L'INDEPENDANCE, LE HIRAK ET LE MAL PROFOND    Ben Ali promu général d'Armée: Chanegriha confirmé dans le poste de Chef d'état-major de l'ANP    Dans l'attente de leurs procès: Plusieurs détenus du Hirak remis en liberté    En dépit d'une décision de l'UE: L'Espagne ne rouvrira pas ses frontières aux Algériens    Ligues 1 et 2: Encore des divergences sur la reprise    Se protéger pour protéger les autres    Tébessa: L'éternel problème d'eau    Bouira: Des activités des marchés à bestiaux et des centres commerciaux suspendues    Ils étaient exposés dans un musée à Paris: L'Algérie récupère les crânes de 24 de ses résistants    Adrar: L'ex-député Mohamed Guerrot n'est plus    ;413 contaminations, nouveau record quotidien    l'Algérie a honoré sa dette    Chengriha confirmé au poste de chef d'état-major de l'ANP    L'Espagne ne veut pas d'Algériens sur son territoire    Deux navires de Sonatrach séquestrés au Liban    L'Algérie ne renoncera pas à sa demande de restitution de ses archives détenues par la France    Liste des résistants algériens dont les ossements ont été rapatriés vendredi de France    France : « Pour une République française antiraciste et décolonialisée »    REBOND DU CORONAVIRUS : Benbouzid incrimine les rassemblements familiaux    Le Covid-19 est une maladie ‘'de nature génétique'' propre à chaque personne    SETIF : Une septuagénaire repêchée d'un puits    SONELGAZ : Le PDG élu à la tête l'association Med-TSO    FETE DE L'INDEPENDANCE NATIONALE : La journée du 5 juillet chômée et payée    PARTI RND : Le travail collectif pour préserver la stabilité du parti    POUR SES SACRIFICES CONSTANTS AU SERVICE DE LA PATRIE : La reconnaissance de la nation à l'ANP renouvelée    ONU/CDH: l'Algérie appelle à Genève au respect de la souveraineté des Etats    Ecouter la musique pourrait réduire les crises d'épilepsie    FUNERAILLES NATIONALES LE 5 JUILLET A ALGER : Retour au pays pour 24 chahids    LE PDG DE ‘'SADEG'' A MOSTAGANEM : Des inaugurations et une redynamisation des projets en cours    ORAN : Une enveloppe de 1300 milliards allouée pour les JM 2022    Cyclisme : les Algériennes Bensalah et Bouchoucha admises comme Commissaires de courses sur piste (UAC)    Rapatriement des restes mortuaires des martyrs algériens    Heureusement que le cœur du hirak n'est pas à la place de la République.    Quotidien Ech-chaâb: la réforme prévue en Algérie repose sur une pré-prospection    Décès du poète et parolier Mohamed Angar    Sahel: la France annonce une nouvelle force sur fond de doutes sur son efficacité    Epuration de tous les dossiers inhérents aux médicaments fabriqués localement    Optimisation des dépenses à Sonatrach : "les acquis des travailleurs ne seront pas touchés"    Poutine dénonce les nouvelles sanctions américaines contre la Syrie    Des milliers de Ghazaouis manifestent contre le plan israélien d'annexion    Zeffane blessé au niveau de l'ischio-jambier    L'Atlético Madrid enterre presque les espoirs de titre du Barça    Le schiste américain dans le rouge    Agence CNAS : Une campagne d'information sur la plateforme numérique AraaCom    La mère des batailles    "Le BF a juste émis le vœu de reprendre la compétition"    Répression contre l'opposition à Hong Kong    L'épreuve    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'ANP resserre l'étau sur les terroristes
22 djihadistes neutralisés depuis début avril
Publié dans Le Midi Libre le 24 - 05 - 2018

Le mouvement de reddition des terroristes en Algérie s'intensifie suite à la mise en place, par l'ANP, du plan de surveillance du territoire, en particulier dans les wilayas du sud du pays.
Le mouvement de reddition des terroristes en Algérie s'intensifie suite à la mise en place, par l'ANP, du plan de surveillance du territoire, en particulier dans les wilayas du sud du pays.
dans un communiqué, publié avant-hier. "Dans le cadre de la lutte antiterroriste etadditivement aux 2 terroristes, A.Moultafa dit Abou Aïssa et G. Lakhel,dit Assid, qui se sont rendus ce matinaux autorités militaires de Tamanrassetet d'Adrar et qui étaient en possessiond'une mitrailleuse lourde de type PKT,d'un pistolet-mitrailleur de typeKalachnikov et d'une quantité de munitions,un troisième terroriste s'estrendu, cet après-midi du 22 mai 2018,aux autorités militaires de Tamanrasset.Ledit terroriste, dénommé A.
El Bekkaï,qui avait rallié les groupes terroristes en2016, était en possession d'un pistolet mitrailleur de type Kalachnikov, de 3chargeurs garnis, et d'un lot de munitionsde différents calibres", précise le ministère de la Défense nationale.La même source ajoute que "le bilan desterroristes neutralisés depuis le début dumois d'avril à ce jour s'élève à 22 terroristes,19 qui se sont rendus et trois capturés,outre la récupération de vingtpièces d'armement et des quantitésconsidérables de munitions de différentscalibres". Selon des communiqués duministère de la Défense, de 2017 à avril2018, 84 terroristes ont été arrêtés outués.
L'Armée algérienne réalise de plus en plus d'exploits en matière de lutte antiterroriste. L'armée a mis la main l'année dernière sur pas moins de 70 terroristes : 30 se sont rendus dans les wilayas de Tamanrasset et d'Adrar, et 40 ont été arrêtés près de la frontière sud du pays, selon des communiqués Depuis la guerre en Libye et son impact sur la sécurité dans la région du Sahel, l'armée Algérienne a déployé un cordon sécuritaire "extrêmement rigoureux" à la frontière sud du pays.
