Ali Ghediri condamné à quatre ans de prison    Abdelkader Bensalah inhumé au cimetière d'El-Alia    AADL: Près de 22.000 souscripteurs n'ont pas téléchargé les ordres de versement    Rencontre Gouvernement-Walis: A la recherche d'un appui local solide    La facture s'alourdit pour le royaume: Le Maroc joue et perd    Managers de joueurs en Algérie: Un métier pour desservir le football    Feux de forêts: 8 blessés transférés à l'étranger    Selon les spécialistes: Les vaccinations contre la grippe saisonnière et le Corona ne s'opposent pas    Trois individus arrêtés pour vols    La pointure du monde    La sculpture est-elle « maudite»?    Une autoroute qui a emporté d'indélicats cadres...    Les violences des supporters s'accumulent    Brèves Omnisports    Nouvelle enveloppe pour l'achèvement des travaux    Les raisons du processus inflationniste    À quand le vrai bonheur?    La carte de la transition    Le président Saïed prend «des mesures exceptionnelles»    Une vingtaine de pays de l'UE proposent de reconduire Tedros    Les films hollywoodiens à l'affiche    La meilleure résidence d'accompagnement à l'écriture!    Du chant chaâbi à Dar Abdellatif    Deux passeurs arrêtés    Les milliards pleuvent...    La presse en deuil    Le FFS contre-attaque    40 Nouveaux forages fonctionnels dans 20 jours    Trois morts sur les routes    La crème de nuit !    Solidarité made in Ooredoo L'opérateur qatari a offert    La pluralité syndicale et le mammouth UGTA    Vers une hausse des salaires    Pétrole : le juste prix ?    Une inauguration, puis rien !    Le séparatisme est un crime en démocraties modèles !    Formation en écriture cinématographique    Réouverture des cinémathèques aujourd'hui    Avoir le minaret aux trousses    Le FFS reporte son 6e congrès national à une date ultérieure    "Je paie ma candidature à la présidentielle"    L'Isacom dénonce l'arrestation de militants sahraouis    Vers la résiliation du contrat de l'entraîneur tunisien    Ali Larbi Mohamed signe pour quatre saisons    La sélection algérienne boucle son stage d'évaluation    L'Algérie ferme son espace aérien au Maroc    La France déchirée?    Pas trop de choix pour le CRB, l'ESS, la JSK et la JSS    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Deux autres scientifiques iraniens cibles d'attentats
L'opération est attribuée aux services secrets israéliens
Publié dans Le Temps d'Algérie le 29 - 11 - 2010

Un scientifique nucléaire iranien a été tué et un autre blessé, hier matin, à Téhéran, dans deux attentats séparés. Les médias locaux attribuent ces attaques à des agents israéliens.
Le professeur Majid Shariari, enseignant de physique à l'université Shahid-Beheshti de Téhéran et membre de la Société nucléaire d'Iran, a été tué par une bombe collée contre sa voiture par deux motocyclistes alors qu'il circulait dans le nord-est de Téhéran, selon l'agence Fars. Sa femme a été blessée dans l'explosion.
Le professeur Fereydoun Abbassi, physicien spécialiste des lasers, a été blessé avec son épouse lors d'une attaque similaire contre sa voiture devant l'université Shahid-Beheshti, où il est également enseignant, selon les médias iraniens. L'agence Fars a affirmé que cet attentat s'était produit selon «la même méthode» que celui ayant visé le professeur Majid Shariari.
M. Shahriari était membre du département d'ingénierie nucléaire de l'université Shahid-Beheshti de Téhéran.
Le professeur Fereydoun Abbassi est titulaire d'un doctorat de physique nucléaire, il est considéré comme l'un des rares spécialistes iraniens de la séparation des isotopes.
En réaction à ces deux attentats, Ali Akbar Salehi, le chef du programme nucléaire iranien a averti hier, mais sans les nommer, les commanditaires de ces attaques.
«Ne jouez pas avec le feu, car la patience du peuple iranien a des limites et si elle prend fin, nos ennemis en subiront les conséquences», a-t-il déclaré, précisant que son élève Shahriari était en charge d'un des grands projets de l'Organisation iranienne de l'énergie atomique.
M. Salehi a promis de donner à l'Iran «de nombreux Shahriari» pour remplacer le défunt, ajoutant que l'Iran allait «accélérer sa marche nucléaire». M. Salehi a fait cette déclaration après s'être rendu au chevet de M. Fereydoun Abbassi, hospitalisé pour des blessures apparemment sans gravité.
Plusieurs scientifiques iraniens ont été victimes d'attentats ou d'enlèvements au cours des dernières années. Le dernier attentat en date, le 12 janvier, a tué Massoud Ali Mohammadi, physicien de renom qui enseignait à l'université de Téhéran. Massoud Mohammadi a été tué par l'explosion d'une moto piégée alors qu'il sortait de son domicile.L'attentat est attribué par les autorités à Israël.
L'Iran est sous le coup de plusieurs condamnations du Conseil de sécurité de l'ONU et d'importantes sanctions économiques internationales visant notamment son secteur bancaire et pétrolier. Israël et les Etats-Unis n'ont pas exclu une opération militaire afin de stopper le programme nucléaire iranien. Les révélations de Wikileaks sont très claires à ce sujet.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.