Justice : Mandat de dépôt contre Saïd Bey et mandat d'arrêt contre Habib Chentouf    Le bal des hypocrites    La rue applaudit les décisions    Un député FLN démissionne pour rejoindre le Hirak    Création d'une instance indépendante chargée d'organiser les élections : Début de la rencontre de concertation sur les mécanismes    Corruption : Report pour la semaine prochaine de l'affaire du sénateur Boudjouher Malik    Argent détourné en Algérie : M. Djillali Hadjadj chiffre à près de 60 milliards de dollars les sommes détournées    Le baril "accompagne" le Hirak    Huawei innove dans la gestion des flux de passagers    Le fromage Bouhezza en fête    Hi-Tech : Samsung pourrait devenir fournisseur d'Orange en 5G    Coopération bilatérale : La Russie et la France s'allient pour créer un réseau de maisons de retraite    Sri Lanka : Des attentats font plus de 160 morts le jour de Pâques    La contestation suspend les discussions avec l'armée    Libye: Tripoli toujours sous la menace armée, avancée des troupes du GNA    Washington met fin aux exemptions    Le guide suprême nomme un nouveau chef des Gardiens de la Révolution    Analyse : Baisse de l'aide militaire US au Cameroun, une brèche pour la Russie ?    Hazard au Madrid, c'est déjà fait!    Le Barça vole au secours de Coutinho    Yacine Chalel à la 5e place    Sport : Quand le vent du "Hirak" souffle sur le sport algérien    Championnats d'Afrique U18 et U20 : 13 médailles dont cinq en or pour l'Algérie    Des débuts prometteurs    Istimara et recours, quelle issue?    Plus de peur que de mal    Tizi-Ouzou : Réhabilitation de la station climatique de Tala Guilef    La saison 8 de Games of Thrones censurée en Chine    Un documentaire sur le royaume de Numidie en réalisation    Bouchetta Soulimane expose "El Djazair"    Les frères Kouninef arrêtés    L'Algérie a atteint 1,5 % en 2018    Bensalah maintient le cap    L'horreur à Alger !    Retrait du permis de conduire : détails de la nouvelle procédure    Qui succédera à Ould Abbès    Victoire à la présidentielle du comédien Volodymyr Zelenskiy    La nouvelle Cupra Formentor sera produite dans l'usine Seat à Martorell    La semaine de la langue espagnole    Championnat d'Allemagne.. Belfodil 6e meilleur buteur    Effondrement d'un immeuble à la Casbah.. Quatre morts et des blessés    Course au titre.. L'USMA toujours maitre de son destin mais…    Cinéma à Alger.. L'Onci récupère trois salles    PROTECTION CIVILE A MOSTAGANEM : 196 interventions en 72 heures !    Treize médailles dont cinq en or pour l'Algérie    Célébration du Mois du patrimoine à Médéa    Evocation du séjour à Oran de Cervantès    Spécialiste de l'Algérie : L'historienne Annie-Rey Goldzeiguer, tire sa révérence    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Nuit d'émentes à Bab el-Oued
Echauffourées entre jeunes et policiers
Publié dans Le Midi Libre le 17 - 11 - 2018

Des affrontements ont éclaté entre des jeunes et lesforces de l'ordre, dans lasoirée du jeudi 15 novembre2018, dans plusieurs quartiers deBab El Oued, à Alger.
Des affrontements ont éclaté entre des jeunes et lesforces de l'ordre, dans lasoirée du jeudi 15 novembre2018, dans plusieurs quartiers deBab El Oued, à Alger.
