Touggourt/campagne labours-semailles: plus de 200 ha consacrés à la céréaliculture    Le Premier ministre présente lundi la Déclaration de politique générale du gouvernement à l'APN    Bousculade mortelle dans un stade en Indonésie: l'Algérie présente ses condoléances    Affaires religieuses: renforcement du référent national    Près de 6000 bouteilles d'huile saisies en 24 h    Nice : Le petit pont de Atal sur Neymar (Vidéo)    Des partis mauritaniens passent en revue avec une délégation sahraouie les développements de la question sahraouie    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès la République des Seychelles    La promotion des cultures stratégiques dans les zones sahariennes passe par la prise en charge des difficultés    Armée sahraouie: de nouvelles attaques contre les forces d'occupation marocaines dans le secteur d'El-Bekari    Le mouvement de la "Tunisie en avant" exprime son soutien au droit du peuple sahraoui à l'indépendance    Mawlid Ennabaoui: campagne de sensibilisation sur les produits pyrotechniques    8e édition du Prix littéraire Mohammed Dib: "la short list" dévoilée    Naissance de l'Association algérienne de l'anglais pour la science et la technologie    "Saint Augustin, un symbole de l'attachement à la patrie, à la paix et au dialogue"    Un mouvement de foule dans un stade en Indonésie provoque 174 morts    Man City : Guardiola évoque son avenir    CHAN Algérie-2022: le compte à rebours enclenché pour la 7e édition    Grazie Meloni !    Algérie-Union européenne: Dialogue de haut niveau sur l'énergie le 10 octobre    Trabendisme mental !    Développement du tourisme: Les voyagistes pointent les insuffisances    Les syndicats évoquent une forte surcharge: Une rentrée scolaire «très difficile et complexe»    Réparties sur six sites d'habitat précaire: Plus de 8.000 constructions illicites recensées à Es-Sénia    EHU 1er Novembre: Plus de 200 participants aux journées régionales de néphrologie    Assainissement du foncier industriel: Des instructions pour récupérer les assiettes non exploitées depuis plus de 6 mois    Ligue 2- Centre-Ouest: Un quatuor aux commandes    Ligue 1: Suspense à Bechar, Oran et Sétif    Une sérieuse alerte    Un expert américain porte l'estocade    Pays pauvre du Sahel en proie aux violences terroristes    Gazprom suspend ses livraisons à l'italien Eni    Une hausse prévisible    L'Etat à la rescousse des travailleurs    La contre-attaque par les chiffres    «La confiance du peuple a un coût»    «Le consensus est une exigence historique»    Tension sur le lait infantile    Der Zakarian s'explique pour Belaïli    Les Algériens fixés sur leurs adversaires    De Ciné Gold à la résidence d'Yves Saint Laurent    «La vie d'après» décroche El Kholkhal d'or    Mouloudji prend part    Attaché à ses principes, le FFS place l'intérêt suprême du pays au-dessus de toute autre considération    Mouvement dans le corps des Secrétaires généraux des wilayas    Sommet arabe d'Alger: Le compte à rebours a commencé    Le diagnostic doit être prématuré    LA VIE... ET LE RESTE    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Activités ludiques et pédagogiques
5e Festival culturel international de la littérature et du livre de jeunesse
Publié dans Le Midi Libre le 11 - 06 - 2012

Le Festival culturel international de la littérature et du livre de jeunesse est de retour. La 5e édition se tiendra à Alger, à l'esplanade de Riad El-Feth, du 14 au 23 juin. Au programme, diverses activités ludiques et pédagogiques et un hommage à Mohammed Yahiatène qui a disparu cette année. Y participent de grands noms de la culture et de la littérature algériennes comme Rachid Boudjedra, Yamilé Ghebalou, Magyd Cherfi, Fadéla El-Farouk, Salah Guemriche, Jaoudet Guessouma, Amara Lakhous,Saïd Boutadjine, Maïssa Bey et Habib Tengour.
Le Festival culturel international de la littérature et du livre de jeunesse est de retour. La 5e édition se tiendra à Alger, à l'esplanade de Riad El-Feth, du 14 au 23 juin. Au programme, diverses activités ludiques et pédagogiques et un hommage à Mohammed Yahiatène qui a disparu cette année. Y participent de grands noms de la culture et de la littérature algériennes comme Rachid Boudjedra, Yamilé Ghebalou, Magyd Cherfi, Fadéla El-Farouk, Salah Guemriche, Jaoudet Guessouma, Amara Lakhous,Saïd Boutadjine, Maïssa Bey et Habib Tengour.
Cette nouvelle édition verra également l'organisation de cycle de conférences, des tables rondes, des rencontres entre professionnels ainsi que des espaces de divertissement. Nombre d'auteurs, directeurs de collection et des éditeurs spécialisés dans le livre, venus d'Europe et du monde arabe y prendront également part. On annonce d'ores et déjà, entres autres, Arno Bertina (France), Alexis Jenni (France), Lucy Mushita (Zimbabwe), Karla Suarez (Cuba) ou encore Mohamed Al Achaâri (Maroc).
