Justice : Mandat de dépôt contre Saïd Bey et mandat d'arrêt contre Habib Chentouf    Le bal des hypocrites    La rue applaudit les décisions    Un député FLN démissionne pour rejoindre le Hirak    Création d'une instance indépendante chargée d'organiser les élections : Début de la rencontre de concertation sur les mécanismes    Corruption : Report pour la semaine prochaine de l'affaire du sénateur Boudjouher Malik    Argent détourné en Algérie : M. Djillali Hadjadj chiffre à près de 60 milliards de dollars les sommes détournées    Le baril "accompagne" le Hirak    Huawei innove dans la gestion des flux de passagers    Le fromage Bouhezza en fête    Hi-Tech : Samsung pourrait devenir fournisseur d'Orange en 5G    Coopération bilatérale : La Russie et la France s'allient pour créer un réseau de maisons de retraite    Sri Lanka : Des attentats font plus de 160 morts le jour de Pâques    La contestation suspend les discussions avec l'armée    Libye: Tripoli toujours sous la menace armée, avancée des troupes du GNA    Washington met fin aux exemptions    Le guide suprême nomme un nouveau chef des Gardiens de la Révolution    Analyse : Baisse de l'aide militaire US au Cameroun, une brèche pour la Russie ?    Hazard au Madrid, c'est déjà fait!    Le Barça vole au secours de Coutinho    Yacine Chalel à la 5e place    Sport : Quand le vent du "Hirak" souffle sur le sport algérien    Championnats d'Afrique U18 et U20 : 13 médailles dont cinq en or pour l'Algérie    Des débuts prometteurs    Istimara et recours, quelle issue?    Plus de peur que de mal    Tizi-Ouzou : Réhabilitation de la station climatique de Tala Guilef    La saison 8 de Games of Thrones censurée en Chine    Un documentaire sur le royaume de Numidie en réalisation    Bouchetta Soulimane expose "El Djazair"    Les frères Kouninef arrêtés    L'Algérie a atteint 1,5 % en 2018    Bensalah maintient le cap    L'horreur à Alger !    Retrait du permis de conduire : détails de la nouvelle procédure    Qui succédera à Ould Abbès    Victoire à la présidentielle du comédien Volodymyr Zelenskiy    La nouvelle Cupra Formentor sera produite dans l'usine Seat à Martorell    La semaine de la langue espagnole    Championnat d'Allemagne.. Belfodil 6e meilleur buteur    Effondrement d'un immeuble à la Casbah.. Quatre morts et des blessés    Course au titre.. L'USMA toujours maitre de son destin mais…    Cinéma à Alger.. L'Onci récupère trois salles    PROTECTION CIVILE A MOSTAGANEM : 196 interventions en 72 heures !    Treize médailles dont cinq en or pour l'Algérie    Célébration du Mois du patrimoine à Médéa    Evocation du séjour à Oran de Cervantès    Spécialiste de l'Algérie : L'historienne Annie-Rey Goldzeiguer, tire sa révérence    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Prévention des risques d'inondations à Alger: Un plan préventif de la SEAAL pour contrôler plus de 60 points noirs
Publié dans Le Maghreb le 17 - 11 - 2018

La Société des eaux et de l'assainissement d'Alger (SEAAL) a mis en place un plan préventif relatif au principal réseau d'assainissement qui s'étend sur une distance de 3.800 km et ce, pour assurer le contrôle de plus de 60 points noirs à travers les 13 circonscriptions administratives de la wilaya d'Alger, a-t-on appris jeudi auprès des services d'assainissement de cette société.
Concernant les mesures initiées pour éviter les inondations à Alger, la SEAAL, qui a assuré tous les moyens matériels et humains en temps normal, prévoit de les intensifier en cas de pluies diluviennes pour contrôler plus de 60 points noirs à travers les 13 circonscriptions administratives que compte la capitale, et ce, conformément au plan préventif relatif au principal réseau d'assainissement, a déclaré à l'APS le directeur chargé du service d'assainissement de la SEAAL, Mohamed Boudab.
En sus de cette démarche préventive, la SEAAL veille depuis des années à la rénovation et à l'extension des vieux réseaux d'eaux et la création de réseaux principaux des eaux usées et eaux de pluie pour prévenir tout incident pouvant survenir, en assurant 85 postes de relevage à travers les différents quartiers de la capitale pour éviter tout risque d'inondations, a ajouté le même responsable. Les stations de relevage de la wilaya d'Alger ont pour mission de pomper les eaux usées et eaux de pluie des canalisations et de les transférer vers d'autres déversoirs pour éviter les dangers des inondations, a précisé M. Boudab, citant ,à ce titre, la station de relevage de Bab Ezzouar qui pompe 24.000 M3/heure, soit 2 millions de M3/ mois et les stations de relevage de Bordj El Bahri, du Carroubier, des Trois Caves et Kourifa à El Harrach.
M. Boudab a fait savoir, dans le même cadre, que la SEAAL procédait quotidiennement au dévasement de 200 tonnes de boue et de matériaux solides au niveau des 3 stations d'épuration principales se trouvant dans les communes de Baraki, Beni Messous et Reghaia et ce, pour parer à tout risque d'inondation, outre la réalisation de chambres à sable comme mesure préventive contre ce phénomène.

Aménagement des cours d'eaux et des oueds
Le même responsable a relevé, par ailleurs, que l'aménagement et l'entretien réguliers des cours d'eaux et des oueds, au niveau de la wilaya d'Alger, ainsi que la rénovation et le renforcement des réseaux principaux d'eaux usées et pluviales, outre l'installation de stations de relevage sont autant de facteurs qui "réduisent sensiblement" les risques d'inondations.
Après avoir mis en garde, dans ce sens, contre la "couverture" et la transformation des cours d'eaux en "routes", l'oued étant, a-t-il dit, une évacuation naturelle de l'excédent des eaux, usées et pluviales, vers la mer, M. Boudab a souligné la nécessité d'interdire "toute construction aux abord des oueds pour éviter le jet de déchets solides", d'autant que la capitale vit depuis des années au rythme de grands travaux générant une quantité importante de déchets solides. M. Boudab a mis l'accent, enfin, sur la nécessaire élaboration d'études approfondies autour des canalisations d'eaux usées qui doivent être, selon lui, mises à terre avant la réalisation des agglomérations.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.