Le Président Tebboune n'écarte pas l'organisation des élections législatives et locales à la même date    Barça : Bartomeu passera la nuit au commissariat    Le Polisario réitère son engagement à défendre la souveraineté du peuple sahraoui    Beldjoud préside l'installation du wali de Bordj Badji Mokhtar    Indicateurs financiers en 2020: la politique monétaire à la rescousse de la liquidité bancaire    Découverte d'un corps sans vie s'apparentant à celui du jeune homme disparu, Fekri Benchenane    Reconduction du confinement partiel à domicile dans 19 wilayas    Création d'un groupe d'amitié parlementaire entre l'Ouganda et la RASD    Les déplacés confrontés à un risque imminent de famine    Washington veut éviter la rupture avec l'Arabie Saoudite    Des dizaines d'arrestations lors d'une manifestation d'opposition    Un espace d'accompagnement pour les jeunes    Le dossier de demande de la licence professionnelle transmis à la DCGF    La double confrontation amicale Algérie-Côte d'Ivoire annulée    Denis Lavagne dompte le Mouloudia    Pour les bonnes réponses, faudrait faire un effort !    Les conditions d'exercice et d'agrément réglementées    Les transporteurs usagers du CW 80 en colère    En raison d'une faible pluviométrie, les appréhensions des agriculteurs    Plus d'un kilo de kif saisi à Terga    Rencontre «Evocation, Asmekti N Idir» à Larbaâ Nath Irathen : Yidir ...pour l'éternité    Dix affiches d'artistes, dont Mika, pour redonner des couleurs à Paris    Au bonheur du public !    Bendouda relève l'urgence de promulguer un nouveau cahier des charges    Les principales décisions    Retour sur les transferts de fonds à destination de l'étranger    Biden est contraint d'annuler la décision de son prédécesseur concernant le Sahara occidental    La démonstration de force d'Ennahdha    Le décret publié au "Journal officiel"    Le procès du greffier hirakiste reporté au 21 mars    Ameur Guerrache condamné à 7 ans de prison ferme    Karim Tedjani | militant écologiste et fondateur du portail de l'écologie Nouara : «Pour produire réellement bio, il y a des critères à respecter»    Mamélodi Sundowns s'est baladé face au CRB (5-1)    4 décès et 132 nouveaux cas    Le fort de Gouraya, un site à sauvegarder    AVONS-NOUS LES MOYENS DE LA DEMOCRATIE ?    El-Bahia, carrefour culturel méditerranéen    Dar Abdellatif (AARC) : célébration de la journée de la femme    Accès à Internet à Tizi Ouzou : Raccordement de 38 nouvelles localités en fibre optique    L'impératif de former un front interne solide pour protéger le pays contre les ennemies    Grâce à l'augmentation programmée de la production de la station d'El Mactaâ: La SEOR revient à une alimentation en H/24    MC Alger: Lorsque les joueurs font la loi !    Mise en oeuvre des décisions du gouvernement: Tebboune ordonne la création d'un outil de contrôle    Nouvelles souches du coronavirus: Les autorités appelées à plus de fermeté    Un phénomène devenu anodin à Aïn El Turck: Le squat de la chaussée et des trottoirs prend de l'ampleur    Prise en charge des maladies rares: Un «véritable parcours du combattant» pour les patients    Ambassade des Etats-Unis: Du nouveau pour les titulaires d'un «visa de diversité»    Une première pour les nouveaux ministres du Gouvernement Djerrad III    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





"Les Douanes doivent contribuer à la lutte contre la corruption"
Abdelaziz Djerad ;
Publié dans Le Midi Libre le 27 - 01 - 2021

Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a appelé mardi à Alger, le corps de la Douane à une "plus grande" contribution aux efforts de l'Etat en matière de lutte contre la corruption.
Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a appelé mardi à Alger, le corps de la Douane à une "plus grande" contribution aux efforts de l'Etat en matière de lutte contre la corruption.
corruption", a indiqué M. Djerad qui a présidé la célébration de la Journée internationale de la Douane au Centre international de conférences (CIC), en présence de ministres et de Hauts responsables. Il a également appelé ce corps "sensible" à "encourager les investissements générateurs de richesse et de postes d'emploi" et à "accompagner la relance économique, en renforçant l'encadrement et la valorisation des ressources humaines mais également en procédant à la modernisation des modes de gestion".
