L'Algérie au coeur d'un ouvrage de référence paru à Washington    Hydrocarbures: l'Algérie possède des capacités importantes de production    Zaalane appelle à accorder “la priorité absolue” à l'entretien des routes    Deux casemates pour terroristes détruites par l'ANP à Chlef et Boumerdès (MDN)    Brexit: Que va-t-il se passer après le rejet de l'accord par le parlement britannique?    Le pays est surendetté et en état de faillite : La contestation sociale gagne le Zimbabwe    La CPI lave de tout soupçon l'ex-président ivoirien : Laurent Gbagbo acquitté    Le retour de Boudiaf    Nouvel an amazigh 2969 : La tradition perpétuée en Kabylie    Expositions, conférences et ateliers à Bouira    La journée du «doute»    Selon des syndicats de l'Education: La grève du 21 janvier inévitable    Statut particulier, hausse des salaires, formation: Les imams satisfaits des discussions    Grippe saisonnière: Le ministère de la Santé rappelle la nécessité de se faire vacciner    Ballon carré    Football - Mercato d'hiver: Une transhumance aux résultats incertains    LFP - Réunion demain pour présenter le nouveau SG    L'Alliance présidentielle dans l'expectative    Baghdad Bounedjah élu ballon d'or Algérien 2018    Ligue des champions (2e J/ Gr.D) Al-Ahly du Caire : Forfait de cinq joueurs égyptiens face à la JS Saoura    Tahrat gravement touché au genou    Priorité de tous : le bien-être du peuple    10èmes Journées internationales du Marketing Touristique : La "destination Algérie"… le défi de 2019    Le nœud syrien sera-t-il dénoué sans les USA?    Algérie -Afrique du Sud : Signature d'une feuille de route pour renforcer la coopération économique et commerciale    En visite à Alger : Bedoui appelle à la création de délégations au niveau des nouvelles circonscriptions administratives    Fièvre aphteuse-peste des petits ruminants : Aucun impact sur les bêtes de sacrifice de l'Aïd El Adha    Un crime odieux pour 200 euros !    Des responsables limogés    Le président du Parlement libéré après avoir été brièvement détenu    M. Mohamed Ayadi à propos de la Transsaharienne : "Pour un meilleur développement des liens économiques entre les pays qui y seront reliés"    L'usine mise sous audit    6 productions en compétition    «Retrait américain» et repositionnement des autres acteurs    Un aboutissement de la revendication identitaire    Pour l'institution d'un prix «Si Muhend U Mhand»    MASCARA : Découverte de 15 bombes artisanales à Maoussa    TIERS PRESIDENTIEL : Report de l'installation des nouveaux sénateurs    11 janvier 1992-11 janvier 2018 : La fable criminelle de la sauvegarde de la démocratie    FFS : vers le rejet de la présidentielle    Choc à Constantine, derby au centre    Makri candidat ?    Anniversaire ... en prison    Lettre aux Français du président : «Je ne vous ai pas compris !»    L'énigme Hamrouche    Cortesse, un pan d'histoire à l'abandon    CAN-2019 : Le tirage au sort de la phase finale début avril    Le Hic en mini-tournée    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Donald Trump menacé d'impeachment
Publié dans Le Maghreb le 17 - 12 - 2018

Donald Trump a admis que l'impeachment était une "possibilité réelle", mais est certain que les choses "n'iront pas jusque-là". C'est ce qu'a rapporté la chaîne CNN se référant à une source proche du dirigeant américain.
Selon une source de la chaîne CNN, Donald Trump a exprimé des inquiétudes quant à la possibilité d'un impeachment contre lui lors de conversations avec ses conseillers, écrit le site d'information Gazeta.ru. Le Président américain pense que cela pourrait se produire après le passage de la Chambre des représentants du Congrès sous le contrôle des démocrates, ses opposants politiques.
Selon une autre source, les conseillers du leader américain supposent qu'une procédure de destitution pourrait être lancée à cause des infractions financières commises pendant la campagne électorale en lien avec les paiements versés par l'ex-avocat du président Michael Cohen aux "maîtresses du Président".
La Maison-Blanche semble pourtant persuadée que l'enquête sur le lien supposé entre Donald Trump et le Kremlin ne conduirait pas à un impeachment. De son côté, le locataire de la Maison-Blanche a balayé toutes les accusations le visant concernant les versements à l'actrice pornographique Stormy Daniels et au mannequin Karen McDougal. Il a également nié les contacts des membres de son QG de campagne avec les autorités russes.
CNN a également annoncé que près de 16 personnes de l'entourage de Donald Trump auraient pu entretenir des contacts avec des Russes. Selon la chaîne, de tels contacts auraient eu lieu pendant les élections présidentielles aux USA, en personne et par téléphone. Sur cette liste figurent notamment le gendre et conseiller du président Jared Kushner, l'ex-ministre de la Justice Jeff Sessions et l'ex-conseiller de Trump à la sécurité nationale Michael Flynn. Le chef de l'État américain nie toutes les accusations en bloc. Fin novembre, il avait comparé sur Twitter les méthodes du procureur spécial Robert Mueller aux persécutions politiques contre les communistes à l'époque du maccarthysme.
"Pendant que les fake news révoltantes font tout pour ne pas le rapporter, au moins trois acteurs principaux rapportent que la bande de démocrates du méchant Mueller force les témoins à mentir sur les faits pour obtenir une réduction de peine. C'est notre ère de Joseph McCarthy!", a écrit Donald Trump.
Les accusations de la Russie d'"ingérence" dans la campagne électorale aux USA ont commencé immédiatement après l'annonce des résultats de la présidentielle en 2016. Le procureur spécial Robert Mueller enquête sur les prétendues tentatives d'influence sur le processus politique américain depuis 2017. En été 2018, le Président américain a comparé le travail de la commission Mueller à une "chasse aux sorcières" et l'a qualifié de "honte pour le pays".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.