Les étudiants brisent le cordon policier, rue Hassiba    Protestation des journalistes hier à Tizi Ouzou    "Aucune disposition pénale ne sanctionne le port de l'emblème"    Rencontre, demain, des partisans d'une «transition de rupture»    Les citoyens de Haïzer réclament la libération immédiate des détenus    Trois manifestants placés sous contrôle judiciaire à Oran    Samy Agli, nouveau président du FCE    Redorer le blason de l'UGTA    Le Femise évoque la persistance du système de rente en Algérie    Poutine prolonge l'embargo alimentaire contre les Occidentaux    Ankara discute avec Moscou sur la date de livraison des missiles S-400    Le Mozambicain Anibal Manave élu président de FIBA Afrique    Dix à quinze jours d'indisponibilité pour Salif Sané    Allik sur les traces de Benkhelifa…    L'ONA actionne son dispositif d'intervention et d'alerte    Le plan canicule activé à Constantine    L'Algérien Toufik Hamoum à la tête du Conseil technique de l'Unesco    ACTUCULT    Le plasticien Ahmed Stambouli dévoile une nouvelle exposition    Deux stèles à l'effigie de Matoub Lounès et d'Imache Ammar    17,56 millions de dollars pour un film jamais tourné    Rétrospective sur le virtuose du cinéma algérien    Nouvelles de l'Ouest    Le secteur de la santé à Chlef : Beaucoup d'argent consommé sans impact sur la population    Retards dans la réalisation de projets sportifs : Des mises en demeure adressées aux entreprises et bureaux d'études    Saison estivale 2019 : Aménagement de 62 plages autorisées à la baignade    El Khroub: 8 compteurs électriques détruits par un incendie     Rocher de la vieille: Chute mortelle d'un homme du haut de la falaise    Tri et recyclage des déchets: Près de 1.024 tonnes de plastique valorisées par des entreprises en 6 mois    Groupe F : Cameroun-Guinée Bissau, aujourd'hui à 18h00: Les Lions Indomptables veulent rugir    Ali Benflis au « Le Quotidien d'Oran »: «Impérieuse nécessité d'un grand compromis national»    Conseil de la nation: La demande de levée de l'immunité parlementaire de Amar Ghoul à l'étude    Le PDG de Sonelgaz à Oran: Deux nouveaux directeurs de distribution installés à Oran et Es-Senia    Equipe nationale: Pouvait mieux faire !    Chambre de commerce et de l'industrie de l'Oranie - CCIO: La commission ad-hoc des JM 2021 installée    L'ARBRE DESSECHE    Analyse : Paix et sécurité en Afrique pour les nuls…et les plus avertis    Pour "réduire leur dépendance envers Moscou" : Les USA veulent accorder des prêts aux pays de l'Otan    Dédollarisation : Les alliés des Etats-Unis se débarrassent eux aussi du dollar    Energies renouvelables : L'Algérie s'est dotée d'une stratégie "ambitieuse" pour son développement    Avec Uptis : Michelin lance le pneu increvable    Libye: Le président du Conseil social des tribus Touareg salue les efforts de l'Algérie    Les études se poursuivent pour la reconversion de la prison de Serkadji en musée public    L'Etat à la rescousse    L'opposant Abdourahman Guelleh a pu quitter le pays    Mustang Shelby GT 500, un V8 de…770 chevaux !    Can 2019 Les verts réussissent leurs débuts    Speedy Algérie : Promo vacances sur les pneus, freins et cli    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Espaco «Octoplasties», une expo de huit plasticiens
Espace d'art contemporain
Publié dans Le Soir d'Algérie le 27 - 05 - 2018

Une exposition collective réunissant les œuvres de huit artistes peintres, céramistes et sculpteurs algériens a été inaugurée jeudi soir à Alger.
Intitulée «Octoplasties», cette exposition collective a été organisée par la galerie Espace d'art contemporain «Espaco». L'exposition compte une installation de la plasticienne Kenza Bourenane, intitulée «Abruptum» qui rassemble plusieurs techniques sur un mur en brique incrusté de sculptures métalliques, de figurines en céramique et d'objets de récupération revisités. Réalisé en collaboration avec le sculpteur Abdelghani Chebouche, ce mur est fait de moulages en plâtre, de masques métalliques, de briques modelées, et chaque pièce de cette édifice est peinte séparément pour constituer une œuvre imposante restituant un univers kafkaïen, oppressant et parsemé de petites ouvertures sur un ailleurs. «Octoplasties» est aussi une occasion pour le plasticien Arezki Larbi de dévoiler sa nouvelle collection intitulée «Traits noirs», célébrant le trait et le dessin dans sa plus simple expression, à la craie d'art et au fusain.
Les nouvelles œuvres d'Arezki Larbi ont été réalisées sur des fonds couleur terre, donnant à la toile un aspect de parchemin, sur lesquelles l'artiste propose des paysages et des symboles déclinés en sept tableaux. Avec la même technique, l'artiste peintre Mounia Lazali présente sa collection «We will not go back», trois œuvres réalisées au crayon, craie et feutre sur des supports de plaques de plâtre exposées en fragments. Autres nouvelles réalisations dévoilées lors de cette exposition «Métamorphose» de l'artiste peintre Mouna Bennamani, deux toiles abstraites dédiées à la décrépitude et au renouveau.
L'artiste explore le rythme cyclique et l'éphémère dans l'univers végétal, qui peut être transposé à la vie humaine où le beau est une nécessité, sans se soucier de la forme finale d'une œuvre qui traduit avant tout un procédé.
Les visiteurs de la galerie étaient invités à découvrir un univers de perspectives et de mouvements dans les œuvres de la plasticienne Ratiba Aït Chafaâ qui propose des toiles comme Nouage et Entrecroisement explorant le relief et le détail des nœuds et du croisement. Ces même mouvements, l'artiste les traduit également en céramique dans des réalisations qui donnent à la sculpture beaucoup de vie et d'impression de mouvement et de flexibilité. D'autres plasticiens ont également pris part à cet événement avec des œuvres déjà exposées précédemment, à l'image du plasticien et photographe Ammar Bouras et de l'artiste peintre Yahia Bourmel.
Egalement présent à cette exposition, Mustapha Nedjaï propose aux visiteurs plusieurs toiles de ces précédentes expositions ainsi qu'une sculpture sur verre. L'exposition «Octoplasties» se poursuit à la galerie Espaco jusqu'au 15 juin prochain.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.