Les écrits journalistiques de Bennabi dans la presse algérienne    Présidentielle 2019 :l'art de bricoler un mandat à blanc    La mémoire, madame, la mémoire !    «Les personnes inscrites au DAIP seront permanisées en 2019»    L'urgence d'explorer d'autres solutions    Les discussions avec les partenaires étrangers avancent    Trump veut un référendum au Sahara Occidental    Le Hamas débouté par la justice européenne    L'opposant Bédié évoque une alliance avec l'ex-président Gbagbo    Riyad Mahrez dans la short-list    Le calendrier fixé    Sensibilisation sur les risques en milieu professionnel    4 personnes sauvées in extremis d'une asphyxie    Le satisfecit d'Alger    Ouverture du Festival national du théâtre amazigh    «Ach dak temchi lezine...»    «Investir dans la ressource humaine pour promouvoir le patrimoine culturel»    Béchar : Sensibilisation sur l'économie de l'eau    En bref    Mostaganem : Les communes déchargées de la gestion de l'eau au profit de l'ADE    Culture : L'artiste-peintre Mohamed Bachir Bouchriha expose    Sidi Bel Abbès : Formation sur la gestion des risques    Mouvement au sein des chefs de sûreté de wilaya    Tizi Ouzou: Des investisseurs prennent possession de leurs terrains    Son frère interpellé en Algérie: L'assaillant du marché de Noël à Strasbourg tué    Tebessa: Peine capitale contre l'auteur d'un crime    Le poids d'une non-candidature    Ligue des champions (16es de finale): JSS - IR Tanger, aujourd'hui à 17h45- Faire le plein à domicile    Coupe de la CAF - 16èmes de finale Aller : USMBA - Enugu Rangers aujourd'hui à 16 h 00 - Rude mission pour les Belabbésiens    Mercato d'hiver - Clubs interdits de recrutement: La LFP hésite à publier la liste définitive    Grève des contrôleurs aériens en France: Perturbations sur les vols d'Air Algérie vers Paris et Marseille    Messahel à une réunion sur la Réforme du Conseil de sécurité de l'ONU à Freetown    "La Maison-Blanche projette un coup d'Etat au Venezuela"    La CAF face aux retraits de dernières minutes    Arrestation de 6 éléments de soutien aux groupes terroristes à Tébessa    Plusieurs wilayas en alerte !    "Nos hôpitaux sont noyés de maladies cardio-vasculaires"    Le Stade Malien en quête de revanche    Séminaire des arbitres d'élite à Sidi Bel-Abbès    Entame de l'édition 2018 à Oran    Mustapha Lehbiri opère un mouvement partiel    Naïma Salhi crache son venin sur l'Identité nationale    Autour des manuscrits des croyances    FUSILLADE DE STRASBOURG : Le frère du tireur arrêté en Algérie    Après la découverte d'une bombe à M'chedallah, les villageois réclament la sécurité    Emeutes à Si Mustapha (Boumerdès) : la population se révolte en signe de soutien au président d'APC    Issiakhem : Il aurait sans doute ri !    L'idée de la distribution digitale nécessite un développement, mais nous n'en sommes pas très loin    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Nuit d'émentes à Bab el-Oued
Echauffourées entre jeunes et policiers
Publié dans Le Midi Libre le 17 - 11 - 2018

Des affrontements ont éclaté entre des jeunes et lesforces de l'ordre, dans lasoirée du jeudi 15 novembre2018, dans plusieurs quartiers deBab El Oued, à Alger.
Des affrontements ont éclaté entre des jeunes et lesforces de l'ordre, dans lasoirée du jeudi 15 novembre2018, dans plusieurs quartiers deBab El Oued, à Alger.
