Man City : Mahrez pourrait être auditionné dans le procès de Benjamin Mendy    Loin d'être un discours de consommation    Djamel Ould Abbes condamné à 3 ans de prison ferme    Les chantiers de la rentrée    Les nouveaux sillons    Quel impact sur la recomposition géostratégique mondiale?    «Seul le droit international doit primer»    La négociation privilégiée par les deux pays    Ghali appelle à mettre un terme à l'obstination marocaine    L'heure de la convergence patriotique    Le champion d'Afrique est algérien    Une sérénité nommée Madoui    Le PSV élimine Monaco    Vacances à la belle étoile    2 quintaux de kif saisis par l'ANP    Le poteau de l'éternel problème    Un roman sur l'Algérie de 1920 à 1992    La «fleur du théâtre algérien»    L'occupant marocain encercle la maison de la militante sahraouie Meriem Bouhela    Le défilé militaire impressionnant du 5 juillet est "un message de fidélité" envers les Chouhada    Jeux de la Solidarité Islamique 2022 : Amine Bouanani (110m haies) décroche la première médaille d'or algérienne    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès de la Côte d'Ivoire    Tennis-Coupe Davis (Groupe 3 / Zone Afrique): l'Algérie menée au score (2-0)    Benabderrahmane s'entretient en Turquie avec le Premier ministre palestinien    Les relations algéro-turques évoluent conformément aux orientations des Présidents des deux pays    Accidents de la circulation : 61 décès et 1.831 blessés en une semaine    ANP: 5 éléments de soutien aux groupes terroristes arrêtés en une semaine    Djamel Ould Abbes condamné à 3 ans de prison ferme    Partenariat AT-Kaspersky: une large gamme de produits pour garantir la sécurité des clients    USM Bel-Abbès: En voie de disparition !    Djezzy: Mahieddine Allouche nommé DG par intérim    Electricité: L'Algérie prête à augmenter les quantités exportées vers la Tunisie    La virtualité des PIB et des PNB    Mali: 17 soldats et 4 civils tués, 9 militaires portés disparus    Selon le rapport d'un institut américain: L'Algérie a réussi à contrer la menace terroriste    Affaire d'escroquerie d'étudiants algériens: Le propriétaire de la société «Future Gate» condamné à six ans de prison    D'une valeur de 2 millions d'euros: Du matériel médical périmé saisi, trois arrestations    Pour sécuriser les accès au pôle urbain Zabana: Le chantier de deux bretelles et d'un rond-point relancé    Quatre Palestiniens tués par l'armée sioniste    Equipe Nationale: Yacine Adli a choisi l'Algérie    Les détails de l'opération UGTA    Il y a deux ans, disparaissait Nouria, la "fleur du théâtre algérien"    Tlemcen: L'artiste peintre Abdelkamel Bekhti n'est plus    Musée d'Oran: une exposition d'arts plastiques à la salle des Beaux arts    Mila: 17 biens culturels retenus au projet d'itinéraire touristique de la wilaya    L'hirondelle qui en appelle au printemps...    Journée nationale de l'ANP: Toufik, Nezzar et plusieurs généraux à l'honneur    Remaniement : le suspense est à son comble !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Mutinerie au sein du régiment présidentiel
Burkina Faso
Publié dans Le Midi Libre le 16 - 04 - 2011

Le président burkinabè Blaise Compaoré a quitté Ouagadougou pendant quelques heures avant d'y retourner vendredi en raison de la mutinerie, lancée jeudi soir, par des soldats du régiment présidentiel qui s'est étendue à trois casernes militaires de la capitale, a t-on indiqué de source militaire. Le président Compaoré, au pouvoir depuis 24 ans, qui réside habituellement au palais présidentiel de Ouagadougou d'où est partie la mutinerie, l'a quitté dans la nuit de jeudi à vendredi pour se rendre à Ziniaré, située à une trentaine de km au nord de la capitale, a précisé la même source. Selon les médias, le mouvement, débuté jeudi soir dans une caserne située dans le périmètre du palais présidentiel, se poursuit aux camps Guillaume Ouédraogo, Sangoulé Lamizana et au camp dit "11-78", tous dans la capitale burkinabè, était marqué par beaucoup de pillages dans le centre-ville de la part de soldats sortis dans les rues tirant en l'air avec des armes lourdes et légères.
Le président burkinabè Blaise Compaoré a quitté Ouagadougou pendant quelques heures avant d'y retourner vendredi en raison de la mutinerie, lancée jeudi soir, par des soldats du régiment présidentiel qui s'est étendue à trois casernes militaires de la capitale, a t-on indiqué de source militaire. Le président Compaoré, au pouvoir depuis 24 ans, qui réside habituellement au palais présidentiel de Ouagadougou d'où est partie la mutinerie, l'a quitté dans la nuit de jeudi à vendredi pour se rendre à Ziniaré, située à une trentaine de km au nord de la capitale, a précisé la même source. Selon les médias, le mouvement, débuté jeudi soir dans une caserne située dans le périmètre du palais présidentiel, se poursuit aux camps Guillaume Ouédraogo, Sangoulé Lamizana et au camp dit "11-78", tous dans la capitale burkinabè, était marqué par beaucoup de pillages dans le centre-ville de la part de soldats sortis dans les rues tirant en l'air avec des armes lourdes et légères.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.