Á 90 ans, Goudjil confirmé à la tête du Sénat    «La pensée libre» à la barre    L'avocat de Blida libéré hier    Place aux jeunes ! Quand ils seront vieux !    Hirak, quels débouchés politiques ?    Le procès reporté à la prochaine session criminelle    Ould Kaddour dans le collimateur    Un Algérien nommé Aït Ali Brahim    Mohamed Bazoum, élu président du Niger    Le Maroc veut construire un deuxième mur de défense    La Tunisie retient son souffle    Panique en Israël    Le CICR appelé à protéger les Sahraouis dans les territoires occupés    Libération sous caution de Nabil Karoui    Le Mouloudia encore loin du compte    Trois chocs à l'affiche    Un clasico sans âme    Benchaïra forfait face au MCA    La double confrontation face à la Côte d'Ivoire officialisée    Les flammes de la passion    L'Algérie ou le déclin par les mathématiques    Un important lot de vaccin reçu hier    Le ministère du Travail dément l'introduction de modifications    Les cinémas autorisés à rouvrir à New York    Le rêve brisé d'un amoureux du cinéma    Plus de 50 œuvres littéraires abordant la valeur de la cohésion nationale publiées    Sardine, vin, prière et pêcheurs !    Sur les traces du passé glorieux de l'ancienne "Zucchabar"    Une conférence sur le parler jijélien    Djamaâ El Djazaïr : Le périmètre de protection et les règles de sécurité fixés    Lutte contre la criminalité : Saisie de 650 comprimés psychotropes    Journée nationale de la Casbah : 80% du patrimoine bâti de La Casbah classés «rouge»    Real - Zidane : "On a marqué un but à l'extérieur, ce qui est très important"    Sans diagnostic point de remède !    L'UGTA pour un retour à la retraite proportionnelle    Pré-emploi et terrain sinistré    Football - Ligue 1: Choc alléchant à Oran, «clasico» indécis à Alger    Annexe régionale d'Oran de l'Office national des statistiques: Les travailleurs en grève illimitée    Tlemcen: Un jeune tué d'un coup de couteau à Aïn Youcef    Mascara: Une mère et son bébé sauvés in extremis à Zahana    Tiaret: Sur les traces de l'homme préhistorique de Columnata    182 nouveaux cas et 3 décès en 24 heures    Le pouvoir d'achat en cote d'alerte    Le nouveau découpage assurera la "fixité des populations"    Assassinat de Ali Tounsi: Le procès reporté au 4 mars    Au lendemain du deuxième anniversaire du Hirak: La marche des étudiants empêchée    Sahara occidental: Washington continue de soutenir le processus onusien    Les nouveaux dirigeants libyens bientôt en Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Huit ambassadeurs chez Bensalah
Remise de lettres de créance
Publié dans Le Midi Libre le 09 - 05 - 2019

Le chef de l'Etat, Abdelkader Bensalah,a reçu, mercredi à Alger, huit ambassadeursqui lui ont remis leurs lettres decréance.Bensalah a reçu, en premier lieu, M.
Le chef de l'Etat, Abdelkader Bensalah,a reçu, mercredi à Alger, huit ambassadeursqui lui ont remis leurs lettres decréance.Bensalah a reçu, en premier lieu, M.
Witold Spirydowicz, ambassadeur de laPologne. Dans une déclaration à lapresse à l'issue de l'audience, M.Spirydowicz a qualifié l'Algérie de"partenaire stratégique, un pays trèsimportant pour la région et pour le continent africain, et aussi pour
l'Europe".Mettant en avant les relations historiques entre l'Algérie et la Pologne quidatent de 1962, il a relevé que celles-ci "se développent dans tous lesdomaines". L'ambassadeur polonais s'est dit "impressionné par le civisme et la maturitéde la société algérienne", exprimantla disposition de son pays à "soutenir leprocessus de transition" en échangeantles expériences entre les deux pays.
