Oran: plus de 90 exposants à la 16e édition du salon Batiwest    La liste des 23 joueurs locaux pour le match face au Maroc    Syrie: la Turquie accuse les milices kurdes d'avoir "délibérément relâché" des terroristes    LUTTE CONTRE LA CORRUPTION : Assouplissement du Code de procédures pénales    COUPURE D'INTERNET AU NIVEAU DU VFS GLOBAL : L'Autorité de régulation réagit    Le projet de loi sur les hydrocarbures: un cadre juridique en faveur de l'investissement    Appel à doubler d'efforts pour promouvoir la coopération parlementaire entre les pays de l'OCI    Un ancien ministre marocain recadré à cause de l'Algérie    Tribunal de Sidi M'hamed : Prolongation de la détention provisoire de six porteurs du drapeau amazigh    GHARDAIA : Des étudiants en architecture de Stuttgart achèvent une visite d'étude    Oran: accostage d'un navire de croisière avec à son bord 641 touristes    Gaid Salah en visite de travail mardi au Commandement des Forces Navales    Judo/Mondiaux 2019 des vétérans: l'Algérienne Houria Hammour en or    Lutte contre les infections nosocomiales à Tizi-Ouzou: manque d'information et disparité entre les secteurs public et privé    Prise d'otages en cours à Tabia (Sidi Bel Abbès)    Présidentielle en Tunisie : l'universitaire Kais Saied large vainqueur devant Nabil Karoui    Pour un moratoire sur les lois relatives aux secteurs sensibles    Trois manifestants relaxés à Sidi Bel-Abbès    Que décidera la CD/LFP ?    Les joueurs, en grève, décident de boycotter toutes les compétitions    Algérie-France discuté mardi à Lille    L'Algérie ne s'est pas encore prononcée    Retrait de 1 000 soldats américains du nord de la Syrie    «Une détection précoce pour soigner et surtout limiter les séquelles liées aux traitements»    Des citoyens du village socialiste Guelta Zerga ferment la RN8    Réalisation et équipement en urgence des structures dans le Sud    Merkel somme Erdogan d'arrêter son agression    Des civils exécutés par des milices à la solde d'Ankara    Soirée cinéma avec le film "Ici, on noie les Algériens"    "Visages d'Algérie", exposée à Chambéry    La DG de la radio exige des résumés des émissions    Musique symphonique-festival: Belles prestations des ensembles de Tchéquie, d'Egypte et de France    ACTUCULT    Election présidentielle : Sortie de crise ou confirmation de l'impasse ?    Pas d'activités politiques pour les militaires à la retraite    CR Belouizdad : Le Chabab s'empare du fauteuil de leader    MC Oran : Montagnes russes pour El Hamri    CA Bordj Bou Arréridj : Le contrat de Chaouchi résilié    Deux morts sur les routes en 48 heures    Visas Schengen: Le centre VFS Global d'Alger privé d'Internet    Rassemblement près de l'APN: Mobilisation contre la loi sur les hydrocarbures    Alger: Le wali suspend les maires de Beni Messous et de Gué de Constantine    Ebola en RDC: Le deuxième vaccin testé dans certains quartiers de Goma    Investissement : Le FCE soutient fortement la révision de la règle 51/49    Situation en Syrie: L'Algérie réitère son refus "catégorique" de l'atteinte à la souveraineté des Etats    Algérie/Nigeria : Le président nigérian appelle à une coopération énergétique accrue avec l'Algérie    34e Festival du cinéma " Entrevues de Belfort " : Les films "Abou Leila" et "143 rue du désert" en compétition    Le quitus du Conseil des ministres    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Enquêtes dans les écoles
Conditions de scolarisation
Publié dans Le Midi Libre le 17 - 09 - 2019

Des missions d'inspection, destinées à évaluer les conditions de scolarisation au niveau des écoles primaires, ont été dépêchées dimanche dans l'ensemble des communes du pays.
Des missions d'inspection, destinées à évaluer les conditions de scolarisation au niveau des écoles primaires, ont été dépêchées dimanche dans l'ensemble des communes du pays.
C'est ce qu'a annoncé lundi le ministère de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire. "En application des instructions du ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, et pour le suivi méticuleux de l'ensemble des actions engagées par le département concernant la rentrée scolaire 2019-2020, des missions d'inspection ont été dépêchées ce dimanche 15 septembre 2019 à travers l'ensemble des communes du pays afin de s'enquérir des conditions de scolarisations des élèves du cycle primaire", a-t-il en effet indiqué dans un communiqué.
Ces missions d'inspection, menées pour la troisième fois depuis juin dernier dans le cadre de la préparation de la rentrée scolaire, "permettra de s'enquérir de l'état d'avancement des opérations d'aménagement des écoles dans le cadre du programme sectoriel pluriannuel (2018- 2019-2020)", explique le ministère. Ce programme, a-t-il poursuivi, est "pris en charge par la Caisse de solidarité et de garantie des collectivités locales, et englobe la réhabilitation de plus de 19.000 écoles primaires à l'horizon 2020 avec un budget estimé à 35 milliards DA, mais également un autre programme pour la réalisation de nouvelles classes afin de résoudre le problème de la surcharge des classes à travers 11 wilayas (1.001 classes) avec une enveloppe financière estimée à 3,9 milliards DA".
