Gestion des médicaments psychotropes : L'application du décret exécutif reportée    Elle a tenu sa première réunion mardi : La coordination syndicale des musiciens est née    On vous le dit    Equipe Nationale : U20 Bensmaïn satisfait du stage    COA : Journée Sports et médias ce samedi    MO Béjaia : AG des actionnaires aujourd'hui    Body writing… «L'histoire des années 1990 n'a pas encore été écrite»    Mustapha Benfodil . Journaliste, écrivain : «Je dédie mon prix à Khaled Drareni et à tous les détenus d'opinion et politiques»    Le projet d'amendement constitutionnel contribuera au renouvellement de la classe politique et au changement escompté    Man City : Mauvaise nouvelle pour Fernandinho    Djerad plaide pour une réelle ouverture dans le domaine de l'industrie    Djerad: "L'Algérie nouvelle est l'Algérie des jeunes"    Les zones d'ombre "au premier plan des priorités" dans le programme du gouvernement    3ème édition du salon du bâtiment et des travaux publics à Constantine: une opportunité de promotion du produit local    Les chaines qui diffuseront les rencontres de nos Pros, ce jeudi    Les aliments à ne jamais mélanger avec des sodas    Tlemcen: Les droits et libertés en question    Partenariat université-industrie pharmaceutique: Vers la création d'un «Hub biotechnologie»    L'ambassadeur de France à la Chambre de Commerce et d'Industrie de l'Oranie: Les intérêts réciproques réaffirmés    Bouira: Le ministre met en garde les commerçants spéculateurs    Procès de manifestants: Des libérations, des condamnations et des reports    La peur au ventre    Musulmans de France, tous coupables ?    El Tarf: L'attribution des aides au logement rural fait des mécontents    Rentrée scolaire: Quelques couacs et des interrogations    Centre anti-cancer Emir Abdelkader: Plus de 5.000 hospitalisations en huit mois    Communication et impérialisme    Qui veut juger Aboubakr Benbouzid ?    Complaisances    LES CHEMINS EPINEUX    La CNEP-Banque prête à commercialiser ses produits    Djerad donne le coup d'envoi à partir de Batna    Le bilan poursuit sa hausse en Algérie    Le wali d'Oran botte en touche    Général Chanegriha : "Le devoir des nationalistes est de contribuer à la réussite du référendum"    Règlement de comptes au FLN    Oulmi condamné à 10 ans de prison ferme en appel    Plaidoyer pour alléger la pression fiscale    Coronavirus : 252 nouveaux cas, 136 guérisons et 7 décès    Une journée d'étude sur le droit à l'expression des peuples en lutte pour l'indépendance à Tindouf    Libye: l'ONU relève des signes d'apaisement quant à un règlement définitif de la crise    Fiat Chrysler investira 1,5 milliard de dollars au Canada    Washington prêt à des discussions avec Moscou    "Notre jeu s'améliore de jour en jour"    "La langue maternelle est une langue naturelle que rien ne peut effacer"    Le Sila, vitrine du monde de l'édition en Algérie    "La formation pour élever le niveau de la chanson"    Professeur décapité en France: La confrérie alawyya condamne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Communiqué du Conseil des ministres
Publié dans Le Midi Libre le 22 - 09 - 2020

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale a présidé, dimanche, une réunion du Conseil des ministres, consacrée à plusieurs dossiers liés aux secteurs des Mines, de la Santé, des Finances et de l'Agriculture, indique un communiqué de la présidencede la République dont voici la traduction APS
Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale a présidé, dimanche, une réunion du Conseil des ministres, consacrée à plusieurs dossiers liés aux secteurs des Mines, de la Santé, des Finances et de l'Agriculture, indique un communiqué de la présidencede la République dont voici la traduction APS
ContenuLe "président de la République, Abdelmadjid Tebboune, chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, a présidé, ce dimanche 20 septembre 2020, une réunion du Conseil des ministres. Outre un exposé du Premier ministre sur l'action du Gouvernement durant la dernière quinzaine, l'ordre du jour comportait plusieurs exposés dont le premier a été présenté par le ministre des Mines sur les modalités de création de coopératives de jeunes pour l'exploitation des gisements aurifères de Tamanrasset et d'Illizi.