Selon plusieursmédias, des supporteursdu Mouloudia Club Alger(MCA), ont protesté contre les "violences policières" à leurégard dans les tribunes, durant plusieurs rencontres du championnat.Les échauffourées ont commencétout juste après la fin de larencontre entre l'USM Alger et le CS Constantine (2-1), àBologhine. Selon El Khabar, dessupporteurs du MCAont tenté derejoindre le stade
Omar-Hamadi,pour rencontrer les supporteursconstantinois venus assister aumatch.es tensions subsistent entre lessupporteurs des deux clubs,après les actes de violences et de vandalisme, dont ont fait preuveles supporteurs du CSConstantine l'année dernière,lors d'une rencontre ayant opposé le MCA à la JS Kabylie.Des manifestants ont jeté despierres sur les forces de l'ordre, qui ont répliqué par des tirs de balles en caoutchouc. D'autres ont affirmé que les supporteurs du MC Alger protestaientnotamment contre la "violence", "mépris", et le laisseraller des forces de l'ordre contre eux dans les tribunes. Ils évoquent notamment les incidents de Bordj Bou Arreridj, où des supporteurs locaux ont envahi le terrain et blessé certains cadres du club algérois et le passage à tabac d'un supporteur, cette semaine au stade du 5- Juillet. Vers 22 heures, le calme semblait revenu à Bab El-Oued, avec la dispersion des manifestants par les forces de l'ordre.
La FAF réagit enfin aux incidents du 5-Juillet
Trois jours après les graves incidents survenus au stade du 5- juillet, à la fin du match MC Alger – USM Bel-Abbès (0-1), dans le cadre du championnat de Ligue 1, la Fédération algérienne de football (FAF) a enfin réagi ce vendredi, en condamnant avec "fermeté ces incivilités"."Encore une fois, l'on a, malheureusement, relevé des scènes de violence sur certains stades du pays donnant une pale image de notre football. La FAF, tout en condamnant avec fermeté ces incivilités, ne compte pas croiser les bras et assister impuissante et sans réaction à ce spectaclechoquant, agaçant et parfois atroce envoyé des arènes censées être des lieux de fête, de joie et de fair-play", a-t-elle indiqué dans un communiqué, publié surson site officiel.
Les incidents survenus mardi soir, à la fin du match MC Alger– USM Bel-Abbès, ont fait 40blessés, dont quatre agents du service d'ordre se trouvant dans un état critique, selon un communiqué de la direction générale de la sûreté nationale (DGSN), précisant que "10 véhicules de la sûreté, un véhicule appartenant à un particulier et une ambulance de la Protection civile ont été saccagés lors des échauffourées". La FAF s'est engagée à utiliser "tous les moyens légaux pour sévir contre toute forme de dépassement, et pour prendre des mesures nécessaires, appropriées et s'il le faut draconiennes pour décourager les ennemis dufootball et les fauteurs de troubles à accomplir leurs sales besognes", ajoute l'instance fédérale, tout en rendant hommage
"à certains dirigeants de club qui ont contribué à leur niveau, à bannir la violence et à rendre agréable le fait de se déplacer dans un stade, encourage ce genre d'initiative et demeure convaincue qu'avec la conjugaison des efforts de tout un chacun, le phénomène de la violence dans nos stades est appelé à disparaître ". Les images et les scènes survenuesau 5-juillet montrent que, la violence revient en puissance dans un championnat déjà terni par un faible niveau technique, un arbitrage contesté et une corruption dont les dessous ont été dévoilés par la presse étrangère.
30 personnes en possession de drogue interpellées
Une trentaine d'interpellations ont été effectuées, jeudi soir, lors des échauffourées qui ont suivi la fin du match USMA-CSC au stade Omar Hamadi de Bologhine (Alger), a indiqué hier, un communiqué de laDirection générale de la Sûreténationale. Les mis en cause ont été interpellés troubles à l'ordre publicet destruction de biens publics. Une quantité de drogue a été saisie, à la suite de ces interpellations.La DGSN fait état d'un dizainede blessés parmi les éléments des forces de l'ordre intervenus lors de ces échauffourées.
