PSG : Pochettino s'exprime pour Neymar    Extinction de l'action publique dans l'affaire Tabbou    Barça : Koeman tranquille pendant deux jours    Bordj Bou Arréridj : Retard dans le versement des cotisations    Les micro-entreprises appelées à s'inscrire    Le gouvernement envisage une protection policière pour les députés    Italie : deuxième tour des élections municipales à Rome    L'UGTT appelle à présenter les objectifs    Fin des procès par visioconférence à Oran    Brahim Laâlami transféré à la prison de Bouira    Près de 300 harraga secourus en mer par les Espagnols    Le Cnapeste s'alarme de la dégradation de la situation des enseignants    Massacres du 17 octobre 1961 : Fatima, la fille du fleuve, une BD contre l'oubli    Nombreux appels à la désescalade    Issine ? Connais pas !    Tebboune déclare la guerre aux spéculateurs    Un nouveau concept sur le marché des assurances    Paqueta croit aux chances du Chabab    Medaouar assure que «rien n'est officiel»    Milan prend la tête après un samedi renversant    Le MSP menace de se retirer    Le chef de l'état se recueille au sanctuaire du Martyr    Benbouzid «corrige» l'OMS    «Rien n'a été fait en matière de prévention»    Cherchem    «L'informel ? Un danger pour la sécurité du pays»    Présentation à Alger d'une pièce théâtrale sur la Révolution algérienne    Liga : Le Barça se reprend face à Valence    Asphyxiées par le monoxyde de carbone: Trois personnes sauvées par la protection civile à Es-Sénia    Haï Edhaya: Un quinquagénaire mort dans un incendie    WA Tlemcen: Une nouvelle ère commence    Croissance factice    La mort comme seul héritage    17 octobre 1961: L'Algérie n'acceptera jamais une amnistie des mémoires    Tlemcen: Une stèle dédiée à Benaouda Benzerdjeb    Les néo-harkis reviennent cette semaine    «Il n'y a pas de petits ou de grands pétards»    La main tendue de Lamamra    Le Polisario demande à l'ONU de préciser la mission de son émissaire    Déboires d'un père de 9 enfants    Une loi pour protéger les institutions    Où finira robert Lewandowski?    La France officielle se cloisonne    L'Algérie «rapatrie» le 17 octobre 1961    Un langage et des paradoxes...    Vers de nouvelles hausses en 2022    "Ni complaisance, ni compromission"    Plusieurs secteurs à l'ordre du jour    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le cannabis nous inonde
Près de 78 tonnes saisies durant le premier semestre 2013
Publié dans Le Midi Libre le 25 - 07 - 2013

Près de 78 tonnes de résine de cannabis ont été saisies durant le premier semestre de l'année 2013 en Algérie, un chiffre en hausse comparé à plus de 71 tonnes enregistrées durant la même période de l'année écoulée, a-t-on appris mercredi auprès de l'Office national de lutte contre la drogue et la toxicomanie (ONLDT), rapporte l'APS.
Près de 78 tonnes de résine de cannabis ont été saisies durant le premier semestre de l'année 2013 en Algérie, un chiffre en hausse comparé à plus de 71 tonnes enregistrées durant la même période de l'année écoulée, a-t-on appris mercredi auprès de l'Office national de lutte contre la drogue et la toxicomanie (ONLDT), rapporte l'APS.
"Au total, 77.920,163 kg de résine de cannabis ont été saisis durant le premier semestre de l'année 2013 (janvier-juin) contre 71.482,013 kg de résine de cannabis saisis durant la même période de l'année 2012", a indiqué le directeur général de l'ONLDT, Mohamed Zouggar, dans un entretien à l'APS.
Se référant à un bilan global des services de lutte contre la drogue, M. Zouggar a notamment affirmé que la quantité de résine de cannabis saisie, a enregistré "une nette augmentation de l'ordre de 9,1%" par rapport au premier semestre de l'année 2012.
"Le bilan du premier semestre 2013 a également enregistré la saisie de 583.185 comprimés de substances psychotropes de différentes marques (190 ampoules de marque, 20 flacons de xylacoine, 19 flacons de type Valium et 2 boîtes d'Amibrazol) ainsi que la saisie de 217,778 grammes de cocaïne et 6,8 grammes d'héroïne", a ajouté M. Zouggar.
"Les quantités de drogues saisies régulièrement, voir quotidiennement, dénotent que le trafic de drogue est en hausse, et démontrent parallèlement les efforts colossaux déployés par les trois services de lutte (Douanes, Gendarmerie, Police), ainsi que leur bonne maîtrise et leur professionnalisme en matière de lutte contre ce phénomène", a-t-il souligné.
