Organisation nationale des moudjahidine L'ONM appelle à un dialogue national avec la participation de tous    Marches des étudiants : Appel à des négociations sans les symboles du système    Conseil de la Nation : Son rôle et ses missions fixés au titre de la prochaine Constitution    BCE : Draghi évoque une baisse des taux, Trump peste contre l'euro faible    Ouargla: Lancement des travaux d'aménagement du parc industriel de Hassi-Benabdallah    Le Pr Belmihoub Analyse l'impact du "Hirak" sur l'économie dans un entretien à l'APS : ''C'est le temps économique qui va s'aligner sur le temps ...    Présidentielle en Mauritanie: Ould Abdel Aziz quitte le pouvoir, mais pas la politique    Iran : Téhéran ne prolongera pas son ultimatum, les Européens ont moins de trois semaines    Cameroun Entre répression et arrestations, les pro-Kamto continuent de résister    Ouverture de la 32e édition de la CAN-2019 demain en Egypte: Groupe C : Les Verts en mode conquérant en Egypte    A quelques jours de la CAN-2019 : Le foot africain en fête en terre égyptienne    Dr Berkani Bekkat, président de l'ordre des médecins algériens : "Nous n'avons plus le temps pour une Constituante"    Son procès reporté au mois de septembre    Louisa Hanoune maintenue en détention    Prière funéraire à la mémoire de Morsi à Istanbul    La Cour suprême ordonne la réouverture du dossier    Séance plénière consacrée auvote de deux projets de loi    Coup d'envoi demain de la 32e édition    Les mises en garde de Gaïd Salah    Report du procès au 3 juillet    "West Side Story" de Steven Spielberg dévoile sa première photo    Le Barça verrait le transfert de Neymar comme irréalisable    Neuf «Tasers» de 15 000 volts saisis    Gaïd Salah met en garde contre ceux brandissant des drapeaux autres que l'emblème national    Les journalistes appellent l'Etat à agir    L'appel des sept    Rachid Taha, cet «ambianceur» et «sapeur» africain    Les habitants en colère    Pionnière dans la formation d'étudiants entrepreneurs    Le procès de Kamel El Boucher reporté pour la seconde fois    88,24% de réussite à Médéa...    Retard dans les rappels    Un combiné innovant    Signature d'un contrat de partenariat et de coopération    Une ouverture du capital, mais à quel prix ?    Bouzidi : "Remettre le club en Ligue 1"    L'octroi d'un terrain au groupe médias de Haddad annulé    Livraison de la première voiture de marque vietnamienne    Kendji Girac en concert algérois    Elaine Mokhtefi raconte une des périodes fastes de l'Algérie postindépendance    Découverte d'un cimetière datant de l'époque romaine dans la région de Smara    Chikhi Samir représentera Aïn Témouchent    "L'Algérie était la pièce manquante que je voulais restituer"    L'ONU demande l'ouverture d'une enquête indépendante : Al Sissi a-t-il fait tuer le président Morsi ?    Bensalah inaugure la Foire internationale d'Alger    Equipe nationale: Les Verts depuis hier au Caire    Tlemcen: Détournement de bons d'essence, 14 mandats de dépôt    29 harraga interceptés à Oran et Tipaza    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





"La culture est très importante dans notre relation avec l'Algérie"
LE PRINTEMPS FRANCOPHONE ET GASTRONOMIQUE AVEC L'IFA
Publié dans L'Expression le 13 - 03 - 2018

img src="http://www.lexpressiondz.com/img/article_medium/photos/P180314-25.jpg" alt=""La culture est très importante dans notre relation avec l'Algérie"" /
«Nous allons du 17 au 25 mars partager notre passion commune pour la gastronomie française et les mots...», fera remarquer Grégor Trumel, le conseiller de coopération et d'action culturelle à l'ambassade de France en Algérie et directeur de l'Institut français d'Algérie (IFA).