S'en est suivi un exposé du ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière sur la création d'un Centre anti cancer (CAC) dans la wilaya de Djelfa, d'une capacité d'accueil de 120 lits et un autre exposé sur la réalisation d'un complexe hospitalo-universitaire dans la capitale, d'une capacité d'accueil de 700 lits. Le ministre de l'Agriculture et du développement rural a, de son côté, présenté un exposé sur le projet de déclassement de parcelles de terrains agricoles d'une superficie de 47 hectares, en vue d'y construire des agglomérations d'habitations au profit des sinistrés du séisme qui a frappé récemment la wilaya de Mila. Trois projets de décrets présidentiels ont, d'autre part, été présentés par le ministre des Finances. Le premier concerne les cotisations de l'Algérie à la septième augmentation générale du capital de la Banque africaine de développement (BAD), le deuxième a trait aux augmentations sélectives et générales du capital de la Société financière internationale (SFI) relevant de la Banque mondiale (BM), en charge du secteur privé, pour l'exercice 2018. Le troisième projet de décret présidentiel est inhérent à une demande de souscription à la 19e reconstitution des ressources de l'Association internationale de développement (IDA), l'une des filiales de la BM dédiée aux pays les plus pauvres. Après approbation de ces exposés, le président de la République a donné les instructions suivantes :
Secteur des mines 1- Actualisation, avec précision, de la cartographie minière nationale pour définir les zones à exploitation industrielle et celles à exploitation artisanale. 2- Lancement immédiat de l'exploitation artisanale en recourant à des solutions conjoncturelles dans l'attente de la révision de la loi minière pour une meilleure adaptation avec les nouvelles donnes, en collaboration avec la société civile, sans pour autant définir le nombre de bénéficiaires parmi les jeunes ayant formé des coopératives de jeunes. 3- Valorisation des initiatives individuelles et leur libération de touteentrave bureaucratique pour encourager les jeunes de la région à exploiter ce minerai et y résorber le chômage. 4- Charger le Premier ministre de tenir une réunion de coordination entre les ministères concernés par l'extraction de l'or et le ministère de la Défense nationale, en vue de traiter les questions liées à l'interdiction de l'exploitation illégale et anarchique par les orpailleurs illégaux qui s'infiltrent dans la région, parallèlement à la sauvegarde des monuments culturels et sites archéologiques dans le Grand Sud. 5- Charger le ministère de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire d'accompagner les entreprises concernées par ce projet et d'assurer la sécurité au niveau des circuits d'exploitation en coordination avec le ministère de la Défense nationale.
Le président de la République a également instruit le ministre des Mines à l'effet d'accélérer l'exploitation de la mine de fer de Ghar-Djebilet et du gisement de zinc et de phosphate de Oued-Amizour pour réduire la dépendanceaux recettes des hydrocarbures, avec réalisation d'une ligne ferroviaire entre Tindouf et Béchar et la possibilité de faire appel, dans ce projet, au partenaire chinois pour rattraper le retard. Secteur de la santé A- Centre anti-cancer à Djelfa 1- Fixer le dernier délai pour la pose de la première pierre du projet au 15 octobre. 2- Finaliser au cours des deux prochainsmois la définition des équipements médicaux requis pour les acquérir avant la fin de l'année 3- Doter le centre en nombre suffisant d'accélérateurs pour répondre auxbesoins des cancéreux dans les wilayas limitrophes 4- Fournir des services hôteliers pour l'hébergement des familles accompagnant les malades et venant de loin et encourager les bienfaiteurs à en faire don, faute de quoi l'Etat assumera son rôle5- Doter le centre en équipements et appareillages de radiothérapie et chimiothérapie de pointe. B- Complexe hospitalo-universitaire de la wilaya d'Alger 1- Approbation de la réalisation d'un complexe hospitalo-universitaire dans la capitale d'une superficie suffisantepour mettre fin définitivement aurecours aux soins à l'étranger. 2- Révision de l'étude proposée au projet en étendant la consultation aux médecins spécialistes et en coordonnant avec l'Agence nationale de la sécurité sanitaire pour identifier le meilleur modèle garantissant les types de soins de santé les plus performants avec les équipements médicaux les plus modernes, le complexe hospitalier prévu devra égaler les pôles hospitalo- universitaires européens. Secteur des finances
1- OEuvrer à tirer profit de ces institutions financières en proportion de notre contribution à celles-ci, comme le font d'autres pays, et ce, en obtenant notre part de postes dans leursorganes et en bénéficiant de leurs moyens en matière de financement au profit de l'Algérie. 2- Ouvrir des banques algériennes àl'étranger, en Europe et en Afrique, qu'elles soient nationales ou à capital mixte, afin de permettre aux émigrés algériens d'effectuer des dépôts ou des transferts, et impulser les échanges commerciaux, notamment avec les pays africains Secteur de l'agriculture Le Conseil des ministre a approuvé l'affectation de parcelles de terres agricoles aux sinistrés de Mila, conformément à l'exposé du ministre de l'Agriculture et du Développement rural.Avant la levée de l'audience, le Conseil des ministres a approuvé des décisions individuelles portant désignation et fin de fonction dans des postes supérieurs de l'Etat. Le président de la République a donné des instructions aux ministres concernés,chacun dans son domaine de compétence. Premièrement- Elaboration d'un rapport sur la rentrée scolaire et universitaire à soumettre au prochain Conseil des ministre, sur une éventuelle reprise des cours dans les secteurs de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et de l'Enseignement et de la Formation professionnels, en collaboration avec le Comité scientifique de suivi de l'évolution du coronavirus, notamment concernant les aspects liés autransport et à l'hébergement.
