Illizi-référendum: les bureaux itinérants accueillent les électeurs dans de bonnes conditions    Militaires français au Sahel. Un inconscient colonial si peu refoulé.    Cyclisme: les lauréats de 2019 récompensés à Staouéli    Foot-Covid19:le trio arbitral algérien confiné en Egypte "se porte bien"    Covid-19: 319 nouveaux cas, 195 guérisons et 7 décès    Explosion de gaz à Médéa, plusieurs blessés déplorés    Pourquoi le 1er novembre 1954 ?    ETAT DE SANTE DU PRESIDENT TEBBOUNE : La Présidence de la République rassure    Ligue 1-Covid19: le championnat peut reprendre mais sous conditions    GPL : L'Algérie en mesure de convertir 500 000 véhicules/an    REVOLUTION ET REVISION CONSTITUTIONNELLE : Demain, Novembre du changement    LE GENERAL SAID CHANEGRIHA SOULIGNE : ‘'Le personnel militaire doit avoir une conscience élevée''    Dessins et desseins de la France coloniale    Retour de la chaine Al Jazeera    MASCARA : 718 mille quintaux d'olives prévus cette année    FINANCE ISLAMIQUE : Forte adhésion des citoyens à Mostaganem    TISSEMSILT : Des secteurs d'utilité publique sans directeurs    POUR FORAGE ILLICITE D'UN PUITS A TIARET : Arrestation de 2 personnes à Medrissa    DEMANTELEMENT D'UN RESEAU DE DEALERS : Saisie de 5201 psychotropes à Tiaret    Liverpool: Van Dijk opéré avec succès    Real Madrid: un nouveau plan pour Dybala ?    Bayern Munich: Flick envoie un message à Alaba    "La honte à ceux qui séparent les épines des roses", le parcours d'une militante associative    ORAN : Un riche programme pour le Mawlid Ennabaoui    PRIX DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DU JOURNALISTE PROFESSIONNEL : La lauréate Leila Zerguit honorée par le wali d'Oran    Octobre rose à Constantine: des femmes atteintes de cancer du sein à cœur ouvert    Service Presse de la wilaya III historique : la communication en soutien de la Révolution    La France a mené en Algérie une "guerre totale" qui a décimé la population autochtone    Référendum : l'Algérie est en phase de franchir une "étape décisive"    Tebboune reçoit un traitement en Allemagne, son état de santé "pas préoccupant"    L'ouverture de "consulats" dans les territoires sahraouis occupés, une violation de toutes les lois    L'ouverture du scrutin peut être avancée dans les zones éloignées et à l'étranger    L'Azerbaïdjan accuse l'Arménie d'avoir tué 19 civils    L'ONU appelle les Libyens à tenir leurs engagements    Des ateliers sur la cybercriminalité en Algérie et en Tunisie    "Cette Constitution doit passer"    10 décès et 320 nouveaux cas    Zeghmati "corrige" Sidi-Ali Khaldi ?    L'Opep+ a réussi à stabiliser les cours    Annulation de toutes les réunions physiques à l'ONU    Qui a dit que deux parallèles ne se rencontrent jamais ?    Soumana prêté une saison au NC Magra    Le stage de Zéralda a pris fin sur une bonne note    Plus d'un demi-million de cas de malnutrition aiguë    L'UA inquiète de l'afflux des terroristes étrangers en Afrique    L'Algérie procèdera à la réalisation "progressive" de centrales électriques    Les hôpitaux mobilisés à Chlef : Ouverture de nouveaux centres anti-Covid 19    GICA: début d'exportation de 40.000 tonnes de clinker vers l'Etat Dominicain    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Présidentielle du 12 décembre prochain: Benflis prévoit des réformes politiques, économiques et sociales dans son programme électoral
Publié dans Le Maghreb le 11 - 11 - 2019

Le président de Talai EL Houriat, Ali Benflis, a procédé hier, à la présentation de son programme électoral pour la présidentielle du 12 décembre prochain. Un programme dans lequel il prévoit des réformes politiques, économiques et sociales. En premier lieu, ce mandat d'urgence doit selon lui répondre aux " doléances et espérances légitimes de la Révolution du 22 février et de les réaliser sans exception ". Ensuite, Benflis compte aussi au cas où il sera élu " comme serviteur du peuple " mettre en place " une solution intermédiaire et équilibrée pour englober présidentielle et Assemblée constituante ".

L'objectif est de " créer une rupture avec l'ancien régime politique corrompu et destructeur pour le pays et construire un État de droit ", a-t-il ajouté lors de la présentation qu'il a faite au chapiteau de l'hôtel Hilton à Alger. Le troisième objectif du mandat d'urgence est de " relancer des institutions légitimes et représentatives et capables d'atteindre un vrai changement général que le peuple demande et dont le pays a besoin ".
Selon le chef de file de Talai El Houriat, " les défis du pays ne peuvent pas être résolus sans résoudre la source des problèmes qui est la crise politique ". " Ceux qui croient que la résolution de la crise politique, mettra fin à toutes les crises, a tort " a-t-il expliqué. Dès son élection, Benflis projette d'organiser une rencontre consultative avec les différents partis politiques et société civile. Une consultation qui aura cours chaque fois qu'il y aura urgence. La seconde mesure porte sur la constitution d'un gouvernement d'ouverture politique qui contiendra les forces politiques qui adhèrent à ses propositions, ainsi que la société civile et " les cadres et compétences du pays ". Ce gouvernement aura la tache d'ouvrir des ateliers politiques pour mener le changement. La dissolution de l'APN est le troisième acte que compte prendre le candidat, considérant qu'il n'est pas nécessaire de la garder pour un changement politique.
Bengrina : " Certains candidats ont repris mon programme "
De son côté, le président du parti El Bina, Abdelkader Bengrina a soulevé, hier, lors de son passage hier au Forum du Quotidien " El Wassat " que " certains candidats à la prochaine élection présidentielle ont pris des idées de mon programme ", poursuit-il " étrange que nous ayons dit que nous allons revoir à la baisse le prix de la semoule, puis nous avons entendu l'un des candidats dire qu'il fera baisser son prix. Ce n'est pas tout, s'agissant de l'IRG que nous comptons l'économiser, un autre candidat a dit la même chose.
"Il a souligné, par ailleurs, que " son programme électoral est riche et que la distribution de ce programme électoral à l'élite nationale a permis l'enregistrement de plusieurs observations qui seront rajoutées ultérieurement. En outre, le président du parti El Bina a indiqué que " le phénomène du célibat chez les femmes a augmenté sensiblement ces dernières années. Chiffres de l'Office national des statistiques (ONS) à l'appui, il a précisé que, 11 millions de femmes sont célibataires, dont 5 millions sont âgées de 35 ans et plus. Selon les chiffres de Bengrina, le nombres des femmes célibataires augmente de 200 000 chaque année. Il a ajouté que, l'effectif des mariages a baissé en 2018 par rapport à 2017.
L'année dernière, a précisé Bengrina, 332 000 unions ont été enregistrées au niveau des bureaux de l'état civil, en baisse, 8000 par rapport à l'année d'avant.
L'Algérie compte 18 millions de femmes. " Ces chiffres, nous obligent à trouver des solutions aux déséquilibres qui touchent aux droits des femmes, à travers la prise en charge de leurs préoccupations, sur tous les plans, social, professionnel et même psychologique, pour leur permettre de jouer les rôles importants et vitaux au sein de la société algérienne ", a expliqué le candidat à la présidentielle.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.