CAMPAGNE ELECTORALE : Les médias signent la charte d'éthique    ORAN : Une marche de soutien à l'élection présidentielle    PRESIDENTIELLE : Mihoubi dévoile son programme électoral    SONATRACH : Kamel-Eddine Chikhi prend ses fonctions    SIDI BEL ABBES : 30083 doses de vaccin antigrippal remises aux établissements de santé    Karaté/Coupe de France 2019 l'Algérienne Inès Abid en or    Sahara occidental: grande manifestation en Espagne contre la déclaration de Madrid    Une nouvelle distinction pour Brahimi    Des averses de pluie, parfois orageuses, annoncées au Centre et à l'Ouest du pays    Diabète : 5% seulement des diabétiques ont besoin de médicaments innovants    Syrie: les USA s'efforcent de faire obstacle aux négociations entre le gouvernement et les Kurdes    CHU d'Oran : 100 cas d'intoxications aiguës aux pesticides enregistrés annuellement    Iran: 40 arrestations durant les manifestations contre le prix de l'essence    La France va revoir sa politique des visas    Marches populaires à Aokas et à Kherrata    20 morts dans une attaque contre un village    Manifestation pour le départ du Premier ministre    RCD : "Le rendez-vous du 12 décembre est déjà disqualifié"    Entrée en service avant fin 2019 de l'Agence nationale pour le développement de la numérisation    Mellal : "La JSK aura besoin d'Al-Tubal en championnat"    Le Mouloudia pour oublier la dernière déconvenue    Les douze premiers qualifiés à l'Euro-2020    Ronaldo veut un 100e but, une qualif' et une revanche    La planche du naufrage !    La grande improvisation    «L'usine RAP a respecté tous ses engagements»    Le MNEA se mobilise    9 morts et 14 blessés en 48 heures    Le saviez-vous… ?    César Manrique, l'homme qui a fait de Lanzarote une œuvre d'art    Grande affluence aux Journées de la chanson bédouine et de la poésie populaire    Accord de partenariat pour l'entretien des sites archéologiques    Conférence sur les startup: nécessaire mise en place d'un cadre réglementaire fixant les statuts    16e édition de Dimajazz : inoubliable soirée de clôture avec le Wonder Collective    Le débat sur l'Islam est une provocation politique    Début officiel de la campagne présidentielle aujourd'hui : Les candidats sur un «terrain miné»    Chine La Chine porte un coup dur à la première puissance économique européenne    Liga: Villarreal - Atlético Madrid ne se jouera pas à Miami    Intempéries: De nombreux dégâts déplorés à Béjaïa    Oran Le projet de la "gestion intégrée des déchets ménagers" en débat    Fair-play financier : Manchester City menacé d'exclusion de la Ligue des champions    Boumerdes Un projet de jumelage signé entre la wilaya et la province chinoise de Hainan    Bolivie: La sénatrice Jeanine Añez se proclame présidente par intérim, Morales dénonce "un coup d'Etat"    Liban: Un nouveau gouvernement après huit mois de blocage    Alors que Trump fait le cavalier seul, l'UE doit-elle s'allier à la Chine ?    2e Journée d'Art Contemporain de Carthage : 57 artistes à "L'Internationale à l'Œuvre"    10e Fica : Remise des prix aux lauréats et hommage à Moussa Haddad    Cinéma : "Yuli" et "Karma" projetés à l'avant dernier jour du FICA    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





"Nous n'avons pas fermé d'églises"
Salah Eddine Dahmoune, ministre de l'intérieur:
Publié dans Le Midi Libre le 23 - 10 - 2019

