Tebboune reçoit le ministre d'Etat ougandais chargé de la coopération régionale    Rencontre régionale sur les catastrophes: la proposition algérienne pour un mécanisme régional inscrite en marge des travaux    Le soutien de Bruxelles au processus mené par l'ONU au Sahara occidental exprimé    Championnat arabe de gymnastique artistique: la sélection d'Egypte séniors messieurs sacrée en individuel général et par équipes    Le Président Tebboune distingué par l'Union arabe des engrais    APN: reprise du débat autour de la Déclaration de politique générale du Gouvernement    Gymnastique/Championnat arabe: le staff technique satisfait des performances des algériens    Justice: installation des nouveaux président et commissaire d'Etat du Conseil d'Etat    Vous pouvez retirer votre ordre de versement    Verdict confirmé pour Saïd Bouteflika    Pluies sur plusieurs wilayas de l'intérieur du pays à partir de mardi    Accidents de la circulation: 28 décès et 1275 blessés en une semaine    Tir d'un missile balistique Nord-coréen: Tokyo, Séoul, Washington et Bruxelles condamnent    Un cas psychiatrique!    Conseil des ministres: L'importation des tracteurs agricoles de moins de 5 ans autorisée    Défis africains de la COP 27    Ligue 1 (6ème journée): Première victoire de la JSK et du MCO    Valse des entraineurs: C'est l'esprit amateur qui prévaut    Championnat arabe des clubs de judo «minimes»: Les jeunes du CSA Nour Bir El Djir s'illustrent    Revente en l'état: Le nombre des importateurs est passé de 43.000 à 13.000    Sommet arabe d'Alger: Les attentes palestiniennes    Hygiène, informel, constructions illicites, stationnement anarchique...: Le wali «sermonne» les élus de l'APC d'Oran    Dernière ligne droite avant la mise en service du téléphérique: Des essais sur tronçon de près de 1.900 mètres    Pour ramassage de déchets plastiques: Un véhicule saisi et trois personnes interpellées    Une «pré-COP» en terre africaine se tient à Kinshasa    Belaïli met les points sur les «I»    Le CRB confirme    Belatoui espère un véritable départ    Une délégation ouest-africaine à Ouagadougou    Bientôt le dénouement?    Les députés relèvent l'absence de chiffres    Les challenges de 2023    Washington dissipe les nuages    Les coupures d'eau exacerbent les habitants    La menace invisible    «Le bilan est positif, mais incomplet»    «La colonisation n'a pas été un long fleuve tranquille»    Pourquoi Caritas n'exerce plus en Algérie    Une figure historique majeure    L'ANP œuvre sans relâche à la sécurisation des frontières et à la préservation de la souveraineté territoriale du pays    Elections communales partielles à Bejaia: la gestion participative domine la campagne    L'invitation des artistes étrangers pour des spectacles fixée par décret    De l'engeance des «pourboireux»    Naissance de l'Association algérienne de l'anglais pour la science et la technologie    "Saint Augustin, un symbole de l'attachement à la patrie, à la paix et au dialogue"    Trabendisme mental !    Une sérieuse alerte    Mouvement dans le corps des Secrétaires généraux des wilayas    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Décollage de l'activité touristique
EL-TARF, pour un développement harmonieux
Publié dans Le Midi Libre le 24 - 10 - 2010

En termes de foncier, les zones d'expansion touristique (ZET), réalisées depuis déjà plusieurs années, seront viabilisées afin d'appuyer les efforts fournis en vue d'intéresser et d'attirer de potentiels investisseurs.
En termes de foncier, les zones d'expansion touristique (ZET), réalisées depuis déjà plusieurs années, seront viabilisées afin d'appuyer les efforts fournis en vue d'intéresser et d'attirer de potentiels investisseurs.
Le développement du tourisme, dans la wilaya d'El-Tarf, connue pour ses innombrables attraits, comme son littoral luxuriant, ses nombreux lacs dans l'arrière-pays et ses aires protégées, doit être ''harmonieux et réfléchi'', selon la Direction du secteur.
Si d'importants projets sont envisagés pour le moyen terme, dans le cadre d'un programme de développement du tourisme dans cette région, l'une des premières étapes consistera à élaborer le Schéma directeur d'aménagement touristique (SDAT). Considéré comme le principal outil pour la valorisation et le développement du secteur, le SDAT favorisera un développement homogène de toutes les infrastructures touristiques projetées avec une occupation rationnelle des espaces.
