Raffinerie d'Alger: mise en service des unités de production    Real : Hazard face à un choix compliqué    L'ancien chef du protocole de Bouteflika en prison    Communiqués poussés par des vents contraires et panique chez les PPE    Conseils d'éthique pour l'université    Lait subventionné, la pénurie perdure    Pourquoi un Parlement en Iran ?    Du monde unipolaire à l'avènement d'un nouveau monde multipolaire (2e partie)    Fraude et irrégularités à la présidentielle au Togo    Libye : Haftar avance ses pions dans l'ouest amazigh    Bernie Sanders favori pour affronter Donald Trump    Un an de prison requis contre Fodil Boumala    Enfin le derby de la capitale !    Farès rejoue six mois plus tard    Quelques aspects organisationnels bons à connaître    Rentrée professionnelle: la nomenclature de la formation étoffée par 4 nouvelles spécialités    Hasna El Becharia en concert à Alger    ...Sortir ...Sortir ...Sortir ...    «Un solfège thématique»    Participation du film Synapse au Festival de Louxor    L'ANFC interpelle le chef de l'Etat et le ministre de la Justice    Tibane rend hommage à Rachid Talbi    Un représentant du FMI souligne une "vraie volonté de changement" de la situation économique    Congestion routière à Alger: plus de 100 points noirs recensés    Enamarbre de Skikda : Les travailleurs exigent le départ du Directeur    Adoption de la stratégie d'adaptation de la communication gouvernementale à la nouvelle situation    La révision de la Constitution intervient pour satisfaire les revendications du Hirak    Coronavirus : Onze villes en quarantaine en Italie    Boxe/Tournoi pré-olympique (4e j): Abdelli en quarts de finale    MO Béjaïa : Les Crabes toujours menacés    Afrique de l'Ouest : Les organisations terroristes «coordonnent» leurs opérations    Journée nationale du patrimoine : La Casbah célébrée sous le signe du deuil    Criminalité à Boumerdès : Les chiffres inquiétants de la police    Constantine : 12 blessés dans un accident de la route près de l'aéroport    Du lundi au jeudi : Perturbations dans l'alimentation en eau potable    Ooredoo confirme l'expulsion du PDG de sa filiale algérienne    Tebboune préside un Conseil des ministres    Handball - O. Maghnia: Les frontaliers qualifiés au play-off    La réforme de l'administration au pas de charge ?    Grève des PNC: Des poursuites disciplinaires contre 200 travailleurs d'Air Algérie    Benfreha: 1.000 bouteilles de boissons alcoolisées saisies    Ras El Aïn: Des terrains désaffectés transformés en décharges de déchets inertes    Time is money ?    Le 53 ème vendredi de la contestation populaire à Sétif. Un an déjà    Makri réitère le soutien du MSP    Une loi sur les religions ravive les tensions du passé    Il a atteint 1,9 % en janvier    Le groupe Ooredoo confirme l'expulsion de Nickolai Beckers    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Coopération bilatérale : La Russie et la France s'allient pour créer un réseau de maisons de retraite
Publié dans Le Maghreb le 23 - 04 - 2019

Le Fonds russe d'investissements directs, le fonds souverain français Bpifrance et la compagnie Orpea Group vont investir au moins 200 millions d'euros dans la création d'un réseau de maisons de repos et de soins.

Le fonds Bpifrance International Capital et Orpea Group, opérateur de maisons de repos et de soins destinées aux personnes âgées, sont convenus de créer en Russie un réseau de maisons de retraite, a déclaré au média RBC une source informée des détails du projet. Un accord doit être signé à cet effet dans le cadre de la rencontre de Vladimir Poutine avec des entrepreneurs français. Un représentant du Fonds russe d'investissements directs (RDIF) a confirmé que le fonds participait à ce projet avec Orpea et Bpifrance. La première tranche commune convenue pour ce projet est de 200 millions d'euros, explique la source de RBC, mais à terme le montant des investissements pourrait augmenter. A ce projet pourraient adhérer ensuite des fonds souverains du Moyen-Orient parmi les co-investisseurs du RDIF. Cet argent servira à la construction d'un centre de repos et de soins sous la franchise Clinea auprès du pôle médical de Skolkovo, dont la création a été annoncée début avril par le maire de Moscou Sergueï Sobianine et qui devrait ouvrir en 2022, ainsi que des centres dans les régions russes. La première tranche des investissements implique l'ouverture de 20 à 30 établissements de ce type. "A l'heure actuelle, des sites sont à l'étude dans les régions Centre, Sud, et en Extrême-Orient", précise la source. D'après le patron de RDIF Kirill Dmitriev, "en investissant dans la construction d'établissements de repos et de soins polyvalents modernes, le RDIF, conjointement avec ses partenaires, contribue à l'accomplissement des objectifs fixés par le projet national russe "Santé".
"L'expérience de nombreuses années d'Orpea dans les services médicaux de niveau mondial permet d'appliquer en Russie les meilleures pratiques et soutiendra le développement de l'industrie du repos et des soins", souligne-t-il. En Russie, comme dans le reste du monde, le groupe Orpea mettra en œuvre le concept elderly care - un complexe de soins pour les personnes âgées. La compagnie développe des centres de repos et de soins, des maisons de retraite, des services de soins à domicile et des cliniques psychiatriques (dont certaines apportent également une aide aux jeunes âgés entre 15 et 25 ans), les franchises principales de la compagnie sont Clinea, Celenus et La Métairie.
Actuellement, Orpea gère 950 cliniques pour un total de 96.500 lits dans 14 pays (hormis l'Europe, il possède des établissements en Chine et au Brésil), dont le plus grand nombre se trouve en France avec 354 centres pour 33.443 lits. Selon les informations du ministère du Travail, début 2018 la Russie comptait plus de 1.500 organisations de services sociaux permanents, notamment 584 internats pour les personnes âgées et handicapées, les vétérans de guerre et du travail, 525 internats psycho-neurologiques, ainsi que 30 centres gérontologiques, pour un total d'environ 290.000 places. D'après l'agence russe des statistiques Rosstat, en juin 2018 la Russie comptait 37,362 millions de personnes n'ayant plus l'âge de travailler (les hommes de 60 ans et plus, les femmes de 55 ans et plus). D'après un sondage du centre analytique NAFI (les personnes interrogées pouvaient choisir plusieurs options de réponse), la plupart des Russes (77%) pensent que ce sont leurs proches qui doivent aider les personnes qui sont restées dans la solitude à l'âge avancé. Presque la moitié des personnes interrogées (42%) compte sur l'aide des services publics, par exemple sur les organismes de sécurité sociale. Une personne sur cinq (21%) compte sur les amis et les voisins. 17% estiment que ce sont des volontaires et des bénévoles qui doivent apporter une aide aux personnes âgées.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.