Ali Yahia et les Médias de la Haine    Tunisie: une "infection bactérienne" a tué 14 nourrissons    L'Argentine porte à 71% son taux directeur    Un Brexit sans accord doit être évité "coûte que coûte"    Yémen: six experts en déminage tués dans l'explosion d'un dépôt    Kim accuse les Etats-Unis d'avoir été de "mauvaise foi"    Le pétrole recule en Asie    L'Algérie avec 19 athlètes au Mondial de kempo en Espagne    Judo : 4 médailles pour les Algériens en Afrique du Sud    Lutte : la coupe nationale cadets et juniors de lutte aujourd'hui et demain    Désignation de représentants du mouvement populaire pour mener une transition : urgence du moment ou stratégie d'enfermement ?    Marche des travailleurs de Cevital à Bouira : « Libérez Rebrab, non à une justice instrumentalisé »    Les Algériens pour une bonne moisson et des points olympiques    L'IRB Kheneg accède en Interrégions    Les frères Kouninef sous mandat de dépôt    La communauté internationale face à ses «responsabilités»    "Il faut commencer par juger les véritables criminels"    Avantage aux Béjaouis, mais…    Le Chabab passe en finale    Le tournant    L'opposition dénonce l'immixtion de l'armée dans la politique    Trois nouvelles plages proposées à l'ouverture    L'exécutif planche sur la saison estivale    Recul du taux d'analphabétisme    Parkours de Fatma-Zohra Zamoum présenté en avant-première à Alger    Le long-métrage Abou Leila en compétition à la «Semaine de la critique»    Benhadid : «La solution est politique»    L'Association des professionnels accentue la pression sur l'armée : Les Soudanais menacent de paralyser le pays    Nouvelle aérogare: Les travaux du parking à étages et la tour de contrôle achevés    Le porte-parole du gouvernement: «La justice est au-dessus de tous»    Chlef: Plus de 58.000 candidats aux examens de fin d'année    Les locaux commerciaux pour les jeunes au menu    Sûreté de wilaya: Plus de 3.000 permis de conduire retirés en trois mois    Le FFS dénonce une «démarche autoritaire»    Affaire Rebrab: L'ambassade de France dément toute demande de renseignements    KABYLIE 2001 : «HIRAK», SAISON I    Le pouvoir, ses manipulations et ses échecs catastrophiques (pour l'Algérie)    Décès : L'ancien fondateur du FIS Abassi Madani tire sa révérence    Le prix du baril pourrait flamber    Tipasa : La commune de Tipasa maintient le nouveau plan de circulation "modifié" jusqu'à la fin l'été    Relations russo/nord-coréennes: De nouveaux détails sur la prochaine rencontre Poutine-Kim    Libye: Al-Sarraj dénonce le soutien "non proportionné" de la France à Haftar    Comment l'URSS a construit un "tueur de sous-marins"    Bourses : Les actions européennes se sont dégagées par le haut d'une séance terne    Comment sécuriser nos musées!    Houston rend hommage au cinéma palestinien    De Ala Eddine Slim à Robert Rodriguez, via... Zahra!    Festival d'Annaba du film méditerranéen : de la 4e édition au mois d'octobre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La radio de Tissemsilt déjà sur les ondes
En attendant l'ouverture de cinq autres stations
Publié dans Le Maghreb le 08 - 04 - 2008


La nouvelle station de radio régionale de Tissemsilt a entamé dimanche la diffusion de ses programmes, en présence du ministre de la Communication, M. Abderrachid Boukerzaza. Accompagné du directeur général de l'Entreprise nationale de radiodiffusion sonore (ENRS), le ministre, qui a inauguré les locaux de cette station, a exhorté le personnel de la radio à en faire, “un espace de promotion et de préservation du patrimoine culturel et une tribune qui reflète les préoccupations et les aspirations de la population”. La nouvelle radio en question, propose des programmes variés et diffuse ses émissions, élaborées par un staff de jeunes journalistes et animateurs, de 6h40 à 14 heures. Conçue et équipée pour un montant de 15 millions de DA, cette station de radio, implantée en plein centre du chef-lieu de wilaya, cible une population estimée à près de 260 000 âmes et pourrait être captée par des auditeurs des wilayas limitrophes. Le ministre de la communication a également, annoncé la création prochaine de 5 stations régionales de télévision à travers le territoire national. Le début expérimental de ces chaînes sera de deux heures quotidiennes via le Net, avant de passer à une diffusion par satellite. C'est dans le cadre du droit constitutionnel à l'accès à l'information, grâce au rapprochement des médias des citoyens, au développement de la communication de proximité et la création de ponts entre les responsables et les citoyens, que des stations régionales seront créées dans toutes les wilayas, à partir des premières semaines de l'année 2009. Le ministre a, en outre, révélé l'existence d'un programme portant développement des émissions radio et télévisées qui sera matérialisé par la création de chaînes thématiques, encore en phase de maturation, même si elles diffusent actuellement leurs programmes. Une chose est sûre, Boukerzaza, est bien détérminé à faire de ces radios locales, des chaînes nationales spécialisées, à l'instar de “Radio internationale”. “Radio Coran”, et “Radio culturelle”. Par ailleurs, et dans le but de remédier aux problèmes de distribution des journaux dans les régions éloignées, le ministre de la Communication a déclaré qu'il sera procédé, dans les prochaines semaines, à l'inauguration d'une imprimerie à Ouargla suivie d'une autre à Béchar. Il est vrai que le problème de distribution des journaux réduit les choix offerts aux lecteurs d'une région à une autre. Actuellement 63 quotidiens sont présents sur les étals de la capitale alors que dans les autres wilayas, cette offre est très limitée. Le ministre a, par ailleurs, précisé que l'ouverture de maisons de la presse est une création algérienne intervenue dans le cadre des événements qu'a connus le pays au cours de la dernière décennie. Sur 63 quotidiens et 213 périodiques actuellement tirés en Algérie, seuls 6 titres sont publics. Cependant, même si cette proposition fait actuellement l'objet d'un débat avec les concernés, elle traduit la volonté de l'Etat quant au développement de la communication à travers les quatre supports, la radio, la télévision, le net et la presse écrite.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.