Législatives du 12 juin: 35 personnes sous mandat de dépôt et 10 autres sous contrôle judiciaire    L'ACTE POLITIQUE, LA FORME ET LE FOND    Le FFS dénonce: Une «offensive abjecte» contre des symboles de l'unité nationale    Energie: Sonelgaz veut conquérir les marchés africain et arabe    Alimentation en eau potable: Deux nouvelles stations de pompage à Oued Tlelat et Gdyel    Ecole nationale polytechnique d'Oran «Maurice Audin»: Signature d'une convention-cadre avec Sonatrach    Coupe de la CAF: La JS Kabylie met un pied en finale    CR Belouizdad: Il faudra aussi convaincre    Accident mortel à Aïn Naadja: L'auteur condamné à 3 ans de prison    De nouveaux équipements arrivent: Bombardiers d'eau et drones contre les feux de forêt    Alger: Deux ouvriers meurent électrocutés    Le changement en Algérie est-il impossible?    Tébessa: Il était une fois, la place de la Révolution    Réponse à M. Nouredine Boukrouh    Les négociations prennent fin sans parvenir à un accord    L'enjeu des locales et la survie des partis    Une ambition en sursis    La belle leçon d'italien du professeur Mancini    Brèves    Fin de saison pour Frioui?    Selma Bédri, sur du velours    Les mesures phares mises en exergue    Les ressources humaines en point de mire    5 Tentatives de suicide en deux jours    Un téléphérique, dites-vous!    Il se donne un coup de lame    Djerad: la répudiation    Les élections en ligne de mire    Chanegriha à Moscou    «Ne souillez pas nos symboles!»    «Urban Jungle» expo à l'USBA    «Les planches me manquent!»    Suppression officielle début juillet    34 ans de négociations et toujours pas d'accords !    Qui succédera à Chenine ?    Qu'en est-il pour les visas ?    366 nouveaux cas et 10 décès    4 ans de prison ferme contre Kamel Chikhi    Le secteur réfléchit à la relance du projet du film sur l'Emir Abdelkader    Le Président Tebboune félicite Guterres pour sa réélection à la tête de l'ONU    Mali: L'application de l'accord de paix est "poussive", regrette le CMA    Le Soudan qualifié    À quoi joue Haftar ?    Les Béjaouis décrochent !    L'ESS ne fait pas de cadeau !    Actuculte    APLS: Poursuite des attaques contre les positions des forces d'occupation marocaines    Carnet de voyages - Lettre des états-Unis d'Amérique : Le putschisme carnavalesque    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Toutes les demandes d'hébergement seront satisfaites
Rentrée universitaire 2014/2015
Publié dans Le Midi Libre le 30 - 08 - 2014

Tout est fin prêt pour la prochaine rentrée universitaire prévue come chaque année au mois d'octobre. Pour cette rentrée, tous les étudiants seront satisfaits en matière d'hébergement.
Tout est fin prêt pour la prochaine rentrée universitaire prévue come chaque année au mois d'octobre. Pour cette rentrée, tous les étudiants seront satisfaits en matière d'hébergement.
Les capacités d'accueil en postes pédagogiques et en hébergement des étudiants couvrent la totalité de la demande exprimée en la matière (au niveau national), a assuré le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Mohamed Mebarki, jeudi à Médéa lors d'une visite de travail dans la wilaya.
"Il n'y a aucun problème de ce côté pour la prochaine rentrée universitaire", a souligné le ministre, en marge d'une visite de travail dans la wilaya, ajoutant que son département a réceptionné, à l'occasion de cette rentrée, quelque 62.000 nouvelles places pédagogiques à travers le pays.
Les capacités d'hébergement du secteur ont été renforcées, d'après le ministre, par 50.000 lits et six (6) restaurants universitaires de grande capacité, portant ainsi la capacité globale de l'infrastructure d'hébergement universitaire à "plus de 650.000 lits", a-t-il indiqué. "Les rares cas de déficit signalés dans certaines régions du pays, à forte concentration d'étudiants, ont été pris en charge dans le cadre de la solidarité intersectorielle", a rassuré M. Mebarki.
