Le scandale de la semaine : Excès de violence sur un supporter lors du match MCA – USMBA    Nous sommes vivants    Tizi Ouzou : Mise sous tension de deux nouvelles lignes électriques    Interruption momentanée du trafic autoroutier à El Affroun et El Khemis sur l'axe Alger-Oran aujourd'hui et demain    L'opposition critique le PLF 2019 qui ne prévoit pas de mesures pour «l'amélioration de la situation économique»    En bref…    Gabon : La Constitution modifiée pour pallier l'absence du président malade    Moto : La «der» de Dani Pedrosa    Ligue 2 : Impérative victoire pour la JSMB    Lalmas au Top 10 des icônes oubliées du foot africain    De l'amour, de la passion et du… chocolat naturel    Azazga : Caravane de sensibilisation sur les fléaux sociaux    Alerte au massacre des renards à Mila    Tout un programme pour l'Algérie    Daïkh Miloud : Je suis né artiste peintre…    Une pièce spéciale en hommage à Abdelkader Alloula    Un élu de l'APW pour représenter le FLN    «Elle devrait se développer en partenariat avec des équipementiers internationaux»    Votre week-end sportif    Le Mouloudia a mal de ses recrues estivales    La VAR à l'algérienne : mode d'emploi    L'Arabie Saoudite tente de reprendre les choses en main    Ould-Abbès passe la main    La démission surprise d'Ould Abbès    Des chiffres qui inquiètent    Presbytie, quels sont les signes ?    Libye, la quadrature du cercle    Jamal Khashoggi, Ankara enfonce Riyad par petites doses    Hanoune clashe les partisans du 5e mandat    Zombies-Land !    Le FFS dénonce: Le projet de loi de finances 2019 «présenté de façon expéditive»    EN - Les Verts dès demain à Lomé: Belmadi mobilise ses troupes    Trois jours d'examens et contrôle continu: La nouvelle formule du bac en 2020    Tlemcen: L'alimentation en gaz naturel renforcée    Constantine - Grippe saisonnière: Les stocks de vaccins épuisés en moins d'un mois    Quarante blessés à l'issue du match MCA-USMBA: Enquête sur une vidéo de supporter tabassé par des policiers    Ce n'est pas Trump le problème mais l'Amérique qui l'a élu    Europe: «Brexit or not Brexit ?»    Le pétrole, toujours    France 1914-1918 : centenaire de l'Armistice, le 11 novembre    Hamas plonge Israël dans une crise politique    Bedoui : " L'Algérie est sur de bons rails vers un lendemain meilleur "    FLN : Ould Abbès "débarqué"    Bouteflika convoque le collège électoral    Des otages druzes libérés portent en triomphe Bachar el-Assad    Arnaud Montebourg nouveau président de l'Association    2e édition du prix Cheikh Abdelkrim-Dali à Alger    Disney : Les exploits des super-héros font les affaires de Mickey    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Réceptionnée le 1er novembre prochain
Projet de ligne ferroviaire Birtouta-Zéralda
Publié dans Le Midi Libre le 27 - 10 - 2016

Le projet de la ligne ferroviaire à double voie électrifiée reliant Birtouta à Zéralda (wilaya d'Alger) sera réceptionné ce 1er novembre prochain, a annoncé, hier dans la matinée sur les ondes de la Radio nationale, le Directeur général de l'Agence nationale pour les études et le suivi de la réalisation des investissements dans le secteur ferroviaire Azzedine Freddi. Soulignant l'achèvement de la plupart des travaux en un temps record grâce à la volonté et les efforts des travailleurs.
Le projet de la ligne ferroviaire à double voie électrifiée reliant Birtouta à Zéralda (wilaya d'Alger) sera réceptionné ce 1er novembre prochain, a annoncé, hier dans la matinée sur les ondes de la Radio nationale, le Directeur général de l'Agence nationale pour les études et le suivi de la réalisation des investissements dans le secteur ferroviaire Azzedine Freddi. Soulignant l'achèvement de la plupart des travaux en un temps record grâce à la volonté et les efforts des travailleurs.
«La mise en ligne des le 1er novembre de cette ligne, apportera indéniablement, des solutions pour le transport au Sahel algérois où l'accès reste difficile aux communes côtières de Zéralda et de Staouéli, à partir de la vieille voie qui longe la côte ou même de l'autoroute.
Elle apportera une bouffée d'oxygène à une région asphyxiée par une infernale circulation automobile entre la capitale et les communes côtières du Sahel notamment Staouéli, Zeralda, Douaouda, Fouka ou Bou Ismail », a-t-il ajouté.
