Grand engouement à Ath Mahmoud et à Ath Boumahdi    Contours du nouveau socle de la société civile    Le renard des prétoires    La BEA en mode «accélération»    Un gisement de richesses négligé    La carte gagnante    La FIFA rétablit une vérité historique    Des documents top secret saisis    Reprise, demain, des rotations de la Minusma    Avec Mahrez sans Messi    Guerre à la parisienne!    Boulahbib de retour aux affaires    Etat d'alerte maximale    L'école privée cherche sa voie    Ce lait infantile qui manque tant...    40 départs de feu en trois jours    Une question toujours d'actualité    Une expo de peintres algériens de renommée    Société civile: conférence d'Alger en prévision des assises nationales d'octobre    Coupe Davis (Match de maintien): victoire de l'Algérie devant le Mozambique (2-0)    Basket/Championnat d'Afrique masculin U18: l'Algérie bat le Bénin (90-54) et termine 7ème    Jeux de la Solidarité Islamique: Reguigui remporte la médaille d'argent    Décès du journaliste italien Piero Angela, ami de la Révolution algérienne    La canicule continuera d'affecter l'Ouest et le Centre du pays    La PC prodigue des conseils préventifs sur les risques liés à la canicule    Agressions contre Ghaza: 12 violations contre les journalistes palestiniens    Mahboub Bati, l'artisan du succès de nombreuses stars de la chanson chaâbi    Festival de chanson chaâbi: une soirée célébrant l'œuvre des grands maîtres    Tiaret: Cinq morts dans une collision    Bouira: 14 blessés dans un carambolage    Parkinson: Le cri de détresse d'une Association de malades    Le football oranais en deuil: Khedim «Abrouk» n'est plus    Au 1er trimestre 2022: Près de 48 millions d'abonnés à la téléphonie mobile    Ghannouchi sur le départ ?    Couverture de 80% des besoins agricoles en 2023: L'Algérie se dote d'une banque des semences    Sonatrach: 11 milliards de $ affectés aux Industries pétrochimiques    FAF-LFP-CNRL: Clubs endettés, décision le 16 août    New York : Salman Rushdie «poignardé au cou»    Réalisations structurantes ?    Téléphonie mobile: 47,67 millions d'abonnés au 1er trimestre 2022 en Algérie    Sonatrach: 11 milliards Usd affectés au développement des industries pétrochimiques pour 2022-2026    Sahara occidental : la résolution du conflit tributaire de l'application du plan de règlement Onu-africain    L'Algérie condamne "énergiquement" les attaques terroristes au Mali (MAE)    Autorité de protection des données à caractère personnel: "parachever la construction institutionnelle"    Chanegriha examine les derniers préparatifs du concours militaire international "Section aéroportée 2022"    Hiroshima et Nagasaki : 06 et 09 août 1945 : Géopolitique de la terreur nucléaire (2/2)    Journée nationale de l'ANP: Toufik, Nezzar et plusieurs généraux à l'honneur    Remaniement : le suspense est à son comble !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Forum international du tourisme solidaire et du développement durable
Ghardaïa et Zeralda traiteront en avril les questions méditerranéennes
Publié dans Le Midi Libre le 22 - 02 - 2011

Les thèmes du tourisme solidaire et du développement durable seront débattus et décortiqués en avril prochain à Ghardaïa et Zeralda lors du Forum international FITS MED 2011 en axant, notamment, les efforts sur l'intervention des experts et des participants autour des conférences portant sur les effets de la crise économique mondiale et les opportunités de développement économique dans la région euro-méditerranéenne. Ainsi, selon les organisateurs de cet évènement, après les précédentes éditions du Forum international du tourisme solidaire et du développement durable, qui ont eu lieu en Europe (Marseille 2003), en Amérique latine (Mexique 2006) ensuite en Afrique (Mali 2008), c'est au tour de l'Algérie d'abriter cette importante manifestation économique stratégique, centrée essentiellement sur les pays méditerranéens. Selon les promoteurs de FITS MED 2011, « l'objectif essentiel de cette nouvelle rencontre en Algérie, autour d'une interrogation centrale sur ce que sera le tourisme demain en Méditerranée, première région touristique au monde, face au défi climatique et aux crises qui secouent la planète, consiste à favoriser le développement de modèles alternatifs viables de développement touristique ».
