçoit un traitement en Allemagne, son état de santé "pas préoccupant"    L'ouverture du scrutin peut être avancée dans les zones éloignées et à l'étranger    Des ateliers sur la cybercriminalité en Algérie et en Tunisie    "Cette Constitution doit passer"    10 décès et 320 nouveaux cas    Annulation de toutes les réunions physiques à l'ONU    Qui a dit que deux parallèles ne se rencontrent jamais ?    Soumana prêté une saison au NC Magra    Le stage de Zéralda a pris fin sur une bonne note    L'UA inquiète de l'afflux des terroristes étrangers en Afrique    L'Azerbaïdjan accuse l'Arménie d'avoir tué 19 civils    Zeghmati "corrige" Sidi-Ali Khaldi ?    L'Opep+ a réussi à stabiliser les cours    L'Algérie procèdera à la réalisation "progressive" de centrales électriques    Les hôpitaux mobilisés à Chlef : Ouverture de nouveaux centres anti-Covid 19    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Malgré des résultats record portés par la cherté des iPhone : Apple puni en Bourse
Publié dans Le Maghreb le 05 - 11 - 2018

Apple s'est assuré des résultats financiers trimestriels et annuels record grâce aux prix élevés de ses iPhone, qui coûtent en moyenne 800 euros, mais s'est vu lourdement sanctionné en Bourse jeudi en raison notamment de prévisions de fin d'année jugées timides.
La déception des investisseurs a eu pour effet de faire passer brièvement la capitalisation du groupe sous la barre symbolique des 1.000 milliards de dollars franchie pour la première fois le 2 août.
Vers 23H30 GMT, le titre se repliait encore de 6,62% à 207,50 dollars dans les échanges électroniques d'après clôture à Wall Street. Les marchés ont mal accueilli les prévisions de ventes, jugées trop timides, pour la fin de l'année, une période habituellement faste pour la marque à la pomme, qui table sur 89 à 93 milliards de dollars de chiffre d'affaires, sous la fourchette moyenne des analystes. Lors d'une conférence téléphonique avec des analystes, le groupe a expliqué sa prudence par plusieurs facteurs: des taux de change défavorables (à hauteur de 2 milliards de dollars) et des incertitudes macroéconomiques dans certains pays émergents. De plus Apple n'est pas certain de pouvoir fabriquer assez d'appareils pour répondre à la demande.
Les investisseurs ont aussi mal réagi à l'annonce par le groupe qu'il ne donnerait plus désormais de chiffre de ventes pour ses iPhone, une donnée scrutée de près par les marchés financiers mais qu'Apple considère comme peu révélatrice de sa santé financière. Pourtant, le groupe avait publié des résultats meilleurs que prévu sur le trimestre et sur l'année, parvenant une fois encore à tirer profit des prix très élevés de ses iPhone, qui coûtent environ 175 dollars de plus que l'an dernier en moyenne. "C'était une grande année et un grand trimestre pour l'iPhone", a résumé le PDG Tim Cook, pendant la conférence téléphonique.
L'iPhone en moyenne à 793 dollars
Sa stratégie de prix élevés --renforcée l'an dernier avec l'iPhone X et l'iPhone 8-- lui a donc permis de voir son chiffre d'affaires tiré des iPhone augmenter de 29% à 37,2 milliards de dollars alors qu'Apple a vendu quasiment autant de Smartphones qu'à la même période l'an dernier. Avec 46,9 millions d'unités écoulées, la marque en a même vendu moins que ne l'espéraient les analystes.
Le groupe a confirmé en septembre sa stratégie du très haut-de-gamme, avec l'iPhone Xs (à partir de 999 dollars aux Etats-Unis) et Xs Max. Toujours très dépendant de l'iPhone, Apple doit pratiquer une stratégie de prix habile dans un marché mondial du Smartphone quasiment saturé: assez élevé pour garantir une hausse de son chiffre d'affaires mais sans pour autant faire fuir les consommateurs.
