PSG: la réaction de Di Maria et Paredes au décès de Maradona    Conseil de la nation: adoption du projet de loi relatif à la lutte contre l'enlèvement    188e anniversaire de l'allégeance à l'Emir Abdelkader, l'unité nationale comme message éternel    Le Maroc, soutenu par la France, a sapé tous les efforts pour régler la question sahraouie    Pétrole : l'Opep entame une série de réunions techniques sur la situation du marché    Images d'ailleurs, regards d'ici    Saïd Bouhadja n'est plus    Milan à la relance, Tottenham et Naples pour faire le trou    «Nous avons un groupe homogène»    Aït Abdeslam «out» contre le CABBA et le MCO    Sonelgaz menace    Entre avancées et entraves    Le membre du BP du PT acquittée à Jijel    Recensement de plus de 17 690 sites archéologiques depuis 2016    Kambozia Partovi, grande figure du cinéma iranien, est mort de la Covid-19    Les techniciens de cinéma exigent la reconnaissance    Le verdict attendu pour le 1er décembre    Les Algériens ont une image mitigée de l'UE    Des résultats en nette régression    Amor Benamor s'approvisionne quotidiennement auprès de l'OAIC    L'Algérie sera présente    JS Kabylie : décès de l'ancien latéral Rezki Maghrici    Noureddine Tounsi incapable de comparaître devant le juge d'instruction    "Certains juges préfèrent leurs convictions à la loi"    De nombreux établissements scolaires paralysés    Les pompiers reprennent leur bâton de pèlerin    "La sécurité, c'est mieux !"    Kaboré en tête des résultats partiels    Difficile unification du Parlement en Libye    Naissance de l'Association des journalistes algériens solidaires avec le peuple sahraoui    Les livres, gouverneront-ils un jour ?    "Puentes", des ponts culturels entre l'Algérie et l'Espagne    "La création en banlieue : un art de combat ?" en débat    Boukadoum entame une visite à Abuja    Nouvelles de Tlemcen    AEP : l'ADE multiplie les forages à Boumerdès    LA CORDE ET LE NŒUD COULANT    Licence professionnelle: Des contretemps pour la DCGF    Les angles de l'ingérence    Douze autres pays concernés: Les Emirats suspendent l'octroi des visas aux Algériens    Tlemcen: Deux nouveaux directeurs à la tête de l'urbanisme et du logement    Tébessa - Electricité et gaz : des mises en garde contre les raccordements illicites    Football - Ligue 1: Sur fond de certitudes et d'inconnues    Programme de 300 logements sociaux de Aïn El Turck: Un chantier qui traîne depuis presque une décennie    Une médaille pour nos revers !    Démantèlement d'un réseau de passeurs à Oran    Chanegriha et Djerad présentent leurs condoléances à la famille du défunt    Le gouvernement entretient le suspense    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Actions pour la protection des sites archéologiques
Jijel
Publié dans Le Midi Libre le 26 - 04 - 2011

Des actions ont été engagées à Jijel en vue de la protection des sites archéologiques de la région, a-t-on indiqué dimanche à la direction de wilaya de la Culture. Les opérations de sauvegarde concernent les tombes puniques de Rabta, au chef-lieu de wilaya, le site de Chobae Municipium (Ziama Mansouriah) et celui de Tsilil, dans la commune de Settara, a-t-on précisé. S'agissant des tombes puniques de Rabta (22 à 24 nécropoles s'y trouvent, selon la direction de la Culture), une première opération, lancée en juin 2007, avait permis d'inscrire ce site sur la liste de l'inventaire supplémentaire national. C'est une méthode, a-t-on indiqué, devant permettre d'obtenir une inscription de protection et de mise en valeur de cet endroit. L'opération en question est au niveau de la direction de l'Urbanisme et de la construction (DUC) chargée d'élaborer un cahier de charges en vue du lancement d'un appel d'offres pour désigner un bureau d'études spécialisé "dès 2011''. Une bonne partie de ce site bimillénaire a été "engloutie'' par le béton en raison de la construction des différentes bâtisses de toutes tailles qui y ont vu le jour ces dernières années. Une opération de protection a été lancée de même à Chobae Municipum par la DUC qui se chargera d'élaborer un plan de protection et de sauvegarde de ce site archéologique datant de l'époque romaine. La même action est également prévue pour le site de Tsilil, situé dans la daïra de Settara, au sud-est du chef-lieu de wilaya.
Des actions ont été engagées à Jijel en vue de la protection des sites archéologiques de la région, a-t-on indiqué dimanche à la direction de wilaya de la Culture. Les opérations de sauvegarde concernent les tombes puniques de Rabta, au chef-lieu de wilaya, le site de Chobae Municipium (Ziama Mansouriah) et celui de Tsilil, dans la commune de Settara, a-t-on précisé. S'agissant des tombes puniques de Rabta (22 à 24 nécropoles s'y trouvent, selon la direction de la Culture), une première opération, lancée en juin 2007, avait permis d'inscrire ce site sur la liste de l'inventaire supplémentaire national. C'est une méthode, a-t-on indiqué, devant permettre d'obtenir une inscription de protection et de mise en valeur de cet endroit. L'opération en question est au niveau de la direction de l'Urbanisme et de la construction (DUC) chargée d'élaborer un cahier de charges en vue du lancement d'un appel d'offres pour désigner un bureau d'études spécialisé "dès 2011''. Une bonne partie de ce site bimillénaire a été "engloutie'' par le béton en raison de la construction des différentes bâtisses de toutes tailles qui y ont vu le jour ces dernières années. Une opération de protection a été lancée de même à Chobae Municipum par la DUC qui se chargera d'élaborer un plan de protection et de sauvegarde de ce site archéologique datant de l'époque romaine. La même action est également prévue pour le site de Tsilil, situé dans la daïra de Settara, au sud-est du chef-lieu de wilaya.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.