Affaire «Tahkout»: Liberté provisoire pour le ministre du Tourisme    Quel dialogue national ?    Pour la 21ème semaine consécutive: Les étudiants poursuivent les manifestations    Automobile: La 1re pierre de l'usine Peugeot le 21 juillet    Tlemcen: Gendarmerie et police enquêtent à la CCLS    Une médiation morte avant de commencer    Equipe nationale: Cap sur le Sénégal    Les cinq clés de la réussite de l'Algérie    Constantine - Premier vol vers les Lieux Saints de l'Islam demain    Université «Mohamed Boudiaf»: 3.500 nouveaux bacheliers attendus    Douze accidents de la route en 48 heures    Chakib Khelil et le scandale Panama Papers    Energie nucléaire : Réalisation prochaine d'une station de production de l'électricité    Energies renouvelables : Sonelgaz possède l'expérience nécessaire pour accompagner le programme national    Les opérateurs intéressés bénéficieront de l'accompagnement public    La Tunisie toujours attractive    Karim Younes confirme sa présence    Les pays de l'UE à la recherche d'une approche commune à l'endroit de l'Iran    Al-Assad promet de poursuivre les efforts pour former un comité constitutionnel    Une guerre US contre l'Iran entraînera un déluge de missiles sur Israël    Algérie Motors annone l'arrivée du C400 X et le C400 GT    Une plateforme anticorruption contre 8.000 fonctionnaires    Italie : Les dessous du déplacement de Salvini à Washington    Algérie-Mali : Le ministre malien des AE en visite de travail à Alger    Le successeur d'Ouyahia connu ce samedi    La meilleure voie de voir l'Algérie de demain    CAN-2019: Les "Verts" droit au but    Le club NRAI El Harrach remporte le trophée    Afflux record au stade au 5 juillet    CAN-2019 : les Verts en finale    Le Real Madrid annonce la mort du frère de Zineddine Zidane    Ambiance : L'Algérie, entre liesse populaire et rêve de deuxième étoile    Cour suprême : Abdelkader Benmessaoud mis en liberté provisoire    Marches des étudiants à Alger    Baisse drastique des réserves de change    Conseil interministériel élargi : Examen des préparatifs de la prochaine rentrée sociale    Lancement d'une campagne de sensibilisation aux accidents de la route    Près de 700 millions de DA de marchandises non facturées mises sur le marché    14 orpailleurs arrêtés à Tamanrasset et Bordj Badji Mokhtar    Programme d'activités estivales : Cap sur la grande bleue    Exposition collective d'arts plastiques    30 wilayas au Salon national des arts traditionnels et cultures populaires    Regain de créativité théâtrale pour enfants    Un mythe, des voyages hors du commun    Participation de plus de 20 wilayas    Exposition collective d'artistes peintres des wilayas de l'Ouest    .sortir ...sortir ...sortir ...    L'autofiction, une quête de soi    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Guerre commerciale : Huawei réclame plus d'un milliard de dollars à Verizon sur des brevets
Publié dans Le Maghreb le 16 - 06 - 2019

Huawei Technologies réclame plus d'un milliard de dollars à Verizon Communications au titre de redevances sur plus de 230 brevets, a déclaré une source au fait du dossier.

Verizon doit payer pour "résoudre la question des licences", écrivait en février un responsable de la propriété intellectuelle de l'équipementier télécoms chinois, a rapporté le Wall Street Journal un peu auparavant. Les brevets portent aussi bien sur du matériel de réseau, que sur des infrastructures filaires ou encore des technologies de l'internet des objets, ajoute le quotidien financier. Ce différend intervient alors que les tensions commerciales s'intensifient entre la Chine et les Etats-Unis. Huawei, le premier équipementier télécoms mondial, et Verizon se sont rencontrés à New York la semaine dernière pour évoquer le sujet et pour déterminer si l'opérateur télécoms américain employait des matériels tiers susceptibles d'être en infraction vis-à-vis des brevets de Huawei. Rich Young, porte-parole de Verizon, s'est refusé à tout commentaire "concernant ce point car c'est en soi un possible dossier juridique". Mais il a ajouté: "Ces questions dépassent Verizon; au vu du contexte géopolitique, toute affaire concernant Huawei a des implications pour l'ensemble de notre industrie et soulève également des questions d'ordre national et international". Washington a placé en mai Huawei sur une liste noire pour des raisons de sécurité nationale, ce qui l'empêche, sans accord préalable du gouvernement, de faire des affaires avec des entreprises américaines.

Leader mondial des Smartphones
Huawei Technologies aura besoin de plus de temps pour atteindre son objectif d'être le plus grand fabricant de Smartphones du monde, qu'il visait pour le quatrième trimestre de cette année, a déclaré mardi un dirigeant du groupe chinois. "Nous serions devenus les plus importants au quatrième trimestre mais nous estimons maintenant que ce processus pourrait prendre plus de temps", a dit Shao Yang, responsable de la stratégie de Huawei Consumer Business, sans être plus précis. Huawei vend entre 500.000 et 600.000 Smartphones par jour, a-t-il ajouté dans un discours au salon CES Asia, à Shanghai. Les Etats-Unis ont mis le mois dernier Huawei sur une liste noire pour des raisons de sécurité nationale en raison des liens présumés entre le groupe et les autorités chinoises. Huawei et ses filiales ne peuvent acquérir de composants et de technologie auprès de sociétés américaines sans autorisation gouvernementale. Le National Defense Authorization Act (NDAA) interdit en outre de manière générale aux administrations fédérales et à leurs sous-traitants d'utiliser les équipements de Huawei, qui rejette les soupçons américains. En janvier, Huawei avait estimé qu'il pourrait devenir dès cette année le plus grand vendeur de Smartphones au monde même sans le marché américain. Au premier trimestre, selon le cabinet d'études et de conseil Gartner, il était numéro deux en volume derrière le sud-coréen Samsung Electronics. Les analystes estiment que les récentes sanctions américaines pourraient réduire les livraisons de Smartphones de Huawei d'un quart cette année et peut-être même faire disparaître ses appareils des marchés internationaux.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.