Référendum : affluence appréciable dans les bureaux de vote au Royaume-Uni et en Irlande    La manifestation pacifique à El-Guerguerat contrecarre les plans du Maroc    Premier League : Hakim Ziyech une nouvelle fois décisif avec Chelsea    Le wali d'Alger inaugure le parking à étages et la station multimodale de la commune de Kouba    Coronavirus: 291 nouveaux cas, 187 guérisons et 8 décès    L' ANIE veillera à assurer la régularité et la sécurisation de l'opération de vote    "Leur Algérie" remporte le Prix du meilleur documentaire arabe    L'Association "Ouled El-houma" se recueille à Alger à la mémoire des martyrs    20 décès et 308 blessés durant les dernières 48 heures    Les opérations de Hammam N'baïl et Medjez Sfa, une proclamation du déclenchement de la révolution à Guelma et Souk Ahras    La permanence a largement été assurée    136 milliards de centimes de créances impayés    Les agences commerciales d'AT ouvertes dimanche dans les chefs-lieux de wilaya    Début du vote pour les nomades    L'Algérie va-t-elle récupérer ses islamistes radicaux ?    Huawei perd sa couronne de premier fabricant mondial    22 policiers ont été tués dans les manifestations d'octobre    Nouvelle réunion de médiation à Genève    L'Algérie condamne    "Nous ressentons une pression qui s'exerce sur nos ressources"    Les islamistes reviennent à la charge    Dr Bekkat Berkani : «le Championnat peut reprendre, mais...»    La FAF recadre Tahar Belkhiri du MCA    Juma en abandon de poste    El-Mellali condamné à six mois de prison avec sursis    Les cas de Covid-19 en hausse    Ce qui risque de plomber le référendum    L'ONU publie une lettre envoyée à Tebboune    Beauté : le saviez-vous ?    Quiche lorraine au fromage    Les mesures sanitaires élargies à 20 wilayas    30 nouveaux notaires prêtent serment    Sécuriser la grande mosquée    Plafonnage des prix des semoules    «La colonisabilité», c'est quoi au juste ?    Mosquée d'Alger : munificence de l'ouvrage, mais ardoise «secrète»    NED Emmouk !    "On s'est battu pour la liberté, aujourd'hui, elle nous manque"    Retour imminent d'Al-Jazeera    Disposant de l'un des principaux marchés de gros du pays : Gué de Constantine en quête d'un développement local harmonieux    Mégaprojet d‘exploitation du phosphate à Tébessa : Le lancement prévu pour le premier trimestre 2021    Référendum sur l'amendement constitutionnel : ouverture de bureaux de vote à l'étranger    CSA – CRA : L'AGO le 9 novembre    MC Oran : Le Mouloudia se frotte à la Réserve du WAT    Nouvelles de Saïda    Mawlid Ennabaoui : Plusieurs incendies enregistrés suite à l'utilisation de pétards    Malgré que la crise sanitaire s'accentue : Les mesures préventives peu respectées dans les commerces    Un puissant séisme fait au moins 26 morts en Turquie et Grèce    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les explications de la DGSN et du parquet
Oued rhiou, relizane
Publié dans Le Midi Libre le 21 - 09 - 2019

Une enquête ainsi qu'une expertise légale sont en cours pour déterminer les circonstances du décès de deux jeunes citoyens lors de l'incident survenu dans la commune de Oued Rhiou, dans la wilaya de Relizane, a indiqué, avant-hier jeudi, un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).
Une enquête ainsi qu'une expertise légale sont en cours pour déterminer les circonstances du décès de deux jeunes citoyens lors de l'incident survenu dans la commune de Oued Rhiou, dans la wilaya de Relizane, a indiqué, avant-hier jeudi, un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).
''Dans la nuit du mercredi, vers 21h30, la DGSN, un accident de circulation est survenu au niveau de la sortie ouest de la ville d'Oued R'hiou, sur la Route Nationale n° 4, reliant Relizane à Chlef, entre un citoyen policier en position de repos, à bord de son véhicule personnel, et deux autres jeunes citoyens, âgés de 15 et 24 ans, qui se trouvaient à bord d'une motocyclette, causant le décès du premier et des blessures au second", précise le communiqué. A la suite de cet accident, "des incidents ont éclaté entre des groupes d'individus et les forces de l'ordre, à hauteur du siège de la Sûreté de daïra, de l'établissement pénitentiaire et l'agence BDL, causant de sérieuses dégradations au service public", a ajouté la DGSN.