Côté algérien, y participent plusieurs écrivains qui animeront des séances dédicaces et des rencontres avec leurs lecteurs. Les enfants découvriront chaque jour sur l'esplanade du Palais des arts un univers du livre qui leur sera dédié et pourront également tirer profit des différents ateliers – dessin, écriture, peinture... ainsi que du programme d'animation artistique avec à la clé des représentations théâtrales. L'ambition du Festival culturel international de la littérature et du livre de jeunesse est de trouver un juste équilibre entre une manifestation culturelle et festive qui va à la rencontre du public et un rendez-vous professionnel qui concerne les différents animateurs de la chaîne du livre (auteurs, éditeurs, libraires et bibliothécaires). Partant de cette réflexion, les organisateurs scindent l'organisation de la manifestation en quatre grands volets. Le premier volet conssite à créer sur le site du Festival à l'esplanade de Riadh El-Feth un véritable village du livre. Le second de faire sortir le Festival dans la rue, en investissant les grandes places d'Alger, et d'autre régions du pays. Le troisième volet est de programmer des journées d'étude et de formation destinées aux professionnels du livre en Algérie. Et, enfin, le dernier celui du programme d'animation jeunesse et littérature riche et varié. Ainsi, ce grand village du livre se concentrera autour de deux grandes librairies internationales, l'une dédiée à la littérature avec un grand choix de littérature du monde entier (Monde arabe, Afrique, Europe, Amériques et Asie) et l'autre exclusivement consacrée au livre jeunesse dans ses différentes composantes (par tranche d'âge et discipline). Tout autour, l'édition algérienne sera présente à travers des stands d'expositions individuels. Par ailleurs, et à l'instar des éditions précédentes, différents ateliers pour enfants seront proposés : ateliers de contes, initiation au graphisme, calligraphie, travaux manuels, dessin... Le volet professionnel sera également très important et concernera toute la chaîne du livre. Bibliothécaires, libraires, éditeurs et auteurs bénéficieront de journées d'étude et de formation. Ainsi, le FELIV s'inscrira dans le sillage de la politique de promotion et de soutien au livre prônée par le ministère de la Culture. Les organisateurs annoncent également à proposer au public de nombreuses aires de détente et de restauration sécurisées afin de créer une ambiance chaleureuse et conviviale.
Cette nouvelle édition verra également l'organisation de cycle de conférences, des tables rondes, des rencontres entre professionnels ainsi que des espaces de divertissement. Nombre d'auteurs, directeurs de collection et des éditeurs spécialisés dans le livre, venus d'Europe et du monde arabe y prendront également part. On annonce d'ores et déjà, entres autres, Arno Bertina (France), Alexis Jenni (France), Lucy Mushita (Zimbabwe), Karla Suarez (Cuba) ou encore Mohamed Al Achaâri (Maroc).
Côté algérien, y participent plusieurs écrivains qui animeront des séances dédicaces et des rencontres avec leurs lecteurs. Les enfants découvriront chaque jour sur l'esplanade du Palais des arts un univers du livre qui leur sera dédié et pourront également tirer profit des différents ateliers – dessin, écriture, peinture... ainsi que du programme d'animation artistique avec à la clé des représentations théâtrales. L'ambition du Festival culturel international de la littérature et du livre de jeunesse est de trouver un juste équilibre entre une manifestation culturelle et festive qui va à la rencontre du public et un rendez-vous professionnel qui concerne les différents animateurs de la chaîne du livre (auteurs, éditeurs, libraires et bibliothécaires). Partant de cette réflexion, les organisateurs scindent l'organisation de la manifestation en quatre grands volets. Le premier volet conssite à créer sur le site du Festival à l'esplanade de Riadh El-Feth un véritable village du livre. Le second de faire sortir le Festival dans la rue, en investissant les grandes places d'Alger, et d'autre régions du pays. Le troisième volet est de programmer des journées d'étude et de formation destinées aux professionnels du livre en Algérie. Et, enfin, le dernier celui du programme d'animation jeunesse et littérature riche et varié. Ainsi, ce grand village du livre se concentrera autour de deux grandes librairies internationales, l'une dédiée à la littérature avec un grand choix de littérature du monde entier (Monde arabe, Afrique, Europe, Amériques et Asie) et l'autre exclusivement consacrée au livre jeunesse dans ses différentes composantes (par tranche d'âge et discipline). Tout autour, l'édition algérienne sera présente à travers des stands d'expositions individuels. Par ailleurs, et à l'instar des éditions précédentes, différents ateliers pour enfants seront proposés : ateliers de contes, initiation au graphisme, calligraphie, travaux manuels, dessin... Le volet professionnel sera également très important et concernera toute la chaîne du livre. Bibliothécaires, libraires, éditeurs et auteurs bénéficieront de journées d'étude et de formation. Ainsi, le FELIV s'inscrira dans le sillage de la politique de promotion et de soutien au livre prônée par le ministère de la Culture. Les organisateurs annoncent également à proposer au public de nombreuses aires de détente et de restauration sécurisées afin de créer une ambiance chaleureuse et conviviale.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.