El Hachemi Djaaboub, nouveau ministre du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale    Barça : Koeman réclame un attaquant    Rencontre entre Benbouzid et Chitour: L'utilisation des énergies renouvelables dans le secteur de la santé au menu    Lyon officialise l'arrivée de Paqueta    Le transport urbain collectif autorisé à circuler durant les week-ends    Finance islamique: accompagner et appuyer les banques par les lois nécessaires    L'Algérie a amorcé une étape de "changement positif"    Real Madrid: Hazard encore blessé !    Coronavirus : 162 nouveaux cas, 111 guérisons et 8 décès    Le Président Tebboune reçoit les lettres de créance de trois nouveaux ambassadeurs    Mohamed Bedjaoui inculpé dans l'affaire de l'autoroute est-ouest    Justice: le verdict du procès de Mourad Oulmi reporté au 10 octobre prochain    DECES DU CHEIKH SABAH AL AHMED : Le président Tebboune présente ses condoléances    ENSEIGNEMENT SUPERIEUR : Un groupe de travail pour renforcer la numérisation    ORAN : La mer rejette un corps à Ain Turck    SURETE NATIONALE (DGSN) : Saisie d'une quantité de cannabis traité et de psychotropes    Sud : accroissement du nombre de cas importés de paludisme    Sportifs d'élite et de haut niveau: des accès à l'emploi et études envisagés par le MJS    Le projet de révision de la Constitution garantit aux juges une large indépendance dans l'exercice de leurs fonctions    Accidents de la route: 5 morts et 153 blessés en une journée    Laghouat: un bouquet d'activités artistiques en ouverture de la saison culturelle    La question fait l'objet d'une profonde réflexion    Bakou et Erevan affirment s'infliger de lourdes pertes    Benkhemassa dans l'équipe-type de la semaine    Le stage de Mostaganem a commencé    Aziz Benabdi signe pour 3 saisons    Mokka change de look    Labiodh Sidi Cheikh, une généalogie berbéro-arabe    Actucult    Véronique Cayla, ex-patronne d'Arte et du CNC, bientôt à la tête des César    Tazmalt marche pour la libération de son fils    Signature de huit conventions entre l'ADE et des microentreprises    À contre-"courant"    "Il est temps de restituer l'Etat à la nation"    L'Anie définit les contours de la campagne    Relogement de 138 familles    Le ministre promet d'ouvrir le dossier du secteur touristique    Moyen-Orient : Décès de l'émir du Koweït    Amnesty dénonce un acharnement judiciaire contre les manifestants    Les Etats arabes n'ont pas respecté leur engagement    L'ONU appelle à préserver la paix    La collection Tin Hinan de retour avant la fin de l'année    Leur reportage et nos anémies citoyennes    À l'abandon depuis des années    Deux ou trois réflexions après l'attaque au couteau de Paris    Le syndrome libanais    HUMEURS PREFABRIQUEES    Les délais de dépôt des comptes sociaux prorogés    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Gestion d'actifs: L'investissement ESG s'épanouit dans les fonds infrastructures
Publié dans Le Maghreb le 16 - 10 - 2019

Les investisseurs peuvent facilement conjuguer infrastructures et thématiques environnementales, sociales et de gouvernance (ESG). Une manne pour certains gérants spécialisés qui disposent des expertises nécessaires.

L'intérêt grandissant des investisseurs pour les aspects environnementaux, sociaux et de gouvernance des investissements (ESG) se marie parfaitement avec leur enthousiasme pour les infrastructures . " L'ESG, c'est l'alpha et l'oméga des infrastructures, s'exclame Charles Dupont, responsable des financements infrastructures chez Schroders. Par essence, nous finançons des actifs qui démontrent une utilité sociale forte. Notre métier repose précisément sur une analyse de l'équilibre entre rentabilité économique et intérêt social. Or, les aspects ESG sont la première source de risque ", rappelle-t-il. Preuve que finance verte et infrastructures font bon ménage, la moitié des 34 fonds bénéficiant du label d'Etat Greenfin sont des fonds d'infrastructures (dette ou capital). A l'heure où l'urgence climatique fait la Une, cette préoccupation incite à regarder certains actifs d'un nouvel oeil. " La digitalisation et la dé-carbonisation de l'économie sont deux tendances fortes, rappelle Harold d'Hauteville, responsable des infrastructures chez DWS. Il y a quelques temps, nous avons examiné un actif portuaire dont l'activité reposait pour une part importante sur le transport de charbon alimentant des centrales en Allemagne. Nous avons préféré nous abstenir. A l'inverse, des centres de données alimentés en énergie propre peuvent constituer des actifs intéressants.

"Des actifs de plus en plus divers
La croissance du marché permet de mettre en œuvre des stratégies de plus en plus ciblées. " Nous initions des stratégies de niches où notre expertise et notre engagement nous distingue des acteurs traditionnels ", résume Johnny El Hachem, directeur général d'Edmond de Rothschild Private Equity. En témoigne le fonds PEARL Infrastructure Capital, focalisé sur les thématiques de l'eau, de la gestion des déchets et des renouvelables, avec l'ambition de promouvoir l'économie circulaire.
La diversité des actifs et leur évolution rapide nécessite de faire appel à de plus en plus d'expertises différentes." Ce marché est en train de basculer d'un système de tarifs fixes garantis par des Etats à des contrats de gré à gré de vente d'énergie, ce qui rend plus complexe l'analyse crédit,explique Philippe Garrel, directeur des fonds Infrastructures EnR chez Acofi Gestion. Et les actifs eux-mêmes deviennent aussi plus complexes, le stockage d'énergie venant compléter les projets traditionnels éoliens ou solaires. " Une complexité aussi source de barrières à l'entrée pour les gérants de ces actifs si particuliers.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.