En termes de foncier, les zones d'expansion touristique (ZET), réalisées depuis déjà plusieurs années, seront viabilisées afin d'appuyer les efforts fournis en vue d'intéresser et d'attirer de potentiels investisseurs. Ces zones sont en majorité situées dans des sites féeriques, à la Messida et à Cap-Rosa, dans la commune d'El-Kala, à Hennaya (commune de Berrihane) et à Mafragh "Est" et "Ouest" (Ben M'hidi). Il se trouve malheureusement que malgré l'existence de routes menant vers ces ZET, toutes situées à proximité des plus belles plages de la wilaya, et en dépit du flux considérable de vacanciers à chaque été, ces zones demeurent inoccupées en raison de l'absence de commodités.
Parmi les projets retenus, actuellement en phase de maturation pour mettre le tourisme au diapason des atouts de cette wilaya de l'extrême-est du pays, figure l'aménagement de la source thermale de Hammam Sidi Trad, qui sera dotée d'une batterie d'infrastructures propres à ce genre de tourisme. Située en zone montagneuse, cette station thermale, concédée par la commune à un particulier, qui attire quotidiennement un nombre considérable de curistes en quête de repos et de détente est, pour l'heure, exploitée de manière traditionnelle, sans aucune mesure de protection contre sa dégradation. Aujourd'hui, les énormes potentialités touristiques de cette wilaya ont suscité l'intérêt de 21 investisseurs privés qui réalisent actuellement des projets touristiques (hôtels, auberges, pensions de famille et camps de toile, principalement) au niveau des communes côtières d'El-Kala, de Chatt et de Ben M'hidi. L'on estime, toutefois, à la direction de wilaya du tourisme qu'un véritable "décollage" de l'activité touristique —dans cette région aux potentialités multiples et diversifiées (plages, particularités des milieux naturels, richesse de la faune et de la flore…)— ne dépend pas seulement de la construction de sites d'hébergement. "Il s'agit surtout de valoriser les atouts naturels de la région en procédant à des aménagements pensés pour les préserver et c'est là tout l'intérêt du Schéma directeur d'aménagement touristique", assure-t-on.
Le développement du tourisme, dans la wilaya d'El-Tarf, connue pour ses innombrables attraits, comme son littoral luxuriant, ses nombreux lacs dans l'arrière-pays et ses aires protégées, doit être ''harmonieux et réfléchi'', selon la Direction du secteur.
Si d'importants projets sont envisagés pour le moyen terme, dans le cadre d'un programme de développement du tourisme dans cette région, l'une des premières étapes consistera à élaborer le Schéma directeur d'aménagement touristique (SDAT). Considéré comme le principal outil pour la valorisation et le développement du secteur, le SDAT favorisera un développement homogène de toutes les infrastructures touristiques projetées avec une occupation rationnelle des espaces.
En termes de foncier, les zones d'expansion touristique (ZET), réalisées depuis déjà plusieurs années, seront viabilisées afin d'appuyer les efforts fournis en vue d'intéresser et d'attirer de potentiels investisseurs. Ces zones sont en majorité situées dans des sites féeriques, à la Messida et à Cap-Rosa, dans la commune d'El-Kala, à Hennaya (commune de Berrihane) et à Mafragh "Est" et "Ouest" (Ben M'hidi). Il se trouve malheureusement que malgré l'existence de routes menant vers ces ZET, toutes situées à proximité des plus belles plages de la wilaya, et en dépit du flux considérable de vacanciers à chaque été, ces zones demeurent inoccupées en raison de l'absence de commodités.
Parmi les projets retenus, actuellement en phase de maturation pour mettre le tourisme au diapason des atouts de cette wilaya de l'extrême-est du pays, figure l'aménagement de la source thermale de Hammam Sidi Trad, qui sera dotée d'une batterie d'infrastructures propres à ce genre de tourisme. Située en zone montagneuse, cette station thermale, concédée par la commune à un particulier, qui attire quotidiennement un nombre considérable de curistes en quête de repos et de détente est, pour l'heure, exploitée de manière traditionnelle, sans aucune mesure de protection contre sa dégradation. Aujourd'hui, les énormes potentialités touristiques de cette wilaya ont suscité l'intérêt de 21 investisseurs privés qui réalisent actuellement des projets touristiques (hôtels, auberges, pensions de famille et camps de toile, principalement) au niveau des communes côtières d'El-Kala, de Chatt et de Ben M'hidi. L'on estime, toutefois, à la direction de wilaya du tourisme qu'un véritable "décollage" de l'activité touristique —dans cette région aux potentialités multiples et diversifiées (plages, particularités des milieux naturels, richesse de la faune et de la flore…)— ne dépend pas seulement de la construction de sites d'hébergement. "Il s'agit surtout de valoriser les atouts naturels de la région en procédant à des aménagements pensés pour les préserver et c'est là tout l'intérêt du Schéma directeur d'aménagement touristique", assure-t-on.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.