Tiaret : Des cadres des Domaines, du Cadastre et de la Conservation foncière devant la justice    L'ONU demande l'ouverture d'une enquête indépendante : Al Sissi a-t-il fait tuer le président Morsi ?    Les aliments à ne jamais mélanger avec des sodas    Le FC Barcelone boucle le départ d'André Gomes    Kamélia Arezki sur le podium    Arts martiaux : De l'or pour Ryma Iazourene    Nouvelles d'Oran    Es Sénia : Cinq enfants mordus par un chien errant    Hôpital Aïn Larbi à Guelma : Des sages femmes protestent devant la DSP    Gaïd Salah met en garde contre un vide constitutionnel    Bensalah inaugure la Foire internationale d'Alger    Attribué en tant qu'actifs résiduels de l'ex-Edipal: Un foncier communal concédé pour un projet promotionnel récupéré    Equipe nationale: Les Verts depuis hier au Caire    USM Alger: Kaïs Yaâkoubi ne viendra pas    JSM Tiaret: Une démarche peu convaincante    Protocole d'entente entre l'université Oran 1 et la firme canadienne SAJE: La 6ème session consacrée à la pratique de la gestion-conseil    Les étudiants réclament un «Etat civil»    Le tour de main des mages    Aéroport d'Alger: 30.000 euros et 16.000 dollars interceptés    29 harraga interceptés à Oran et Tipaza    Ils allaient servir d'aliment de bétail: Plus de 100 quintaux de farine saisis    Une amitié de voisinage et une coopération régionale    Comité bilatéral stratégique algéro-malien: La contribution de l'Algérie saluée    L'ancien officier supérieur, Mohamed Khalfaoui estime : "Nulle sortie de crise n'est envisageable sans dialogue et mutuelles concessions"    Selon des experts économiques : La persistance de la crise politique affectera négativement l'économie nationale    Urgence au dialogue consensuel    L'appel lancé par sept partis de l'opposition    La justice se penche sur les dossiers du secteur    Début des inscriptions le 20 juillet    6 lourds griefs retenus par le Tribunal    AFFAIRE SOVAC : Ouyahia face à une nouvelle affaire de corruption    Le Conseil de la concurrence revendique une autonomie    Serraj refuse tout dialogue avec Haftar    «La corruption n'est pas un phénomène, c'est un système qu'il faudrait changer»    Belmadi : "Il y a encore des choses à parfaire"    Manifestation «Tlemcen, capitale de la culture islamique 2011» : Le chapiteau de tous les scandales    Le sujet de lettres arabes fait polémique    sortir ...sortir ...sortir ...    La judicieuse combinaison entre mémoire et histoire    Les deux faces d'un même dollar    Sant' Egidio bis?    Requête pour un réarmement moral de l'Algérie    Sénégal : Le "dialogue national" engagé, "nécessaire" ou "jeu de dupes"?    Foire internationale d'Alger : Ouverture de la 52e édition ce mardi avec la participation de 15 pays    Mohamed Morsi meurt pendant son procès    Seat algérie : main-d'oeuvre gratuite pour la première vidange    Rajoelina obtient la majorité absoluedes députés    130 millions DA pour l'aménagement de lazaouia de Sidi Cheikh    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





En visite dans la wilaya de Béjaïa : Guitouni insiste sur le raccordement du plus grand nombre d'agglomérations en gaz naturel
Publié dans Le Maghreb le 16 - 02 - 2019

Le ministre de l'Energie, Mustapha Guitouni a donné, jeudi à Béjaïa, son accord pour le raccordement en gaz naturel de toutes les agglomérations de la wilaya qui en sont dépourvues, et qui se trouvent à proximité ou non éloignées des réseaux publics existants.
"Là où il y a une DP (distribution publique), il faut raccorder", a-t-il indiqué, instruisant les structures en charge de s'exécuter rapidement, notamment pour les localités ne figurant pas parmi les conventions et les programmes en cours d'exécution. Il citera à ce titre tout spécialement, les localités de la daïra de Darguina, dont le chef-lieu, Taskriout et Ait Smail, à 40 km à l'est de Béjaïa, qui, toutes souffrent de l'absence de cette ressource énergétique vitale, malgré le rude climat qui les accable et leur proximité des centres de distribution. Dans cet ordre d'idées, le ministre n'a pas omis de faire cas des agglomérations qui souffrent du même problème d'alimentation en gaz et qui de surcroit se trouvent éloignées des réseaux. M. Guitouni a tout bonnement préconisé, de créer en leur sein des "ilots propanes", et d'établir des priorités de branchements, en fonction des DP installées ou existant dans leur territoire.
Pour les villages les plus éloignés, l'idée retenue est d'inciter les APC en concertation avec "Naftal" de les doter de dépôts, en gaz butane et de les alimenter au-delà des besoins théoriques exprimés à longueur d'année mais de surcroît à partir de novembre de chaque année, en attendant l'acheminement des programmes d'alimentation en gaz naturel de toutes les régions et qui connaissent selon le ministre des progrès et une concrétisation appréciable.
La wilaya de Béjaïa, qui n'avait que 16 % de foyers raccordés en 1999 affiche désormais un taux de pénétration de plus de 52 %, extensible à 85 % dès 2020, a expliqué le ministre, mettant en exergue le branchement et le raccordement actuellement au réseau de plus de 119.000 foyers. "L'effort sera poursuivi" a rassuré le ministre, qui dans ce contexte a fait cas de la rénovation du gazoduc Beni-Mançour - Béjaïa sur une distance de 88 km dont l'achèvement imminent est de nature à permettre l'augmentation de la pression de gaz dans les canalisations et dans les foyers.
Par ailleurs, pour sécuriser cette alimentation et ce réseau oriental, le ministre a annoncé la reprise en main d'un projet identique d'une conduite à 16 pouces entre Fréha (Tizi-Ouzou) et Tifra (Béjaïa) avec l'objectif évident de sécuriser la distribution du gaz dans la wilaya et de constituer une alternative de sécurité en cas de rupture ou d'incident. Le gaz qui, visiblement, a occupé le souci principal de la visite de M. Guitouni dans la wilaya n'a pas fait ombrage pour autant sur les autres branches du secteur de l'énergie, notamment l'électricité, les stations Naftal, ou la production de matériels électriques.
Le ministre qui a annoncé de nouveaux projets électriques dans des localités situées en zones rurales et montagneuses en a profité par ailleurs pour procéder à la pose de la première pierre pour la construction d'une station Naftal autoroutière à Amallou (Seddouk) à 75 km à l'ouest de Béjaïa et visité dans la même zone, une unité de fabrication de groupes électrogènes.
Le ministre a également saisi cette sortie sur le terrain pour s'enquérir du fonctionnement du port pétrolier et des nouveaux projets inscrits à son actif, notamment la réfection d'une partie de ses infrastructures de base. La plateforme a bénéficié pour ce faire d'un investissement public de l'ordre de 1,5 milliard de dinars.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.