Il a affiché son soutien au candidat Bouteflika : Le maire de Khenchela attise la colère populaire    «Le choix de Bouteflika est une nécessité»    Seuls 43,7% des commerçants sont immatriculés    570 opérateurs attendus début mars à Oran    Plus de 100 000 Algériens bénéficient des allocations supplémentaires, de solidarité et d'invalidité    Réformes sans ouverture    Le Chabab pour la confirmation, le Milaha sur tous les fronts    220 lutteurs attendus à Annaba    Les Françaises sacrées par équipes    Saisie de 34 grammes de kif traité et arrestation d'un trafiquant    Du nouveau pour la rentrée de dimanche prochain    «L'écriture romanesque est la sœur jumelle de la liberté»    Mauvais cholestérol    Salon de l'environnement des Scouts : Plus de 300 arbustes plantés    Hommage à Nabila Djahnine, symbole de lutte    Chlef: Cap sur l'exportation de ciment    Coupe d'Algérie - 1/4 de finale: Deux chauds derbys    Football - Quota des entraîneurs largement dépassé: Une situation très alarmante    Message de Bouteflika: Sécurité, unité et consensus    Quand les Haïtiens sont tués en laissant de marbre D. Trump    L'ambassadrice algérienne en Espagne affirme - Immigration : «L'Algérie est un pays de destination»    Après l'assassinat du jeune Assil: Activation des dispositifs de sécurité au sein des cités universitaires    Des portables volés et des armes blanches saisies: Les « agresseurs » de la place Valéro sous les verrous    Ingérence occidentale au Venezuela : l'errance des pays rentiers vulnérables (Suite et fin)    De la pondération    Lahbiri nommé sénateur du tiers présidentiel    Journée de la ville : comment le centre-ville d'Oran a changé à travers les siècles ?- Les places d'Oran    Défaite du GSP devant Gaz-Sud    Possible reconversion du bassin de plongeur en bassin de water-polo    Démission de l'entraîneur Abdelkrim Latreche    Soutien de l'UNFA au candidat Bouteflika pour la poursuite des réformes    La Ligue arabe s'oppose à la présence de troupes étrangères en Syrie    L'Algérie participe avec une centaine de start-up à Viva Technology du 16 au 18 mai 2019 à Paris    Une grande histoire et de grandes personnalités    Un important plan de développement en cours de réalisation    Remise de 391 décisions d'attribution de parcelles et d'aides à l'auto-construction    ELECT.M participe au plus grand Salon de l'électricité au monde «Middle East Electricity»    Les dix solutions pour maintenir les réserves de change à 100 milliards de dollars    Appel à manifester le 20 février pour libérer les militants du mouvement populaire    Accord sur le redéploiement à Hodeida, la crise au menu du Conseil de sécurité    Si nos montagnes pouvaient parler !    Célébration de la journée du chahid à Tiaret    Les chercheurs ont retrouvé 2 000 pièces à ce jour    Les USA sont en recul face à la Russie et la Chine    Energie : L'Algérie exportera le carburant vers l'Afrique et l'Europe dès 2022    Le MDN appelle les Algériens à "plus de vigilance"    Conférence de Denis Martinez    Abdelaziz Bouteflika : «L'Algérie attachée à ce choix stratégique et populaire»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





"Il n'y a pas de quota de visas pour les Algériens"
Xavier driencourt
Publié dans Le Midi Libre le 20 - 01 - 2019

"Il n'y a pas de quota de visas pour les Algériens. On n'a pas dit que cette année nous allons délivrer un certain nombre de visas. Il est important de le dire", a déclaré à TSA, hier, Xavrier Driencourt, à l'occasion de la réouverture de la librairie,Mauguin à Blida.
"Il n'y a pas de quota de visas pour les Algériens. On n'a pas dit que cette année nous allons délivrer un certain nombre de visas. Il est important de le dire", a déclaré à TSA, hier, Xavrier Driencourt, à l'occasion de la réouverture de la librairie,Mauguin à Blida.
