JS Kabylie : Yarichène récupère l'ordre d'expulsion de Cherif Mellal    Le dossier des hirakistes transféré à Sidi M'hamed    Sale temps pour les activistes politiques    Le Cnese se penche sur la question des brevets    Nouvelles attaques contre les sites de l'occupation marocaine    Guterres critique les divisions que connaît le monde    Aokas, ville morte    16 décès et 242 nouveaux cas    Garrido : "Le CRB est un club qui m'intéresse"    Nekkache et Raiah rejoignent le CS Sfax    Vers le retour de l'enseignement en présentiel    Lancement du ramassage du carton à Sétif    Les MAE arabes disent non    Nouvel appel à l'ONU pour une enquête internationale    7 ans de prison ferme requis contre Hamid Melzi    Les dessous d'une flambée    Pour une commission de suivi des projets    Lancement de l'opération de retrait des ordres de versement de la 1re tranche au profit de 6 000 souscripteurs    Les Mondiaux de cross d'Australie reportés à 2023    Le Tunisien Kais Yaakoubi à la barre technique    LDC : Les résultats des matchs de mercredi    Le Bayern surclasse encore le Barça, un an après le 8-2    Formation de haut niveau    Installation du président de la cour de Saïda...    27 nouveaux départs de feu en 24h    En attendant le mutant...    Le Snapap menace d'une grève générale    Réouverture aujourd'hui    Une caravane de loisirs pour les enfants    Une Amérique plus que jamais guerrière    Privatisation : réflexion sur une solution pour Air Algérie    LA VIE D'APRES    Sensibilisation à la vaccination contre la Covid-19: Sept associations retenues par PNUD Algérie    La mal-gouvernance : quel coût pour la collectivité nationale?    «Plan destination Algérie»: Les attentes des professionnels du tourisme    Le chanteur Renaud et la machine à fabriquer de l'argent    Quand les élections locales s'annoncent par des batailles rangées chez les indus occupants du parti fln, ce patrimoine national immatériel    ÊTRE ET NE PAS ÊTRE ?    Benabderrahmane répond aux députés    L'ONU retire les Casques bleus gabonais de Centrafrique    Le président Saïed dénonce «une mafia qui gouverne la Tunisie»    Des dizaines de colons prennent d'assaut la mosquée sainte Al-Aqsa    6000 Souscripteurs à l'appel    La plaie béante de la classe politique    Tebboune décrète la Journée nationale de l'imam    Djamel Allam, un artiste irremplaçable    Omar Sy, producteur et acteur principal    Plus de 12,6 quintaux de kif traité saisis en une semaine    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Un scientifique tué dans l'explosion d'une voiture
Téhéran
Publié dans Le Midi Libre le 12 - 01 - 2012

Un universitaire a été tué et deux autres personnes blessées dans l'explosion mercredi matin d'une voiture près d'une faculté à Téhéran, selon des agences de presse iraniennes qui ont parlé d'une bombe magnétique placée sur ce véhicule.
La personne tuée a été identifiée par plusieurs médias comme Mostafa Ahmadi Roshan, un scientifique âgé de 32 ans qui était à bord de la voiture avec deux passagers. Selon la BBC, il travaillait sur le site d'enrichissement nucléaire de Natanz.
"Ce matin, un motard a collé une bombe sur une Peugeot 405 qui a ensuite explosé", a déclaré le vice-gouverneur de la province de Téhéran, Safar Ali Bratloo, cité par l'agencve ILNA. Roshan a été tué et deux autres passagers ont été blesssés, selon ce responsable.
Trois autres scientifiques iraniens ont été tués depuis janvier 2010, dont deux travaillaient pour le programme nucléaire du pays. Les trois ont été tués par l'explosion de bombes.
En juillet 2011, un scientifique Dariush Rezainejad, avait été tué par l'explosion d'une bombe magnétique collée contre sa voiture. En novembre 2010, un chercheur en physique nucléaire, Majid Shahriari, avait été tué dans un attentat à la voiture piégée.
Yémen, ambassade US
Saleh demande
la restitution de son passeport
Le président yéménite Ali Abdallah Saleh a demandé à l'ambassade américaine à Sanaa de lui rendre son passeport après qu'il eut renoncé de se rendre aux Etats-Unis pour des soins médicaux, a indiqué mercredi un officiel yéménite.