Le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, Salah Eddine Dahmoune, a assuré lundi soir à Khenchela, qu'"aucune instruction n'a été donnée pour la fermeture d'églises activant de manière légale à travers certaines wilayas du pays", soulignant que "l'Algérie n'a pas à recevoir de leçons sur les droits de l'Homme".
Le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, Salah Eddine Dahmoune, a assuré lundi soir à Khenchela, qu'"aucune instruction n'a été donnée pour la fermeture d'églises activant de manière légale à travers certaines wilayas du pays", soulignant que "l'Algérie n'a pas à recevoir de leçons sur les droits de l'Homme".
Les services du ministère de l'Intérieur ont procédé à "la fermeture récemment d'hangars convertis en églises, activant illégalement dans quelques wilayas du pays", a précisé le ministre en marge de la mise en service d'une unité secondaire de la Protection civile à la commune d'El Hamma, dans le cadre d'une visite de travail de deux jours dans cette wilaya.
"Douze (12) sur 49 hangars, transformés en églises et activant de manière illégale, ont été fermés", a ajouté le ministre, affirmant que "les mesures coercitives nécessaires seront prises à l'encontre des gestionnaires et ceux qui fréquentent ces églises illégales". Adressant un message à ceux qualifiés de "prolixes" qui évoquent les droits de l'Homme, le ministre a indiqué que "l'Algérie n'a pas besoin de leçons dans ce domaine, et est connue pour le respect dela liberté des cultes dans des cadres légaux et organisés". Il affirmé que "l'Algérie fait partie des pays pionniers dans le domaine de respect de la liberté d'opinion et de croyance".
L'Etat algérien avait financé durant ces dernières années, des dizaines d'opération d'aménagement et de mise à niveau des églises catholiques, situées dans les wilayas de Tizi- Ouzou, Bouira, Annaba et Oran, a rappelé M. Dahmoune. M. Dahmoune a conclu par dire, que l'intervention des services du ministère de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire pour fermer les églises illégales, vient suite à des plaintes déposées par des citoyens sur des activités "suspectes" dans ces hangars. Pour rappel, la semaine dernière les autorités des wilayas de Tizi-Ouzou et Bejaia ont procédé à la fermeture de plusieurs lieux de culte chrétien, appartenant essentiellement à la communauté chrétienne protestante. Ce qui a suscité uner réaction de désapprobation de l'Eglise protestante d'Algérie (EPA). Des affiliés de l'EPA ont ainsi organisé un rassemblement devant le siège de la wilaya de Bejaia, pour "dénoncer" cette action des autorités publiques
Les services du ministère de l'Intérieur ont procédé à "la fermeture récemment d'hangars convertis en églises, activant illégalement dans quelques wilayas du pays", a précisé le ministre en marge de la mise en service d'une unité secondaire de la Protection civile à la commune d'El Hamma, dans le cadre d'une visite de travail de deux jours dans cette wilaya.
"Douze (12) sur 49 hangars, transformés en églises et activant de manière illégale, ont été fermés", a ajouté le ministre, affirmant que "les mesures coercitives nécessaires seront prises à l'encontre des gestionnaires et ceux qui fréquentent ces églises illégales". Adressant un message à ceux qualifiés de "prolixes" qui évoquent les droits de l'Homme, le ministre a indiqué que "l'Algérie n'a pas besoin de leçons dans ce domaine, et est connue pour le respect dela liberté des cultes dans des cadres légaux et organisés". Il affirmé que "l'Algérie fait partie des pays pionniers dans le domaine de respect de la liberté d'opinion et de croyance".
L'Etat algérien avait financé durant ces dernières années, des dizaines d'opération d'aménagement et de mise à niveau des églises catholiques, situées dans les wilayas de Tizi- Ouzou, Bouira, Annaba et Oran, a rappelé M. Dahmoune. M. Dahmoune a conclu par dire, que l'intervention des services du ministère de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire pour fermer les églises illégales, vient suite à des plaintes déposées par des citoyens sur des activités "suspectes" dans ces hangars. Pour rappel, la semaine dernière les autorités des wilayas de Tizi-Ouzou et Bejaia ont procédé à la fermeture de plusieurs lieux de culte chrétien, appartenant essentiellement à la communauté chrétienne protestante. Ce qui a suscité uner réaction de désapprobation de l'Eglise protestante d'Algérie (EPA). Des affiliés de l'EPA ont ainsi organisé un rassemblement devant le siège de la wilaya de Bejaia, pour "dénoncer" cette action des autorités publiques


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.