Celui-ci s'est intensifié en particulier après les attaques contre des installations gazières et pétrolifères, comme le site gazier de Krechba, exploité par Sonatrach, les Britanniques de BP et les Norvégiens de Statoil à 200 km d'In-Salah, en mars 2016. 15.000 hommes ont été déployés par l'étatmajor dans le Sud. Ils ont réussi à limiter les mouvements des groupuscules terroristes ne leur laissant qu'une seule alternative «celle de se rendre car ils se retrouvent coupés de leurs bases arrière, ou encore l'impossibilité de s'infiltrer dans les pays voisins, les frontières étant surveillées avec une attention jamais égalée.
Reddition de cinq terroristes à Tamanrasset et Skikda
Les terroristes, qui se sont retrouvés dans une impasse, après des années passées dans les maquis, profitent des dispositions clémentes de la Charte de réconciliation nationale pour se rendre avec armes et bagages aux forces de sécurité.
Ainsi, selon un communiqué du MDN, 5 éléments armés se sont rendus hier aux autorités militaires dans les wilayas de Tamanrasset et Skikda. Le même communiqué révèle l'identité de ces terroristes et les armes en leur possession. Ahmed Gharbi, Ghédir Nasser ont rallié les maquis en 2015 et Amar Lazhar en 2016, s'agissant des trois terroristes de Tamanrasset, selon le communiqué qui indique qu'ils avaient en leur possession 3 pistolets-mitrailleurs de type Kalachnikov et 5 chargeurs garnis de munitions.
Les deux terroristes de Skikda sont Merabet Rabah dit - Chouaib -, spécialiste en fabrication d'explosifs et Boukhalfa Hocine dit - Chorahbil -, tous deux dans les maquis depuis 2002, selon le communiqué. Pour rappel, trois terroristes e sont déjà rendus dans la wilaya de Tamanrasset.
dans un communiqué, publié avant-hier. "Dans le cadre de la lutte antiterroriste etadditivement aux 2 terroristes, A.Moultafa dit Abou Aïssa et G. Lakhel,dit Assid, qui se sont rendus ce matinaux autorités militaires de Tamanrassetet d'Adrar et qui étaient en possessiond'une mitrailleuse lourde de type PKT,d'un pistolet-mitrailleur de typeKalachnikov et d'une quantité de munitions,un troisième terroriste s'estrendu, cet après-midi du 22 mai 2018,aux autorités militaires de Tamanrasset.Ledit terroriste, dénommé A.
El Bekkaï,qui avait rallié les groupes terroristes en2016, était en possession d'un pistolet mitrailleur de type Kalachnikov, de 3chargeurs garnis, et d'un lot de munitionsde différents calibres", précise le ministère de la Défense nationale.La même source ajoute que "le bilan desterroristes neutralisés depuis le début dumois d'avril à ce jour s'élève à 22 terroristes,19 qui se sont rendus et trois capturés,outre la récupération de vingtpièces d'armement et des quantitésconsidérables de munitions de différentscalibres". Selon des communiqués duministère de la Défense, de 2017 à avril2018, 84 terroristes ont été arrêtés outués.
L'Armée algérienne réalise de plus en plus d'exploits en matière de lutte antiterroriste. L'armée a mis la main l'année dernière sur pas moins de 70 terroristes : 30 se sont rendus dans les wilayas de Tamanrasset et d'Adrar, et 40 ont été arrêtés près de la frontière sud du pays, selon des communiqués Depuis la guerre en Libye et son impact sur la sécurité dans la région du Sahel, l'armée Algérienne a déployé un cordon sécuritaire "extrêmement rigoureux" à la frontière sud du pays.
Celui-ci s'est intensifié en particulier après les attaques contre des installations gazières et pétrolifères, comme le site gazier de Krechba, exploité par Sonatrach, les Britanniques de BP et les Norvégiens de Statoil à 200 km d'In-Salah, en mars 2016. 15.000 hommes ont été déployés par l'étatmajor dans le Sud. Ils ont réussi à limiter les mouvements des groupuscules terroristes ne leur laissant qu'une seule alternative «celle de se rendre car ils se retrouvent coupés de leurs bases arrière, ou encore l'impossibilité de s'infiltrer dans les pays voisins, les frontières étant surveillées avec une attention jamais égalée.
Reddition de cinq terroristes à Tamanrasset et Skikda
Les terroristes, qui se sont retrouvés dans une impasse, après des années passées dans les maquis, profitent des dispositions clémentes de la Charte de réconciliation nationale pour se rendre avec armes et bagages aux forces de sécurité.
Ainsi, selon un communiqué du MDN, 5 éléments armés se sont rendus hier aux autorités militaires dans les wilayas de Tamanrasset et Skikda. Le même communiqué révèle l'identité de ces terroristes et les armes en leur possession. Ahmed Gharbi, Ghédir Nasser ont rallié les maquis en 2015 et Amar Lazhar en 2016, s'agissant des trois terroristes de Tamanrasset, selon le communiqué qui indique qu'ils avaient en leur possession 3 pistolets-mitrailleurs de type Kalachnikov et 5 chargeurs garnis de munitions.
Les deux terroristes de Skikda sont Merabet Rabah dit - Chouaib -, spécialiste en fabrication d'explosifs et Boukhalfa Hocine dit - Chorahbil -, tous deux dans les maquis depuis 2002, selon le communiqué. Pour rappel, trois terroristes e sont déjà rendus dans la wilaya de Tamanrasset.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.