"Du constat des faits, l'on déplore le décès de deux jeunes citoyens, dans des circonstances que l'enquête en cours et l'expertise légale détermineront", a précisé la même source, relevant qu'avisé des incidents, le parquet a ordonné l'ouverture d'une enquête. Le parquet de la République près le tribunal de Oued Rhiou (cour de Relizane) a ordonné, avant- hier jeudi, l'ouverture d'une enquête pour dévoiler les circonstances des événements survenus à Oued Rhiou et déterminer les responsabilités, a indiqué un communiqué du procureur de la République près le même tribunal.
La même source a indiqué que "le 18 septembre 2019, à 21h45, un accident est survenu dans la ville de Oued Rhiou, lorsque le véhicule à l'origine de l'accident (une Renault Mégane de couleur blanche immatriculée à Relizane), propriété privée de l'agent de police auteur de l'accident, a percuté un motocycle que conduisait la victime, un mineur répondant aux initiales (S.M.A), âgé de 15 ans), entraînant sa mort et causant de graves blessures à son compagnon répondant aux initiales (B.A.H), âgé de 24 ans", lit-t-on dans le communiqué.
Suite à cet accident, "des émeutes ont éclaté durant la nuit et plusieurs individus se sont attroupés, entraînant la fermeture de la voie publique, en utilisant des blocs de pierres et de troncs d'arbres, incendie d'outils en plastique, saccage de structures publiques et privées, caillassage sur la force publique et tentative d'intrusion dans le siège de Sûreté de la daïra de Oued Rhiou, pour mettre la main sur le fonctionnaire de police à l'origine de l'accident", précise la même source. Lors de l'intervention des services de police visant à mettre un terme à ces actes, "deux personnes ont été blessées et ont trouvé la mort des suites de leurs blessures. Il s'agit des dénommés répondant respectivement aux initiales de (J.A.J) et (A.M.M), conclut le communiqué du procureur de la République
''Dans la nuit du mercredi, vers 21h30, la DGSN, un accident de circulation est survenu au niveau de la sortie ouest de la ville d'Oued R'hiou, sur la Route Nationale n° 4, reliant Relizane à Chlef, entre un citoyen policier en position de repos, à bord de son véhicule personnel, et deux autres jeunes citoyens, âgés de 15 et 24 ans, qui se trouvaient à bord d'une motocyclette, causant le décès du premier et des blessures au second", précise le communiqué. A la suite de cet accident, "des incidents ont éclaté entre des groupes d'individus et les forces de l'ordre, à hauteur du siège de la Sûreté de daïra, de l'établissement pénitentiaire et l'agence BDL, causant de sérieuses dégradations au service public", a ajouté la DGSN.
"Du constat des faits, l'on déplore le décès de deux jeunes citoyens, dans des circonstances que l'enquête en cours et l'expertise légale détermineront", a précisé la même source, relevant qu'avisé des incidents, le parquet a ordonné l'ouverture d'une enquête. Le parquet de la République près le tribunal de Oued Rhiou (cour de Relizane) a ordonné, avant- hier jeudi, l'ouverture d'une enquête pour dévoiler les circonstances des événements survenus à Oued Rhiou et déterminer les responsabilités, a indiqué un communiqué du procureur de la République près le même tribunal.
La même source a indiqué que "le 18 septembre 2019, à 21h45, un accident est survenu dans la ville de Oued Rhiou, lorsque le véhicule à l'origine de l'accident (une Renault Mégane de couleur blanche immatriculée à Relizane), propriété privée de l'agent de police auteur de l'accident, a percuté un motocycle que conduisait la victime, un mineur répondant aux initiales (S.M.A), âgé de 15 ans), entraînant sa mort et causant de graves blessures à son compagnon répondant aux initiales (B.A.H), âgé de 24 ans", lit-t-on dans le communiqué.
Suite à cet accident, "des émeutes ont éclaté durant la nuit et plusieurs individus se sont attroupés, entraînant la fermeture de la voie publique, en utilisant des blocs de pierres et de troncs d'arbres, incendie d'outils en plastique, saccage de structures publiques et privées, caillassage sur la force publique et tentative d'intrusion dans le siège de Sûreté de la daïra de Oued Rhiou, pour mettre la main sur le fonctionnaire de police à l'origine de l'accident", précise la même source. Lors de l'intervention des services de police visant à mettre un terme à ces actes, "deux personnes ont été blessées et ont trouvé la mort des suites de leurs blessures. Il s'agit des dénommés répondant respectivement aux initiales de (J.A.J) et (A.M.M), conclut le communiqué du procureur de la République


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.