Etant une destination touristique par excellence et une région à forte attraction des investissements étrangers directs et où les ressources naturelles sont abondantes, la Méditerranée et particulièrement les pays maghrébins, peuvent drainer davantage de touristes internationaux et l'afflux des capitaux étrangers, sachant que de nombreuses entreprises et firmes occidentales (européennes et américaines) y sont actives. Les responsables du FITS 2011 affirment que «cette édition 2011 du FITS, qui est placée sous le haut patronage de l'Organisation mondiale du tourisme (OMT) et de l'UNESCO, est co-organisée par le ministère de l'Aménagement du territoire, de l'Environnement et du Tourisme algérien (pays d'accueil) et par le Conseil régional Provence-Alpes-Côte d'Azur». Elle bénéficie également de l'appui du ministère français des Affaires étrangères et européennes et du ministère en charge du Tourisme.
Le FITS Med 2011, considéré comme une occasion inouie pour promouvoir le tourisme saharien algérien et la destination Algérie, sera précédé par un atelier international sur le thème du «Tourisme des déserts et des oasis», et qui se déroulera dans la magnifique oasis de Ghardaïa, dans le Sahara algérien, précise le FITS Med 2011. Il s'agit, en fait, d'une rencontre inter-entreprises sur le thème du « Tourisme de territoires » et qui aura lieu pendant les activités du FITS en permettant, notamment, à des entreprises touristiques méditerranéennes de rencontrer des partenaires.
Implication des gouvernements et des entreprises
Les organisateurs ajoutent que l'important c'est de sceller les bases d'un développement économique durable dans le pourtour méditerranéen en précisant que sur le thème d'un «autre tourisme», plus respectueux des hommes, de leur culture et de leur environnement, le FITS encourage la mise en pratique d'alternatives au tourisme de masse, comme autant d'éléments de réponse à quelques uns des défis qu'affronte l'humanité du XXIe siècle.
A savoir, le défi climatique, le défi de l'emploi et de la pauvreté, le défi de l'érosion de la biodiversité, le défi de l'homogénéisation des cultures... Le tourisme solidaire et responsable, secteur émergent du tourisme, réunit à ce titre de plus en plus d'acteurs : gouvernements, institutions publiques, ONG, associations, entreprises, etc. ».
FITS Caravane solidaire Europe-Maghreb 2011
Ils poursuivent : «La Caravane solidaire Europe-Maghreb se mettra en route à Marseille, traversera l'Italie, la Tunisie et le sud de l'Algérie pour arriver à Ghardaïa pour l'Atelier, puis à Zeralda, à proximité d'Alger, pour le démarrage du FITS Med 2011». Aussi, le FITS indique que
«chaque étape sera l'opportunité de rencontres, d'échanges, d'enseignements et de visites d'expériences innovantes qui permettront aux participants d'avoir une vision globale des pratiques du tourisme responsable en Méditerranée, de ses difficultés et de ses perspectives».
La coopération et la collaboration entre les différents pays participants seront primordiales en ce sens que la Caravane sera bien une «université itinérante du tourisme responsable et solidaire», selon les responsables du Forum.
Les tenants de cet évènement veulent, vraiment, imprimer un cachet pragmatique et durable au FITS en privilégiant le partenariat permanent. Ainsi, ils disent qu'«avec des profils très divers (responsables de l'administration, dirigeants associatifs, élus, professionnels du tourisme, etc.), les participants, issus des pays de la Méditerranée, seront les acteurs centraux de cette démarche interculturelle.
Elle devrait amener les participants à engager des projets de tourisme responsable dans leur pays d'origine et à favoriser l'émergence de politiques publiques de développement touristique au profit des populations locales, de leur environnement et de leur culture».
En somme, le partenariat économique, culturel et touristique entre les pays euro-méditerranéens est indispensable pour instaurer un climat d'affaires serein et des coutumes de coopération et d'échanges commerciaux durables. A. A.
Les thèmes du tourisme solidaire et du développement durable seront débattus et décortiqués en avril prochain à Ghardaïa et Zeralda lors du Forum international FITS MED 2011 en axant, notamment, les efforts sur l'intervention des experts et des participants autour des conférences portant sur les effets de la crise économique mondiale et les opportunités de développement économique dans la région euro-méditerranéenne. Ainsi, selon les organisateurs de cet évènement, après les précédentes éditions du Forum international du tourisme solidaire et du développement durable, qui ont eu lieu en Europe (Marseille 2003), en Amérique latine (Mexique 2006) ensuite en Afrique (Mali 2008), c'est au tour de l'Algérie d'abriter cette importante manifestation économique stratégique, centrée essentiellement sur les pays méditerranéens. Selon les promoteurs de FITS MED 2011, « l'objectif essentiel de cette nouvelle rencontre en Algérie, autour d'une interrogation centrale sur ce que sera le tourisme demain en Méditerranée, première région touristique au monde, face au défi climatique et aux crises qui secouent la planète, consiste à favoriser le développement de modèles alternatifs viables de développement touristique ».
