Ce qui s'est réellement passé devant l'APC    Ouyahia appelle à la mobilisation pour la réélection du Président Bouteflika    Sonelgaz parvient à réduire sa dette à 60 milliards de dinars    Partenariat dans les domaines des ports secs et des produits «halal»    L'ouverture à l'extérieur de l'université algérienne est inéluctable    François Regis-Legrier : «La bataille d'Hajin était une défaite stratégique»    11e Festival national des arts et de la créativité    Le taux de raccordement en eau potable a atteint 99,37 %    Sept personnes sauvées in extremis d'une mort certaine    Célébration du centenaire du défunt Farid Ali    Prochaine création d'un orchestre amazigh    Salon national de la photographie à Aïn Témouchent    Deux suspects arrêtés    L'armée renouvelle son soutien au président maduro    Sommet tripartite sur la Syrie : "Nous nous rapprochons de plus en plus du règlement du conflit"    Ligue des champions d'Afrique : Le CSC depuis hier en Egypte    Coupe d'Algérie (1/4 de finale aller) : L'USM Annaba et le NA Hussein-Dey prennent option    Afrique/Europe : Feghouli et Bennacer retenus dans le onze type africain de la semaine    Amara Benyounes victime d'une "fake news"    Réunion des partis de l'opposition    Journée technique sur la modernisation des banques : Les financements bancaires devraient s'orienter davantage vers les PME    Bedoui depuis Djelfa : "L'avenir de l'Algérie n'est pas tributaire d'un rendez-vous électoral"    À Bechar : La problématique d'eau potable en voie de résolution    En un an, la facture a presque doublé    Karl Lagerfeld tire sa révérence Virginie Viard succède au "Kaiser" chez Chanel    Sommet de l'opposition pour une candidature unique.. Des tractations laborieuses    Rencontre Benghabrit-syndicats.. Une voie «sans issue»    Hockey sur gazon.. Nécessité d'accompagner les formateurs de demain    Trafic de stupéfiants.. Plusieurs individus sous les verrous    Dernière roue de la charrette…    Il dit pouvoir diriger des missiles en direction de l'Amérique.. Poutine met en garde Washington    LOGEMENT SOCIAL : 2 millions de bénéficiaires ne paient pas leurs redevances    Braquage de Boumerdès : 4 convoyeurs de fonds arrêtés    PRESIDENTIELLE 2019 : Ouyahia exhorte ses partisans à voter Bouteflika    Le sénateur démocrate Bernie Sanders annonce sa candidature pour 2020    Le Gambien Bakary Gassama au sifflet    Les présidents de l'ASAM et l'O Médéa suspendus    Aux actionnaires de valider le passage sous Hyproc    Varsovie attend des excuses d'Israël    Rachid Mokhtari publie La Guerre d'Algérie dans le roman français    L'Orchestre symphonique de la ville d'Oran donne son premier concert    L'éclipse    Trois médailles, dont une en or, pour l'Algérie    Les acquis enregistrés grâce à l'unité et la détermination du peuple sahraoui    La Ligue arabe condamne les prélèvements par l'occupant israélien sur les revenus d'impôts palestiniens    Une cache contenant des armes et des munitions découverte à Tamanrasset    Formation professionnelle : Réception de 40 nouveaux établissements pour la rentrée de février    Projection de "Maintenant, ils peuvent venir"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ould Abbès fait-il de la résistance ?
Il affirme être en période de repos
Publié dans Le Midi Libre le 18 - 11 - 2018

Décidément, le FLN ne cessera jamais d'étonner etde dérouter analystes etobservateurs. En effet, et alorsqu'on croyait la parenthèse dudépart du secrétaire généraldu parti, Djamel Ould Abbès,définitivement fermée, nevoila-t-il pas qu'uncommuniqué vient remettreen question cette donne, etsemer le doute dans l'espritde tout le monde.
Décidément, le FLN ne cessera jamais d'étonner etde dérouter analystes etobservateurs. En effet, et alorsqu'on croyait la parenthèse dudépart du secrétaire généraldu parti, Djamel Ould Abbès,définitivement fermée, nevoila-t-il pas qu'uncommuniqué vient remettreen question cette donne, etsemer le doute dans l'espritde tout le monde.
Un communiqué qui laisse clairement penser que, Djamel Ould Abbes n'apas démissionné et qu'il est toujourssecrétaire général du parti. "Le secrétairegénéral du parti du Front de libérationnationale, le docteur Djamel Ould Abbes,affirme qu'il est en période de repos, aprèsle problème de santé qu'il a eu.Comme il affirme, qu'il n'a fait aucunedéclaration et que tout ce qui lui a été attribuédans certains medias,
est dénué de tout fondement et dément catégoriquement tout ce qui a été rapporté comme rumeurs à cesujet" indique un communiqué portantl'entête du secrétariat général du parti duFLN.Un communiqué à travers lequel, OuldAbbes veut clairement dire qu'il est toujoursle secrétaire général du parti, alorsque depuis mercredi, l'on pensait qu'il adéfinitivement quitté ses fonctions, suiteau malaise qu'il a eu. De plus, dans ce communiqué le parti soutient qu'OuldAbbes n'a accordé aucune déclaration auxmédias, contrairement à ce qui a été rapporté.Or, jeudi, de nombreux médias ontrapporté ses déclarations, dans lesquelles ilindique, notamment, que son "uniquesouci c'est son état de santé".Ce communiqué rend
encore plus illisible la situation et ce, d'autant qu'il n'a pas du
tout été question d'un quelconque départde Djamel Ould Abbes, du secrétariat généraldu parti ce qui s'inscrit totalement enporte-à-faux avec l'information rapportéepar une dépêche de l'APS. Citant unesource officielle, l'APS indique que cesont des "soucis de santé", qui lui imposentun congé de "longue durée".L'agence de presse gouvernementaleconfirme aussi que, c'est Mouad Bouchareb qui le remplace, en attendant que les instances du parti habilitées nedécident du nom de son successeur. Hier samedi, les propos d'un ministre du FLN ont abondé dans ce même sens, ne laissant aucune place au doute sur l'avenir de Djamel Ould Abbes.