Tactique payante, puisque le chiffre d'affaires total est, à 62,9 milliards, en hausse de 20% et meilleur que prévu. Meilleur qu'anticipé aussi sur l'année entière, à 265,6 milliards de dollars (+16%). Meilleur que prévu également, le bénéfice net ressort à 14,2 milliards (+32%) sur le dernier trimestre, et 59,5 milliards de dollars (+23%) sur l'année. Le bénéfice trimestriel par action, référence à Wall Street, atteint 2,91 dollars.
Le groupe, qui cherche à se diversifier pour être moins dépendant de son Smartphone, a vu ses "services" (App Store, Apple Music, Apple Pay...) rapporter près de 10 milliards de dollars de chiffre d'affaires trimestriel. Avec environ 12% du marché mondial, la firme à la pomme a perdu au deuxième trimestre (avril-mai-juin) sa deuxième place en termes d'unités vendues, détrônée par le chinois Huawei qui connaît une croissance ultrarapide, selon les cabinets Gartner et IDC, dans un marché toujours dominé par le sud-coréen Samsung.
Le marché mondial a baissé de 1,8% au deuxième trimestre par rapport à la même période l'an dernier avec 342 millions d'appareils vendus, selon IDC.
Alors que le chiffre d'affaires des iPad a connu un repli de 15% au quatrième trimestre, Apple semble vouloir pour l'avenir miser aussi sur les prix pour sa tablette et ses ordinateurs portables, avec un nouveau MacBook Air et nouvel iPad pro présentés mardi à des montants relevés par rapport à leurs prédécesseurs.
Malgré les critiques souvent adressées au groupe (optimisation fiscale, condition de travail chez les sous-traitants, dépendance à la technologie, prix élevés, obsolescence programmée, panne d'inspiration...), Apple échappe néanmoins en grande partie au feu roulant de reproches adressés aux autres géants technologiques Facebook et Google concernant la gestion des données personnelles des utilisateurs.
Repasse sous les 1 000 milliards de valeur boursière
L'action Apple poursuivait vendredi sa chute à la mi-séance et faisait repasser l'entreprise sous le cap symbolique des 1.000 milliards de dollars de valeur boursière, au lendemain de prévisions de ventes de fin d'année décevantes.
Vers 17H00 GMT, le titre du géant informatique perdait 7,27% à 206,07 dollars, faisant passer Apple sous le millier de milliards de dollars, sur la base d'éléments financiers communiqués par l'entreprise à l'été.
Le nombre d'actions en circulation de l'entreprise, et donc le re-calcul de sa valeur boursière, devait être dévoilé sous peu par l'entreprise, à l'occasion de la publication d'un document actualisé. Le 2 août, Apple était devenue la première entreprise cotée à Wall Street à franchir la barre des 1.000 milliards de dollars de capitalisation boursière, en dépassant le prix de 207,05 dollars l'action. Cette capitalisation boursière évoluait à 995 milliards de dollars à la mi-séance vendredi. Les investisseurs ont mal accueilli les prévisions de ventes du groupe et jugées trop timides, pour la fin de l'année, une période habituellement faste pour la marque à la pomme. Celle-ci table sur 89 à 93 milliards de dollars de chiffre d'affaires, sous la fourchette moyenne des analystes.
De plus, les investisseurs ont mal réagi à l'annonce par le groupe qu'il ne donnerait plus désormais de chiffre de ventes pour ses iPhone, une donnée scrutée de près par les marchés financiers mais qu'Apple considère comme peu révélatrice de sa santé financière. "Les prévisions pour le prochain trimestre combinées à la fin des chiffres de ventes ont engendré un mouvement d'humeur assez général" a observé Richard Windsor de la société de recherche financière Radio Free Mobile.
"Apple signale que l'avenir est moins prévisible", a-t-il ajouté.
Le groupe dirigé par Tim Cook a par ailleurs annoncé des résultats trimestriels et annuels record grâce aux prix élevés de ses iPhone, qui coûtent en moyenne 800 euros.
Le titre Apple, membre éminent des indices Dow Jones, Nasdaq et S&P 500, est particulièrement scruté par les investisseurs dans la mesure où les mouvement brutaux sur son titre affectent souvent la tendance générale à la Bourse.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.