1541 magistrats chargés de présider les commissions électorales    Le CHT Oran, un modèle de réussite du sport scolaire    L'USMA subit la force des Sétifiens    Installation du groupe parlementaire d'amitié «Algérie-Cuba»    «La politique de réconciliation nationale est exposée»    Une réunion pour renforcer davantage les relations    Chine La croissance du PIB au 4e trimestre au plus bas depuis 2009    Aviation : La production d'Airbus sur les terres de Boeing va monter en flèche    Quatorze propositions aux futurs candidats à l'élection présidentielles du 18 avril 2019    L'Autorité palestinienne va refuser toute aide américaine    La force et la volonté du peuple sahraoui briseront les projets de l'occupant marocain    Flambée de violence dans le Nord-Est, des milliers de déplacés    Face aux "menaces" : Macron et Merkel signent un traité de convergence    Sahel: Le changement climatique exacerbe les conflits intercommunautaires (CICR)    Forum économique de Davos : Messahel met en exergue les efforts de l'Algérie pour la stabilité régionale    Gaïd Salah : "L'ANP réunira tous les facteurs de la stabilité et de la sécurité en vue de l'élection présidentielle"    L'expert Ait Chérif plaide pour une transition énergétique urgente    Mehdi Abid Charef bientôt sur les terrains de football ?    Sit-in devant les directions de l'éducation    Par manque de professionnels, le poisson devient rare sur le marché    La criminalité générale en baisse    Les femmes encore reléguées au second plan    La confluence des poètes accroît le niveau de leur créativité    Une possible œuvre de Banksy émeut les Japonais    Le trafic aérien continue de baisser    Chutes de neige au centre et à l'est du pays    Ça se bouscule au portillon    Gaïd Salah revient sur l'attaque terroriste de Tiguentourine    Le DG annonce un retour à la stabilisation du déficit    Ce rivage, où on avance sur le silence* : Abdallah Benanteur    Gaïd Salah: la vigilance constitue “l'un des piliers intrinsèques de réussite”    BECHAR : Plus de 2,5 tonnes de kif saisies au sud-ouest    Plusieurs infractions enregistrées en 2018 à Relizane    Dame Coupe n'abandonne pas ses caprices    Le DEN/FAN explique sa démission    Le huis clos pour la JS Kabylie et l'ASMO    «Les élections en Algérie ne donnent ni légitimité, ni pouvoir»    Jusqu'à la fin des temps, de Yasmine Chouikh, en compétition au 26e Fespaco    Le mythe démonté    ELECTIONS, HARGA ET LE RESTE    Davos: Messahel s'entretient avec le chef du Gouvernement tunisien Youssef Chahed    Organisée par la SDA de Belouizdad : Une campagne de sensibilisation sur le monoxyde de carbone    Protestation au Soudan : Pourquoi Omar El Béchir n'est pas inquiété    L'autre inflation    Aïn Assel: Un ouvrier écrasé par un compacteur    En perspective des JM 2021: Vaste opération de réhabilitation du CREPS d'Aïn El Turck    Coupe de la CAF (phase de poules) : Le NAHD dans le groupe du Zamalek    L'Algérie esr bien le nouveau berceau de l'humanité    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Commerce : Engagement de l'Algérie dans tout projet pour le développement de l'Afrique
Publié dans Le Maghreb le 13 - 12 - 2018

Le ministre du Commerce, Said Djellab, a rappelé mercredi au Caire l'engagement de l'Algérie dans la concrétisation de tout projet visant la contribution effective dans le développement socio-économique de l'Afrique.

Lors de son allocution aux travaux de la 7ème réunion des ministres du Commerce de l'Union africaine (UA), qui se tient mercredi et jeudi dans la capitale égyptienne, M. Djellab a déclaré à ses homologues que "Vous pouvez compter sur la délégation de mon pays qui est entièrement disposée à s'associer à tout consensus permettant la finalisation des instruments permettant la mise en pratique des textes fondateurs de la Zone de libre-échange africaine (ZLECAF)".
A ce propos, il a soutenu que les intenses réunions des institutions de la ZLECAF, organisées tout au long de l'année 2018, "ont permis, certes, de réaliser des avancées considérables mais, plus important, de mettre le doigt sur ce qui nous sépare de l'atteinte des résultats escomptés".
Selon le ministre, il incombe à l'ensemble des pays africains de régler les questions restées en suspens et présentées par les négociateurs.
"Il est clair que nous sommes venus participer à cette réunion animés d'une volonté inébranlable à la mesure de l'intérêt porté par nos Chefs d'Etat et de Gouvernement à nos délibérations et à leurs attentes", a-t-il ajouté, estimant que cela permettait de croire que l'aboutissement de la première phase du long processus des négociations "est à la portée des pays membres".
Pour lui, la présence des ministres de l'ensemble des pays membres de l'UA à cette réunion confirme leur volonté commune d'aller vers le renforcement d'un commerce intra-africain basé sur la complémentarité et orienté vers un objectif commun consistant à réaliser la prospérité et le développement de leurs économies respectives.
M.Djellab a, par ailleurs, exhorté les délégués, membres du Forum de négociation de la ZLECAF, à consentir plus d'efforts pour finaliser les travaux sur les questions en suspens, particulièrement celles ayant trait aux règles d'origine, et ce, compte tenu du fait de leur importance et de leur caractère primordial dans l'établissement de la ZLECAF, favorable à un échange préférentiel des biens et services entre les pays africains.
Il a, en outre, expliqué que les travaux de cette réunion portent notamment sur l'examen des recommandations issues des résultats des travaux du Forum de négociation ainsi que de la réunion des hauts fonctionnaires, relatives notamment aux modalités d'accès aux marchés des marchandises et des services.
Pour rappel, cette réunion des ministres africains du Commerce se tient en marge de la 1ère édition de la Foire commerciale intra-africaine, organisée du 11 au 17 décembre au Caire, qui regroupe 1.200 entreprises des pays africains dont 38 entreprises algériennes.
Cette foire a pour but de stimuler le commerce intra-africain et soutenir la mise en œuvre de la ZLECAF dont l'accord avait été signé en mars 2018 par 44 chefs d'Etat et de gouvernement africains lors du sommet extraordinaire de l'UA à Kigali (Rwanda).
La décision d'établir la ZLECAF avait été adoptée en 2012 lors de la 18ème session ordinaire de l'Assemblée des chefs d'Etats et de gouvernement de l'UA, tandis que les négociations sur la ZLECA au sein de l'UA avaient débuté en 2015.
Cette zone a pour but de constituer un marché unique pour les biens et services au niveau du continent en assurant la libre-circulation des activités et des investissements. Ce qui devrait permettre, selon l'UA, d'accélérer la mise en place de l'Union douanière africaine.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.