L'ambassadeur de France à Alger répondait à notre question sur la baisse du nombre de visas délivréspar les services consulaires français auxAlgériens, en 2018, comparé à 2017. Le chiffre est passé de 413.000 à 297.000.Yaura-t-il plus de visas pour les Algériensen 2019 ? "Il faut poser la question auconsul général, je n'en sais rien", aréponduXavier Driencourt. "Il est difficile de le dire à l'avance", a repris Marc Sédille,consul général de France en Algérie, présent
également à Blida. Dans une précédentedéclaration à TSA, Marc Sédille aprécisé que la baisse du nombre de visas est lié notamment, au changement de prestataire( TLS a été remplacé par VFS), et aurenforcement du contrôle aux frontières "àcause de la crise migratoire". Interrogé sur la non-programmation de la visite d'Etat du président Emmanuel Macron en 2018(l'annonce a été faite en décembre 2017lors de la visite d'amitié d'EmmanuelMarcon en Algérie), l'ambassadeur deFrance a expliqué ce report, par la situationsociale interne dans son pays.
Le Premier ministre français a annulé une visite en Algérie
"J'ai cru comprendre que depuis deux mois, il y a pas mal d'actualité (manifestationsdes Gilets jaunes) qui ont fait que le président de la République, qui effectivement envisageait de venir en visite d'Etat en Algérie, ait annulé plusieurs déplacements à l'étranger. Il est quelque peu retenu en France. Il a d'autres préoccupations", a-t-il précisé. Selon lui, le Premier ministre français, Edouard Philippe, a également annulé une visite en Algérie qui devaitavoir lieu en décembre 2018. "En décembre, le gouvernement avait un certain nombre d'urgences à traiter", a-t-il noté. Une réunion duComité intergouvernemental de haut niveau (CIHN) est prévue en 2019, mais sans date précise. "Compte tenu des annonces qui ont été faites en Algérie (organisation de la présidentielle en avril prochain), cette réunion sera retardée un peu. Nous gardons, pour l'instant, tous les projets et on les sortira dès que lefour sera chaud.
Là, vous allez être occupés plus par les questions internes, que les questions étrangères en Algérie", a souligné Xavier Driencourt. Manière de dire que rien ne sera décidé avant la tenue de l'élection présidentielle, annoncée pour le 18 avril 2019. "Nous cherchons à étendre notre coopération culturelle à l'ensemble du territoire algérien" Selon lui, la coopération entre les deux pays fonctionne dans tous les domaines (économie, éducation, formation, etc..) "C'est la dixième fois que je viens à Blida. Aujourd'hui, c'est un peu exceptionnel avec la réouverture de cette librairie.
L'Institut français d'Algérie (IFA), a apporté sa contribution en fournissantun certain nombre de livres. Il y aura des collaborations entre l'IFA et la librairie pour inviter des écrivains, aux fins d'y animer des conférences et desdébats", a annoncé Xavier Driencourt. Selon Grégor Trumel, conseiller de coopération et d'action culturelles de l'ambassade de France, la coopération culturelleentre l'Algérie et la France est dynamique."Cela concerne le cinéma, les arts, lamusique, mais aussi les écoles et les universités",a-t-il dit. Xavier Driencourt a annoncé l'ouverture de deux écoles, à Oranet àAnnaba. "Et, en décembre, nous avons ouvert la maternelle et le collège du Lycée français d'Alger. Pas mal de choses avancentdiscrètement dans le domaine de l'éducation", a-t-il dit. Grégor Trumel a parlé de plusieurs projets pour 2019.
"Nous cherchonsà étendre notre coopération culturelle, à l'ensemble du territoire algérien. Nous essayons de travailler avec l'Algérie dans son ensemble, pas uniquement les grandes villes du Nord. Nous travaillons avec les universités, pour essayer d'ouvrir des espaces. Nous soutenons le rachat de droits de livres francophones édités en France, pour qu'ils soient publiés en Algérie à des prix abordables. Nous soutenons la traduction de livres de l'arabe vers le français et du français vers l'arabe. C'est important pour dépasser la barrière de la langue", a-t-il détaillé. Un concert du chanteur Julien Clerc est prévu à l'Opéra d'Alger Boualem Bessaieh, en septembre 2019. La venue d'artistes français de renom en Algérie est en discussion actuellement.