Pour rappel, ce projet de la ligne ferroviaire Birtouta-Zéralda (21 km), dont la réception, prévue initialement en juin dernier, puis pour en octobre (le mois en cours), a été reportée en raison d'un problème d'expropriation, "sera mis en service à partir de novembre prochain", a affirmé M. Azzedine Freddi.
Le Directeur général de l'Agence nationale pour les études et le suivi de la réalisation des investissements dans le secteur ferroviaire Azzedine Freddi, a déclaré que ce train électrifiée sera doté d'un équipement de la dernière technologie moderne, selon les normes internationales et nous sommes, a-t-il précisé dans la phase de test après l'achèvement de la plupart des travaux en vue de son exploitation des le premier (1er) Novembre, selon les instructions du ministre des Transports Boudjemaa Talai.
"Confiée à une société nationale (INFRARAIL) et turque (YAPIMERKEZI), la réalisation de la ligne ferroviaire Birtouta-Zéralda s'inscrit dans le cadre du projet d'aménagement ferroviaire de la région algéroise», a-t-il ajouté .
Le Directeur général de l'Agence nationale pour les études et le suivi de la réalisation des investissements dans le secteur ferroviaire Azzedine Freddi, tient à mettre en valeur les efforts consentis par l'état en soulignant que c'est pour la première fois qu'on retrouve une ligne ferroviaire du coté Ouest d'Alger.
Concernant le timing, M. Azzedine déclare pour le train à grande vitesse, il est de 30 minutes et 40 minutes pour un train qui s'arrête dans les stations qui sont équipées avec tous les moyens modernes pour assurer le confort du citoyen. L'invité de la Radio nationale a souligné que souligné que ce projet, a permis le recrutement de pas moins de 1400 ouvriers.
Selon l'invité de la radio nationale « la ligne ferroviaire Birtouta-Zéralda prendra plus d'importance après la réalisation de deux extensions, actuellement à l'étude, à savoir Zéralda-Aïn Bénian en passant par Staouéli et Chéraga (15 km) et Zéralda-Gouraya (90 km) en desservant Bou-Ismail, Tipaza et Cherchell ».
«La mise en ligne des le 1er novembre de cette ligne, apportera indéniablement, des solutions pour le transport au Sahel algérois où l'accès reste difficile aux communes côtières de Zéralda et de Staouéli, à partir de la vieille voie qui longe la côte ou même de l'autoroute.
Elle apportera une bouffée d'oxygène à une région asphyxiée par une infernale circulation automobile entre la capitale et les communes côtières du Sahel notamment Staouéli, Zeralda, Douaouda, Fouka ou Bou Ismail », a-t-il ajouté.
Pour rappel, ce projet de la ligne ferroviaire Birtouta-Zéralda (21 km), dont la réception, prévue initialement en juin dernier, puis pour en octobre (le mois en cours), a été reportée en raison d'un problème d'expropriation, "sera mis en service à partir de novembre prochain", a affirmé M. Azzedine Freddi.
Le Directeur général de l'Agence nationale pour les études et le suivi de la réalisation des investissements dans le secteur ferroviaire Azzedine Freddi, a déclaré que ce train électrifiée sera doté d'un équipement de la dernière technologie moderne, selon les normes internationales et nous sommes, a-t-il précisé dans la phase de test après l'achèvement de la plupart des travaux en vue de son exploitation des le premier (1er) Novembre, selon les instructions du ministre des Transports Boudjemaa Talai.
"Confiée à une société nationale (INFRARAIL) et turque (YAPIMERKEZI), la réalisation de la ligne ferroviaire Birtouta-Zéralda s'inscrit dans le cadre du projet d'aménagement ferroviaire de la région algéroise», a-t-il ajouté .
Le Directeur général de l'Agence nationale pour les études et le suivi de la réalisation des investissements dans le secteur ferroviaire Azzedine Freddi, tient à mettre en valeur les efforts consentis par l'état en soulignant que c'est pour la première fois qu'on retrouve une ligne ferroviaire du coté Ouest d'Alger.
Concernant le timing, M. Azzedine déclare pour le train à grande vitesse, il est de 30 minutes et 40 minutes pour un train qui s'arrête dans les stations qui sont équipées avec tous les moyens modernes pour assurer le confort du citoyen. L'invité de la Radio nationale a souligné que souligné que ce projet, a permis le recrutement de pas moins de 1400 ouvriers.
Selon l'invité de la radio nationale « la ligne ferroviaire Birtouta-Zéralda prendra plus d'importance après la réalisation de deux extensions, actuellement à l'étude, à savoir Zéralda-Aïn Bénian en passant par Staouéli et Chéraga (15 km) et Zéralda-Gouraya (90 km) en desservant Bou-Ismail, Tipaza et Cherchell ».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.