Pour M. Djerad, la situation actuelle de l'économie nationale, notamment en pleine crise multidimensionnelle qui frappe tous les pays dumonde, requiert "la mobilisation de toutes les institutions, en particulier le corps des Douanes, au regard de son rôle clé dans la protection de l'économie nationale et l'ouverture de nouvelles perspectives àmême de faciliter les investissements nationaux et étrangers, de promouvoir le commerce extérieur, de diversifier l'économie nationale et de générer de nouvelles ressources financières". Pour atteindre ces objectifs, le ministre a appelé à considérer la formation en tant qu'"axe majeur" dans le processus de modernisation des Douanes, à travers le renforcement des échanges et de la coopération bilatérale et multilatérale, en vue d'ériger cette institution en administration "plus transparente, moderne et performante".
"L'administration des Douanes est invitée à poursuivre ses efforts, pour ancrer une éthique et une déontologie professionnelle ‘exemplaires' au sein de ce corps, à travers la consécration des principes de la bonne gouvernance et du respect strict des valeurs mondiales en la matière énoncées dans la Déclaration d'Arusha de l'Organisation mondiale des Douanes (OMD)", a-t-il soutenu. Ces valeurs internationales, auxquelles adhèrent les Douanes, doivent orienter le comportement de tous les membres de ce corps et constituer, de même, "le dénominateur commun à la famille des douanes", a-t-il plaidé, exhortant les fonctionnaires de cette administration, à "consentir davantage d'efforts et de sacrifices pour la promotion de ce corps sensible aux plus hauts niveaux d'efficience et de mobilisation". "Le rétablissement de la confiance, entre le gouvernant et le gouverné, commence d'abord par un travail continu, sincère et transparent, dans le respect de la loi, des principes de la patrie et de la mémoire des chouhada", rappelle le Premier ministre.
Impérative actualisation des statistiques du commerce extérieur
Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a insisté hier au Centre international des conférences (CIC) Abdelatif Rahal à Alger, où il a présidé la cérémonie de célébration de la Journée internationale de la Douane (JID), sur l'impérative actualisation des statistiques relatives au commerce extérieur et leur publication sur Internet. Visitant une exposition consacrée aux activités des Douanes algériennes, organisée à cette occasion, le Premier ministre a affirmé que les statistiques du commerce extérieur doivent être "accessibles à tous", soulignant que les statistiques fournies par les Douanes algériennes "sont exactes et donnent une image claire sur la situation du commerce extérieur du pays". Ces chiffres "jouent un grand rôle dans la transparence et l'accompagnement des opérateurs économiques", a-t-il ajouté. La Journée internationale de la Douane est placée cette année, sous le thème "relance, renouveau, résilience: la douane au service d'une chaîne logistique durable", et les efforts des services des Douanes seront focalisés sur les moyens de surmonter l'impact de la pandémie internationale, et l'appui des individus et entreprises, à travers le renforcement de la chaîne d'approvisionnement, la consolidation de la coopération et la mobilisation de la technologie. Il est à noter, que la célébration de la JID en Algérie est placée sous le haut patronage du président de la République, Abdelmadjid Tebboune.
La numérisation, principal axe de développement de l'action douanière
Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a affirmé que la numérisation constituait le principal axe de développement de l'action douanière. M. Djerad a souligné, que la numérisation de l'administration douanière lui permettra d'atteindre un niveaumondial, en sus de faciliter son travail, affirmant que le contrôle douanier doit se faire par des moyens modernes. Le Premier ministre qui a visité l'exposition, accompagné duministre des Finances, Aymen Benabderrahmane et le Directeur général des Douanes, Noureddine Khaldi a insisté sur l'importance de "lutter efficacement contre le phénomène de contrebande et les fléaux préjudiciables à l'économie nationale".
La Journée internationale de la Douane est placée cette année sous le thème "relance, renouveau, résilience: la douane au service d'une chaîne logistique durable", et les efforts des services des douanes seront focalisés sur les moyens de surmonter l'impact de la pandémie internationale et l'appui des individus et entreprises, à travers le renforcement de la chaîne d'approvisionnement, la consolidation de la coopération et la mobilisation de la technologie.
corruption", a indiqué M. Djerad qui a présidé la célébration de la Journée internationale de la Douane au Centre international de conférences (CIC), en présence de ministres et de Hauts responsables. Il a également appelé ce corps "sensible" à "encourager les investissements générateurs de richesse et de postes d'emploi" et à "accompagner la relance économique, en renforçant l'encadrement et la valorisation des ressources humaines mais également en procédant à la modernisation des modes de gestion".