Selon plusieursmédias, des supporteursdu Mouloudia Club Alger(MCA), ont protesté contre les "violences policières" à leurégard dans les tribunes, durant plusieurs rencontres du championnat.Les échauffourées ont commencétout juste après la fin de larencontre entre l'USM Alger et le CS Constantine (2-1), àBologhine. Selon El Khabar, dessupporteurs du MCAont tenté derejoindre le stade
Omar-Hamadi,pour rencontrer les supporteursconstantinois venus assister aumatch.es tensions subsistent entre lessupporteurs des deux clubs,après les actes de violences et de vandalisme, dont ont fait preuveles supporteurs du CSConstantine l'année dernière,lors d'une rencontre ayant opposé le MCA à la JS Kabylie.Des manifestants ont jeté despierres sur les forces de l'ordre, qui ont répliqué par des tirs de balles en caoutchouc. D'autres ont affirmé que les supporteurs du MC Alger protestaientnotamment contre la "violence", "mépris", et le laisseraller des forces de l'ordre contre eux dans les tribunes. Ils évoquent notamment les incidents de Bordj Bou Arreridj, où des supporteurs locaux ont envahi le terrain et blessé certains cadres du club algérois et le passage à tabac d'un supporteur, cette semaine au stade du 5- Juillet. Vers 22 heures, le calme semblait revenu à Bab El-Oued, avec la dispersion des manifestants par les forces de l'ordre.
La FAF réagit enfin aux incidents du 5-Juillet
Trois jours après les graves incidents survenus au stade du 5- juillet, à la fin du match MC Alger – USM Bel-Abbès (0-1), dans le cadre du championnat de Ligue 1, la Fédération algérienne de football (FAF) a enfin réagi ce vendredi, en condamnant avec "fermeté ces incivilités"."Encore une fois, l'on a, malheureusement, relevé des scènes de violence sur certains stades du pays donnant une pale image de notre football. La FAF, tout en condamnant avec fermeté ces incivilités, ne compte pas croiser les bras et assister impuissante et sans réaction à ce spectaclechoquant, agaçant et parfois atroce envoyé des arènes censées être des lieux de fête, de joie et de fair-play", a-t-elle indiqué dans un communiqué, publié surson site officiel.
Les incidents survenus mardi soir, à la fin du match MC Alger– USM Bel-Abbès, ont fait 40blessés, dont quatre agents du service d'ordre se trouvant dans un état critique, selon un communiqué de la direction générale de la sûreté nationale (DGSN), précisant que "10 véhicules de la sûreté, un véhicule appartenant à un particulier et une ambulance de la Protection civile ont été saccagés lors des échauffourées". La FAF s'est engagée à utiliser "tous les moyens légaux pour sévir contre toute forme de dépassement, et pour prendre des mesures nécessaires, appropriées et s'il le faut draconiennes pour décourager les ennemis dufootball et les fauteurs de troubles à accomplir leurs sales besognes", ajoute l'instance fédérale, tout en rendant hommage
"à certains dirigeants de club qui ont contribué à leur niveau, à bannir la violence et à rendre agréable le fait de se déplacer dans un stade, encourage ce genre d'initiative et demeure convaincue qu'avec la conjugaison des efforts de tout un chacun, le phénomène de la violence dans nos stades est appelé à disparaître ". Les images et les scènes survenuesau 5-juillet montrent que, la violence revient en puissance dans un championnat déjà terni par un faible niveau technique, un arbitrage contesté et une corruption dont les dessous ont été dévoilés par la presse étrangère.
30 personnes en possession de drogue interpellées
Une trentaine d'interpellations ont été effectuées, jeudi soir, lors des échauffourées qui ont suivi la fin du match USMA-CSC au stade Omar Hamadi de Bologhine (Alger), a indiqué hier, un communiqué de laDirection générale de la Sûreténationale. Les mis en cause ont été interpellés troubles à l'ordre publicet destruction de biens publics. Une quantité de drogue a été saisie, à la suite de ces interpellations.La DGSN fait état d'un dizainede blessés parmi les éléments des forces de l'ordre intervenus lors de ces échauffourées.
