L'Anie dévoile le taux final de participation    Chanegriha au Caire pour participer au Salon de Défense    Le procès en appel de Hamid Melzi reporté    Les salaires meilleurs dans le secteur public    Célébration dans un climat de trahison    Des routes fermées dans plusieurs wilayas    De nouvelles conditions fixées à Alger    172 nouveaux cas et 6 décès en 24 heures    Tripoli soigne son partenariat avec Alger    L'angoissante nuit du dépouillement    Cinq combattants kurdes tués dans une attaque de l'EI    Le Front Polisario appelle la jeunesse mondiale à renforcer son soutien    Trois morts à Téra, au Niger    Ferhat, une affaire à saisir    Une pluie de prétendants    Le feuilleton Haaland est relancé    Inter Milan : Direction l'Espagne pour Matias Vecino ?    «Le taux de participation est positif»    Ni perdant ni gagnant    Le SG de l'ONU «très satisfait» du rôle de l'Algérie    Manteau blanc sur les montagnes    Chréa en robe de mariée    «L'homme-carrefour» de Hakim Laâlam primé    «Une ère nouvelle d'estime et d'amitié»    L'art rassemble le tout-Alger    Benabderrahmane reçoit le ministre libyen de l'Intérieur    La JSK et la JSS battues    Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien: poursuivre le combat contre la normalisation    Des vents forts sur plusieurs wilayas à partir de dimanche après-midi    Eni cède une partie de ses participations à Snam dans les gazoducs reliant l'Algérie à l'Italie    La Juventus communique sur l'enquète de la police financière    Les multinationales de production d'énergie doivent quitter "immédiatement" le territoire sahraoui occupé    "Une révision profonde des textes en 2022"    "Une conjonction entre la pensée et les actes"    Sachez que...    La police disperse des manifestants contre le pouvoir à Ouagadougou    L'Italie et le Portugal versés dans la même voie    Queiroz repêche Hedjazy    Souriez, nous allons tous mourir !    ACTUCULT    «Valeurs arabo-musulmanes et algériennes» ? (3)    Les enfumades du Dahra    Locales du 27 novembre: mettre le "dernier jalon" pour l'édification institutionnelle de l'Algérie nouvelle    Misserghine et Boutlelis: Une production de 43.000 quintaux d'agrumes attendue    Pour promouvoir la coopération bilatérale: Visite de l'ambassadrice de Finlande à la CCIO    Chômage, prix et impératif civisme    Le culte fécond ou stérile du passé    L'enjeu des locales    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



L'Algérie tablera sur "les ressources domestiques"
Financement de l'économie
Publié dans Le Midi Libre le 21 - 10 - 2021

Le Premier ministre et ministre des Finances, Aïmene Benabderrahmane, qui a rencontré, avant-hier mardi, par visioconférence, les premiers responsables du Fonds monétaire international (FMI) et de la Banque mondiale, a indiqué que l'Algérie allait compter sur ses "ressources domestiques" pour financer l'économie nationale. Dans un communiqué publié, mercredi 20 octobre 2021,
Le Premier ministre et ministre des Finances, Aïmene Benabderrahmane, qui a rencontré, avant-hier mardi, par visioconférence, les premiers responsables du Fonds monétaire international (FMI) et de la Banque mondiale, a indiqué que l'Algérie allait compter sur ses "ressources domestiques" pour financer l'économie nationale. Dans un communiqué publié, mercredi 20 octobre 2021,
par le ministère des Finances, sur son site officiel, le Premier ministre a signalé que le "Gouvernement algérien s'attelle actuellement à travailler sur la question d'une mobilisation plus accrue des ressources domestiques pour le financement de notre économie, notamment à travers l'inclusion fiscale et financière et l'intégration du secteur informel". La déclaration du Premier ministre résonne comme une réponse claire au FMI qui avait recommandé, lors de sa dernière mission en Algérie, de recourir à l'endettement extérieur comme solution alternative au financement d l'économie. La réunion a été aussi une opportunité pour cibler les principaux domaines pour lesquelles la Banque mondiale peut apporter son appui aux pays arabes, notamment en matière d'allégement de la dette au profit des pays surendettés, de promotion d'un développement vert, résilient et inclusif et de mobilisation de financements adéquats au profit des pays de la région, selon le même communiqué. Le Premier ministre a, par ailleurs,
indiqué que le "Gouvernement algérien a élaboré plusieurs plans et programmes sur = les changements climatiques et que le cadre algérien législatif et réglementaire a été renforcé par la promulgation de plusieurs lois et dispositions sur la question climatique". Une panoplie de dispositions fiscales incitatrices et dissuasives en application du principe du "pollueur payeur", ont été également instituées dans le cadre des lois de finances. Sur un autre plan, M. Benabderrahmane a félicité le FMI pour la "stratégie nouvellement adoptée en vue d'aider les pays membres à mieux répondre aux défis politiques liés au changement climatique". Il a également souligné qu'au-delà de la "problématique cruciale de financement des actions climatiques, des mesures concrètes doivent être prises à l'échelle mondiale pour permettre un véritable transfert de technologies et de savoirfaire vers les pays en développement, permettant de contribuer à leur assurer une transition efficace et rapide vers une économie verte et respectueuse de l'environnement, a précisé le même communiqué". A cet effet, le Premier ministre a invité le FMI, en partenariat avec les autres partenaires de développement, à "mettre en place des approches pragmatiques pour répondre aux besoins et capacités différenciés des pays et inciter à un transfert réel de technologies respectueuses de l'environnement".
par le ministère des Finances, sur son site officiel, le Premier ministre a signalé que le "Gouvernement algérien s'attelle actuellement à travailler sur la question d'une mobilisation plus accrue des ressources domestiques pour le financement de notre économie, notamment à travers l'inclusion fiscale et financière et l'intégration du secteur informel". La déclaration du Premier ministre résonne comme une réponse claire au FMI qui avait recommandé, lors de sa dernière mission en Algérie, de recourir à l'endettement extérieur comme solution alternative au financement d l'économie. La réunion a été aussi une opportunité pour cibler les principaux domaines pour lesquelles la Banque mondiale peut apporter son appui aux pays arabes, notamment en matière d'allégement de la dette au profit des pays surendettés, de promotion d'un développement vert, résilient et inclusif et de mobilisation de financements adéquats au profit des pays de la région, selon le même communiqué. Le Premier ministre a, par ailleurs,
indiqué que le "Gouvernement algérien a élaboré plusieurs plans et programmes sur = les changements climatiques et que le cadre algérien législatif et réglementaire a été renforcé par la promulgation de plusieurs lois et dispositions sur la question climatique". Une panoplie de dispositions fiscales incitatrices et dissuasives en application du principe du "pollueur payeur", ont été également instituées dans le cadre des lois de finances. Sur un autre plan, M. Benabderrahmane a félicité le FMI pour la "stratégie nouvellement adoptée en vue d'aider les pays membres à mieux répondre aux défis politiques liés au changement climatique". Il a également souligné qu'au-delà de la "problématique cruciale de financement des actions climatiques, des mesures concrètes doivent être prises à l'échelle mondiale pour permettre un véritable transfert de technologies et de savoirfaire vers les pays en développement, permettant de contribuer à leur assurer une transition efficace et rapide vers une économie verte et respectueuse de l'environnement, a précisé le même communiqué". A cet effet, le Premier ministre a invité le FMI, en partenariat avec les autres partenaires de développement, à "mettre en place des approches pragmatiques pour répondre aux besoins et capacités différenciés des pays et inciter à un transfert réel de technologies respectueuses de l'environnement".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.