Biologie médicale: nécessité de création d'un réseau national de laboratoires accrédités    Benbouzid réitère "la gratitude" de l'Algérie à la Chine pour son aide face au Covid-19    Oran: fin de confinement au complexe des "Adalouses"    « Le peuple du 1er Novembre et du Hirak saura relever le défi »    Un terroriste et trois éléments de soutien éliminés et des munitions saisies durant le mois de mars    Real : Modric a pris sa décision    Coronavirus : facilitations exceptionnelles à l'importation des matières premières nécessaires    Le Mouvement El-Bina dénonce l'attaque féroce" d'une chaîne de télévision publique française contre l'Algérie    Les stations d'essence prises d'assaut à Alger    Vers un nouvel ordre mondial    Sahara occidental : Décès du diplomate M'hamed Kheddad    Tunisie : Un terroriste de Daech arrêté    Sahara Occidental occupé : 139 000 tonnes de poissons exportés illégalement par le Maroc    Appel à la libération des détenus d'opinion    Abdelhafid Benchebla. Boxeur algérien (91 kg) : «Mon rêve : décrocher une médaille aux JO et passer en professionnel»    Condoléances    La suspension prolongée jusqu'au 19 avril    "La reprise du Calcio ? Il est trop tôt pour prédire quoi que ce soit"    CSC : Les blessés se remettent sur pied    JS Kabylie : Solidarité avec le personnel médical    Hamel écope de 15 ans de prison ferme    Vers une plus forte chute de la demande    Covid-19 : 14 décès et 131 nouveaux cas enregistrés    Le syndicat et les travailleurs restent mobilisés    L'hommage de Larab Mohand Ouramdane aux arbitres    Un Chinois dans la tête d'un Algérien    Action de solidarité avec les confinés du Coronavirus : 10 000 ouvrages distribués    El Kala: Un mandataire de poissons se fait subtiliser 32 millions de cts    Les f et les e 5, la theorie du 100e singe    LA FORCE DES LOBBYS    Tébessa: Les panneaux publicitaires dans l'anarchie    FAF - Réunion du BF: Réaction d'un fonds de solidarité    Le peuple cubain n'est-il pas ce merveilleux exemple qui indique la voie à suivre? La volonté de survie dans la dignité tout en marquant sa solidarité à l'international par élan humaniste    Tlemcen: «Il n'y aura pas de pénurie de fruits et légumes»    Le temps à l'émergence des start-up ?    Rafael Gómez, le dernier survivant de ces Espagnols qui ont libéré Paris    Vous ne détruirez pas notre maison pour construire la vôtre !    Prolongation de la suspension des vols jusqu'à nouvel ordre    L'ambassade de Chine en Algérie réagit    "Il y a quelques malades qui, symptomatiquement, sont bien"    Le Conseil de sécurité prévoit un briefing sur le Sahara occidental en avril    UN DECRET A ETE SIGNE HIER : Le président Tebboune gracie 5037 détenus    TRIBUNAL DE SIDI MHAMED : Abdelghani Hamel condamné à 15 ans de prison    MON PAYS TIENDRA LE COUP BON GRE, MAL GRE.    GM et Ford contraints de produire des respirateurs    Ce que préconise Touring de Belgique pour les conducteurs    L'armée se tient prête pour une"éventuelle intervention"    Les médecins cubains très sollicités face au coronavirus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Manifestations pro etcontre une nouvelle Constitution
Chili
Publié dans Le Midi Libre le 18 - 02 - 2020

Deux manifestations se sont tenues à Santiago pour et contre la Constitution actuelle du pays.
Deux manifestations se sont tenues à Santiago pour et contre la Constitution actuelle du pays.
Sur la Plaza Italia, épicentre des manifestations à Santiago depuis le début de la crise le 18 octobre, des milliers de protestataires ont de nouveau réclamé des réformes sociales y compris l'adoption d'une nouvelle Constitution, lors d'une manifestation émaillée d'affrontements avec les forces de l'ordre. Quelques kilomètres plus loin, ils étaient plus d'un millier à se rassembler devant l'Ecole militaire pour défendre le maintien de l'actuelle Constitution qui remonte à la dictature d'Augusto Pinochet (1973-1990). Les participants ont manifesté pacifiquement en portant des banderoles frappées du mot rejet, en brandissant des drapeauxchiliens et en scandant des slogans hostilesà la gauche. Ce genre de manifestations se sont multipliées ces trois dernières semaines dans la capitale chilienne.
Le Président chilien, Sebastian Piñera, a promulgué en décembre une loi permettant l'organisation d'un référendum le 26 avril 2020 sur un changement de la Constitution. Un changement de l'actuelle Constitution, approuvée le 11 septembre 1980 lors d'un référendum controversé pendant la dictature militaire, est une des principales revendications exprimées lors des manifestationssocialesqui secouent le pays depuis plus de deux mois. La consultation comportera deux questions : l'une sur le remplacement ou non de la Constitution et l'autre, le cas échéant, sur la méthode pour la rédiger.
Sur la Plaza Italia, épicentre des manifestations à Santiago depuis le début de la crise le 18 octobre, des milliers de protestataires ont de nouveau réclamé des réformes sociales y compris l'adoption d'une nouvelle Constitution, lors d'une manifestation émaillée d'affrontements avec les forces de l'ordre. Quelques kilomètres plus loin, ils étaient plus d'un millier à se rassembler devant l'Ecole militaire pour défendre le maintien de l'actuelle Constitution qui remonte à la dictature d'Augusto Pinochet (1973-1990). Les participants ont manifesté pacifiquement en portant des banderoles frappées du mot rejet, en brandissant des drapeauxchiliens et en scandant des slogans hostilesà la gauche. Ce genre de manifestations se sont multipliées ces trois dernières semaines dans la capitale chilienne.
Le Président chilien, Sebastian Piñera, a promulgué en décembre une loi permettant l'organisation d'un référendum le 26 avril 2020 sur un changement de la Constitution. Un changement de l'actuelle Constitution, approuvée le 11 septembre 1980 lors d'un référendum controversé pendant la dictature militaire, est une des principales revendications exprimées lors des manifestationssocialesqui secouent le pays depuis plus de deux mois. La consultation comportera deux questions : l'une sur le remplacement ou non de la Constitution et l'autre, le cas échéant, sur la méthode pour la rédiger.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.