Tourisme: Air Algérie appelée à accompagner les efforts de développement du secteur    La décision de la Cour africaine est une attestation du statut juridique du conflit    Hand/CAN 2022 (dames): "Ce sera difficile mais jouable"    Lancement officiel du réseau parlementaire sur le climat et l'environnement    Mémoire nationale: élaborer un guide académique pour l'enseignement de l'histoire    Sommet arabe: un tournant qualitatif dans l'action arabe commune en faveur de la cause palestinienne    Handball: décès de l'ancien international algérien Ahmed Hadj Ali    Foot (match amical) : Algérie A' - Soudan à huis clos    Le nouveau stade de Tizi-Ouzou sera livré dans les délais    Grippe saisonnière: réception de 2,5 millions de doses de vaccin    L'Armée sahraouie bombarde des retranchements des forces d'occupation marocaines dans plusieurs secteurs    Festival national du Malouf de Constantine : un spectacle des plus élégants à la troisième soirée    Le Premier ministre inaugure la 21ème édition du SITEV    Alcool frelaté: 19 morts dans le nord du Maroc    Sonatrach: Priorité à l'exploration    Une centaine de supporters blessés    Algérie A'- Soudan aujourd'hui à 20h00: Maintenir la dynamique des résultats    Ligue 1: Deux duels attrayants    Tiaret: L'usine de plaques PVC entre en production    De la dualité désordre-ordre humain à la guerre Ukraine-Russie    Huit agences de voyages agréées pour la Omra 1444: 21 millions de cts au minimum pour une «Omra simple»    Préservation des îles Habibas: Lancement de l'atelier chargé de l'élaboration du schéma directeur    Les chantiers de la santé : éviter de se perdre    Tlemcen: Les nouveautés de la codification des marchandises    A quand une rencontre Président-Maires ?    LA VIE... ET LE RESTE    «Nos entreprises sont prêtes à investir en Algérie»    Une aubaine pour les cimentiers    Des «lignes rouges» tracées    Les autorités pro russes revendiquent la victoire    Un géant qui voit grand    60 Cantines scolaires à l'arrêt    Ce qu'en attendent les syndicats    Trois ateliers illégaux démantelés    Tensions accrues au Sahel    Du bon et du moins bon    Maguire, c'est désastreux    Festival algérien des arts et de la culture «Dz Fest»    Le Japon invité d'honneur    Saint Augustin de retour à Souk Ahras    Le Président Tebboune reçoit l'ambassadeur du Ghana    APN: Réunion de coordination sous la présidence de Boughali    Festival national du Malouf de Constantine : une ambiance apaisante lors de la 2ème soirée    Conseil de sécurité de l'ONU: La Ligue arabe, l'UA et l'OCI soutiennent l'Algérie    Une commission et des Interrogations    Le wali, homme-orchestre    Le FFS fêtera jeudi ses 59 ans    Un coup de piston et...    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



De nombreux projets pour le continent africain
Forum international du tourisme solidaire et du développement durable à Zeralda
Publié dans Le Midi Libre le 26 - 07 - 2010

Sous le haut patronage de l'Organisation mondiale du Tourisme (OMT), le ministère de l'Aménagement du territoire et de l'Environnement organise les 9 et 10 octobre prochain à Zeralda et en collaboration avec la région Provence- Alpes-Côte d'Azur, un forum sur le thème ‘'Crise économique mondiale et défi climatique : Quel tourisme, demain pour la Méditerranée ?''.
Juste avant le début des travaux de ce forum appelé FITS 2010, la splendide ville de Ghardaïa abritera un atelier international, prévu les 6 et 7 octobre et ayant pour thème ‘'Le tourisme des déserts et des oasis''. Selon les organisateurs de cet important évènement, «le FITS Méditerranée a pour but principal de rassembler les acteurs, les administrations, les collectivités territoriales, les associations et les réseaux, ainsi que les entreprises et les organisations professionnelles, les coopérations bilatérales et multilatérales, les parcs naturels, les ONG, et enfin les médias, pour qui un autre développement touristique pour les pays de la Méditerranée, est une urgente nécessité».
