Belmadi cherche les remplaçants de Chita et de Benzia.. Le milieu, un chantier ouvert    Volley-Championnat d'Afrique (dames).. Bonne entame du GS Pétroliers    Bouteflika veut imposer sa conférence nationale    MINISTERE DE LA DEFENSE : Ahmed Gaïd Salah en visite de travail à la 3e Région Militaire    PREMIERE SESSION DE L'APW : Le dossier des affaires sociales en débat    POUR DETOURNEMENT DE DENIERS PUBLICS A L'ADE BOUHADJAR : Arrestation de trois fonctionnaires à El Tarf    NOUVEAU GOUVERNEMENT : Le CNES refuse de participer aux consultations    Une AG extraordinaire pour baliser le terrain à l'Hyproc    Un staff technique collégial pour terminer la saison    La Mekerra en quête de 18 points pour éviter le purgatoire    L'Union européenne trouve un accord provisoire sur une protection des lanceurs d'alerte    «Il faut faire confiance aux jeunes»    Tebboune, le retour ?    Marches et rassemblements des blouses blanches mardi    Des taches brunes sur tout le visage : que faire ?    Vers la classification de 7 sites et monuments à Mila    ACTUCULT    Dire la vérité contre le mensonge    Le réveil d'un peuple : un nouvel horizon politique ? (1ère partie)    Augmentation des salaires des policiers: La DGSN dément et menace    La crise actuelle en Algérie    Banque d'Algérie: Le taux des réserves obligatoires des banques passe de 8 à 12%    El-Bayadh: Les trois derniers martyrs du 19 mars 1962    Formation du nouveau gouvernement    Les fidèles tués dans les mosquées de Christchurch étaient âgés de trois à 77 ans    Cinq conventions signées entre la BASTP et des PME    Ligue des champions (6e et dernière journée)    Le bleu de la mer à Cap-Djinet    Suivi permanent des projets publics    La cité des 58 logements, un quartier aux multiples problèmes    Le MC Oued Tlelat à trois points du rêve    Le football national doit faire dans l'optimisme    Le FNA, le PT et le Mouvement El Islah se prononcent    Initiatrice du projet «Past Forward Architecture»    Un prix pour les auteurs édités en Afrique    Importance des études historiques sur les sciences et autres spécialités    Les journalistes et correspondants de Tizi Ouzou observent un sit-in    Cela doit se concrétiser pour le bien de la Patrie    Casino : Le groupe livre des prévisions à trois ans fraîchement accueillies    Sahara occidental: Les accords UE-Maroc violent la jurisprudence de la CJUE    Acte 18 des "gilets jaunes": Violences et scènes d'émeutes, pillages et saccages à Paris    La France a-t-elle "perdu" l'Afrique de l'Est au profit de la Chine?    Tarik Chenafa, un miraculé algérien    Exhumation d'un charnier de Yézidis victimes de l'EI    Bourses L'Europe salue les nouvelles sur le front du commerce et du Brexit    Chine : Pékin ne laissera pas son économie dérailler, dit Li    Vent de fronde au FLN    "La douleur de voir souffrir le peuple syrien se ressent dans ma musique"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Donald Trump menacé d'impeachment
Publié dans Le Maghreb le 17 - 12 - 2018

Donald Trump a admis que l'impeachment était une "possibilité réelle", mais est certain que les choses "n'iront pas jusque-là". C'est ce qu'a rapporté la chaîne CNN se référant à une source proche du dirigeant américain.
Selon une source de la chaîne CNN, Donald Trump a exprimé des inquiétudes quant à la possibilité d'un impeachment contre lui lors de conversations avec ses conseillers, écrit le site d'information Gazeta.ru. Le Président américain pense que cela pourrait se produire après le passage de la Chambre des représentants du Congrès sous le contrôle des démocrates, ses opposants politiques.
Selon une autre source, les conseillers du leader américain supposent qu'une procédure de destitution pourrait être lancée à cause des infractions financières commises pendant la campagne électorale en lien avec les paiements versés par l'ex-avocat du président Michael Cohen aux "maîtresses du Président".
La Maison-Blanche semble pourtant persuadée que l'enquête sur le lien supposé entre Donald Trump et le Kremlin ne conduirait pas à un impeachment. De son côté, le locataire de la Maison-Blanche a balayé toutes les accusations le visant concernant les versements à l'actrice pornographique Stormy Daniels et au mannequin Karen McDougal. Il a également nié les contacts des membres de son QG de campagne avec les autorités russes.
CNN a également annoncé que près de 16 personnes de l'entourage de Donald Trump auraient pu entretenir des contacts avec des Russes. Selon la chaîne, de tels contacts auraient eu lieu pendant les élections présidentielles aux USA, en personne et par téléphone. Sur cette liste figurent notamment le gendre et conseiller du président Jared Kushner, l'ex-ministre de la Justice Jeff Sessions et l'ex-conseiller de Trump à la sécurité nationale Michael Flynn. Le chef de l'État américain nie toutes les accusations en bloc. Fin novembre, il avait comparé sur Twitter les méthodes du procureur spécial Robert Mueller aux persécutions politiques contre les communistes à l'époque du maccarthysme.
"Pendant que les fake news révoltantes font tout pour ne pas le rapporter, au moins trois acteurs principaux rapportent que la bande de démocrates du méchant Mueller force les témoins à mentir sur les faits pour obtenir une réduction de peine. C'est notre ère de Joseph McCarthy!", a écrit Donald Trump.
Les accusations de la Russie d'"ingérence" dans la campagne électorale aux USA ont commencé immédiatement après l'annonce des résultats de la présidentielle en 2016. Le procureur spécial Robert Mueller enquête sur les prétendues tentatives d'influence sur le processus politique américain depuis 2017. En été 2018, le Président américain a comparé le travail de la commission Mueller à une "chasse aux sorcières" et l'a qualifié de "honte pour le pays".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.