Mission difficile pour les Verts    Marche grandiose à Alger    RETRAIT DE TEBBOUNE DE LA COURSE ELECTORALE : Mohamed Lagab dément    AUDITIONNE AU TRIBUNAL DE SIDI M'HAMED : Baha Eddine Tliba placé en détention provisoire    Tipasa : « libérez nos enfants détenus »,    Biskra : « Non à la zizanie, les Kabyles sont nos frères »    Jijel : » Il n'y aura pas de vote ! «    ECOLE SUPERIEURE DES DOUANES D'ORAN : Sortie de 81 officiers de brigade dont neufs femmes    MOSTAGANEM : 1000 tonnes de pomme de terre bientôt déstockées    Chakib Khelil sera sur le devant de la scène    ELECTION PRESIDENTIELLE DU 12 DECEMBRE : Mihoubi déposera son dossier la semaine prochaine    MAHDIA (TIARET): Une présumée liste des bénéficiaires de logements provoque la colère    SIDI BEL ABBES : Le 58ème anniversaire du 17 octobre 61 commémoré à Dhaya    ADRAR : Saisie de yaourt et de fromage avariés    Liverpool: Van Dijk n'est pas obnubilé par le titre    Real Madrid: Zidane réagit au report du Clasico    Officiel: le Clasico reporté    Un enfant évacué vers Alger pour ... extirper une cacahuète    Le véritable maître de DAESH    «On peut faire encore plus mal»    "L'EN peut encore progresser"    L'Algérie et le Gabon terminent sur une belle note    Bedoui en Russie    De nouvelles charges contre Donald Trump    Les députés exigent la démission de la cheffe de l'Exécutif    3 morts et une vingtaine d'enfants blessés dans un attentat    Constantine : quelle scolarisation pour nos enfants ?    Ecole : le sinistre au quotidien    ACTUCULT    "Derb Cinéma" lance l'appel à candidatures jusqu'au 15 novembre    Lumière sur une terre et ses hommes    Tout en excluant la trêve : Ankara exhorte les Kurdes de Syrie à déposer les armes    Boukhalfa : Huit blessés dans un accident de la circulation    Corée du Sud, Italie, Turquie et Autriche à l'honneur    300.000 Algériens ont visité la Turquie en 2018    Selon le MSP: « Les autorités responsables de l'échec de la transition démocratique »    Sortie de la 3ème promotion des officiers de brigade: Le DG des douanes insiste sur la probité et la rigueur    Rachid Sekak: Le redressement économique passe par le règlement de l'équation politique    Mila / Céréaliculture: Tout est fin prêt pour la campagne labours-semailles    Pompiers en colère à Paris : tensions avec la police, au moins 6 interpellations    AUTOMOBILE: Le futur patron de Renault ne sera pas forcément français, selon Pannier-Runacher    5ème édition du Prix littéraire " Katara ": Le talent algérien brille de nouveau dans le ciel de Katara    Le FMI augmente à 2,6 % sa prévision    Belmadi et les Verts sur leur lancée    Le MSP hausse le ton    67 % ont moins de 40 ans    Les chrétiens d'Algérie dénoncent    La France garde le secret    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La start-up chinoise qui devance Samsung dans la course aux smartphones pliables
Royole
Publié dans Le Soir d'Algérie le 22 - 11 - 2018

Au début de ce mois de novembre, lors d'un événement à San Francisco, Royole, une mystérieuse start-up chinoise qui s'est spécialisée dans la fabrication des terminaux mobiles de nouvelle génération, a mis sur le marché le premier véritable smartphone à écran pliable au monde, vendu au prix de 1300 dollars.
Baptisé FlexPai, ce terminal hybride mobile dont le design est axé sur une combinaison de téléphone mobile et de tablette avec un écran flexible, est doté d'un écran Amoled de 7,8 pouces qui peut se plier à 180 degrés pour basculer de la fonctionnalité d'une tablette à celle d'un téléphone. Déplié, il aura la dimension d'une mini-tablette alors que replié, il se transformera en un smartphone à affichages multiples. Selon un communiqué transmis à notre rédaction, le FlexPai est livré avec un processeur Qualcomm Snapdragon à huit cœurs de 2.8GHz, une batterie de 3 800 mAh, un écran principal de 1 440 x 810 pixels, et un écran secondaire 1440 x 720 pixels, placés respectivement à l'avant et à l'arrière du terminal.
