5 aliments anti-inflammatoires qu'il faut consommer    Besiktas : Rachid Ghezzal passeur décisif face à Adana Demirspor (Vidéo)    Liga : Falcao décisif avec l'Athletic Bilbao (Vidéo)    Suppression des pénalités de retard des cotisations à la CASNOS    Tebboune reçoit un appel téléphonique de Macron    Amar Belani dénonce les «mensonges» de l'ambassadeur du Maroc à Genève    Où sont passés les indépendants ?    Le SNAPO met en garde: Réticence des citoyens à se faire vacciner     Quel avenir pour les entreprises publiques ?    MC Oran: L'ère Aït Djdoudi commence    Tipaza: L'autoroute Bou Ismaïl-Zeralda fermée à cause de la pluie    UNE ORGANISATION MONDIALE VIRTUELLE    Santé: Les dépenses de soins jugées trop élevées    Intense activité pour Lamamra à New York    Biden et Xi livrent leur vision à l'ONU    Le Parlement accorde sa confiance au nouveau gouvernement    16 décès et 182 nouveaux cas    Des partis politiques à la traine    Les promesses d'un conclave    un conseil national du tourisme?    Les fondements d'un nouveau mode économique loin de la rente pétrolière    Koeman tire sur ses joueurs    Coup de pression de la justice espagnole    Pochettino s'est expliqué avec Messi    Quelle solution outre que la révision des salaires ?    Le retour du FFS    Un scrutin plus coloré    220.000 élèves au rendez-vous    Tebboune tient son engagement    Les paradoxes d'une rentrée    Des tablettes à l'école pour alléger les cartables    Inondations et routes bloquées    Parution de la version anglaise    L'événement est reporté pour le 2 octobre    Les Nuits du théâtre    Des opposants à Baâdji convoqués par la police    En quête d'une stratégie industrielle    Wagner brouille les cartes au Mali    Le Chabab retrouve l'ASEC Mimosa au prochain tour    L'opposition crie à la fraude    L'Algérie attend toujours le retour de Baba Merzoug    "L'école algérienne est tournée vers le passé"    Le FFS appelle à renforcer les prérogatives des élus locaux    La Semaine de l'Indonésie 2021 s'est ouverte à Alger    Paris-Berlin Appel à candidature    Justice: Le procès de l'ancienne ministre Houda Feraoun reporté    Les dessous de la corbeille    La saga islamiste tire à sa fin    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le Premier ministre annonce une série de mesures
Pénurie d'oxygéne
Publié dans Le Midi Libre le 01 - 08 - 2021

L'Etat a pris une série de mesures pour assurer la disponibilité de l'oxygène dans les établissements hospitaliers et répondre à la demande croissante due à la recrudescence des contaminations au Covid-19, a déclaré jeudi soir le Premier ministre Aïmene Benabderrahmane.
L'Etat a pris une série de mesures pour assurer la disponibilité de l'oxygène dans les établissements hospitaliers et répondre à la demande croissante due à la recrudescence des contaminations au Covid-19, a déclaré jeudi soir le Premier ministre Aïmene Benabderrahmane.
Sur "instruction du président de la République, il a été décidé de prendre une série de mesures pour satisfaire la demande croissante en matière d'oxygène dans les différents établissements hospitaliers à l'échelle nationale", a précisé le Premier ministre dans une déclaration à la presse, selon le compte rendu de l'agence officielle. Rappelant que "la production nationale oscillait entre 400.000 et 120.000 l/j", le Premier ministre a indiqué que "la hausse brusque de la demande" d'oxygène a amené à prendre des décisions et des mesures pour venir en appui à cette production. Il s'agit, poursuit-il, de "l'importation de 15.000 concentrateurs d'oxygène, dont 1.050 déjà réceptionnés, et 750 autres nous parviendront vendredi", mais également de l'acquisition de "2.250 concentrateurs entre les 3 et 5 août prochain, tandis que d'autres cargaisons seront reçues parlots à compter du 10 août". L'Algérie a passé commande, poursuit-il, pour l'acquisition de "10 unités de production d'oxygène d'une capacité de 20.000 et 40.000 litres à répartir sur les grands établissements hospitaliers, ce qui permettra d'atténuer la pression qui prévaut actuellement au sein des hôpitaux ».