Son Excellence l'ambassadeur de France en Algérie Xavier Driencourt et Grégor Trumel conseiller de coopération et d'action culturelle à la même ambassade et directeur de l'Institut français d'Algérie (IFA) ont animé hier matin un point de presse afin de présenter le riche programme entrant dans le cadre de la Semaine culturelle qui aura lieu du 17 au 25 mars, dans les différents Instituts français d'Algérie. Celle-ci est placée sous le signe de la Francophonie et de la gastronomie. En effet, chaque année au mois de mars, le France célèbre comme dans le monde entier la semaine de la langue française et de la francophonie et l'évènement «Goût de France», deux rendez-vous pour les gourmands et les amoureux des mots. Bien avant de déployer le programme, l'ambssadeur de France soulignera d'abord la richesse de l'activité culturelle de l'Institut français d'Algérie, et son rapport qui se veut «sensible et très important avec l'Algérie». Il rappellera que l'Institut français d'Algérie est le 2e ou 3e le plus important dans le monde en termes d'activités en étant composé de cinq instituts arguant sa volonté d'étendre ce réseau en passant du nord vers le sud. A ce propos, il annoncera la création prochaine d'une antenne à Ouargla et ce, dès septembre 2018. Un dispositif qui, s'il est amené à marcher, sera élargi encore plus avec la création de nombreux espaces France dans le pays. Pour Grégor Trumel l'objectif premier de par sa fonction qu'il exerce depuis six mois en Algérie, fera-t-il s'avoir avec conviction, est d'installer un rapport de respect et de bon accueil envers les usagers du service public de l'IFA.
D'ailleurs, une grande partie du budget est investie pour agrandir les salles, acheter des ordinateurs etc., nous apprend -on. «Ce sont 600 évènements par an qui sont organisés par l'IFA, sans parler de nos accords de partenariats et notre souci de soutenir divers activités et festivals hors des murs de l'IFA qui sont destinés à toutes les couches sociales des Algériens et ce, bien sûr en parfaite transparence avec les autorités algériennes». Et Xavier Driencourt de faire remarquer que «entre les temps forts, notamment avec les concerts de Kali et Marc Lavoine et la prochaine conférence à Alger de Dominique de Villepin, le 27 mars à 17h, cela témoigne de notre volonté de ramener des artistes, mais aussi des intervenants qui ont une vision politique de notre relation avec l'Algérie. La culture est donc quelque chose d'important à l'IFA....»
Aussi, la semaine du 17 au 25 mars, nous apprend -on sera marquée par de nombreuses rencontres, mais aussi ateliers pratiques, des dégustations, des projections de film, des conférences, de la poésie etc.
Les cinq antennes de l'Institut français d'Algérie (Alger, Annaba, Constantine, oran et Tlemcen) vous invitent à un printemps francophone et gastronomique ouvert à tous. Cette année, plusieurs évènements d'une ampleur inédite seront organisés. Il vous sera permis de jouer et tester votre culture générale avec le Grand Quiz de la francophonie, animé par Julien Lepers, le 20 mars à partir de 15h à la salle El Mouggar, de cuisiner de délicieuses crêpes-galettes grâce aux conseils de grands chefs français, de découvrir les arts de la table en regardant l'émission spéciale Samira TV» consacrée à la gastronomie française dans le cadre prestigieux de la Résidence de l'ambassadeur de France, de plonger dans la francophonie et ses écrivains les plus prestigieux avec l'éditeur Jean-Marie Laclavetine et le journaliste Michel Feltin-Palas, de vous laisser transporter par la poésie de la slameuse Toutefine, de déguster un dîner raffiné dans l'un des nombreux restaurants participant à «Goût de France» et proposant un menu gastronomique français le mercredi 21 mars.
Pour rappel, les Instituts sont des lieux de rencontre, ouverts, qui proposent des activités culturelles pour tous les publics et tous les âges (cinéma, musique, théâtre, arts visuels), des conférences et débats, et aussi des cours de français, des certifications linguistiques (TCF, Delf) et des médiathèques (plus de 100 000 ouvrages). L'IFA héberge également les cinq espaces) de Campus France, consacrés à la mobilité des étudiants algériens en France.
Chaque année, 600 évènements y sont présentés, au profit de dizaine de milliers de spectateurs et de participants. L'Institut français d'Algérie est dirigé depuis septembre 2017 par Grégor Trumel, qui a servi auparavant comme consul général de France à la Nouvelle-Orléans (Etats-Unis), ainsi que dans les ambassades aux Pays-Bas et au Danemark. Conscient que l'Algérie ne soit pas membre de l'OIF, l'ambassadeur de France dira que «c'est son choix. Mais la langue française est beaucoup parlée. On peut donc parler français sans être membre de l'OIF».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.