Sétif-confinement partiel dans 18 communes: veiller à l'approvisionnement du marché    Minurso: l'Afrique du Sud regrette l'absence d'un mandat étendu aux droits de l'Homme    Affaire Tahkout : poursuite du procès avec l'audition d'autres accusés et des parties civiles    Le Président Tebboune présente ses condoléances à la famille de l'avocate Terrafi Yasmine    Russie : Un conseiller du chef de l'agence spatiale russe arrêté pour «trahison»    Signature d'une convention entre le ministère des Affaires religieuses et l'ONPLC    Oran : Distribution de 5000 ouvrages aux bibliothèques communales    Lancement d'un service de prêt sur réservation    Les 13 manifestants acquittés    Révision de la Constitution: Les propositions du MSP    Mali: tirs d'obus contre un camp de forces onusiennes, françaises et maliennes    Ligues 1 et 2: La reprise du championnat s'éloigne    Bi-nationalisme    Complexité insurmontable ?    Tiaret: Près de 1.800 logements attribués    DENSIFICATION    Oran: trois éléments de soutien aux terroristes arrêtés    Abdelhak Lamiri: «L'idée de relance de l'économie n'a jamais vu le jour»    Constructions inachevées et non conformes aux permis de construire: Plus de 15.000 dossiers régularisés par les commissions des daïras    Institut Cervantès: Un riche programme éducatif et culturel pour juillet    Le financement participatif bientôt opérationnel    Belhadj actionne la tenue de l'AG    Derradji confiné à l'hôtel Mouradi en Tunisie    Griezmann, une reconnexion "brillante" avec Messi et Suarez    Abderazak Makri, toujours dans la surenchère sur la question de l'identité    Colère des souscripteurs AADL à Médéa    Le Coram soutient 27 projets pour 150 millions d'euros    Le Salon international de Genève de 2021 annulé    Près de 300 migrants interceptés par la Turquie    Un sixième centre de dépistage mis en service à Oran    Réception prochaine d'un service des urgences médico-chirurgicales    Les commerçants tirentla sonnette d'alarme    Le groupe PSA se mobilise en Algérie    Marché automobile : le bout du tunnel ?    Flambée des prix des climatiseurs    "Le 7e art a permis un changement profond dans les révolutions"    Epopée d'un pays en construction    Eléments constitutionnels de "l'Etat démocratique et social"    Beaucoup de promesses et peu de décisions concrètes de la France    Mahieddine Tahkout auditionné pour son implication dans plusieurs affaires de corruption    Boukadoum prend part à la 9e réunion ministérielle du FCCEA    La Juventus pied au plancher, la Lazio au rattrapage    Les Algériens Benchabla et Mordjane dans le Top 10    «Un mépris confondant et scandaleux envers ceux que la France coloniale a exploités, opprimés et massacrés»    Tebboune préside une séance de travail aujourd'hui: Le plan de relance socioéconomique au menu    Enfin !    Le général-major Hassan Alaimia inhumé au cimetière d'El-Alia    Le ministre des sports répond a Taoufik Makhloufi    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Rajoelina obtient la majorité absoluedes députés
Madagascar
Publié dans Le Midi Libre le 18 - 06 - 2019

La Commission électorale nationale indépendante a dévoilé samedi 15 juinles résultats provisoires des électionslégislatives du 27 mai. La Haute Courconstitutionnelle doit encore les confirmer,mais ils donnent une majorité auprésident de la République AndryRajoelina.
La Commission électorale nationale indépendante a dévoilé samedi 15 juinles résultats provisoires des électionslégislatives du 27 mai. La Haute Courconstitutionnelle doit encore les confirmer,mais ils donnent une majorité auprésident de la République AndryRajoelina.
Devant un parterre de candidats, représentantsde la société civile, officielsmalgaches et internationaux, les membresde la Commission électorale nationaleindépendante (Céni) ont révélé un àun le nombre de voix obtenues par lescandidats des 119 districts deMadagascar.Des résultats qui donnent 84 sièges des151 sièges de l'Assemblée nationale à laplateforme IRD qui soutient le présidentAndry Rajoelina, 46 sièges aux candidatsindépendants, 16 au parti TIM de l'ancienchef de l'Etat Marc Ravalomanana et cinq sièges à d'autres petits partis.Le président Andry Rajoelina disposedonc d'une marge de manoeuvre confortablepour mener les réformes promisesaux Malgaches lors de l'élection présidentielleet mettre en place son programmeInitiative pour l'Emergence deMadagascar.Les électeurs ont en revanche boudé le scrutin. Seulement 40 % d'entre eux sesont déplacés pour aller voter d'après lesderniers chiffres de la Céni.
Le Président pourra aussi travailler avec un Premier ministre issu de ses rangspuisque c'est le groupe majoritaire àl'Assemblée qui propose le nom du chefdu gouvernement. Une mouvance présidentiellequi a obtenu le plus de voix parti de l'ancien chef d'Etat MarcRavalomanana, domine dans la capitaleAntananarivo. Une alliance du TIM avecles 46 candidats indépendants ne permettraitpas de rattraper la majorité obtenuepar la plateforme du président."C'est une tendance provisoire", indiquede son côté Mamy Rabenirina, candidatdu TIM. "Nous avons déjà déposé desrequêtes auprès de la Haute Cour constitutionnelleconcernant des irrégularitésconstatées pendant les périodes électoraleset préélectorales", poursuit-il.La Haute Cour constitutionnelle, la plushaute juridiction du pays dispose maintenantde 15 jours pour proclamer lesrésultats définitifs.
Devant un parterre de candidats, représentantsde la société civile, officielsmalgaches et internationaux, les membresde la Commission électorale nationaleindépendante (Céni) ont révélé un àun le nombre de voix obtenues par lescandidats des 119 districts deMadagascar.Des résultats qui donnent 84 sièges des151 sièges de l'Assemblée nationale à laplateforme IRD qui soutient le présidentAndry Rajoelina, 46 sièges aux candidatsindépendants, 16 au parti TIM de l'ancienchef de l'Etat Marc Ravalomanana et cinq sièges à d'autres petits partis.Le président Andry Rajoelina disposedonc d'une marge de manoeuvre confortablepour mener les réformes promisesaux Malgaches lors de l'élection présidentielleet mettre en place son programmeInitiative pour l'Emergence deMadagascar.Les électeurs ont en revanche boudé le scrutin. Seulement 40 % d'entre eux sesont déplacés pour aller voter d'après lesderniers chiffres de la Céni.
Le Président pourra aussi travailler avec un Premier ministre issu de ses rangspuisque c'est le groupe majoritaire àl'Assemblée qui propose le nom du chefdu gouvernement. Une mouvance présidentiellequi a obtenu le plus de voix parti de l'ancien chef d'Etat MarcRavalomanana, domine dans la capitaleAntananarivo. Une alliance du TIM avecles 46 candidats indépendants ne permettraitpas de rattraper la majorité obtenuepar la plateforme du président."C'est une tendance provisoire", indiquede son côté Mamy Rabenirina, candidatdu TIM. "Nous avons déjà déposé desrequêtes auprès de la Haute Cour constitutionnelleconcernant des irrégularitésconstatées pendant les périodes électoraleset préélectorales", poursuit-il.La Haute Cour constitutionnelle, la plushaute juridiction du pays dispose maintenantde 15 jours pour proclamer lesrésultats définitifs.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.