"La mise en place d'un dispositif sécuritaire pour la lutte contre ce fléau a permis de saisir des quantités record", a-t-il noté, précisant que la saisie de drogue sur le terrain est quotidienne. M. Zouggar a évoqué, dans ce cadre, les données enregistrées au cours du premier semestre de l'année 2012, faisant savoir que 71.482,013 kg de résine de cannabis, 120.145 comprimés de substances psychotropes, 15679,41 grammes de cocaïne et 5.216,53 grammes d'héroïne, ont été saisies par les services de lutte contre les stupéfiants.
Il a souligné, à ce titre, que la résine de cannabis et les comprimés de substances psychotropes, "restent les drogues les plus consommées" en Algérie par rapport aux drogues dures (cocaïne et héroïne).
Le directeur général de l'ONLDT a indiqué, à ce sujet, que les affaires traitées par la justice en 2012 ont démontré que "sur 14.234 personnes jugées et condamnées pour des affaires liées à la drogue, 8.737 personnes ont été condamnées pour avoir consommé du cannabis et 2.339 personnes condamnées pour avoir consommé des comprimés de substances psychotropes, alors que seulement 13 personnes ont été condamnées pour avoir consommé de l'héroïne".
D'autre part, M. Zouggar a souligné que l'Algérie a toujours mené des politiques de prévention et de lutte contre le trafic de drogues, afin de préserver et de protéger la population de ce fléau.Dans ce contexte, il a révélé qu'une deuxième politique nationale de lutte contre la drogue et la toxicomanie (2011-2015) a été élaborée, afin de mener des actions qui viendront s'ajouter, a-t-il expliqué, aux différentes mesures de lutte existantes.
"Au total, 77.920,163 kg de résine de cannabis ont été saisis durant le premier semestre de l'année 2013 (janvier-juin) contre 71.482,013 kg de résine de cannabis saisis durant la même période de l'année 2012", a indiqué le directeur général de l'ONLDT, Mohamed Zouggar, dans un entretien à l'APS.
Se référant à un bilan global des services de lutte contre la drogue, M. Zouggar a notamment affirmé que la quantité de résine de cannabis saisie, a enregistré "une nette augmentation de l'ordre de 9,1%" par rapport au premier semestre de l'année 2012.
"Le bilan du premier semestre 2013 a également enregistré la saisie de 583.185 comprimés de substances psychotropes de différentes marques (190 ampoules de marque, 20 flacons de xylacoine, 19 flacons de type Valium et 2 boîtes d'Amibrazol) ainsi que la saisie de 217,778 grammes de cocaïne et 6,8 grammes d'héroïne", a ajouté M. Zouggar.
"Les quantités de drogues saisies régulièrement, voir quotidiennement, dénotent que le trafic de drogue est en hausse, et démontrent parallèlement les efforts colossaux déployés par les trois services de lutte (Douanes, Gendarmerie, Police), ainsi que leur bonne maîtrise et leur professionnalisme en matière de lutte contre ce phénomène", a-t-il souligné.
"La mise en place d'un dispositif sécuritaire pour la lutte contre ce fléau a permis de saisir des quantités record", a-t-il noté, précisant que la saisie de drogue sur le terrain est quotidienne. M. Zouggar a évoqué, dans ce cadre, les données enregistrées au cours du premier semestre de l'année 2012, faisant savoir que 71.482,013 kg de résine de cannabis, 120.145 comprimés de substances psychotropes, 15679,41 grammes de cocaïne et 5.216,53 grammes d'héroïne, ont été saisies par les services de lutte contre les stupéfiants.
Il a souligné, à ce titre, que la résine de cannabis et les comprimés de substances psychotropes, "restent les drogues les plus consommées" en Algérie par rapport aux drogues dures (cocaïne et héroïne).
Le directeur général de l'ONLDT a indiqué, à ce sujet, que les affaires traitées par la justice en 2012 ont démontré que "sur 14.234 personnes jugées et condamnées pour des affaires liées à la drogue, 8.737 personnes ont été condamnées pour avoir consommé du cannabis et 2.339 personnes condamnées pour avoir consommé des comprimés de substances psychotropes, alors que seulement 13 personnes ont été condamnées pour avoir consommé de l'héroïne".
D'autre part, M. Zouggar a souligné que l'Algérie a toujours mené des politiques de prévention et de lutte contre le trafic de drogues, afin de préserver et de protéger la population de ce fléau.Dans ce contexte, il a révélé qu'une deuxième politique nationale de lutte contre la drogue et la toxicomanie (2011-2015) a été élaborée, afin de mener des actions qui viendront s'ajouter, a-t-il expliqué, aux différentes mesures de lutte existantes.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.