Le décret présidentiel portant convocation du corps électoral publié au JO    Le peuple en quête d'alternative    Rahabi appelle à juger Bouteflika !    Convergence des objectifs nationaux du peuple algérien et de son armée    Salon du Sport et de la remise en forme    «Nécessité de préserver le pouvoir d'achat dans la loi de Finances 2020»    Chakib Khelil est de retour    Les conditions pour une participation honorable à l'élection présidentielle du 12 décembre 2019    Décès de l'ancien président Zine el Abidine Ben Ali    Le Royaume-Uni quittera l'Union européenne le 31 octobre    Le jour où le monde a basculé dans l'ère de la lutte technologique asymétrique    L'Algérie remonte à la 38e position mondiale    Nouvelles révélations sur le transfert de Griezmann contesté par l'Atletico    CORRUPTION ET MALVERSATIONS : Le MJS charge et accuse Mustapha Berraf    JSMB-JSMS et MCEE-USMAn avancés à 17h    Des experts de l'ANP participent au processus de la réforme du baccalauréat    Relizane : affrontements à Oued R'Hiou, deux jeunes morts    Plus de 100 familles de La Casbah relogées à Baba Ali    Le miroir enchanteur d'une belle époque    USA et super-héros à l'honneur    Traduction théâtrale vers l'arabe    L'AMBASSADEUR LEE EUN-YONG REVELE: 2,5 milliards de dollars d'échanges entre l'Algérie et la Corée    AIGLE AZUR : Quatre candidats pour reprendre la compagnie    DANGERS D'UTILISATION DES JEUX ELECTRONIQUES : La police sensibilise les écoliers    CANASTEL (ORAN) : Les eaux usées menacent les fonds marins    ETAT LAMENTABLE DE L'ECOLE ‘'CHAHID MEZHOUD AHMED'' : Des parents d'élèves de Tiaret bloquent la RN14    Guelma : « Un visa pour Alger ! »    Biskra : Rejet de la feuille de route du pouvoir    LEVEE DE L'IMMUNITE PARLEMENTAIRE DE BAHA-EDDINE TLIBA : La Commission des affaires juridiques adopte le rapport    Tlemcen : « A Bas la dictature ! »    Hanni inscrit un joli but contre Al Ahli (Vidéo)    Lourde défaite de Mönchengladbach et Bensebaini face à Wolfsberger    Les chaines qui diffuseront les rencontres de nos Pros, ce vendredi    DNCG : le nouveau gendarme du football algérien    «Yetnahaw gaâ !» à la tunisienne    .sortir ...sortir ...sortir ...    Séminaire international sur la traduction, le théâtre et l'identité    Grand hommage aux victimes du 14 juillet 1953 à Paris    Participation de 15 pays    L'Algérie parmi les quatre derniers    Béchar : La surcharge des classes est un épineux problème    LA BEA appelée à la rescousse    G5 Sahel : Les financements se font toujours attendre    Inondations: La protection civile sensibilise    Riyad ripostera-t-il aux attaques contre ses installations pétrolières?    Tunisie: La fin d'une époque politique ?    Une nouvelle amnistie générale décretée    Parution. L'Encyclopédie algérienne (édition 2019) : Un coffret fort intéressant    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ce sera en Egypte !
Can 2019
Publié dans Le Midi Libre le 09 - 01 - 2019

Le verdict est tombé hier : l'Egypte s'est vu attribuerl'organisation de la 32e Coupe d'Afrique des nations Can-2019 (15 juin - 13 juillet), enremplacement du Cameroun,recalé par la Confédération africaine(Caf)
Le verdict est tombé hier : l'Egypte s'est vu attribuerl'organisation de la 32e Coupe d'Afrique des nations Can-2019 (15 juin - 13 juillet), enremplacement du Cameroun,recalé par la Confédération africaine(Caf)
en raison du retardaccusé dans les travaux des stadesdevant abriter le tournoi.L'Egypte, qui avait déjà abrité leplus grand tournoi footballistiqueen Afrique à quatre reprises(1959, 1974, 1986 et 2006) a étépréférée à l'Afrique du Sud, payshôte en 1996 et 2013.La décision a été prise par l'instancecontinentale à l'issue de la réunion de son comité exécutif àDakar, en marge de la cérémoniedes Glo CAF Awards. La victoiredes
"Pharaons" est nette et sansbavures : 16 voix contre 1 pourl'Afrique du Sud et 1 abstention.Le 30 novembre dernier, la Cafavait annoncé à Accra (Ghana) sadécision de retirer l'organisationau Cameroun, après plus de dixheures de réunion à huis clos deson Bureau exécutif."Aujourd'hui, face à tous les rapportsque nous avons reçus et enanalysant les évolutions qui ontété faites, nous avons pris une décision de retirer l'organisation de la Can-2019 au Cameroun. Mais la Caf prend un engagement de soutenir le Cameroun, de donner le temps au Cameroun pour qu'il puisse bien préparer une Can", avait dit le président de la Caf, le Malgache AhmadAhmad. Dans la foulée de cette annonce attendue depuis des semaines, la Caf a lancé un appel à candidatures pour trouver un nouveau pays-hote.