"Le bureau du président Saleh a demandé à l'ambassade américaine à Sanaa de rendre les passeports du président et des membres de sa délégation", presque une semaine après que le dirigeant eut déclaré avoir ajourné son voyage pour des soins médicaux aux Etats-Unis, a indiqué un officiel du bureau de M. Saleh.
M. Saleh avait envisagé de se rendre aux Etats-Unis pour poursuivre le traitement des blessures subies lors du bombardement du palais présidentiel à Sanaa le 3 juin 2011.
Suite à cette attaque, le président et 87 autres officiels avaient déjà dû être hospitalisés pendant plusieurs mois en Arabie Saoudite.
La porte-parole du département d'Etat américain Victoria Nuland avait déclaré que son pays n'avait pas pris de décision concernant la demande de visa pour raisons médicales de M. Saleh.
Selon un des collaborateurs du président, la réponse des Etats-Unis a fortement déplu à M. Saleh et aux caciques de son parti.
Le report du voyage a été décidé à la veille d'une session du parlement yéménite destinée à adopter une loi d'immunité pour M. Saleh et ses collaborateurs, une mesure prévue par l'accord sur le transfert du pouvoir parrainé par les pays du Golfe.
Un universitaire a été tué et deux autres personnes blessées dans l'explosion mercredi matin d'une voiture près d'une faculté à Téhéran, selon des agences de presse iraniennes qui ont parlé d'une bombe magnétique placée sur ce véhicule.
La personne tuée a été identifiée par plusieurs médias comme Mostafa Ahmadi Roshan, un scientifique âgé de 32 ans qui était à bord de la voiture avec deux passagers. Selon la BBC, il travaillait sur le site d'enrichissement nucléaire de Natanz.
"Ce matin, un motard a collé une bombe sur une Peugeot 405 qui a ensuite explosé", a déclaré le vice-gouverneur de la province de Téhéran, Safar Ali Bratloo, cité par l'agencve ILNA. Roshan a été tué et deux autres passagers ont été blesssés, selon ce responsable.
Trois autres scientifiques iraniens ont été tués depuis janvier 2010, dont deux travaillaient pour le programme nucléaire du pays. Les trois ont été tués par l'explosion de bombes.
En juillet 2011, un scientifique Dariush Rezainejad, avait été tué par l'explosion d'une bombe magnétique collée contre sa voiture. En novembre 2010, un chercheur en physique nucléaire, Majid Shahriari, avait été tué dans un attentat à la voiture piégée.
Yémen, ambassade US
Saleh demande
la restitution de son passeport
Le président yéménite Ali Abdallah Saleh a demandé à l'ambassade américaine à Sanaa de lui rendre son passeport après qu'il eut renoncé de se rendre aux Etats-Unis pour des soins médicaux, a indiqué mercredi un officiel yéménite.
"Le bureau du président Saleh a demandé à l'ambassade américaine à Sanaa de rendre les passeports du président et des membres de sa délégation", presque une semaine après que le dirigeant eut déclaré avoir ajourné son voyage pour des soins médicaux aux Etats-Unis, a indiqué un officiel du bureau de M. Saleh.
M. Saleh avait envisagé de se rendre aux Etats-Unis pour poursuivre le traitement des blessures subies lors du bombardement du palais présidentiel à Sanaa le 3 juin 2011.
Suite à cette attaque, le président et 87 autres officiels avaient déjà dû être hospitalisés pendant plusieurs mois en Arabie Saoudite.
La porte-parole du département d'Etat américain Victoria Nuland avait déclaré que son pays n'avait pas pris de décision concernant la demande de visa pour raisons médicales de M. Saleh.
Selon un des collaborateurs du président, la réponse des Etats-Unis a fortement déplu à M. Saleh et aux caciques de son parti.
Le report du voyage a été décidé à la veille d'une session du parlement yéménite destinée à adopter une loi d'immunité pour M. Saleh et ses collaborateurs, une mesure prévue par l'accord sur le transfert du pouvoir parrainé par les pays du Golfe.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.