Etant une destination touristique par excellence et une région à forte attraction des investissements étrangers directs et où les ressources naturelles sont abondantes, la Méditerranée et particulièrement les pays maghrébins, peuvent drainer davantage de touristes internationaux et l'afflux des capitaux étrangers, sachant que de nombreuses entreprises et firmes occidentales (européennes et américaines) y sont actives. Les responsables du FITS 2011 affirment que «cette édition 2011 du FITS, qui est placée sous le haut patronage de l'Organisation mondiale du tourisme (OMT) et de l'UNESCO, est co-organisée par le ministère de l'Aménagement du territoire, de l'Environnement et du Tourisme algérien (pays d'accueil) et par le Conseil régional Provence-Alpes-Côte d'Azur». Elle bénéficie également de l'appui du ministère français des Affaires étrangères et européennes et du ministère en charge du Tourisme.
Le FITS Med 2011, considéré comme une occasion inouie pour promouvoir le tourisme saharien algérien et la destination Algérie, sera précédé par un atelier international sur le thème du «Tourisme des déserts et des oasis», et qui se déroulera dans la magnifique oasis de Ghardaïa, dans le Sahara algérien, précise le FITS Med 2011. Il s'agit, en fait, d'une rencontre inter-entreprises sur le thème du « Tourisme de territoires » et qui aura lieu pendant les activités du FITS en permettant, notamment, à des entreprises touristiques méditerranéennes de rencontrer des partenaires.
Implication des gouvernements et des entreprises
Les organisateurs ajoutent que l'important c'est de sceller les bases d'un développement économique durable dans le pourtour méditerranéen en précisant que sur le thème d'un «autre tourisme», plus respectueux des hommes, de leur culture et de leur environnement, le FITS encourage la mise en pratique d'alternatives au tourisme de masse, comme autant d'éléments de réponse à quelques uns des défis qu'affronte l'humanité du XXIe siècle.
A savoir, le défi climatique, le défi de l'emploi et de la pauvreté, le défi de l'érosion de la biodiversité, le défi de l'homogénéisation des cultures... Le tourisme solidaire et responsable, secteur émergent du tourisme, réunit à ce titre de plus en plus d'acteurs : gouvernements, institutions publiques, ONG, associations, entreprises, etc. ».
FITS Caravane solidaire Europe-Maghreb 2011
Ils poursuivent : «La Caravane solidaire Europe-Maghreb se mettra en route à Marseille, traversera l'Italie, la Tunisie et le sud de l'Algérie pour arriver à Ghardaïa pour l'Atelier, puis à Zeralda, à proximité d'Alger, pour le démarrage du FITS Med 2011». Aussi, le FITS indique que
«chaque étape sera l'opportunité de rencontres, d'échanges, d'enseignements et de visites d'expériences innovantes qui permettront aux participants d'avoir une vision globale des pratiques du tourisme responsable en Méditerranée, de ses difficultés et de ses perspectives».
La coopération et la collaboration entre les différents pays participants seront primordiales en ce sens que la Caravane sera bien une «université itinérante du tourisme responsable et solidaire», selon les responsables du Forum.
Les tenants de cet évènement veulent, vraiment, imprimer un cachet pragmatique et durable au FITS en privilégiant le partenariat permanent. Ainsi, ils disent qu'«avec des profils très divers (responsables de l'administration, dirigeants associatifs, élus, professionnels du tourisme, etc.), les participants, issus des pays de la Méditerranée, seront les acteurs centraux de cette démarche interculturelle.
Elle devrait amener les participants à engager des projets de tourisme responsable dans leur pays d'origine et à favoriser l'émergence de politiques publiques de développement touristique au profit des populations locales, de leur environnement et de leur culture».
En somme, le partenariat économique, culturel et touristique entre les pays euro-méditerranéens est indispensable pour instaurer un climat d'affaires serein et des coutumes de coopération et d'échanges commerciaux durables. A. A.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.