Les communications et les différentes interventions du FITS 2010 porteront sur le tourisme et le développement en inéluctable évolution (présentation de l'expert Jean Marie Collombon-Gret, les enjeux et les défis du tourisme responsable par André Dolfus, consultant du cabinet ADC en France et Artodev au Burkina Faso) et sur le thème de l'Organisation mondiale du tourisme et la réduction de la pauvreté (Francesco Frangiali, secrétaire général de l'OMT).
D'autres exposés non moins intéressants seront également développés, tels que ‘'Le tourisme solidaire, innovation et réseaux et analyse comparée France-Italie'' (Remi Bellia et Nadine Richez Battesti ), et la caractérisation du tourisme responsable facteur de développement durable (Alain Laurent).
Les promoteurs de cet évènement stratégique pour le développement du tourisme et du développement durable en Méditerranée estiment que «le FITS Med a pour objectif général de promouvoir une réflexion d'ensemble sur l'avenir du tourisme en Méditerranée face aux multiples défis et d'échanger les bonnes pratiques sur les solutions possibles».
Il a également pour objectif complémentaire, selon eux, « de promouvoir une réflexion sur l'avenir du tourisme dans un espace spécifique, le Sahara, soumis à de profonds bouleversements sociaux, en particulier du fait de la sédentarisation, et dans les zones particulièrement fragiles, au plan écologique, social et culturel, que sont les oasis qui parsèment cet espace ».
Amélioration de la qualité de vie
Ils ajoutent que « le Forum devrait permettre de préciser les politiques et les stratégies de conservation de ces zones et de valorisation de leurs ressources par un tourisme responsable.
Il devrait déboucher sur l'adoption de propositions et de recommandations concrètes organisées dans le cadre d'un plan d'action ». Le forum sera subdivisé en quatre parties étroitement articulées et liées, à savoir la caravane solidaire Europe Maghreb qui partira de Marseille pour aller jusqu'à Zeralda en traversant l'Italie, la Tunisie et le Sud algérien à la rencontre d'expériences novatrices de tourisme solidaire et responsable. L'atelier international de terrain à Ghardaïa qui regroupera des représentants des pays directement concernés (Maroc, Algérie, Tunisie, Libye, Egypte, Soudan, Mali, Niger, Mauritanie). Le forum proprement dit à Zeralda, et enfin, une rencontre des entreprises touristiques du secteur de l'économie sociale et solidaire de la région Provence Alpes Côte d'Azur avec des entreprises algériennes et maghrébines.
Plusieurs projets feront l'objet d'un examen minutieux et méthodique de la part des experts et des consultants qui décortiqueront les régions du Moyen-Orient et d'Afrique notamment, mais également des Caraïbes et de l'Amérique du Sud.
Concernant le continent africain, les participants passeront en revue des projets de développement économique d'Afrique du Sud, l'expérience pilote des villages d'accueil TDS du Burkina Faso, les réseaux de compétences sans frontières RECOSAF du Cameroun, l'association de développement intégral de Rui Vaz du Cap Vert, l'association Djibouti d'espace nomade et l'agence de la caravane du sel, l'homme et l'environnement à Madagascar et le projet de développement local et touristique de la zone du Mandé au Mali.
D'autres sujets seront également abordés, tels que le tourisme rural dans les montagnes de peuplement berbère du sud du Maroc et le tourisme solidaire et le développement durable pour les coopératives de femmes et les tribus nomades de l'Adrar, en Mauritanie. L'Algérie qui compte accueillir 15 millions de touristes à l'horizon 2025, a entamé un vaste programme de réalisation d'infrastructures hôtelières à travers le territoire national.
Sous le haut patronage de l'Organisation mondiale du Tourisme (OMT), le ministère de l'Aménagement du territoire et de l'Environnement organise les 9 et 10 octobre prochain à Zeralda et en collaboration avec la région Provence- Alpes-Côte d'Azur, un forum sur le thème ‘'Crise économique mondiale et défi climatique : Quel tourisme, demain pour la Méditerranée ?''.