Pour M. Djerad, la situation actuelle de l'économie nationale, notamment en pleine crise multidimensionnelle qui frappe tous les pays dumonde, requiert "la mobilisation de toutes les institutions, en particulier le corps des Douanes, au regard de son rôle clé dans la protection de l'économie nationale et l'ouverture de nouvelles perspectives àmême de faciliter les investissements nationaux et étrangers, de promouvoir le commerce extérieur, de diversifier l'économie nationale et de générer de nouvelles ressources financières". Pour atteindre ces objectifs, le ministre a appelé à considérer la formation en tant qu'"axe majeur" dans le processus de modernisation des Douanes, à travers le renforcement des échanges et de la coopération bilatérale et multilatérale, en vue d'ériger cette institution en administration "plus transparente, moderne et performante".
"L'administration des Douanes est invitée à poursuivre ses efforts, pour ancrer une éthique et une déontologie professionnelle ‘exemplaires' au sein de ce corps, à travers la consécration des principes de la bonne gouvernance et du respect strict des valeurs mondiales en la matière énoncées dans la Déclaration d'Arusha de l'Organisation mondiale des Douanes (OMD)", a-t-il soutenu. Ces valeurs internationales, auxquelles adhèrent les Douanes, doivent orienter le comportement de tous les membres de ce corps et constituer, de même, "le dénominateur commun à la famille des douanes", a-t-il plaidé, exhortant les fonctionnaires de cette administration, à "consentir davantage d'efforts et de sacrifices pour la promotion de ce corps sensible aux plus hauts niveaux d'efficience et de mobilisation". "Le rétablissement de la confiance, entre le gouvernant et le gouverné, commence d'abord par un travail continu, sincère et transparent, dans le respect de la loi, des principes de la patrie et de la mémoire des chouhada", rappelle le Premier ministre.
Impérative actualisation des statistiques du commerce extérieur
Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a insisté hier au Centre international des conférences (CIC) Abdelatif Rahal à Alger, où il a présidé la cérémonie de célébration de la Journée internationale de la Douane (JID), sur l'impérative actualisation des statistiques relatives au commerce extérieur et leur publication sur Internet. Visitant une exposition consacrée aux activités des Douanes algériennes, organisée à cette occasion, le Premier ministre a affirmé que les statistiques du commerce extérieur doivent être "accessibles à tous", soulignant que les statistiques fournies par les Douanes algériennes "sont exactes et donnent une image claire sur la situation du commerce extérieur du pays". Ces chiffres "jouent un grand rôle dans la transparence et l'accompagnement des opérateurs économiques", a-t-il ajouté. La Journée internationale de la Douane est placée cette année, sous le thème "relance, renouveau, résilience: la douane au service d'une chaîne logistique durable", et les efforts des services des Douanes seront focalisés sur les moyens de surmonter l'impact de la pandémie internationale, et l'appui des individus et entreprises, à travers le renforcement de la chaîne d'approvisionnement, la consolidation de la coopération et la mobilisation de la technologie. Il est à noter, que la célébration de la JID en Algérie est placée sous le haut patronage du président de la République, Abdelmadjid Tebboune.
La numérisation, principal axe de développement de l'action douanière
Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a affirmé que la numérisation constituait le principal axe de développement de l'action douanière. M. Djerad a souligné, que la numérisation de l'administration douanière lui permettra d'atteindre un niveaumondial, en sus de faciliter son travail, affirmant que le contrôle douanier doit se faire par des moyens modernes. Le Premier ministre qui a visité l'exposition, accompagné duministre des Finances, Aymen Benabderrahmane et le Directeur général des Douanes, Noureddine Khaldi a insisté sur l'importance de "lutter efficacement contre le phénomène de contrebande et les fléaux préjudiciables à l'économie nationale".
La Journée internationale de la Douane est placée cette année sous le thème "relance, renouveau, résilience: la douane au service d'une chaîne logistique durable", et les efforts des services des douanes seront focalisés sur les moyens de surmonter l'impact de la pandémie internationale et l'appui des individus et entreprises, à travers le renforcement de la chaîne d'approvisionnement, la consolidation de la coopération et la mobilisation de la technologie.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.