Le Président Tebboune présidera dimanche une réunion du Conseil des ministres    Ligue 2: Le programme des rencontres de la 20ème journée    Hasna El Becharia en concert à Alger    Montréal aux couleurs algériennes    "Depuis le 22 février 2019, le peuple algérien s'est autonomisé"    Résonances autour d'une année de contestations    Fausses adresses    De nombreux anciens ministres et walis concernés    La production agricole compromise à Relizane    L'Université d'Oran 1 signe plusieurs conventions    Haftar menace de s'opposer militairement à la Turquie    Vers le déploiement d'une mission de l'UA    Revoilà l'ingérence russe !    L'Afrique du Sud continuera à exhorter le Maroc à respecter les résolutions de l'ONU sur le Sahara occidental    «Le Hirak a sauvé l'Etat national de l'effondrement»    Serport annonce ses grands projets    Sur fond de tension    Le Targui    À tout jamais…    15 732 personnes prises en charge par l'Onaea    Constantine : les habitants du quartier Rahmani-Achour protestent    L'espace attenant au siège de la daïra d'El-Milia squatté    Masques de beauté naturels    Tarte aux poires    Marche des robes noires aujourd'hui à Béjaïa    ACTUCULT    L'œuvre visionnaire d'un écrivain engagé    "Mon art est un langage de liberté et de solidarité"    Mort du DJ et producteur britannique Andrew Weatherall    Avec la série Hunters, la chasse aux nazis prend des accents «comics»    Mouloudia d'Alger : Neghiz sera sur le banc face à l'USMA    Fin en vue du blocage politique en Tunisie    Transport ferroviaire : Un secteur à la traîne    En bref…    Le pianiste Simon Ghraichy anime un récital    70e Berlinale : Projection de Nardjes A…, un documentaire sur le hirak    80 employés du PNC et 7 syndicalistes licenciés: Reprise des vols d'Air Algérie    Tiaret: Sit-in des travailleurs de l'usine de montage Hyundai    Union africaine-Sahara Occidental: Alger rappelle son ambassadeur en Côte d'Ivoire    Abdelmadjid Tebboune: Rien à reprocher au Hirak    Publicité, presse électronique, professionnalisation...: Les promesses de Belhimer    Hassi bounif: 160 kilos de viandes rouge et blanche et 105 kilos d'abats saisis    Conflit LFP - Clubs de Ligue 2: Encore une mascarade !    4morts et 32 blessés en 24 heures    La CHine lancerait les premiers tests sur l'homme fin avril    Les défis de l'Algérie 2020-2025, selon Mebtoul    Le PNC suspend sa grève    Ronaldo adoube Mbappé !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Duel à distance pour des... écrans flexibles
LG-Samsung :
Publié dans Le Midi Libre le 13 - 10 - 2013

Les écrans incurvés sont au cœur d'une bataille industrielle entre Samsung et LG. Ils pourraient permettre une rupture dans le design de nos téléphones et peut-être enfin faire varier les formes, jusqu'ici systématiquement rectangulaires et plates.
Les écrans incurvés sont au cœur d'une bataille industrielle entre Samsung et LG. Ils pourraient permettre une rupture dans le design de nos téléphones et peut-être enfin faire varier les formes, jusqu'ici systématiquement rectangulaires et plates.
Les deux géants coréens veulent par conséquent être les premiers à arriver sur le marché, chacun avec un téléphone embarquant la nouvelle technologie. LG et Samsung ont déjà respectivement présenté des prototypes de téléphone avec affichage flexible, mais le challenge réside dans la production à grande échelle de tels écrans.Sur ce point, on pourrait penser que LG a pris de l'avance puisque le constructeur aurait déjà débuté la production d'un écran flexible, qu'il placerait rapidement sur un téléphone dont on ne sait pas encore grand-chose.
Grand de 6 pouces, le LG G Flex serait basé sur un écran de type Oled, le plus fin du marché.La subtilité de cet écran plastique réside dans sa composition : la conception est faite à base de plastique et non plus de verre, ce qui permet la flexibilité et garantie une résistante plus importante. Le téléphone serait propulsé par un processeur dernière génération de type Snapdragon 800, que l'on trouve déjà dans le G2 de la marque. Difficile pour l'instant d'en savoir plus sur une hypothétique date de sortie. Si LG veut arriver avant Samsung, cela devrait se faire rapidement d'ici la fin de l'année.
Samsung aussi dans les starting-blocks
Face à LG, Samsung travaille également sans relâche sur la technologie. Et d'après un média coréen, il pourrait bien prendre de court son concurrent en annonçant son téléphone à écran flexible dès cette semaine. Il s'agirait du Galaxy Round, dont l'écran serait deux fois plus incurvé que le Galaxy Nexus.
À l'instar de LG, l'écran concave serait construit à base de plastique, plus résistant que le verre qui équipe nos smartphones actuels. Le reste du téléphone partagerait ses ressources avec le puissant Galaxy Note 3 lancé récemment. Le Snapdragon 800 serait alors encore de la partie, tout comme chez son concurrent. Cela confirme d'ailleurs les rumeurs d'un Note 3 à écran flexible de la fin septembre
Les deux géants coréens veulent par conséquent être les premiers à arriver sur le marché, chacun avec un téléphone embarquant la nouvelle technologie. LG et Samsung ont déjà respectivement présenté des prototypes de téléphone avec affichage flexible, mais le challenge réside dans la production à grande échelle de tels écrans.Sur ce point, on pourrait penser que LG a pris de l'avance puisque le constructeur aurait déjà débuté la production d'un écran flexible, qu'il placerait rapidement sur un téléphone dont on ne sait pas encore grand-chose.
Grand de 6 pouces, le LG G Flex serait basé sur un écran de type Oled, le plus fin du marché.La subtilité de cet écran plastique réside dans sa composition : la conception est faite à base de plastique et non plus de verre, ce qui permet la flexibilité et garantie une résistante plus importante. Le téléphone serait propulsé par un processeur dernière génération de type Snapdragon 800, que l'on trouve déjà dans le G2 de la marque. Difficile pour l'instant d'en savoir plus sur une hypothétique date de sortie. Si LG veut arriver avant Samsung, cela devrait se faire rapidement d'ici la fin de l'année.
Samsung aussi dans les starting-blocks
Face à LG, Samsung travaille également sans relâche sur la technologie. Et d'après un média coréen, il pourrait bien prendre de court son concurrent en annonçant son téléphone à écran flexible dès cette semaine. Il s'agirait du Galaxy Round, dont l'écran serait deux fois plus incurvé que le Galaxy Nexus.
À l'instar de LG, l'écran concave serait construit à base de plastique, plus résistant que le verre qui équipe nos smartphones actuels. Le reste du téléphone partagerait ses ressources avec le puissant Galaxy Note 3 lancé récemment. Le Snapdragon 800 serait alors encore de la partie, tout comme chez son concurrent. Cela confirme d'ailleurs les rumeurs d'un Note 3 à écran flexible de la fin septembre


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.