L'affaire Khaled_Drareni, la fin du mirage de «l'Algérie nouvelle »    Start-up: le Fonds de financement opérationnel dès la semaine prochaine    Pharmacie: le CNOP condamne des manœuvres visant à contrecarrer les réformes du secteur    Réouverture des mosquées: appel au strict respect des mesures sanitaires    L'esprit joyeux et la sincérité de "Ammi Bachir'', les secrets de sa notoriété    WSRW demande au français Voltalia de s'abstenir de toute activité à Laâyoune    Foot-Affaire Ibara: l'USMA échappe à une tentative d'escroquerie    Sortie de promotions d'officiers de l'ESDAT de Reghaïa    Reconstruction de Beyrouth: les donateurs conditionnent l'aide à une palette de réformes    Algérie-Espagne: le développement de la coopération sécuritaire mise en avant    PLAGES AUTORISEES A LA BAIGNADE : La DGSN met en place 70 postes de sécurisation    Accidents de la route: 2 morts et 83 blessés le week-end dernier    TENANT COMPTE DES CONDITIONS SANITAIRES : Retour graduel aux bancs des universités    CONSTANTINE : Rapatriement de 310 Algériens bloqués en Turquie    ALGERIE-ESPAGNE : Le ministre espagnol de l'Intérieur reçu par le président    Séismes à Mila : une réplique de 3,2 sur l'échelle de Richter enregistrée à Grarem-Gouga    Messi, Lewandowski, Neymar, De Bruyne... L'heure de briller    Des centaines d'appelés de la décennie noire devant le secteur militaire    La station de dessalement de Honaïne opérationnelle    Ouverture d'une enquête sur les derniers troubles à Bamako    Hôtes du Soir : Une tradition solidement ancrée    Persistance inexplicable du manque de liquidités    Rachid Belhout n'est plus    C'est le jour de vérité !    "La Banque d'Algérie a besoin d'un gouverneur qui tire son pouvoir de son savoir"    Le coach Zeghdoud donne son accord de principe    "Il est urgent de reprendre les entraînements"    "Nous déposerons une plainte contre Benmedjber"    75 ans du bombardement de Nagasaki: la menace nucléaire à nouveau en augmentation    Les pourparlers de paix "sur le point" de débuter    Guerre de tranchées entre Ennahdha et Saïed    Peu d'espoir de retrouver des survivants    Hachemi Cherif, le précurseur de la double rupture !    13 relaxes et une condamnation avec sursis    Une "bande criminelle" démantelée    Les révélations glaçantes de sa famille    "Mohammed Dib était un écrivain public de son peuple"    Une chaîne de télévision libanaise boycotte la classe politique    Crise sanitaire : Le saoudien Aramco annonce une chute de 73,4% de son bénéfice    Parler mais en silence et si possible en langue nationale    Décès de la comédienne Nouria Kazdarli à l'âge de 99 ans    Le TTO, les tréteaux d'Oran : Le dynamisme du présent succède à la gloire des temps passés    Hommage à Lamine Bechichi : Un repère d'historicité de la révolution et de la culture algériennes    Sidi Bel-Abbès: Trois clubs officiellement promus    Vols, cambriolages, agressions: La police lance une application pour signaler les crimes et délits    Dormir pour nous reposer de vivre !    Ce sur quoi le passé a reposé    521 nouveaux cas confirmés et 9 autres décès    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Hausse de la facture d'importation des kits CKD-SKD
Montage automobile
Publié dans Le Midi Libre le 16 - 05 - 2019

L'Algérie a importé pour 920,86 millions dollars de kits (CKD-SKD) destinés au montageautomobile durant le 1er trimestre 2019,contre 758,47 millions de dollars à la mêmepériode de 2018, soit une hausse de plus de21,41 %, a appris l'APS auprès
L'Algérie a importé pour 920,86 millions dollars de kits (CKD-SKD) destinés au montageautomobile durant le 1er trimestre 2019,contre 758,47 millions de dollars à la mêmepériode de 2018, soit une hausse de plus de21,41 %, a appris l'APS auprès
de laDirection générale des Douanes (DGD).Ainsi, le montant de l'importation des collectionsSKD utilisées dans le montage des véhicules légers ont atteint 694,23 millions dedollars au 1er trimestre 2019, contre 652,66millions de dollars à la même période decomparaison de 2018, soit une hausse de prèsde 41,6 millions de dollars (+6,37 %), a préciséla direction des études et prospectivesdes Douanes (DEPD).
Pour leur part, lesimportations de collections SKD, destinées au montage des véhicules de transport de personneset de marchandises, ont augmenté deplus de 100 %, en atteignant 226,63 millionsde dollars durant les trois premiers mois del'année, contre 105,81 millions de dollars à lamême période de comparaison, soit une hausse de 120,82 millions de dollars (114,2%). Par ailleurs, les importations des piècesdétachées servant à l'entretien des véhiculesd'occasion, ont augmenté à 102,23 millionsde dollars au 1er trimestre 2019, contre 76,70millions de dollars durant la même période de2018, soit une hausse de 26,53 millions dedollars (+33,29 %). Cette tendance haussièrea concerné, aussi la facture des importationsdes tracteurs, qui a atteint 59,17 millions dedollars, contre 46,80 millions de dollars, soitune augmentation de 26,43 %.
