LA CULTURE DU BON SENS    Les postiers poursuivent leur grève    Ministère de l'Enseignement supérieur: Alerte au piratage de données personnelles sur Facebook    La paix au Mali sabordée ?    Création d'un comité du LREM à Dakhla: Le gouvernement français «regrette», mais soutient le plan marocain    FAF - L'AG élective aujourd'hui: Charaf-Eddine Amara, oui, mais...    Ligue 1- Mise à jour: Un quatuor à la relance    FAF - Coupe de la Ligue: Un duel des extrêmes pour commencer    El-Bayadh: Flambée des prix    Education nationale: Débrayage annoncé des corps communs    Secteur urbain El Emir: Une tentative de squat d'un trottoir avortée    Faut-il recréer le monde sans nous ?    Guelma: Hommage au chahid Souidani Boudjemâa    Abu Rudeineh appelle la communauté internationale à agir    Est-ce une nouvelle crise ?    Les premiers signaux d'un emballement social    Ça persiste à béjaïa    Les suggestions des opérateurs    Pochettino fair-play avec le Bayern    Une offre sur la table pour Agüero    Pérez ne lâchera pas Hazard    176 nouveaux cas et 4 décès en 24 heures    Le Ramadhan entamé dans des conditions difficiles    Nomination des chefs de sûreté    Des partis à la recherche de candidats    Des soirées ramadhanesques presque normales!    Le nombre des demandeurs a doublé    Un dispositif sécuritaire spécial Ramadhan    6 éléments arrêtés et 15 casemates détruites    L'IPA annonce plusieurs nouveaux cas    Quand Goudjil séparait le bon grain de l'ivraie    Washington prépare à l'Otan le retrait concerté d'Afghanistan    Ahmed Rachedi, conseiller chargé de la culture et de l'audiovisuel    La leçon d'une vie    Une 93e édition avec des stars en chair et en os!    Soltana Khaya: ma lutte est celle de tous les Sahraouis    Algérie Poste : Poursuite de la grève (3e jour)    Mali/assassinat du président de la CMA: vives condamnations, une enquête sera ouverte    Les travaux auront lieu jeudi soir au Sheraton    «Nous n'allons pas applaudir tout ce que fera le système»    Their Algeria décroche le prix spécial du jury    La marche de la communauté universitaire empêchée    Les étudiants continuent de marcher    Des journalistes reviennent en... autostop !    Pas de diffusion télé pour le feuilleton "Babor Ellouh"    Sétif: Un atelier clandestin de fabrication d'armes démantelé    112ème mardi de protestation: Les étudiants au rendez-vous au premier jour du Ramadhan    La vitamine DZ, seule source d'énergie locale !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Zoubida Assoul appelle le Hirak à se structurer
Publié dans Le Maghreb le 18 - 12 - 2019

Zoubida Assoul, président de l'Union pour le Changement et le Progrès (UCP) et avocate, a appelé dans un communiqué rendu public, le mouvement populaire à s'auto-organiser et à se structurer pour formaliser sa propre plate-forme de revendications afin de barrer la route à toute tentative d'infiltration.

Le verdict du peuple algérien a été sans appel. " Des milliers d'Algériennes et d'Algériens ont envahi les rues pour exprimer pacifiquement leur refus de ce simulacre imposé par le pouvoir en place pour la pérennisation de ce système ", explique la présidente de l'UCP.
Mme. Assoul a rappelé que jeudi dernier, date de l'élection présidentielle décidée par le pouvoir, le peuple algérien dans sa majorité n'a pas voté, soulignant qu'après l'annonce des résultats par l'Autorité nationale des élections, la réponse du peuple le lendemain a été " retentissante " Elle a rappelé que ces manifestations ont été violemment réprimées par les forces de l'ordre. " Des centaines d'interpellations, arrestations et incarcérations d'activistes ont été enregistrées dans plusieurs régions du pays ".
Le parti de Mme. Zoubida Asoul a condamné " l'usage abusif de toutes les formes de violence à l'encontre des manifestants pacifiques et a appelé le pouvoir en place au " respect des libertés individuelles et collectives consacrées par la constitution ". Elle a indiqué qu'" après plus de neuf mois de manifestations pacifiques, les revendications populaires sont claires : rupture effective avec le système en place et la libération immédiate et inconditionnelle des détenus politiques et d'opinion, avant toute réponse aux appels lancés par le pouvoir ". L'UCP a par ailleurs réitéré son appel à l'unité et à la poursuite de la mobilisation citoyenne, tout en préservant son caractère pacifique et en restant vigilant quant aux multiples provocations et tentatives de récupération de cette formidable révolution.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.