Ouargla-Covid19: distribution de 100 000 bavettes aux citoyens    Le journaliste Drareni reste en prison    L'approche fiscale adoptée face au recul des recettes pétrolières (PLFC 2020): des députés émettent des réserves    ALGERIE-TURQUIE : Le président Tebboune s'entretient par téléphone avec Erdogan    LE MINISTRE BELHIMER AFFIRME : L'accès à l'information relève du "droit au service public"    Une anesthésiste contamine 6 membres de sa famille à Sétif    LUTTE CONTRE LE COVID-19 : Une équipe médicale chinoise en visite à Ain Defla    Accidents de la route en zones urbaines: 6 morts et 263 blessés en une semaine    OUVERTS SUR FOND DE PREVENTION SANITAIRE CONTRE LE COVID-19 : 43 plages autorisées à la baignade à Mostaganem    Le HCA plaide pour l'élaboration d'"une carte linguistique de Tamazight" en Algérie    Covid19: 160 nouveaux cas, 211 guérisons et 6 décès en Algérie durant les dernières 24h    Plan d'annexion israélien en Cisjordanie : "une telle décision ne peut pas rester sans réponse"    Sport-Coronavirus: le contrôle médical des athlètes d'élite impératif avant la reprise    Crise libyenne: Boukadoum exprime la "profonde" préoccupation de l'Algérie et sa disposition à abriter le dialogue libyen    Massacres du 8 mai 1945: des crimes revêtant une dimension génocidaire    Kaïs Saïed : «Il n'y a qu'un seul Président en Tunisie»    2 500 écoles fermées et 350 000 élèves privés de cours    Ottawa veut renforcer sa coopération avec les pays africains    Porsche décline la 911 Targa    The mask    Il y a 30 ans, un drame affligeait le handball algérien    Les feuilles de l'automne    L'infrangible lien…    "La reprise du championnat mérite une profonde réflexion"    Banque Africaine de Développement : Augmenter les budgets agricoles pour éviter d'autres pandémies    Un nouveau baby-boom algérien    La 3e édition du Salon Almoto Expo reportée    Des prévisions rassurantes    organisée dans cette ville Vive tension à Kherrata    L'Arav sévit, la police ouvre une enquête    Pr Jamal Mimouni. Département de physique de l'université Constantine 1 : «Cette crise a été révélatrice des défauts systémiques»    Irresponsables !    Conflit libyen : Comment le GNA a réussi à chasser les mercenaires de Wagner de Tripoli    Idir déterritorialisé ou la culture mondialisée par l'immigration    La valorisation de la ville archéologique de Tobna au programme    Recueillement sur la tombe de Tahar Djaout à Oulkhou    Embarek Houcinat n'est plus    FAF - Département Intégrité: La FIFA ne se mêlera pas des affaires internes    AS Monaco: Slimani, une situation paradoxale    Logements sociaux en cours de réalisation: Plus de 50 milliards pour l'achèvement des travaux de VRD    WA Tlemcen: Le Widad caresse le rêve de l'accession    Amar Belhimer: La presse nationale «présente des faiblesses structurelles»    Les raisons d'un malaise    Boumerdès: Le procès de Hamel, son fils et d'ex-responsables reporté    Mutation et promotion de cadres de la wilaya    FAUSSES EVIDENCES    Guerre de libération nationale: Djanina Messali Benkalfat raconte Messali Hadj    France: Comment sont enterrés les musulmans isolés et sans ressources ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Espaco «Octoplasties», une expo de huit plasticiens
Espace d'art contemporain
Publié dans Le Soir d'Algérie le 27 - 05 - 2018

Une exposition collective réunissant les œuvres de huit artistes peintres, céramistes et sculpteurs algériens a été inaugurée jeudi soir à Alger.
Intitulée «Octoplasties», cette exposition collective a été organisée par la galerie Espace d'art contemporain «Espaco». L'exposition compte une installation de la plasticienne Kenza Bourenane, intitulée «Abruptum» qui rassemble plusieurs techniques sur un mur en brique incrusté de sculptures métalliques, de figurines en céramique et d'objets de récupération revisités. Réalisé en collaboration avec le sculpteur Abdelghani Chebouche, ce mur est fait de moulages en plâtre, de masques métalliques, de briques modelées, et chaque pièce de cette édifice est peinte séparément pour constituer une œuvre imposante restituant un univers kafkaïen, oppressant et parsemé de petites ouvertures sur un ailleurs. «Octoplasties» est aussi une occasion pour le plasticien Arezki Larbi de dévoiler sa nouvelle collection intitulée «Traits noirs», célébrant le trait et le dessin dans sa plus simple expression, à la craie d'art et au fusain.
Les nouvelles œuvres d'Arezki Larbi ont été réalisées sur des fonds couleur terre, donnant à la toile un aspect de parchemin, sur lesquelles l'artiste propose des paysages et des symboles déclinés en sept tableaux. Avec la même technique, l'artiste peintre Mounia Lazali présente sa collection «We will not go back», trois œuvres réalisées au crayon, craie et feutre sur des supports de plaques de plâtre exposées en fragments. Autres nouvelles réalisations dévoilées lors de cette exposition «Métamorphose» de l'artiste peintre Mouna Bennamani, deux toiles abstraites dédiées à la décrépitude et au renouveau.
L'artiste explore le rythme cyclique et l'éphémère dans l'univers végétal, qui peut être transposé à la vie humaine où le beau est une nécessité, sans se soucier de la forme finale d'une œuvre qui traduit avant tout un procédé.
Les visiteurs de la galerie étaient invités à découvrir un univers de perspectives et de mouvements dans les œuvres de la plasticienne Ratiba Aït Chafaâ qui propose des toiles comme Nouage et Entrecroisement explorant le relief et le détail des nœuds et du croisement. Ces même mouvements, l'artiste les traduit également en céramique dans des réalisations qui donnent à la sculpture beaucoup de vie et d'impression de mouvement et de flexibilité. D'autres plasticiens ont également pris part à cet événement avec des œuvres déjà exposées précédemment, à l'image du plasticien et photographe Ammar Bouras et de l'artiste peintre Yahia Bourmel.
Egalement présent à cette exposition, Mustapha Nedjaï propose aux visiteurs plusieurs toiles de ces précédentes expositions ainsi qu'une sculpture sur verre. L'exposition «Octoplasties» se poursuit à la galerie Espaco jusqu'au 15 juin prochain.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.