La Revue nationale volontaire sur la mise en œuvre des ODD présentée par l'Algérie à New York    Duel au soleil des Pharaons    Concentration maximale chez les Verts    Les Verts se remettent au travail    Mesures légales pour relancer la production    Mahdjoub Bedda placé sous mandat de dépôt    Juventus: De Ligt explique son choix    Eliminatoires de la CAN 2021: L'Algérie connait ses adversaires    Bahloul échoue aux élections du conseil exécutif de la CAF    Des noms et des questions    Sit-in devant la cour d'Alger pour la libération des détenus : La solidarité s'élargit    Trump accusé de racisme par le Congrès    Printemps arabe et trêve estivale    Collectif d'avocats : «Les quatre enfants du général Hamel sont libérés, les détenus d'opinion encore sous mandat de dépôt»    A la conquête de la seconde étoile !    Vendredi particulier en Algérie et au Caire    Baccalauréat 2019 : Les résultats connus aujourd'hui    Relogement de 71 familles    Arrestation de plusieurs malfaiteurs dans différentes localités    Arrestation de trois étudiants en flagrant délit de chantage    Révolution populaire : mémoire, identité et avatars constitutionnels    ACTUCULT    La mise en œuvre de l'Accord d'Alger sur le Mali toujours «en cours»    Pour une nouvelle gouvernance locale autour de pôles régionaux    Des personnalités conduiront le processus    La protection de l'enfance, «une responsabilité collective»    Brèves de Boumerdès    Oran : Un vaste réseau de trafiquants de véhicules démantelé    Le Forum civil pour le changement dévoile ses treize personnalités    La sonelgaz dévoile un nouveau modèle de consommation    Concours Cheikh Abdelhamid Benbadis    Bouira retrouve son ambiance nocturne    Village Sahel (Bouzeguène) : Ouverture, demain, du Festival Raconte-arts    Des habitants tirent la sonnette d'alarme: Oran impuissante face aux chiens errants !    Doit-on s'inquiéter du mode de gouvernance de Sonatrach ?    Transition, débat politique et euphorie footballistique : mobilisations collectives et fluidité politique    A quand le «provisoire» de ce «gouvernement» ?    Des points de vente pour l'approvisionnement des boulangers: 33 minoteries fermées à Oran    Chlef: Du nouveau pour les chemins communaux    La footballisation des esprits ou la défaite de la pensée    Algérie : «Pour enchaîner les peuples, on commence par les endormir»*    L'épuration ou le crime d'« indignité nationale »    Banques : Wells Fargo accroît son bénéfice, la marge d'intérêts sous pression    Niqab en Tunisie: "Montrez-moi patte blanche ou je n'ouvrirai point"    Saisie en 2012 : L'OMC donne raison à la Chine contre les USA    Syrie : Les combats s'intensifient à Idleb aggravant la situation humanitaire    Le calvaire des usagers    Les élues démocrates répondent à Trump    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Rajoelina obtient la majorité absoluedes députés
Madagascar
Publié dans Le Midi Libre le 18 - 06 - 2019

La Commission électorale nationale indépendante a dévoilé samedi 15 juinles résultats provisoires des électionslégislatives du 27 mai. La Haute Courconstitutionnelle doit encore les confirmer,mais ils donnent une majorité auprésident de la République AndryRajoelina.
La Commission électorale nationale indépendante a dévoilé samedi 15 juinles résultats provisoires des électionslégislatives du 27 mai. La Haute Courconstitutionnelle doit encore les confirmer,mais ils donnent une majorité auprésident de la République AndryRajoelina.
Devant un parterre de candidats, représentantsde la société civile, officielsmalgaches et internationaux, les membresde la Commission électorale nationaleindépendante (Céni) ont révélé un àun le nombre de voix obtenues par lescandidats des 119 districts deMadagascar.Des résultats qui donnent 84 sièges des151 sièges de l'Assemblée nationale à laplateforme IRD qui soutient le présidentAndry Rajoelina, 46 sièges aux candidatsindépendants, 16 au parti TIM de l'ancienchef de l'Etat Marc Ravalomanana et cinq sièges à d'autres petits partis.Le président Andry Rajoelina disposedonc d'une marge de manoeuvre confortablepour mener les réformes promisesaux Malgaches lors de l'élection présidentielleet mettre en place son programmeInitiative pour l'Emergence deMadagascar.Les électeurs ont en revanche boudé le scrutin. Seulement 40 % d'entre eux sesont déplacés pour aller voter d'après lesderniers chiffres de la Céni.
Le Président pourra aussi travailler avec un Premier ministre issu de ses rangspuisque c'est le groupe majoritaire àl'Assemblée qui propose le nom du chefdu gouvernement. Une mouvance présidentiellequi a obtenu le plus de voix parti de l'ancien chef d'Etat MarcRavalomanana, domine dans la capitaleAntananarivo. Une alliance du TIM avecles 46 candidats indépendants ne permettraitpas de rattraper la majorité obtenuepar la plateforme du président."C'est une tendance provisoire", indiquede son côté Mamy Rabenirina, candidatdu TIM. "Nous avons déjà déposé desrequêtes auprès de la Haute Cour constitutionnelleconcernant des irrégularitésconstatées pendant les périodes électoraleset préélectorales", poursuit-il.La Haute Cour constitutionnelle, la plushaute juridiction du pays dispose maintenantde 15 jours pour proclamer lesrésultats définitifs.
Devant un parterre de candidats, représentantsde la société civile, officielsmalgaches et internationaux, les membresde la Commission électorale nationaleindépendante (Céni) ont révélé un àun le nombre de voix obtenues par lescandidats des 119 districts deMadagascar.Des résultats qui donnent 84 sièges des151 sièges de l'Assemblée nationale à laplateforme IRD qui soutient le présidentAndry Rajoelina, 46 sièges aux candidatsindépendants, 16 au parti TIM de l'ancienchef de l'Etat Marc Ravalomanana et cinq sièges à d'autres petits partis.Le président Andry Rajoelina disposedonc d'une marge de manoeuvre confortablepour mener les réformes promisesaux Malgaches lors de l'élection présidentielleet mettre en place son programmeInitiative pour l'Emergence deMadagascar.Les électeurs ont en revanche boudé le scrutin. Seulement 40 % d'entre eux sesont déplacés pour aller voter d'après lesderniers chiffres de la Céni.
Le Président pourra aussi travailler avec un Premier ministre issu de ses rangspuisque c'est le groupe majoritaire àl'Assemblée qui propose le nom du chefdu gouvernement. Une mouvance présidentiellequi a obtenu le plus de voix parti de l'ancien chef d'Etat MarcRavalomanana, domine dans la capitaleAntananarivo. Une alliance du TIM avecles 46 candidats indépendants ne permettraitpas de rattraper la majorité obtenuepar la plateforme du président."C'est une tendance provisoire", indiquede son côté Mamy Rabenirina, candidatdu TIM. "Nous avons déjà déposé desrequêtes auprès de la Haute Cour constitutionnelleconcernant des irrégularitésconstatées pendant les périodes électoraleset préélectorales", poursuit-il.La Haute Cour constitutionnelle, la plushaute juridiction du pays dispose maintenantde 15 jours pour proclamer lesrésultats définitifs.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.