BECHAR : Installation du nouveau chef de sûreté de wilaya    SIDI OTHMANE (SAYADA) : Les citoyens dénoncent les coupures d'électricité    UNITES INDUSTRIELLES POLLUANTES A ORAN : 15 usines déjà mises en demeure    CEM ‘' MOHAMED LAKHAL ‘' DE KHARROUBA : Les enseignants dénoncent la surcharge des classes    MORTS PAR NOYADE ET PAR MONOXYDE DE CARBONE : Huit personnes décédées en 24 heures    PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT : Plus de 60 tonnes de déchets collectés à Oran    Ansu Fati marque l'histoire du Barça    Messi reprend l'entraînement, Dembélé partiellement    La JSK prend option pour la qualification    Ultime dérogation pour Cherif El-Ouazzani    Les Espagnols sur le toit du monde    L'homme qui a raté le "navire" de Karim Younès    Zerouati ordonne l'installation de filtres pour la cimenterie de Béni-Saf    Mise sous mandat de dépôt de 22 manifestants    Plus de 600 millions DA pour le développement du secteur des ressources en eau    L'Algérie n'est pas à l'abri    Plaidoyer pour une loi sur l'acquisition de tableaux    Sortir ...sortir ...sortir ...    Bull, portrait d'une Amérique à l'abandon, couvert de récompenses    Pour des mesures urgentes en matière d'éducation    Le rockeur américain Eddie Money décède à l'âge de 70 ans    Naissance des "Scouts libres"    CRB : Coupe de la CAF, le plus dur reste à faire à Alger    Mohamed Charfi à la tête de l'Autorité des élections    Concertation à Béjaïa pour un appel à une grève générale    JSK : Il a réussi son premier match international… : Mebarki s'affirme !    Le chef Raoni proposé au prix Nobel de la paix    Kagame veut éjecter l'Afrique du Sud des instances de l'UA    De l'envol à la faillite d'Aigle Azur : Les raisons d'un crash    Logement : la situation empire, comment y remédier ?    Faible taux de participation et indécision totale    Sous le signe de l'amitié algéro-italienne    Des habitations sous la menace d'un éboulement: Des habitants de Kouchet El Djir interpellent le wali    Le parti de Benflis: La présidentielle est «la voie la plus réaliste»    Suppression de la règle 51/49: Le débat est lancé    Selon le FFS: La crise a «atteint un stade dangereusement critique»    Mohamed Chorfi à la tête de l'Autorité de surveillance des élections    Football - Ligue 2: Le DRBT rejoint le duo de tête    Conclave wali-chefs de daïras et P/APC: Des mesures urgentes pour parer à d'éventuelles inondations    Intempéries au centre: Des inondations et des coupures d'eau et d'électricité    L'absence de liberté et de souveraineté persiste    La guerre en Syrie tire à sa fin    Poissons morts découverts aux abords du barrage de Taksebt    De mal en pis !    L'Algérie avait bien avant tiré la sonnette d'alarme…    Rencontres photographiques de Bamako    Analyse: Invitée au G7… L'Afrique n'a-t-elle vraiment fait que de la figuration ?    Les Houthis revendiquent une attaque de drones    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





France : La croissance 2019 revue en baisse à 1,4%, dit Le Maire
Publié dans Le Maghreb le 21 - 03 - 2019

La croissance de l'économie française devrait être de l'ordre de 1,4% cette année, soit moins que la marque de 1,7% prévue par le gouvernement dans le budget 2019, a annoncé mardi le ministre de l'Economie et des Finances Bruno Le maire.
"La croissance devrait être de l'ordre de 1,4% en 2019, chiffre que je confirmerai au moment de la présentation du programme de stabilité" des finances publiques prévue le mois prochain, a-t-il dit lors d'une audition devant les commissions des Lois et des Affaires économiques du Sénat.
Le gouvernement se cale ainsi sur les dernières prévisions de la Banque de France, qui a revu elle aussi en baisse ses anticipations pour 2019 à la lumière du ralentissement de l'économie internationale au deuxième semestre de l'an passé.
L'OCDE prévoit de son côté une croissance limitée à 1,3% en France cette année, après 1,5% en 2018.
Bruno Le Maire a estimé que les perturbations liées au mouvement des "Gilets jaunes" avaient coûté à ce jour jusqu'à 0,2 point de croissance à l'économie française, dont 0,1 point sur le seul 4e trimestre 2018, des chiffres inchangés par rapport aux estimations faites fin février.
"Je maintiens cette évaluation après consultation des différentes fédérations" professionnelles, a-t-il précisé.
"Les images de violences abîment la France, elles abîment notre réputation, elles abîment notre attractivité", a dit le ministre, pour ajouter cependant qu'elles ne "remettent pas en cause les fondamentaux économiques de notre pays, qui restent solides".
Il a souligné que, au vu des dernières prévisions des organisations internationales, l'économie française "devrait faire en 2019 mieux que la moyenne de la zone euro, mieux que ses principaux partenaires que sont l'Allemagne et l'Italie dans un environnement international incertain".
Climat des affaires en petite hausse
Le climat des affaires s'est très légèrement redressé en France au mois de février après deux mois de stabilité, la résistance dans l'industrie compensant une baisse dans le secteur des services, a annoncé jeudi l'Insee.
L'indicateur du climat des affaires, calculé à partir des réponses des chefs d'entreprise des principaux secteurs d'activité, s'est établi à 103 en février après 102 en janvier et en décembre, précise l'Insee. Les économistes interrogés par Reuters anticipaient un indice à 102.
Dans le détail, l'indicateur de climat des affaires est stable dans l'industrie manufacturière, en hausse de deux points dans le bâtiment et dans le commerce de détail, mais perd deux points dans les services.
A titre de comparaison, l'indice du climat des affaires était à 105 en novembre.
Le climat de l'emploi s'améliore, souligne l'Insee. L'indicateur est en hausse de deux points à 106 "bien au-dessus de sa moyenne de longue période".
L'indicateur de retournement pour l'ensemble de l'économie reste dans la zone indiquant un climat conjoncturel favorable, ajoute encore l'Insee.
Selon les chefs d'entreprise du commerce de détail et du commerce et de la réparation automobile, le climat des affaires s'améliore en février 2019, selon une autre publication de l'Insee. Cet indicateur est en hausse de deux points, à 102 et repasse au-dessus de sa moyenne de longue période (100).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.