Restes mortuaires des 24 martyrs: funérailles solennelles à la hauteur des sacrifices    La Suisse bannit les importations agricoles en provenance du Sahara occidental occupé    Décès du Général-major Hassen Alaimia, commandant de la 4e RM à Ouargla    Les restes mortuaires de 24 chefs de la Résistance populaire inhumés au Carré des martyrs du cimetière d'El-Alia    Quels moyens pour respecter le protocole sanitaire ?    Un procès à huis clos !    Laskri compte piloter une liste    Sept blessés lors d'une tentative d'attentat près du port de Mogadiscio    Trudeau hésite à aller à Washington pour un sommet sur le nouvel Aléna    Des milliers de personnes reconfinées en Australie    Poussée populaire et promesse d'une nouvelle Algérie    Incertitudes sur le rituel du sacrifice du mouton    Covid-19: les gestes barrières seul et unique moyen pour briser la chaine de contamination    Sachez-que    Poulet caramélisé au sésame    Les prix à la production en hausse de 0,6% au 1er trimestre 2020    Arrivée du cortège funèbre des restes de 24 chefs de la Résistance populaire au cimetière d'El-Alia    Les martyrs de la Mitidja : les oubliés de l'Histoire    La «longue liste» des auteurs retenus dévoilée    Béchar : Protestations dans les bureaux de poste    Benrahma inscrit un triplé contre Wigan    "Je ne spéculerai pas sur l'avenir de Messi"    Voici le contenu de la mise au point    Développement de Talents : La FIFA retient 13 écoles algériennes    Mesures de grâce présidentielle pour la libération immédiate de près de 4700 détenus    Un activiste devant la justice    Banque Mondiale : L'Algérie passe à la catégorie pays à revenu intermédiaire inférieur    Sonatrach revoit ses priorités    "Oran doit s'attendre à un 4e pic de contamination"    26 décès et 1 500 personnes infectées    Des dizaines de morts dans des combats en Syrie    Le témoignage glaçant d'un employé turc du consulat saoudien    L'ONU cherche toujours un émissaire pour la Libye    L'Algérie et la France doivent affronter le problème de la Mémoire qui hypothèque les relations bilatérales    La catastrophe écologique du lac «Oum Ghellaz» se répète: Les rejets industriels pointés du doigt    En dépit de la pandémie: Les solariums clandestins bravent l'interdiction    MO Béjaïa: Club en quête d'assainissement    Meilleurs joueurs africains (1ère partie): Le subjectivisme toujours au rendez-vous    Le pas à ne pas franchir    Chlef: La CNAS veut améliorer ses prestations    L'Emir Abdelkader : « Un guerrier, un homme d'Etat, un apôtre de la paix »    Nouvelles approches sur les crimes de «la Main rouge» contre les Algériens    A quoi sert un musée ?    L'infrangible lien...    Marche de la diaspora algérienne à Montréal    Les journalistes indésirables dans la salle d'audience    L'Algérie exportera 50 millions de gants vers l'Espagne    Vu à Alger    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Maroc : Le conteur Mahi Seddik au 3e Festival du conte de Larache
Publié dans Le Maghreb le 24 - 02 - 2020

Le conteur professionnel et auteur algérien, Mahi Seddik, prendra part au 3e Festival international du conte de Larache, près de Tanger (Nord du Maroc) prévu du 23 au 26 février, indiquent les organisateurs.

Habitué des rondes populaires et du théâtre de la "Halqa", Mahi Seddik sera convié à présenter des contes puisés dans le patrimoine oral algérien, particulièrement du Grand Sud.
Des artistes et conteurs en provenance du Maroc, de Tunisie du Congo et de France prendront part à cette manifestation placée sous le signe de "l'art de l'oralité et promotion du patrimoine culturel immatériel".
Organisé par l`association "Les amis de la médiathèque Abdessamad Kenfaoui" en collaboration avec le ministère marocain de la culture, le Festival international du conte de Larache vise à préserver le patrimoine immatériel conté, en favorisant l`échange culturel.
Natif de Sidi Bel Abbes, Mahi Seddik, qui a suivi une formation dans le 4e art s`attache depuis plusieurs années à promouvoir et à revivifier la tradition orale, disparue, des Goual (conteurs).
En 2019, Mahi Seddik a publié son premier recueil de contes algériens intitulé "Moula Moula et d'autres contes", qui sera présenté lors de ce festival.
Le conteur a animé ces dernières années, à la faveur des festivals organisés à travers l`Algérie, de nombreux espaces et ateliers consacrés au conte populaire, et assuré des cycles de formation en Tunisie et aux Emirats Arabes Unis, notamment.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.