A cet effet, le président de la République s'est dit satisfait des résultats obtenus en matière de lutte contre la pandémie sanitaire par rapport à d'autres pays, un acquis qu'il convient de préserver à l'avenir en maintenant l'état de vigilance à son plus haut niveau, jusqu'à la fin de cette pandémie. Deuxièmement - Révision du fichier national du logement pour l'assainir à nouveau des indus bénéficiaires de logements sociaux. Troisièmement - Soumettre, à l'avenir, tout engagement financier dans l'importation et toute transaction en devises, à l'approbation préalable du Conseil du Gouvernement en vue de protéger le produit national, encourager sa consommation au niveau local et préserver les réserves de change.Quatrièmement - Soumettre à l'approbation préalable du conseil du gouvernement ou du conseil des ministres, en cas de nécessité, toutes les mesures relatives à la définition de la liste des produits interdits à l'importation.
ContenuLe "président de la République, Abdelmadjid Tebboune, chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, a présidé, ce dimanche 20 septembre 2020, une réunion du Conseil des ministres. Outre un exposé du Premier ministre sur l'action du Gouvernement durant la dernière quinzaine, l'ordre du jour comportait plusieurs exposés dont le premier a été présenté par le ministre des Mines sur les modalités de création de coopératives de jeunes pour l'exploitation des gisements aurifères de Tamanrasset et d'Illizi.
S'en est suivi un exposé du ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière sur la création d'un Centre anti cancer (CAC) dans la wilaya de Djelfa, d'une capacité d'accueil de 120 lits et un autre exposé sur la réalisation d'un complexe hospitalo-universitaire dans la capitale, d'une capacité d'accueil de 700 lits. Le ministre de l'Agriculture et du développement rural a, de son côté, présenté un exposé sur le projet de déclassement de parcelles de terrains agricoles d'une superficie de 47 hectares, en vue d'y construire des agglomérations d'habitations au profit des sinistrés du séisme qui a frappé récemment la wilaya de Mila. Trois projets de décrets présidentiels ont, d'autre part, été présentés par le ministre des Finances. Le premier concerne les cotisations de l'Algérie à la septième augmentation générale du capital de la Banque africaine de développement (BAD), le deuxième a trait aux augmentations sélectives et générales du capital de la Société financière internationale (SFI) relevant de la Banque mondiale (BM), en charge du secteur privé, pour l'exercice 2018. Le troisième projet de décret présidentiel est inhérent à une demande de souscription à la 19e reconstitution des ressources de l'Association internationale de développement (IDA), l'une des filiales de la BM dédiée aux pays les plus pauvres. Après approbation de ces exposés, le président de la République a donné les instructions suivantes :
Secteur des mines 1- Actualisation, avec précision, de la cartographie minière nationale pour définir les zones à exploitation industrielle et celles à exploitation artisanale. 2- Lancement immédiat de l'exploitation artisanale en recourant à des solutions conjoncturelles dans l'attente de la révision de la loi minière pour une meilleure adaptation avec les nouvelles donnes, en collaboration avec la société civile, sans pour autant définir le nombre de bénéficiaires parmi les jeunes ayant formé des coopératives de jeunes. 3- Valorisation des initiatives individuelles et leur libération de touteentrave bureaucratique pour encourager les jeunes de la région à exploiter ce minerai et y résorber le chômage. 4- Charger le Premier ministre de tenir une réunion de coordination entre les ministères concernés par l'extraction de l'or et le ministère de la Défense nationale, en vue de traiter les questions liées à l'interdiction de l'exploitation illégale et anarchique par les orpailleurs illégaux qui s'infiltrent dans la région, parallèlement à la sauvegarde des monuments culturels et sites archéologiques dans le Grand Sud. 5- Charger le ministère de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire d'accompagner les entreprises concernées par ce projet et d'assurer la sécurité au niveau des circuits d'exploitation en coordination avec le ministère de la Défense nationale.