Le chef de l'Etat a également reçu l'ambassadeurdes Pays-Bas, Robert Van Embden. Au terme de l'audience, M.Embden a relevé le développement "positif" qui ont marqué les relationsbilatérales algéro-néérlandaises, notamment,"depuis la redynamisation de lacommission mixte bilatérale qui s'estréunie à Alger il y a un an, ayant permis d'approfondir davantage la coopération entre les deux pays" dans différents domaines. Par la même occasion, M.Bensalah a reçu l'ambassadeur du royaume de Belgique, Pierre Gillon, qui a salué l'"excellence" des relationsd'amitié qu'entretiennent l'Algérie et laBelgique, soulignant que ces relations "ne demandent qu'à s'approfondir". Par la suite, le chef de l'Etat a reçu l'ambassadrice du royaume de Suède, Marie-Claire Sward-Capra. Mme Sward-Capra a indiqué que l'Algérie et la Suède
entretiennentd"'excellentes relations, et des liens forts et profonds de confiance et d'amitié, fondés sur une sincère et durable amitié que nous ne cessons de renforcer".Bensalah a reçu, également, l'ambassadeur, le représentant de la délégation de l'Union européenne (UE), John O'Rourke, qui a mis en exergue les"bonnes et fructueuses relations" entre l'UE et l'Algérie. L'Once apostolique du Vatican, Luciano Russo, a été également reçu, dans le même cadre, par le chef de l'Etat. Russo a mis en avant, à cette occasion, les"bonnes relations qui existent entre les deux pays".
L'ambassadeur du Pérou, Gustavo Felipe Jose Lembcke Hoyle, a exprimé, à l'issue de l'audience, le souhaitde son pays de "renforcer la coopérationbilatérale" algéro-péruviene.Bensalah a reçu, enfin, l'ambassadeurd'Italie, Pasquale Ferrara. Ferrara s'estfélicité de la "profonde amitié entre l'Algérie et l'Italie, une amitié anciennequi remonte à la lutte d'indépendancede l'Algérie", a-t-il dit, soulignant que cette amitié "n'a jamais faibli mêmedurant les années les plus difficiles de l'Algérie".Il a souligné, également, que l'Algérie est un "partenaire stratégique pour l'Italie, notamment, au niveau méditerranéen,une région qui connaît beaucoupde crises".
Witold Spirydowicz, ambassadeur de laPologne. Dans une déclaration à lapresse à l'issue de l'audience, M.Spirydowicz a qualifié l'Algérie de"partenaire stratégique, un pays trèsimportant pour la région et pour le continent africain, et aussi pour
l'Europe".Mettant en avant les relations historiques entre l'Algérie et la Pologne quidatent de 1962, il a relevé que celles-ci "se développent dans tous lesdomaines". L'ambassadeur polonais s'est dit "impressionné par le civisme et la maturitéde la société algérienne", exprimantla disposition de son pays à "soutenir leprocessus de transition" en échangeantles expériences entre les deux pays.
Le chef de l'Etat a également reçu l'ambassadeurdes Pays-Bas, Robert Van Embden. Au terme de l'audience, M.Embden a relevé le développement "positif" qui ont marqué les relationsbilatérales algéro-néérlandaises, notamment,"depuis la redynamisation de lacommission mixte bilatérale qui s'estréunie à Alger il y a un an, ayant permis d'approfondir davantage la coopération entre les deux pays" dans différents domaines. Par la même occasion, M.Bensalah a reçu l'ambassadeur du royaume de Belgique, Pierre Gillon, qui a salué l'"excellence" des relationsd'amitié qu'entretiennent l'Algérie et laBelgique, soulignant que ces relations "ne demandent qu'à s'approfondir". Par la suite, le chef de l'Etat a reçu l'ambassadrice du royaume de Suède, Marie-Claire Sward-Capra. Mme Sward-Capra a indiqué que l'Algérie et la Suède
entretiennentd"'excellentes relations, et des liens forts et profonds de confiance et d'amitié, fondés sur une sincère et durable amitié que nous ne cessons de renforcer".Bensalah a reçu, également, l'ambassadeur, le représentant de la délégation de l'Union européenne (UE), John O'Rourke, qui a mis en exergue les"bonnes et fructueuses relations" entre l'UE et l'Algérie. L'Once apostolique du Vatican, Luciano Russo, a été également reçu, dans le même cadre, par le chef de l'Etat. Russo a mis en avant, à cette occasion, les"bonnes relations qui existent entre les deux pays".
L'ambassadeur du Pérou, Gustavo Felipe Jose Lembcke Hoyle, a exprimé, à l'issue de l'audience, le souhaitde son pays de "renforcer la coopérationbilatérale" algéro-péruviene.Bensalah a reçu, enfin, l'ambassadeurd'Italie, Pasquale Ferrara. Ferrara s'estfélicité de la "profonde amitié entre l'Algérie et l'Italie, une amitié anciennequi remonte à la lutte d'indépendancede l'Algérie", a-t-il dit, soulignant que cette amitié "n'a jamais faibli mêmedurant les années les plus difficiles de l'Algérie".Il a souligné, également, que l'Algérie est un "partenaire stratégique pour l'Italie, notamment, au niveau méditerranéen,une région qui connaît beaucoupde crises".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.