Juste avant le début des travaux de ce forum appelé FITS 2010, la splendide ville de Ghardaïa abritera un atelier international, prévu les 6 et 7 octobre et ayant pour thème ‘'Le tourisme des déserts et des oasis''. Selon les organisateurs de cet important évènement, «le FITS Méditerranée a pour but principal de rassembler les acteurs, les administrations, les collectivités territoriales, les associations et les réseaux, ainsi que les entreprises et les organisations professionnelles, les coopérations bilatérales et multilatérales, les parcs naturels, les ONG, et enfin les médias, pour qui un autre développement touristique pour les pays de la Méditerranée, est une urgente nécessité».
Les communications et les différentes interventions du FITS 2010 porteront sur le tourisme et le développement en inéluctable évolution (présentation de l'expert Jean Marie Collombon-Gret, les enjeux et les défis du tourisme responsable par André Dolfus, consultant du cabinet ADC en France et Artodev au Burkina Faso) et sur le thème de l'Organisation mondiale du tourisme et la réduction de la pauvreté (Francesco Frangiali, secrétaire général de l'OMT).
D'autres exposés non moins intéressants seront également développés, tels que ‘'Le tourisme solidaire, innovation et réseaux et analyse comparée France-Italie'' (Remi Bellia et Nadine Richez Battesti ), et la caractérisation du tourisme responsable facteur de développement durable (Alain Laurent).
Les promoteurs de cet évènement stratégique pour le développement du tourisme et du développement durable en Méditerranée estiment que «le FITS Med a pour objectif général de promouvoir une réflexion d'ensemble sur l'avenir du tourisme en Méditerranée face aux multiples défis et d'échanger les bonnes pratiques sur les solutions possibles».
Il a également pour objectif complémentaire, selon eux, « de promouvoir une réflexion sur l'avenir du tourisme dans un espace spécifique, le Sahara, soumis à de profonds bouleversements sociaux, en particulier du fait de la sédentarisation, et dans les zones particulièrement fragiles, au plan écologique, social et culturel, que sont les oasis qui parsèment cet espace ».
Amélioration de la qualité de vie
Ils ajoutent que « le Forum devrait permettre de préciser les politiques et les stratégies de conservation de ces zones et de valorisation de leurs ressources par un tourisme responsable.
Il devrait déboucher sur l'adoption de propositions et de recommandations concrètes organisées dans le cadre d'un plan d'action ». Le forum sera subdivisé en quatre parties étroitement articulées et liées, à savoir la caravane solidaire Europe Maghreb qui partira de Marseille pour aller jusqu'à Zeralda en traversant l'Italie, la Tunisie et le Sud algérien à la rencontre d'expériences novatrices de tourisme solidaire et responsable. L'atelier international de terrain à Ghardaïa qui regroupera des représentants des pays directement concernés (Maroc, Algérie, Tunisie, Libye, Egypte, Soudan, Mali, Niger, Mauritanie). Le forum proprement dit à Zeralda, et enfin, une rencontre des entreprises touristiques du secteur de l'économie sociale et solidaire de la région Provence Alpes Côte d'Azur avec des entreprises algériennes et maghrébines.
Plusieurs projets feront l'objet d'un examen minutieux et méthodique de la part des experts et des consultants qui décortiqueront les régions du Moyen-Orient et d'Afrique notamment, mais également des Caraïbes et de l'Amérique du Sud.
Concernant le continent africain, les participants passeront en revue des projets de développement économique d'Afrique du Sud, l'expérience pilote des villages d'accueil TDS du Burkina Faso, les réseaux de compétences sans frontières RECOSAF du Cameroun, l'association de développement intégral de Rui Vaz du Cap Vert, l'association Djibouti d'espace nomade et l'agence de la caravane du sel, l'homme et l'environnement à Madagascar et le projet de développement local et touristique de la zone du Mandé au Mali.
D'autres sujets seront également abordés, tels que le tourisme rural dans les montagnes de peuplement berbère du sud du Maroc et le tourisme solidaire et le développement durable pour les coopératives de femmes et les tribus nomades de l'Adrar, en Mauritanie. L'Algérie qui compte accueillir 15 millions de touristes à l'horizon 2025, a entamé un vaste programme de réalisation d'infrastructures hôtelières à travers le territoire national.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.