Ces missions encadrées par 250 cadres (inspecteurs centraux, inspecteurs généraux de wilayas, inspecteurs de wilayas, cadres centraux) s'attèleront, en outre, à "superviser le respect des conditions nécessaires au niveau des (426) groupements scolaires réceptionnés au début de cette année", a-t-on ajouté. Relevant l'importance des budgets alloués aux volets de la restauration, du transport scolaires et des chauffages, le ministère a souligné également que "ces missions visent à s'enquérir du respect des instructions émises pour la prise en charge optimale des élèves".
Un montant de 26 milliards DA a été consacré à la restauration scolaire au profit de 3.837.200 élèves, la réception de 2.080 bus au profit de 30 wilayas, mais également l'équipement des écoles primaires avec des chauffages et climatiseurs pour un budget de 3 milliards DAdédié à 14.656 classes. Selon la même source, ces missions d'inspection s'inscrivent dans le cadre du "suivi permanent, par le biais de sorties sur terrain, décidé par le ministère depuis la mise sous sa tutelle de la gestion des écoles primaires en 2017, et qui a permis d'inspecter 15.100 écoles primaires, et 10.008 cantines scolaires".
Elles entrent également dans le cadre des objectifs du département en vue "d'une évaluation continue basée sur des critères objectifs", et qui "ont été renforcées cette année par le lancement et pour la première fois d'un questionnaire électronique relatif aux écoles primaires, dans une approche d'évaluation participative décidée par le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire". "Ce questionnaire permettra aux parents d'élèves et fonctionnaires de l'éducation nationale et les associations d'exprimer leurs avis concernant les différents axes relatifs aux conditions de scolarisation, à même de mettre en évidence les éventuelles carences dans la perspective de leur règlement par les autorités concernées", a-t-on encore ajouté.
C'est ce qu'a annoncé lundi le ministère de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire. "En application des instructions du ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, et pour le suivi méticuleux de l'ensemble des actions engagées par le département concernant la rentrée scolaire 2019-2020, des missions d'inspection ont été dépêchées ce dimanche 15 septembre 2019 à travers l'ensemble des communes du pays afin de s'enquérir des conditions de scolarisations des élèves du cycle primaire", a-t-il en effet indiqué dans un communiqué.
Ces missions d'inspection, menées pour la troisième fois depuis juin dernier dans le cadre de la préparation de la rentrée scolaire, "permettra de s'enquérir de l'état d'avancement des opérations d'aménagement des écoles dans le cadre du programme sectoriel pluriannuel (2018- 2019-2020)", explique le ministère. Ce programme, a-t-il poursuivi, est "pris en charge par la Caisse de solidarité et de garantie des collectivités locales, et englobe la réhabilitation de plus de 19.000 écoles primaires à l'horizon 2020 avec un budget estimé à 35 milliards DA, mais également un autre programme pour la réalisation de nouvelles classes afin de résoudre le problème de la surcharge des classes à travers 11 wilayas (1.001 classes) avec une enveloppe financière estimée à 3,9 milliards DA".
Ces missions encadrées par 250 cadres (inspecteurs centraux, inspecteurs généraux de wilayas, inspecteurs de wilayas, cadres centraux) s'attèleront, en outre, à "superviser le respect des conditions nécessaires au niveau des (426) groupements scolaires réceptionnés au début de cette année", a-t-on ajouté. Relevant l'importance des budgets alloués aux volets de la restauration, du transport scolaires et des chauffages, le ministère a souligné également que "ces missions visent à s'enquérir du respect des instructions émises pour la prise en charge optimale des élèves".
Un montant de 26 milliards DA a été consacré à la restauration scolaire au profit de 3.837.200 élèves, la réception de 2.080 bus au profit de 30 wilayas, mais également l'équipement des écoles primaires avec des chauffages et climatiseurs pour un budget de 3 milliards DAdédié à 14.656 classes. Selon la même source, ces missions d'inspection s'inscrivent dans le cadre du "suivi permanent, par le biais de sorties sur terrain, décidé par le ministère depuis la mise sous sa tutelle de la gestion des écoles primaires en 2017, et qui a permis d'inspecter 15.100 écoles primaires, et 10.008 cantines scolaires".
Elles entrent également dans le cadre des objectifs du département en vue "d'une évaluation continue basée sur des critères objectifs", et qui "ont été renforcées cette année par le lancement et pour la première fois d'un questionnaire électronique relatif aux écoles primaires, dans une approche d'évaluation participative décidée par le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire". "Ce questionnaire permettra aux parents d'élèves et fonctionnaires de l'éducation nationale et les associations d'exprimer leurs avis concernant les différents axes relatifs aux conditions de scolarisation, à même de mettre en évidence les éventuelles carences dans la perspective de leur règlement par les autorités concernées", a-t-on encore ajouté.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.