Il a souligné, à cet égard, que son département aura recours, à titre provisoire et exceptionnel, à des infrastructures relevant du secteur de l'Education nationale à chaque fois qu'un déficit est signalé, tout en faisant observer que cette mesure exceptionnelle "ne touche qu'un nombre très limité, sur le plan géographique, mais également dans la durée de l'opération".
Le ministre a inspecté les différents projets du secteur implantés au niveau du pôle universitaire de Médéa et du nouveau campus universitaire de Ouzera, des infrastructures lancées en réalisation, notamment les projets de 8.000 places pédagogiques et 4.000 lits, affectés au projet du campus universitaire d'Ouzera.
Il a, à cet effet, exhorté les responsables locaux du secteur à procéder à la pré-affectation des décisions d'attribution des logements de fonction, en cours de réalisation, au niveau du chef-lieu de wilaya, afin de "garantir la stabilité" du personnel d'encadrement et lui permettre ainsi de contribuer à l'effort de formation de l'élite du pays.
Le ministre avait procédé, en marge de sa visite d'inspection, à l'inauguration du nouveau siège de la direction locale des oeuvres universitaires, sise au pôle universitaire de Médéa, où il a insisté sur l'importance de la formation des cadres gestionnaires des résidences universitaires de façon à pouvoir assurer aux étudiants
Les capacités d'accueil en postes pédagogiques et en hébergement des étudiants couvrent la totalité de la demande exprimée en la matière (au niveau national), a assuré le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Mohamed Mebarki, jeudi à Médéa lors d'une visite de travail dans la wilaya.
"Il n'y a aucun problème de ce côté pour la prochaine rentrée universitaire", a souligné le ministre, en marge d'une visite de travail dans la wilaya, ajoutant que son département a réceptionné, à l'occasion de cette rentrée, quelque 62.000 nouvelles places pédagogiques à travers le pays.
Les capacités d'hébergement du secteur ont été renforcées, d'après le ministre, par 50.000 lits et six (6) restaurants universitaires de grande capacité, portant ainsi la capacité globale de l'infrastructure d'hébergement universitaire à "plus de 650.000 lits", a-t-il indiqué. "Les rares cas de déficit signalés dans certaines régions du pays, à forte concentration d'étudiants, ont été pris en charge dans le cadre de la solidarité intersectorielle", a rassuré M. Mebarki.
Il a souligné, à cet égard, que son département aura recours, à titre provisoire et exceptionnel, à des infrastructures relevant du secteur de l'Education nationale à chaque fois qu'un déficit est signalé, tout en faisant observer que cette mesure exceptionnelle "ne touche qu'un nombre très limité, sur le plan géographique, mais également dans la durée de l'opération".
Le ministre a inspecté les différents projets du secteur implantés au niveau du pôle universitaire de Médéa et du nouveau campus universitaire de Ouzera, des infrastructures lancées en réalisation, notamment les projets de 8.000 places pédagogiques et 4.000 lits, affectés au projet du campus universitaire d'Ouzera.
Il a, à cet effet, exhorté les responsables locaux du secteur à procéder à la pré-affectation des décisions d'attribution des logements de fonction, en cours de réalisation, au niveau du chef-lieu de wilaya, afin de "garantir la stabilité" du personnel d'encadrement et lui permettre ainsi de contribuer à l'effort de formation de l'élite du pays.
Le ministre avait procédé, en marge de sa visite d'inspection, à l'inauguration du nouveau siège de la direction locale des oeuvres universitaires, sise au pôle universitaire de Médéa, où il a insisté sur l'importance de la formation des cadres gestionnaires des résidences universitaires de façon à pouvoir assurer aux étudiants


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.