Le président de la République a également instruit le ministre des Mines à l'effet d'accélérer l'exploitation de la mine de fer de Ghar-Djebilet et du gisement de zinc et de phosphate de Oued-Amizour pour réduire la dépendanceaux recettes des hydrocarbures, avec réalisation d'une ligne ferroviaire entre Tindouf et Béchar et la possibilité de faire appel, dans ce projet, au partenaire chinois pour rattraper le retard. Secteur de la santé A- Centre anti-cancer à Djelfa 1- Fixer le dernier délai pour la pose de la première pierre du projet au 15 octobre. 2- Finaliser au cours des deux prochainsmois la définition des équipements médicaux requis pour les acquérir avant la fin de l'année 3- Doter le centre en nombre suffisant d'accélérateurs pour répondre auxbesoins des cancéreux dans les wilayas limitrophes 4- Fournir des services hôteliers pour l'hébergement des familles accompagnant les malades et venant de loin et encourager les bienfaiteurs à en faire don, faute de quoi l'Etat assumera son rôle5- Doter le centre en équipements et appareillages de radiothérapie et chimiothérapie de pointe. B- Complexe hospitalo-universitaire de la wilaya d'Alger 1- Approbation de la réalisation d'un complexe hospitalo-universitaire dans la capitale d'une superficie suffisantepour mettre fin définitivement aurecours aux soins à l'étranger. 2- Révision de l'étude proposée au projet en étendant la consultation aux médecins spécialistes et en coordonnant avec l'Agence nationale de la sécurité sanitaire pour identifier le meilleur modèle garantissant les types de soins de santé les plus performants avec les équipements médicaux les plus modernes, le complexe hospitalier prévu devra égaler les pôles hospitalo- universitaires européens. Secteur des finances
1- OEuvrer à tirer profit de ces institutions financières en proportion de notre contribution à celles-ci, comme le font d'autres pays, et ce, en obtenant notre part de postes dans leursorganes et en bénéficiant de leurs moyens en matière de financement au profit de l'Algérie. 2- Ouvrir des banques algériennes àl'étranger, en Europe et en Afrique, qu'elles soient nationales ou à capital mixte, afin de permettre aux émigrés algériens d'effectuer des dépôts ou des transferts, et impulser les échanges commerciaux, notamment avec les pays africains Secteur de l'agriculture Le Conseil des ministre a approuvé l'affectation de parcelles de terres agricoles aux sinistrés de Mila, conformément à l'exposé du ministre de l'Agriculture et du Développement rural.Avant la levée de l'audience, le Conseil des ministres a approuvé des décisions individuelles portant désignation et fin de fonction dans des postes supérieurs de l'Etat. Le président de la République a donné des instructions aux ministres concernés,chacun dans son domaine de compétence. Premièrement- Elaboration d'un rapport sur la rentrée scolaire et universitaire à soumettre au prochain Conseil des ministre, sur une éventuelle reprise des cours dans les secteurs de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et de l'Enseignement et de la Formation professionnels, en collaboration avec le Comité scientifique de suivi de l'évolution du coronavirus, notamment concernant les aspects liés autransport et à l'hébergement.
A cet effet, le président de la République s'est dit satisfait des résultats obtenus en matière de lutte contre la pandémie sanitaire par rapport à d'autres pays, un acquis qu'il convient de préserver à l'avenir en maintenant l'état de vigilance à son plus haut niveau, jusqu'à la fin de cette pandémie. Deuxièmement - Révision du fichier national du logement pour l'assainir à nouveau des indus bénéficiaires de logements sociaux. Troisièmement - Soumettre, à l'avenir, tout engagement financier dans l'importation et toute transaction en devises, à l'approbation préalable du Conseil du Gouvernement en vue de protéger le produit national, encourager sa consommation au niveau local et préserver les réserves de change.Quatrièmement - Soumettre à l'approbation préalable du conseil du gouvernement ou du conseil des ministres, en cas de nécessité, toutes les mesures relatives à la définition de la liste des produits interdits à l'importation.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.