Les deux écrans peuvent soit interagir ou s'utiliser indépendamment, explique la start-up chinoise dans son communiqué. Mieux, le petit bijou de Royole a fait peau neuve avec sa petite zone d'écran interfacée entre ses deux parties une fois plié. Cette zone permet d'afficher les messages et notifications. Le nouveau smartphone, disponible en pré-commande, dans les versions grand public et développeur, sur le site Web de Royole, et attendu courant décembre, intègre également deux caméras de 16 et 20 mégapixels, une mémoire MicroSD extensible à 128 Go, 2Go de mémoire RAM, un lecteur d'empreintes digitales, un chargeur USB-C et des hauts-parleurs stéréo.
Tournant sous la première version d'Android (Water OS 1.0), dédié aux écrans flexibles, le FlexPai symbolise la position de leader de Royole dans la fabrication des écrans flexibles. La compagnie chinoise dispose d'un nouveau site de production de masse, situé dans la métropole de Shenzhen, en Chine, et disposant d'une capacité de 50 millions d'unités par an.
Le Galaxy F dévoilé
Par ailleurs, l'industriel sud-coréen Samsung a, à son tour, dévoilé, mercredi 7 novembre, à San Francisco, lors de sa conférence SDC (Samsung Developer Conference), son tout premier smartphone pliable baptisé Galaxy F. Les représentants de Samsung n'ont mentionné ni une date de lancement ni un prix de vente officiels. Mais, selon l'agence de presse sud-coréenne Yonhap, le Galaxy F sera mis en vente en mars 2019 au prix de 1 770 dollars. Samsung rate ainsi la première place de la course au premier smartphone à écran pliable mis sur le marché. Ce nouveau terminal intelligent dispose d'un écran externe de 4,6 pouces avec une résolution de 840 x 1 960 pixels (densité de 420 dpi), ressemblant à celui d'un smartphone ordinaire, qui se transforme en un écran de 7.4 pouces avec une résolution de 1 536 x 2 152 pixels (densité de 420 dpi), lorsque les deux moitiés du téléphone sont dépliées côte à côte. Les responsables de la division écran de Samsung ont donné le nom de Infinity Flex Display à ce nouvel écran. Avec leurs smartphones pliables, Royole et Samsung ouvrent donc la voie à «une nouvelle plate-forme Android» idéale pour les applications nécessitant des «fenêtres multi-actives». Google sera donc de la partie dans les choix technologiques de l'usage des téléphones intelligents pliables. En effet, lors de sa manifestation Android Dev Summit, Google a annoncé officiellement qu'il va optimiser les ressources de son système d'exploitation mobile pour permettre l'utilisation d'applications insérées dans des terminaux mobiles à écrans pliables.
Google sera de la partie
«Nous avons remarqué que certains fabricants de terminaux Android ont créé une nouvelle catégorie d'appareils dédiés aux écrans pliables. Avantagé par la nouvelle technologie d'affichage flexible, l'écran peut littéralement se plier et se replier. Nous développerons des solutions d'exécution d'applications sans perte de temps», a indiqué Google dans un article publié sur son blog. En clair, la firme de Moutain affirme travailler sur des modifications destinées à aider les développeurs à rendre les applications Android fonctionnelles de façon transparente quand le terminal mobile est plié. Cela signifie qu'une API sera introduite par Google pour permettre aux applications de s'adapter dynamiquement aux différentes tailles d'affichage. Selon plusieurs observateurs, la prise en charge par Android de la nouvelle catégorie de produits pliables est une question des plus fondamentales. Il ne sera pas facile de travailler dans une application avec le terminal ouvert et de maintenir ce fonctionnement quand on plie le téléphone et vice-versa. Aucune démonstration n'a été effectuée à ce jour. Google va-t-il créer un écran d'accueil par défaut pour les écrans pliables ? Les fabricants de terminaux mobiles devront-ils signer un type de licence Android différent pour créer un smartphone pliable ? Attendons pour voir…
F. F.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.