"Les changements intervenus à la tête duFLN sont arrivés au bon moment" , a en effet, indiqué le ministre chargé des Relations avec le parlement, Mahdjoub Bedda, en remerciant le président du parti, le président Bouteflika en l'occurrence, d'avoir "insufflé du sang nouveau qui sera un stimulant pour les militants pour fournir des efforts et appuyer la nouvelle direction provisoire du parti,
à sa tête Mouad Bouchareb". Dans tous les cas, ce nouveau rebondissement ne fait qu'ouvrir la voie, à la multiplication des spéculations sur la situation interne que traverse l'ex-parti unique. D'aucuns s'interrogent, à juste titre d'ailleurs, sur ce qui s'est réellement passé mercredi dernier. L'on sait désormais maintenant, que Djamel Ould Abbes n'a pas démissionné, et qu'il se considère toujours comme le secrétaire général du parti ,alors que de nombreux dirigeants du parti ont, d'ores etdéjà, fait acte d'allégeance à Mouad Bouchareb.Ont-ils trop vite enterré Ould Abes ? Cedernier compte-t-il vraiment garder la mainet agir de la même manière que le président de l'APN, Said Bouhadja, en faisant de la résistance ?
Un communiqué qui laisse clairement penser que, Djamel Ould Abbes n'apas démissionné et qu'il est toujourssecrétaire général du parti. "Le secrétairegénéral du parti du Front de libérationnationale, le docteur Djamel Ould Abbes,affirme qu'il est en période de repos, aprèsle problème de santé qu'il a eu.Comme il affirme, qu'il n'a fait aucunedéclaration et que tout ce qui lui a été attribuédans certains medias,
est dénué de tout fondement et dément catégoriquement tout ce qui a été rapporté comme rumeurs à cesujet" indique un communiqué portantl'entête du secrétariat général du parti duFLN.Un communiqué à travers lequel, OuldAbbes veut clairement dire qu'il est toujoursle secrétaire général du parti, alorsque depuis mercredi, l'on pensait qu'il adéfinitivement quitté ses fonctions, suiteau malaise qu'il a eu. De plus, dans ce communiqué le parti soutient qu'OuldAbbes n'a accordé aucune déclaration auxmédias, contrairement à ce qui a été rapporté.Or, jeudi, de nombreux médias ontrapporté ses déclarations, dans lesquelles ilindique, notamment, que son "uniquesouci c'est son état de santé".Ce communiqué rend
encore plus illisible la situation et ce, d'autant qu'il n'a pas du
tout été question d'un quelconque départde Djamel Ould Abbes, du secrétariat généraldu parti ce qui s'inscrit totalement enporte-à-faux avec l'information rapportéepar une dépêche de l'APS. Citant unesource officielle, l'APS indique que cesont des "soucis de santé", qui lui imposentun congé de "longue durée".L'agence de presse gouvernementaleconfirme aussi que, c'est Mouad Bouchareb qui le remplace, en attendant que les instances du parti habilitées nedécident du nom de son successeur. Hier samedi, les propos d'un ministre du FLN ont abondé dans ce même sens, ne laissant aucune place au doute sur l'avenir de Djamel Ould Abbes.
"Les changements intervenus à la tête duFLN sont arrivés au bon moment" , a en effet, indiqué le ministre chargé des Relations avec le parlement, Mahdjoub Bedda, en remerciant le président du parti, le président Bouteflika en l'occurrence, d'avoir "insufflé du sang nouveau qui sera un stimulant pour les militants pour fournir des efforts et appuyer la nouvelle direction provisoire du parti,
à sa tête Mouad Bouchareb". Dans tous les cas, ce nouveau rebondissement ne fait qu'ouvrir la voie, à la multiplication des spéculations sur la situation interne que traverse l'ex-parti unique. D'aucuns s'interrogent, à juste titre d'ailleurs, sur ce qui s'est réellement passé mercredi dernier. L'on sait désormais maintenant, que Djamel Ould Abbes n'a pas démissionné, et qu'il se considère toujours comme le secrétaire général du parti ,alors que de nombreux dirigeants du parti ont, d'ores etdéjà, fait acte d'allégeance à Mouad Bouchareb.Ont-ils trop vite enterré Ould Abes ? Cedernier compte-t-il vraiment garder la mainet agir de la même manière que le président de l'APN, Said Bouhadja, en faisant de la résistance ?


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.