Selon plusieursmédias, des supporteursdu Mouloudia Club Alger(MCA), ont protesté contre les "violences policières" à leurégard dans les tribunes, durant plusieurs rencontres du championnat.Les échauffourées ont commencétout juste après la fin de larencontre entre l'USM Alger et le CS Constantine (2-1), àBologhine. Selon El Khabar, dessupporteurs du MCAont tenté derejoindre le stade
Omar-Hamadi,pour rencontrer les supporteursconstantinois venus assister aumatch.es tensions subsistent entre lessupporteurs des deux clubs,après les actes de violences et de vandalisme, dont ont fait preuveles supporteurs du CSConstantine l'année dernière,lors d'une rencontre ayant opposé le MCA à la JS Kabylie.Des manifestants ont jeté despierres sur les forces de l'ordre, qui ont répliqué par des tirs de balles en caoutchouc. D'autres ont affirmé que les supporteurs du MC Alger protestaientnotamment contre la "violence", "mépris", et le laisseraller des forces de l'ordre contre eux dans les tribunes. Ils évoquent notamment les incidents de Bordj Bou Arreridj, où des supporteurs locaux ont envahi le terrain et blessé certains cadres du club algérois et le passage à tabac d'un supporteur, cette semaine au stade du 5- Juillet. Vers 22 heures, le calme semblait revenu à Bab El-Oued, avec la dispersion des manifestants par les forces de l'ordre.
La FAF réagit enfin aux incidents du 5-Juillet
Trois jours après les graves incidents survenus au stade du 5- juillet, à la fin du match MC Alger – USM Bel-Abbès (0-1), dans le cadre du championnat de Ligue 1, la Fédération algérienne de football (FAF) a enfin réagi ce vendredi, en condamnant avec "fermeté ces incivilités"."Encore une fois, l'on a, malheureusement, relevé des scènes de violence sur certains stades du pays donnant une pale image de notre football. La FAF, tout en condamnant avec fermeté ces incivilités, ne compte pas croiser les bras et assister impuissante et sans réaction à ce spectaclechoquant, agaçant et parfois atroce envoyé des arènes censées être des lieux de fête, de joie et de fair-play", a-t-elle indiqué dans un communiqué, publié surson site officiel.
Les incidents survenus mardi soir, à la fin du match MC Alger– USM Bel-Abbès, ont fait 40blessés, dont quatre agents du service d'ordre se trouvant dans un état critique, selon un communiqué de la direction générale de la sûreté nationale (DGSN), précisant que "10 véhicules de la sûreté, un véhicule appartenant à un particulier et une ambulance de la Protection civile ont été saccagés lors des échauffourées". La FAF s'est engagée à utiliser "tous les moyens légaux pour sévir contre toute forme de dépassement, et pour prendre des mesures nécessaires, appropriées et s'il le faut draconiennes pour décourager les ennemis dufootball et les fauteurs de troubles à accomplir leurs sales besognes", ajoute l'instance fédérale, tout en rendant hommage
"à certains dirigeants de club qui ont contribué à leur niveau, à bannir la violence et à rendre agréable le fait de se déplacer dans un stade, encourage ce genre d'initiative et demeure convaincue qu'avec la conjugaison des efforts de tout un chacun, le phénomène de la violence dans nos stades est appelé à disparaître ". Les images et les scènes survenuesau 5-juillet montrent que, la violence revient en puissance dans un championnat déjà terni par un faible niveau technique, un arbitrage contesté et une corruption dont les dessous ont été dévoilés par la presse étrangère.
30 personnes en possession de drogue interpellées
Une trentaine d'interpellations ont été effectuées, jeudi soir, lors des échauffourées qui ont suivi la fin du match USMA-CSC au stade Omar Hamadi de Bologhine (Alger), a indiqué hier, un communiqué de laDirection générale de la Sûreténationale. Les mis en cause ont été interpellés troubles à l'ordre publicet destruction de biens publics. Une quantité de drogue a été saisie, à la suite de ces interpellations.La DGSN fait état d'un dizainede blessés parmi les éléments des forces de l'ordre intervenus lors de ces échauffourées.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.