PLFC 2020: la hausse des prix des carburants réduira leur gaspillage    Le Président Tebboune affirme qu'il "fera face aux lobbies ciblant l'ANP par des campagnes désespérées"    Conseil de la Nation: adoption à l'unanimité du texte de loi de finances complémentaire 2020    Conseil de la nation: la préservation du caractère social de l'Etat dans le PLFC 2020 saluée    Le comité scientifique, seul "habilité à donner le feu vert pour la levée ou pas du confinement"    LUTTE CONTRE LE TERRORISME : Deux terroristes neutralisés en mai dernier    La famille Nezzar poursuivie pour évasion fiscale !    Chemseddine autorisé à revenir sur Ennahar TV    DOCUMENTAIRE DIFFUSEE PAR FRANCE 5 SUR LE HIRAK : Le RND dénonce une campagne tendancieuse    MOSTAGANEM : Le non-port du masque, une infraction pouvant être érigée en délit    LUTTE CONTRE LE COVID19 : La wilaya d'Oran interdit l'accès aux plages    AIN TEMOUCHENT : Deux filles membres d'un réseau de passeurs    LE PRESIDENT TEBBOUNE EN VISITE AU MDN : Le siège de l'état-major baptisé au nom de feu Gaid Salah    Ligue1 algérienne-USM Alger: Zeghdoud évasif sur son avenir    L'envoi de troupes de l'ANP en dehors des frontières ne remet pas en cause la doctrine de non ingérence de l'Algérie    «Tebboune s'est engagé à libérer Tabbou et Benlarbi»    Plan d'annexion en Cisjordanie: la Fédération internationale des syndicats condamne la démarche israélienne    La BM retire des cartes géographiques du Maroc incluant illégalement le Sahara occidental    L'Amérique brûle    Un webinaire interactif pour la région Mena    Réunion du Bureau Fédéral de la FAF : La reprise des activités liée à la levée du confinement    Milan AC (Italie) : L'Algérien Bennacer intransférable pour le futur entraîneur    L'Epreuve    L'infrangible lien…    Les remplaçants acceptent, les titulaires refusent    Les frais de transport des dépouilles à la charge de l'état    Mustapha Hamici, nouveau directeur général    Baadji Abou-El-Fadhl confiné chez lui    Le référendum constitutionnel fixé au 1er juillet    8 décès et 119 nouveaux cas en 24 heures    Les écoles privées rappelées à l'ordre    246 autorisations accordées en 2019    Le Zimbabwe convoque l'ambassadeur américain à Harare    Le journaliste Henri de Grandmaison tire sa révérence    "Je pense porter plainte pour manipulation"    De l'orientation sociale du savoir au contrôle de la société    Fresque murale vandalisée à Alger-Centre : «Abu rouleau» rentre dans l'art    Grèce : Plus de 11 000 réfugiés seront expulsés    Récits de Miel et de Sang, ou le voyage dans le temps    Allemagne: Quatrième passe décisive pour Bensebaïni    Football - Agents de joueurs: Entre affairisme et parfaite illégalité !    EHS Canastel: Vingt-deux enfants atteints du Covid-19 pris en charge    Ce que prépare le gouvernement...    Les amendements introduits    Boukadoum: Oeuvrer sans relâche à redonner à l'Algérie la place qui lui sied    Le premier document juridique en version amazighe dédié aux droits de l'enfance, publié    La mort au temps du corona    Les violentes manifestations se poursuivent    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





De précieux atouts
Guelma
Publié dans Le Midi Libre le 22 - 01 - 2009

Disposant d'une SAU, superficie agricole utile de 187.338 hectares, dont 113.000 ha de forêts, de 50.875 ha de parcours, la wilaya de Guelma recèle de précieux atouts dans le secteur stratégique de l'agriculture. Le potentiel hydro-agricole 2008 est éloquent à savoir 9.567 ha en grande hydraulique, 2.896 ha en petite et moyenne hydraulique, 12.463 ha e superficie irriguée, 15.508 ha perspectives horizon 2013. Elle dispose du barrage de Bouhamdane (plus de 220 millions de M3), de 14 retenues collinaires, de 9 forages d'un débit de 73 litres /seconde, de 333 puits et de 16 oueds-fils d'eau. Selon les responsables de la direction des services agricoles, il existe 545 EAC, exploitations agricoles collectives, 2.699 EAI, individuelles, 9.604 exploitations privées, 644 exploitations issues de la GCA et 9 fermes pilotes. Dix-huit associations pour les filières grandes cultures, tabac, élevage bovin, irrigation, petit élevage, tomate industrielle, production de semence, pommes de terre, arboriculture sont stucturées au sein de la chambre d'agriculture de wilaya ainsi que quatre conseils inter-professionnels, quatre coopératives de services, deux coopératives d'élevages, une coopérative des céréales et légumes secs (CCLS), une coopérative d'irrigation, drainage et mise en valeur (CIRAM), une entreprise de distribution et maintenance agricole (EDIMA), une caisse régionale de mutualité agricole (CRMA) et un institut de formation et de perfectionnement (ITMAS). Les autorités locales encouragent ce secteur crucial en initiant de nombreux projets en zone rurale, afin