Selon plusieursmédias, des supporteursdu Mouloudia Club Alger(MCA), ont protesté contre les "violences policières" à leurégard dans les tribunes, durant plusieurs rencontres du championnat.Les échauffourées ont commencétout juste après la fin de larencontre entre l'USM Alger et le CS Constantine (2-1), àBologhine. Selon El Khabar, dessupporteurs du MCAont tenté derejoindre le stade
Omar-Hamadi,pour rencontrer les supporteursconstantinois venus assister aumatch.es tensions subsistent entre lessupporteurs des deux clubs,après les actes de violences et de vandalisme, dont ont fait preuveles supporteurs du CSConstantine l'année dernière,lors d'une rencontre ayant opposé le MCA à la JS Kabylie.Des manifestants ont jeté despierres sur les forces de l'ordre, qui ont répliqué par des tirs de balles en caoutchouc. D'autres ont affirmé que les supporteurs du MC Alger protestaientnotamment contre la "violence", "mépris", et le laisseraller des forces de l'ordre contre eux dans les tribunes. Ils évoquent notamment les incidents de Bordj Bou Arreridj, où des supporteurs locaux ont envahi le terrain et blessé certains cadres du club algérois et le passage à tabac d'un supporteur, cette semaine au stade du 5- Juillet. Vers 22 heures, le calme semblait revenu à Bab El-Oued, avec la dispersion des manifestants par les forces de l'ordre.
La FAF réagit enfin aux incidents du 5-Juillet
Trois jours après les graves incidents survenus au stade du 5- juillet, à la fin du match MC Alger – USM Bel-Abbès (0-1), dans le cadre du championnat de Ligue 1, la Fédération algérienne de football (FAF) a enfin réagi ce vendredi, en condamnant avec "fermeté ces incivilités"."Encore une fois, l'on a, malheureusement, relevé des scènes de violence sur certains stades du pays donnant une pale image de notre football. La FAF, tout en condamnant avec fermeté ces incivilités, ne compte pas croiser les bras et assister impuissante et sans réaction à ce spectaclechoquant, agaçant et parfois atroce envoyé des arènes censées être des lieux de fête, de joie et de fair-play", a-t-elle indiqué dans un communiqué, publié surson site officiel.
Les incidents survenus mardi soir, à la fin du match MC Alger– USM Bel-Abbès, ont fait 40blessés, dont quatre agents du service d'ordre se trouvant dans un état critique, selon un communiqué de la direction générale de la sûreté nationale (DGSN), précisant que "10 véhicules de la sûreté, un véhicule appartenant à un particulier et une ambulance de la Protection civile ont été saccagés lors des échauffourées". La FAF s'est engagée à utiliser "tous les moyens légaux pour sévir contre toute forme de dépassement, et pour prendre des mesures nécessaires, appropriées et s'il le faut draconiennes pour décourager les ennemis dufootball et les fauteurs de troubles à accomplir leurs sales besognes", ajoute l'instance fédérale, tout en rendant hommage
"à certains dirigeants de club qui ont contribué à leur niveau, à bannir la violence et à rendre agréable le fait de se déplacer dans un stade, encourage ce genre d'initiative et demeure convaincue qu'avec la conjugaison des efforts de tout un chacun, le phénomène de la violence dans nos stades est appelé à disparaître ". Les images et les scènes survenuesau 5-juillet montrent que, la violence revient en puissance dans un championnat déjà terni par un faible niveau technique, un arbitrage contesté et une corruption dont les dessous ont été dévoilés par la presse étrangère.
30 personnes en possession de drogue interpellées
Une trentaine d'interpellations ont été effectuées, jeudi soir, lors des échauffourées qui ont suivi la fin du match USMA-CSC au stade Omar Hamadi de Bologhine (Alger), a indiqué hier, un communiqué de laDirection générale de la Sûreténationale. Les mis en cause ont été interpellés troubles à l'ordre publicet destruction de biens publics. Une quantité de drogue a été saisie, à la suite de ces interpellations.La DGSN fait état d'un dizainede blessés parmi les éléments des forces de l'ordre intervenus lors de ces échauffourées.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.