L'ambassadeur de France à Alger répondait à notre question sur la baisse du nombre de visas délivréspar les services consulaires français auxAlgériens, en 2018, comparé à 2017. Le chiffre est passé de 413.000 à 297.000.Yaura-t-il plus de visas pour les Algériensen 2019 ? "Il faut poser la question auconsul général, je n'en sais rien", aréponduXavier Driencourt. "Il est difficile de le dire à l'avance", a repris Marc Sédille,consul général de France en Algérie, présent
également à Blida. Dans une précédentedéclaration à TSA, Marc Sédille aprécisé que la baisse du nombre de visas est lié notamment, au changement de prestataire( TLS a été remplacé par VFS), et aurenforcement du contrôle aux frontières "àcause de la crise migratoire". Interrogé sur la non-programmation de la visite d'Etat du président Emmanuel Macron en 2018(l'annonce a été faite en décembre 2017lors de la visite d'amitié d'EmmanuelMarcon en Algérie), l'ambassadeur deFrance a expliqué ce report, par la situationsociale interne dans son pays.
Le Premier ministre français a annulé une visite en Algérie
"J'ai cru comprendre que depuis deux mois, il y a pas mal d'actualité (manifestationsdes Gilets jaunes) qui ont fait que le président de la République, qui effectivement envisageait de venir en visite d'Etat en Algérie, ait annulé plusieurs déplacements à l'étranger. Il est quelque peu retenu en France. Il a d'autres préoccupations", a-t-il précisé. Selon lui, le Premier ministre français, Edouard Philippe, a également annulé une visite en Algérie qui devaitavoir lieu en décembre 2018. "En décembre, le gouvernement avait un certain nombre d'urgences à traiter", a-t-il noté. Une réunion duComité intergouvernemental de haut niveau (CIHN) est prévue en 2019, mais sans date précise. "Compte tenu des annonces qui ont été faites en Algérie (organisation de la présidentielle en avril prochain), cette réunion sera retardée un peu. Nous gardons, pour l'instant, tous les projets et on les sortira dès que lefour sera chaud.
Là, vous allez être occupés plus par les questions internes, que les questions étrangères en Algérie", a souligné Xavier Driencourt. Manière de dire que rien ne sera décidé avant la tenue de l'élection présidentielle, annoncée pour le 18 avril 2019. "Nous cherchons à étendre notre coopération culturelle à l'ensemble du territoire algérien" Selon lui, la coopération entre les deux pays fonctionne dans tous les domaines (économie, éducation, formation, etc..) "C'est la dixième fois que je viens à Blida. Aujourd'hui, c'est un peu exceptionnel avec la réouverture de cette librairie.
L'Institut français d'Algérie (IFA), a apporté sa contribution en fournissantun certain nombre de livres. Il y aura des collaborations entre l'IFA et la librairie pour inviter des écrivains, aux fins d'y animer des conférences et desdébats", a annoncé Xavier Driencourt. Selon Grégor Trumel, conseiller de coopération et d'action culturelles de l'ambassade de France, la coopération culturelleentre l'Algérie et la France est dynamique."Cela concerne le cinéma, les arts, lamusique, mais aussi les écoles et les universités",a-t-il dit. Xavier Driencourt a annoncé l'ouverture de deux écoles, à Oranet àAnnaba. "Et, en décembre, nous avons ouvert la maternelle et le collège du Lycée français d'Alger. Pas mal de choses avancentdiscrètement dans le domaine de l'éducation", a-t-il dit. Grégor Trumel a parlé de plusieurs projets pour 2019.
"Nous cherchonsà étendre notre coopération culturelle, à l'ensemble du territoire algérien. Nous essayons de travailler avec l'Algérie dans son ensemble, pas uniquement les grandes villes du Nord. Nous travaillons avec les universités, pour essayer d'ouvrir des espaces. Nous soutenons le rachat de droits de livres francophones édités en France, pour qu'ils soient publiés en Algérie à des prix abordables. Nous soutenons la traduction de livres de l'arabe vers le français et du français vers l'arabe. C'est important pour dépasser la barrière de la langue", a-t-il détaillé. Un concert du chanteur Julien Clerc est prévu à l'Opéra d'Alger Boualem Bessaieh, en septembre 2019. La venue d'artistes français de renom en Algérie est en discussion actuellement.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.