d'améliorer le cadre de vie des fellahs et de leurs familles qui ont regagné leurs terres puisque les conditions sécuritares sont désormais bonnes. Des enveloppes financières faramineuses ont été dégagées pour concrétiser la réalisation de logements ruraux au niveau des 34 communes, le désenclavement, l'électrification rurale, l'assainissement, l'alimentation en eau potable, les aménagements et la réalisation d'écoles, collèges, lycées, centres de santé, agences postales, antennes d'APC, aires de jeux, etc. Le crédit "RFIG" mis en place par les pouvoirs publics, récemment, a été bien accueilli par le monde agricole souvent confronté à des difficultés de trésorerie. Concernant la production végétale, il a été enregistré en 2008 une production globale de 964.836 quintaux de céréales, de I7.812 quintaux de légumes secs, de 794.646 quintaux de cultures maraîchères dont I96.377 qx de pommes de terre, 630.634 qx de cultures industrielles dont 629.925 qx de tomates, 581.216 qx de cultures fourragères et 186.644 qx de production arboricole. La wilaya de Guelma dispose d'un cheptel de 78.340 bovins, 380.500 ovins et 49.650 caprins qui génèrent une production de 30 millions de litres de lait, I5.125 qx de viandes rouges et 3.850 qx de laine. L'élevage avicole a fourni l'année écoulée 18.000 qx de viandes blanches et plus de 42 millions d'oeufs ainsi que 565 qx de miel. À vocation agro-pastorale, la wilaya de Guelma poursuit inlassablement son développement économique grâce aux nombreux dispositifs incitatifs mis en place par les pouvoirs publics en direction des fellahs. H. B.
Disposant d'une SAU, superficie agricole utile de 187.338 hectares, dont 113.000 ha de forêts, de 50.875 ha de parcours, la wilaya de Guelma recèle de précieux atouts dans le secteur stratégique de l'agriculture. Le potentiel hydro-agricole 2008 est éloquent à savoir 9.567 ha en grande hydraulique, 2.896 ha en petite et moyenne hydraulique, 12.463 ha e superficie irriguée, 15.508 ha perspectives horizon 2013. Elle dispose du barrage de Bouhamdane (plus de 220 millions de M3), de 14 retenues collinaires, de 9 forages d'un débit de 73 litres /seconde, de 333 puits et de 16 oueds-fils d'eau. Selon les responsables de la direction des services agricoles, il existe 545 EAC, exploitations agricoles collectives, 2.699 EAI, individuelles, 9.604 exploitations privées, 644 exploitations issues de la GCA et 9 fermes pilotes. Dix-huit associations pour les filières grandes cultures, tabac, élevage bovin, irrigation, petit élevage, tomate industrielle, production de semence, pommes de terre, arboriculture sont stucturées au sein de la chambre d'agriculture de wilaya ainsi que quatre conseils inter-professionnels, quatre coopératives de services, deux coopératives d'élevages, une coopérative des céréales et légumes secs (CCLS), une coopérative d'irrigation, drainage et mise en valeur (CIRAM), une entreprise de distribution et maintenance agricole (EDIMA), une caisse régionale de mutualité agricole (CRMA) et un institut de formation et de perfectionnement (ITMAS). Les autorités locales encouragent ce secteur crucial en initiant de nombreux projets en zone rurale, afin d'améliorer le cadre de vie des fellahs et de leurs familles qui ont regagné leurs terres puisque les conditions sécuritares sont désormais bonnes. Des enveloppes financières faramineuses ont été dégagées pour concrétiser la réalisation de logements ruraux au niveau des 34 communes, le désenclavement, l'électrification rurale, l'assainissement, l'alimentation en eau potable, les aménagements et la réalisation d'écoles, collèges, lycées, centres de santé, agences postales, antennes d'APC, aires de jeux, etc. Le crédit "RFIG" mis en place par les pouvoirs publics, récemment, a été bien accueilli par le monde agricole souvent confronté à des difficultés de trésorerie. Concernant la production végétale, il a été enregistré en 2008 une production globale de 964.836 quintaux de céréales, de I7.812 quintaux de légumes secs, de 794.646 quintaux de cultures maraîchères dont I96.377 qx de pommes de terre, 630.634 qx de cultures industrielles dont 629.925 qx de tomates, 581.216 qx de cultures fourragères et 186.644 qx de production arboricole. La wilaya de Guelma dispose d'un cheptel de 78.340 bovins, 380.500 ovins et 49.650 caprins qui génèrent une production de 30 millions de litres de lait, I5.125 qx de viandes rouges et 3.850 qx de laine. L'élevage avicole a fourni l'année écoulée 18.000 qx de viandes blanches et plus de 42 millions d'oeufs ainsi que 565 qx de miel. À vocation agro-pastorale, la wilaya de Guelma poursuit inlassablement son développement économique grâce aux nombreux dispositifs incitatifs mis en place par les pouvoirs publics en direction des fellahs. H. B.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.