Covid-19: le personnel soignant appelés à fédérer ses efforts pour endiguer la pandémie    430 nouveaux cas confirmés et 9 décès en Algérie    Boubaghla, un symbole de bravoure et de résistance face à l'occupation française    Athlétisme-Covid19: la Fédération algérienne décrète une saison à blanc    Accidents de la circulation : 10 morts et 357 blessés en 48 heures    L'UE ne reconnait pas la marocanité du Sahara Occidental    Skikda: "la récupération du crâne du chahid Bensaâd, permettra d'enseigner l'Histoire aux nouvelles générations"    Djerad préside une cérémonie de remise des clefs à 1.000 bénéficiaires de logements AADL à Baba Hassen    Le nouveau tsar    Les Syriens et les Français en tête    Disponibilité d'Android 11 Beta sur OPPO Find X2 Series    Chanegriha confirmé au poste de chef d'état-major de l'ANP    Le Mali à la croisée des chemins    Ce que risquent l'Algérie, le Maroc et le Rwanda    Le bilan s'alourdit à 89 morts    Le chef du gouvernement tiendra-t-il le coup ?    La Corée du Nord contre tout assouplissement «prématuré» du confinement    Le Président proroge de trois mois le recours à l'armée pour la mise en œuvre du confinement    Débat virtuel sur le hirak avec Bouchachi et Belkaïd    Les clubs de la Ligue 1 ont cumulé un déficit estimé à 1 000 milliards de centimes    Zidane ne souhaite pas un départ de Messi du Barça    Mohyiddine Kerrache signe pour quatre ans    LE HIRAK EST UN MOUVEMENT DE PROTESTATIONS, DE REVENDICATIONS ET NON UN PARTI POLITIQUE OU UNE COOPTATION DE CERTAINS INDIVIDUS.    Les candidats à l'instance présidentielle connus mardi prochain    Un geste d'apaisement qui en appelle d'autres    Les médecins critiquent la gestion de la crise    L'organisation des fêtes de fin d'année interdite    «L'obstination de certains pour un projet inutile»    Les citoyens ferment le siège de l'APC    Deux navires de Sonatrach mis sous séquestre    Décès du poète et parolier Mohamed Angar    Chanegriha: le rapatriement des crânes des résistants, un complément aux fondements de la souveraineté nationale    Brèves    Chlef : Le projet des deux trémies toujours en souffrance    JSMB : Nacer Yahiaoui n'est plus    Mouloudia d'Alger : La direction fustige la FAF    Taleb Omar appelle à davantage de mobilisation contre l'inaction de l'ONU face aux dépassements de l'occupant    Biskra : La Casnos active un portail électronique pour ses affiliés    Poésie. Agarruj Yeffren de Mohamed Said Gaci : Un trésor caché    Agression de l'éditeur Karim Chikh : Vague d'indignation sur la toile    Paléontologie : Le jurassique au pied de la cite Malki    Ligues 1 et 2: Encore des divergences sur la reprise    En dépit d'une décision de l'UE: L'Espagne ne rouvrira pas ses frontières aux Algériens    Non respect des mesures préventives contre le Covid 19 : 1034 infractions en un mois    De l'eau pour tous...    L'INDEPENDANCE, LE HIRAK ET LE MAL PROFOND    Adrar: L'ex-député Mohamed Guerrot n'est plus    l'Algérie a honoré sa dette    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Guerre commerciale : Huawei réclame plus d'un milliard de dollars à Verizon sur des brevets
Publié dans Le Maghreb le 16 - 06 - 2019

Huawei Technologies réclame plus d'un milliard de dollars à Verizon Communications au titre de redevances sur plus de 230 brevets, a déclaré une source au fait du dossier.

Verizon doit payer pour "résoudre la question des licences", écrivait en février un responsable de la propriété intellectuelle de l'équipementier télécoms chinois, a rapporté le Wall Street Journal un peu auparavant. Les brevets portent aussi bien sur du matériel de réseau, que sur des infrastructures filaires ou encore des technologies de l'internet des objets, ajoute le quotidien financier. Ce différend intervient alors que les tensions commerciales s'intensifient entre la Chine et les Etats-Unis. Huawei, le premier équipementier télécoms mondial, et Verizon se sont rencontrés à New York la semaine dernière pour évoquer le sujet et pour déterminer si l'opérateur télécoms américain employait des matériels tiers susceptibles d'être en infraction vis-à-vis des brevets de Huawei. Rich Young, porte-parole de Verizon, s'est refusé à tout commentaire "concernant ce point car c'est en soi un possible dossier juridique". Mais il a ajouté: "Ces questions dépassent Verizon; au vu du contexte géopolitique, toute affaire concernant Huawei a des implications pour l'ensemble de notre industrie et soulève également des questions d'ordre national et international". Washington a placé en mai Huawei sur une liste noire pour des raisons de sécurité nationale, ce qui l'empêche, sans accord préalable du gouvernement, de faire des affaires avec des entreprises américaines.

Leader mondial des Smartphones
Huawei Technologies aura besoin de plus de temps pour atteindre son objectif d'être le plus grand fabricant de Smartphones du monde, qu'il visait pour le quatrième trimestre de cette année, a déclaré mardi un dirigeant du groupe chinois. "Nous serions devenus les plus importants au quatrième trimestre mais nous estimons maintenant que ce processus pourrait prendre plus de temps", a dit Shao Yang, responsable de la stratégie de Huawei Consumer Business, sans être plus précis. Huawei vend entre 500.000 et 600.000 Smartphones par jour, a-t-il ajouté dans un discours au salon CES Asia, à Shanghai. Les Etats-Unis ont mis le mois dernier Huawei sur une liste noire pour des raisons de sécurité nationale en raison des liens présumés entre le groupe et les autorités chinoises. Huawei et ses filiales ne peuvent acquérir de composants et de technologie auprès de sociétés américaines sans autorisation gouvernementale. Le National Defense Authorization Act (NDAA) interdit en outre de manière générale aux administrations fédérales et à leurs sous-traitants d'utiliser les équipements de Huawei, qui rejette les soupçons américains. En janvier, Huawei avait estimé qu'il pourrait devenir dès cette année le plus grand vendeur de Smartphones au monde même sans le marché américain. Au premier trimestre, selon le cabinet d'études et de conseil Gartner, il était numéro deux en volume derrière le sud-coréen Samsung Electronics. Les analystes estiment que les récentes sanctions américaines pourraient réduire les livraisons de Smartphones de Huawei d'un quart cette année et peut-être même faire disparaître ses appareils des marchés internationaux.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.