Quelques vérités bonnes à dire    harcha    Un riche programme culturel pour agrémenter les soirées de Ramadhan    Hamdi Benani en concert    Tajine malsouka au poulet    Réunion EPTV-FAF : Les droits TV au menu    Le temps de plus en plus compté    En bref…    L'USMA a son destin en main    Sport et tourisme : Signature d'une convention de partenariat aujourd'hui    Du talent à revendre    On vous le dit    L'événement estival    L'armée syrienne dément avoir utilisé des armes chimiques à Lattaquié    Retrait des passeports de responsables de banques: L'ABEF dément    «Sans préalables ni conditions»: Le FFS propose une «conférence nationale de concertation»    CROYANCES ET CONVICTIONS    Alger: Marche des étudiants sous haute surveillance policière    Tlemcen: La Justice enquête sur le détournement de foncier    Sidi Saïd sévit contre ses adversaires    Le professeur Chems Eddine Chitour : "Le spectre de l'année blanche universitaire peut encore être écarté"    Le dernier coup de maître de Ribéry    Kanté à nouveau dans le viseur du PSG?    L'ES Tadjenanet dernier qualifié pour les demis    Chacha TV pourra-t-il concurrencer Netflix en Algérie?    Après les voitures moins de 3 ans, les crédits sans intérêts    Des membres de la société civile, des politiques et des universitaires réagissent    La semaine de Dame justice    La Protection civile, le ventre creux, mais déjà un pied dans l'eau    A quand un fichier national?    Importations Opérations de contrôle drastique durant le premier trimestre    Le déclic    Le peuple algérien se classe premier de l'Afrique    Le drapeau palestinien flotte sur l'Eurovision    Quand l'URSS aspirait à rejoindre l'Otan    L'alternative de la dernière chance    Les étudiants ont marché    Almodovar ne tourne pas rond, tant mieux!    Jusqu'au bout de la nuit à Tizi Ouzou    Actions et rendements baissent : L'actualité commerciale domine les bourses    Coupe d'Angleterre: Troisième trophée domestique pour Mahrez et Manchester City    Championnat d'Angleterre de Rugby : Northampton miraculeusement en demi-finales    Sahara Occidental-Maroc : Une loi instrumentalisée contre la liberté de la presse    En 11 ans : Nissan s'attend à son plus mauvais résultat    Japon : Probable contraction de l'économie au premier trimestre    Des législatives sur fond d'enjeu climatique    Saisie de 16,5 quintaux de kif traité,    La classe politique et les personnalités nationales réagissent    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'Australie refuse de transférer son ambassade à El Qods
Palestine
Publié dans Le Soir d'Algérie le 18 - 06 - 2018

La ministre australienne des Affaires étrangères, Julie Bishop, a assuré samedi que Canberra ne transférera pas son ambassade à El Qods occupée comme l'ont fait les Etats-Unis.
«Le gouvernement australien (...) ne délocalisera pas son ambassade», a déclaré Bishop, cité par le site d'information australien ABC News. El Qods «est une question de statut final et nous avons maintenu cette position pendant des décennies», a-t-elle ajouté. Julie Bishop a indiqué que cette décision a été prise malgrè les fortes préssions exercées sur le gouvernement par le parti libéral. La cheffe de la diplomatie australienne a récemment envoyé une lettre à son homologue palestinien, Riyad al-Maliki, pour s'assurer que l'aide de près de 43 millions de dollars que l'Australie fournira à l'Autorité palestinienne au cours du prochain exercice sera dépensée pour les soins de santé, l'éducation et la gestion. Ces propos interviennent après que l'Assemblée générale de l'ONU, réunie en session d'urgence, a adopté mercredi soir à une très large majorité une résolution présentée par l'Algérie et la Turquie condamnant Israël pour les violences dans la Bande de Ghaza et réclamant un mécanisme de protection internationale pour les Palestiniens. La résolution a été adoptée par 120 voix pour, huit contre et 45 abstentions. Le texte adopté condamne Israël pour les violences à Ghaza et préconise l'examen de mesures qui garantissent la sécurité et la protection des Palestiniens dans les territoires occupés. Au moins 130 Palestiniens ont été tués et plus de 13 000 autres blessés par des tirs à balles réelles des forces d'occupation depuis le 30 mars, contre des manifestants palestiniens sortis réclamer la levée du blocus imposé à Ghaza depuis 11 ans et le droit de retour des réfugiés palestiniens spoliés de leur terre et biens lors de de la création de l'entité sioniste en 1948.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.