M. Benabderrahmane a également fait état d'une mesure urgente prise dans ce sens, consistant en l'importation de "plus de 160.000 litres d'oxygène, en sus d'autres quantités". À ces mesures s'ajoutent d'autres, telles l'affectation des structure hôtelières aux patients afin de mieux les prendre en charge et de leur fournir les quantités d'oxygène nécessaires. Dans le même sillage, le Premier ministre a souligné que "l'immensité du territoire national nécessite la mise en place des mécanismes permettant de répondre à tous les besoins en temps opportun, et c'est ce que nous avons fait à travers la création d'une cellule de crise au niveau du Premier ministère, qui a géré cette phase de manière efficace et efficiente, en sus d'une cellule opérationnelle qui a commencé son travail mercredi, dans le but de répondre opérationnellement à tous les besoins au niveau des centres hospitaliers".
En outre, M. Benabderrahmane a appelé les citoyens à "respecter les mesures de prévention et à aller se faire vacciner, tout en faisant montre du plus haut degré de conscience et en évitant les états de panique que certains réseaux sociaux tentent de semer en diffusant des informations fausses et sans fondement" qu'il a qualifiées "d'exploitation des patients et de leurs familles". S'agissant de la disponibilité du vaccin anti-Covid-19, le Premier ministre a indiqué que l'Algérie a acquis "plus de 9 millions de vaccins", annonçant qu'"en août prochain, 9.200.000 doses seront acquises, en sus de 5 millions d'autres qui arriveront en septembre", ajoutant qu'"à partir de la mi-septembre, une unité de production de vaccins sera lancée à Constantine, avec une capacité de production de 2,5 millions de doses".
Sur "instruction du président de la République, il a été décidé de prendre une série de mesures pour satisfaire la demande croissante en matière d'oxygène dans les différents établissements hospitaliers à l'échelle nationale", a précisé le Premier ministre dans une déclaration à la presse, selon le compte rendu de l'agence officielle. Rappelant que "la production nationale oscillait entre 400.000 et 120.000 l/j", le Premier ministre a indiqué que "la hausse brusque de la demande" d'oxygène a amené à prendre des décisions et des mesures pour venir en appui à cette production. Il s'agit, poursuit-il, de "l'importation de 15.000 concentrateurs d'oxygène, dont 1.050 déjà réceptionnés, et 750 autres nous parviendront vendredi", mais également de l'acquisition de "2.250 concentrateurs entre les 3 et 5 août prochain, tandis que d'autres cargaisons seront reçues parlots à compter du 10 août". L'Algérie a passé commande, poursuit-il, pour l'acquisition de "10 unités de production d'oxygène d'une capacité de 20.000 et 40.000 litres à répartir sur les grands établissements hospitaliers, ce qui permettra d'atténuer la pression qui prévaut actuellement au sein des hôpitaux ».
M. Benabderrahmane a également fait état d'une mesure urgente prise dans ce sens, consistant en l'importation de "plus de 160.000 litres d'oxygène, en sus d'autres quantités". À ces mesures s'ajoutent d'autres, telles l'affectation des structure hôtelières aux patients afin de mieux les prendre en charge et de leur fournir les quantités d'oxygène nécessaires. Dans le même sillage, le Premier ministre a souligné que "l'immensité du territoire national nécessite la mise en place des mécanismes permettant de répondre à tous les besoins en temps opportun, et c'est ce que nous avons fait à travers la création d'une cellule de crise au niveau du Premier ministère, qui a géré cette phase de manière efficace et efficiente, en sus d'une cellule opérationnelle qui a commencé son travail mercredi, dans le but de répondre opérationnellement à tous les besoins au niveau des centres hospitaliers".
En outre, M. Benabderrahmane a appelé les citoyens à "respecter les mesures de prévention et à aller se faire vacciner, tout en faisant montre du plus haut degré de conscience et en évitant les états de panique que certains réseaux sociaux tentent de semer en diffusant des informations fausses et sans fondement" qu'il a qualifiées "d'exploitation des patients et de leurs familles". S'agissant de la disponibilité du vaccin anti-Covid-19, le Premier ministre a indiqué que l'Algérie a acquis "plus de 9 millions de vaccins", annonçant qu'"en août prochain, 9.200.000 doses seront acquises, en sus de 5 millions d'autres qui arriveront en septembre", ajoutant qu'"à partir de la mi-septembre, une unité de production de vaccins sera lancée à Constantine, avec une capacité de production de 2,5 millions de doses".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.