Convalescence    Le projet de l'amendement constitutionnel "un défi dicté par les aspirations du peuple''    Le projet accorde un "privilège constitutionnel" aux communes manquant de sources de financement    GEST-IMMO (AADL) : Prestataire de service ou coquille vide ?    L'Algérie réitère son soutien "inconditionnel" à la cause palestinienne    Regagner sa position    Bordj Bou Arréridj : La SDE revient à la charge    ONU: le traité interdisant les armes nucléaires pourra entrer en vigueur dans 90 jours    Suivre les consignes ou se tirer !    Samir Karim Chaouche nouveau président    Ibbou s'incline en quarts de finale à Monastir    MCA : El Ghorbal aujourd'hui à Alger    Un fléau à Mostaganem    La Révolution, série française et uchronique prévue sur Netflix    Le retour de la vieille garde prétorienne    Petit vampire de Joann Sfar, de la BD au grand écran    Le Royal Opera House : Vente d'un tableau de Hockney pour survivre à la pandémie    Bibliothèque principale de lecture publique «Assia Djebar» à Tipasa : «Nous remercions Mme Sebbah Saâdia pour avoir fait aimer le livre à nos enfants»    Naissance d'un comité de soutien à Mohamed Tadjadit    Atteindre un taux de 70% de stations-service proposant le Sirghaz d'ici 5 ans    Le projet d'amendement constitutionnel accorde une bonne place aux jeunes dans l'Algérie nouvelle    Le président Tebboune confiné    Ni détecteur de température ni gel désinfectant    10 décès et 250 nouveaux cas    L'élection présidentielle anticipée fixée au 10 janvier    L'Ethiopie dénonce des "menaces belliqueuses" de Trump    Le Soudan se rapproche d'Israël    Novembre qui rassemble, Novembre qui divise    Les correspondants de presse déplorent la rétention de l'information    La passion retrouvée    Les conséquences de la consommation des farines raffinées    Man City : Mahrez revient sur son transfert raté à l'OM    Campagne de contrôle de l'eau des colporteurs et des puits: La commission des MTH s'inquiète à nouveau de l'excès de nitrates    Rejet de déchets sur la voie publique Une trentaine de commerçants contrevenants mis en demeure    USM Blida: Entre les exigences du public et la réalité    Importations: La menace de trop pour la filière pomme de terre    L'ambassadeur de France en Algérie au « Le Quotidien d'Oran »: «Pour l'Algérie et la France, les défis sont communs»    Et l'ennui naquit à l'université !    Le foncier industriel sous la loupe    Nouveaux bacheliers: Début des préinscriptions    L'ISSUE DES BRAVADES    Le gouvernement contre-attaque    Dernière ligne droite du mercato estival    Le MSP pointe du doigt Macron    Libye/accord de cessez-le-feu: appels à la mise en œuvre d'"un acquis majeur"    Sous le sceau du numérique et des solutions technologiques    Un dernier débat Trump-Biden plus calme, malgré l'échange d'accusations    On vous le dit    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Bordj Bou-Arréridj : Le nouveau wali ouvert à toutes les bonnes initiatives pouvant renforcer les indicateurs économiques et sociaux
Publié dans Le Maghreb le 29 - 09 - 2019


A l'occasion de la tenue de la session ordinaire de l'APW de Bordj Bou-Arréridj pour le mois de septembre consacrée à l'examen et à l'évaluation de la rentrée scolaire 2019-20, la campagne moisson-battage 2019-20 et la préparation de la saison agricole (malheureusement la presse locale n'a eu accès à aucun document se rapportant à l'ordre du jour de cette séance. Négligence bureaucratique ou manque de considération envers les médias. La question reste posée (…), le nouveau wali de Bordj Bou-Arréridj, El Ghali Abdelkader Belhedjazi est intervenue pour pointer ses priorités et son agenda de travail qui paraissent de prime abord une analyse permettant d'éclairer des questions importantes du développement local de la wilaya, symbole d'une dynamique économique et objet de nombreux regards dont certains sont très novateurs et résolument tournés vers le futur socio-économique, une valeur ajoutée, la création de richesse et d'emploi. A ce sujet, le wali a insisté sur le principe de mêler les efforts de l'Etat à ceux des investisseurs autour de ce genre de projets destinés en priorité à l'ensemble du dispositif de relance des règles sociales et économiques. Dans cette perspective, M. El-Ghali s'est dit ouvert et disponible à toutes les bonnes initiatives pouvant renforcés les indicateurs économiques et sociaux de la wilaya, soit un soutien total à la compétitivité et à l'innovation dans le cadre de la diversification de l'économie nationale en guise de préparation à l'après-pétrole. Compte tenu de l'intérêt qu'il se dit manifester à l'égard des citoyens, le wali a annoncé qu'il effectuera des visites officielles et souvent improvisées à toutes les localités de la wilaya à la rencontre avec la population, face à certaines difficultés quotidiennes que rencontrent les citoyens ainsi qu'aux défis du développement local, le nouveau chef de l'exécutif de la wilaya s'est adressé en particulier aux chefs de daïra en leur disant " vous avec ma confiance " pour décider et entreprendre ce qui paraît le plus utile, le plus prioritaire pour satisfaire aux préoccupations des citoyens dans un cadre équitable et transparent. Pour le wali les chefs de daïra ne doivent en aucun moment occulter la proximité quotidienne avec les citoyens et d'être en permanence à leur écoute, c'est-à-dire qu'en complémentarité et donne coordination avec les élus locaux de " trouver " la bonne voie, la bonne méthode de la prise en charge des préoccupations élémentaires de la population. Pour M. El-Ghali, les choses étant ce qu'elles sont précisant qu'une attention particulière devrait être accordée au secteur de l'éducation avec le suivi régulier du bon fonctionnement des écoles primaires, la santé publique, l'urbanisation des localités, l'hygiène des villes et villages. Interrogés sur cette première sortie du nouveau wali devant les élus locaux, nombreux ont été les représentants de la société civile présents à cette session ordinaire de l'APW à conclure qu'il a touché à " des questions de fond qui vont certainement s'exacerber bien davantage au profit des citoyens et du développement local ". Le premier constat qui s'impose dit le représentant de l'Organisation nationale des Moudjahidine est que le nouveau wali " semble déjà ouvert à ouvrir un débat local dans le but, à atteindre davantage une mobilisation générale autour des grandes orientations stratégiques économiques et sociales qui garantissent la cohésion sociale à travers la recherche de solutions durables aux véritables problèmes du développement local ".

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.