Le Maroc, qui était fortement pressenti pour remplacer le Cameroun, a exprimé par la suite son refus de déposer sa candidature. Deux pays se sont alors positionnés :l'Egypte et l'Afrique du Sud. Cette dernière a été recalée en dépit de ses compétences avérées dans le domaine organisationnel, elle qui avait abrité les éditions 1996 et 2013 mais surtout la Coupe du monde 2010, l'unique disputée sur le continent. Selon plusieurs rapports de presse, le gouvernement sud-africain n'était pas chaud à l'idée d'abriter la compétition pour des raisons purement financières, contrairement à la fédération (Safa) qui voulait organiser l'évènement pour la troisième fois dans l'histoire du pays. La Can-2019, qui se jouera pour la première fois en présence de 24 nations, est la quatrième phase finale de suite à changer de payshote.
La Can-2013 devait avoir lieu en Libye mais, pour des raisons sécuritaires, avait été confiée finalement à une Afrique du Sud censée abriter l'édition 2017. Le Maroc a ensuite refusé d'accueillir la Can-2015, prétextant l'épidémie du virus Ebola qui sévissait dans une partie du continentet la Guinée équatoriale avait été appelée à la rescousse. Et la Can-2017, d'abord attribuée à l'Afrique du Sud puis à la Libye, avait finalement eu lieu au Gabon. L'Algérie est qualifiée pour la phase finale de la Can-2019 avant une journée de la fin de la campagnedes éliminatoires. Les Verts sont en tete du groupe D avec 10 points, devant le Bénin (7 pts), le Togo (5 pts) et la Gambie (5 pts).
en raison du retardaccusé dans les travaux des stadesdevant abriter le tournoi.L'Egypte, qui avait déjà abrité leplus grand tournoi footballistiqueen Afrique à quatre reprises(1959, 1974, 1986 et 2006) a étépréférée à l'Afrique du Sud, payshôte en 1996 et 2013.La décision a été prise par l'instancecontinentale à l'issue de la réunion de son comité exécutif àDakar, en marge de la cérémoniedes Glo CAF Awards. La victoiredes
"Pharaons" est nette et sansbavures : 16 voix contre 1 pourl'Afrique du Sud et 1 abstention.Le 30 novembre dernier, la Cafavait annoncé à Accra (Ghana) sadécision de retirer l'organisationau Cameroun, après plus de dixheures de réunion à huis clos deson Bureau exécutif."Aujourd'hui, face à tous les rapportsque nous avons reçus et enanalysant les évolutions qui ontété faites, nous avons pris une décision de retirer l'organisation de la Can-2019 au Cameroun. Mais la Caf prend un engagement de soutenir le Cameroun, de donner le temps au Cameroun pour qu'il puisse bien préparer une Can", avait dit le président de la Caf, le Malgache AhmadAhmad. Dans la foulée de cette annonce attendue depuis des semaines, la Caf a lancé un appel à candidatures pour trouver un nouveau pays-hote.
Le Maroc, qui était fortement pressenti pour remplacer le Cameroun, a exprimé par la suite son refus de déposer sa candidature. Deux pays se sont alors positionnés :l'Egypte et l'Afrique du Sud. Cette dernière a été recalée en dépit de ses compétences avérées dans le domaine organisationnel, elle qui avait abrité les éditions 1996 et 2013 mais surtout la Coupe du monde 2010, l'unique disputée sur le continent. Selon plusieurs rapports de presse, le gouvernement sud-africain n'était pas chaud à l'idée d'abriter la compétition pour des raisons purement financières, contrairement à la fédération (Safa) qui voulait organiser l'évènement pour la troisième fois dans l'histoire du pays. La Can-2019, qui se jouera pour la première fois en présence de 24 nations, est la quatrième phase finale de suite à changer de payshote.
La Can-2013 devait avoir lieu en Libye mais, pour des raisons sécuritaires, avait été confiée finalement à une Afrique du Sud censée abriter l'édition 2017. Le Maroc a ensuite refusé d'accueillir la Can-2015, prétextant l'épidémie du virus Ebola qui sévissait dans une partie du continentet la Guinée équatoriale avait été appelée à la rescousse. Et la Can-2017, d'abord attribuée à l'Afrique du Sud puis à la Libye, avait finalement eu lieu au Gabon. L'Algérie est qualifiée pour la phase finale de la Can-2019 avant une journée de la fin de la campagnedes éliminatoires. Les Verts sont en tete du groupe D avec 10 points, devant le Bénin (7 pts), le Togo (5 pts) et la Gambie (5 pts).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.