D'importantes décisions pour réduire les coûts d'importation
En 2018, la facture globale d'importation des collections CKD-SKD destinées au montagede véhicules (de tourisme et utilitaires) et l'importation des véhicules de Transport de Personnes et de Marchandises (produits finis) s'est chiffrée à plus de 3,73 milliards de dollars en 2018, contre 2,2 milliards de dollars en 2017, en hausse annuelle de 1,53 milliard de dollars (+70 %). Le montage local des véhicules a réalisé une production de 180.000 véhicules de tourisme en 2018 (contre 110.000 en 2017) et 4.500 véhicules industriels en 2018.
La poursuite de la hausse des importations des kits CKD-SKD, notammentdurant les dernières années, a incité le gouvernement à prendre des décisions pour limiterles importations afin de réduire le déficitde la balance des paiements et préserver lesréserves de change. En effet, des décisions"importantes" ont été prises, le 8 mai dernier,lors d'une réunion du Conseil du gouvernement. Ces décisions visent, essentiellement,la réduction de la facture d'importation deskits CKD-SKD destinés au montage des voiturestouristiques, et ceux destinés à la fabricationdes produits électroménagers.Cette réunion lors de laquelle le ministre des Finances a présenté un exposé sur "lesmesures à prendre pour réduire le déficit dela balance des paiements et la préservationdes réserves de change", intervient dans lecadre des travaux d'un comité composé dereprésentants des ministères des Finances, duCommerce et de l'Industrie. Lors de cette réuniondes
décisions ont été prises portantnotamment sur la réduction de la factureannuelle d'importation des kits CKD-SKDdestinés au montage des voitures touristiques, ainsi que des kits destinés à la fabricationdes produits électroménagers, électroniqueset téléphones mobiles, avec le respectstrict des cahiers des charges y afférents, précisele communiqué. Le ministre des Finances a été chargé de formulerdes propositions concrètes et pratiques,applicables lors du prochain conseil du gouvernement, relatives aux mesures susceptiblesde réduire la facture d'importation des produits électroménagers et électroniques ainsi que des téléphones portables. Dans le même contexte, les ministres des Finances et du Commerce ont été chargés d'élaborer une conception sur les mécanismes juridiques permettant au citoyen d'importer les véhicules d'occasion
de laDirection générale des Douanes (DGD).Ainsi, le montant de l'importation des collectionsSKD utilisées dans le montage des véhicules légers ont atteint 694,23 millions dedollars au 1er trimestre 2019, contre 652,66millions de dollars à la même période decomparaison de 2018, soit une hausse de prèsde 41,6 millions de dollars (+6,37 %), a préciséla direction des études et prospectivesdes Douanes (DEPD).
Pour leur part, lesimportations de collections SKD, destinées au montage des véhicules de transport de personneset de marchandises, ont augmenté deplus de 100 %, en atteignant 226,63 millionsde dollars durant les trois premiers mois del'année, contre 105,81 millions de dollars à lamême période de comparaison, soit une hausse de 120,82 millions de dollars (114,2%). Par ailleurs, les importations des piècesdétachées servant à l'entretien des véhiculesd'occasion, ont augmenté à 102,23 millionsde dollars au 1er trimestre 2019, contre 76,70millions de dollars durant la même période de2018, soit une hausse de 26,53 millions dedollars (+33,29 %). Cette tendance haussièrea concerné, aussi la facture des importationsdes tracteurs, qui a atteint 59,17 millions dedollars, contre 46,80 millions de dollars, soitune augmentation de 26,43 %.
D'importantes décisions pour réduire les coûts d'importation
En 2018, la facture globale d'importation des collections CKD-SKD destinées au montagede véhicules (de tourisme et utilitaires) et l'importation des véhicules de Transport de Personnes et de Marchandises (produits finis) s'est chiffrée à plus de 3,73 milliards de dollars en 2018, contre 2,2 milliards de dollars en 2017, en hausse annuelle de 1,53 milliard de dollars (+70 %). Le montage local des véhicules a réalisé une production de 180.000 véhicules de tourisme en 2018 (contre 110.000 en 2017) et 4.500 véhicules industriels en 2018.
La poursuite de la hausse des importations des kits CKD-SKD, notammentdurant les dernières années, a incité le gouvernement à prendre des décisions pour limiterles importations afin de réduire le déficitde la balance des paiements et préserver lesréserves de change. En effet, des décisions"importantes" ont été prises, le 8 mai dernier,lors d'une réunion du Conseil du gouvernement. Ces décisions visent, essentiellement,la réduction de la facture d'importation deskits CKD-SKD destinés au montage des voiturestouristiques, et ceux destinés à la fabricationdes produits électroménagers.Cette réunion lors de laquelle le ministre des Finances a présenté un exposé sur "lesmesures à prendre pour réduire le déficit dela balance des paiements et la préservationdes réserves de change", intervient dans lecadre des travaux d'un comité composé dereprésentants des ministères des Finances, duCommerce et de l'Industrie. Lors de cette réuniondes
décisions ont été prises portantnotamment sur la réduction de la factureannuelle d'importation des kits CKD-SKDdestinés au montage des voitures touristiques, ainsi que des kits destinés à la fabricationdes produits électroménagers, électroniqueset téléphones mobiles, avec le respectstrict des cahiers des charges y afférents, précisele communiqué. Le ministre des Finances a été chargé de formulerdes propositions concrètes et pratiques,applicables lors du prochain conseil du gouvernement, relatives aux mesures susceptiblesde réduire la facture d'importation des produits électroménagers et électroniques ainsi que des téléphones portables. Dans le même contexte, les ministres des Finances et du Commerce ont été chargés d'élaborer une conception sur les mécanismes juridiques permettant au citoyen d'importer les véhicules d'occasion


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.