Qui a gagné au "grand oral" ?    Le vote commence chez la communauté algérienne à l'étranger    Programme du 21e jour de la campagne électorale    Marches de soutien au scrutin du 12 décembre    Saïd Bouteflika se mure dans le silence    LPA: Les communes d'Alger procéderont à la convocation des souscripteurs fin décembre    Petrole : La Libye va maintenir sa production autour de 1,25 million de barils par jour    Projet de loi relative à l'organisation territoriale du pays Un acquis pour la redynamisation du développement dans le Sud    Entre saut qualitatif et lacunes    France : Plus de 800 000 manifestants contre la réforme des retraites selon l'Intérieur    Syrie : Erdogan annonce un nouveau sommet Turquie-France-Allemagne-Grande-Bretagne en février    En réplique à la taxation des GAFA : "L'attaque de Trump est en dessous de la ceinture"    Les parlementaires rappellent Trump à l'ordre sur la solution à deux Etats    Chine : l'achat d'un téléphone conditionné au scan du visage    Ligue des champions (2e J) Défaite de la JS Kabylie face à l'ES Tunis    Incendie du centre d'entraînement Flamengo condamné à indemniser les familles des victimes    Les femmes plus touchées que les hommes    Cinéma : Trois films algériens primés au festival d'Al Qods    "L'Algérie contemporaine, cultures et identités" : Un nouvel essai en ligne de Ahmed Cheniki    Théâtre : La pièce "Ez'Zaouèche" présentée à Alger    Vote des Algériens à l'étranger à la présidentielle : l'ANIE en appelle au respect de l'opinion de l'autre    Les candidats réitèrent leur appel à la consolidation du front interne pour préserver l'Algérie    Affaires montage automobile-financement de la campagne Bouteflika : Saïd Bouteflika renvoyé de l'audience    L'USM Alger tient en échec le Petro Atletico    Man United : Solskjaer fracasse Manchester City !    EL TARF : Saisie de 20 millions de cts en faux billets à Aïn Assel    ACCIDENTS DE LA ROUTE : 9 morts et 39 blessés en 48 heures    Energies renouvelables: bientôt une stratégie globale pour donner une vision claire aux investisseurs    La Cnac de Aïn Témouchent signe cinq conventions de partenariat    Les producteurs sous forte pression    Boulettes de crevettes au gingembre    Des fauteuils et des tricycles distribués à Médéa    13 ateliers d'accompagnement organisés    Appel à une nouvelle journée de grève et des manifestations mardi    Au moins 7 000 personnes auraient été arrêtées    ACTUCULT    Générale de la pièce "Ez'zaouèche" au TNA    Mohamed Attaf : "L'histoire des rois berbères doit être enseignée"    Chouiten, Laceb et Belkheir, lauréats de la 5e édition    Les balances et cette odeur insupportable …    CSC: Redjradj annonce sa démission et met les propriétaires dans l'embarras    Athènes expulse l'ambassadeur libyen    Skikda : Le cadavre d'un pêcheur repêché    Le MJS l'a déclaré jeudi à Oran : «Le processus de partenariat clubs-entreprises est enclenché»    EN (U21) féminine : Alger abritera le tournoi de l'UNAF    Galatasaray : Feghouli indisponible pour quelques jours    Une «petite victoire» au goût d'inachevé: «Concessions» du ministère, insatisfaction chez les instituteurs    Mostaganem: Près de 100 mandats de dépôt en un mois    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Des villageois réclament le gaz naturel
BOUIRA
Publié dans Le Soir d'Algérie le 27 - 12 - 2018

Comme chaque année à pareille époque, le froid sibérien aidant, des villageois de différentes communes de la wilaya de Bouira, surtout celles situées en zones de montagne, et qui redoutent ces périodes de neige et de blocage des routes, parfois pendant plusieurs jours, réclament auprès des autorités le raccordement de leurs villages au gaz naturel.
Il faut dire que la wilaya de Bouira est l'une des plus avancées en termes de raccordement au gaz naturel à l'échelle nationale. En effet, pendant les années 2000 et 2010, le rythme de raccordement des communes et des villages éloignés, était des plus soutenus, et au début de l'année 2014, le taux de raccordement de la wilaya au gaz naturel a dépassé les 80%. Malheureusement, la crise qui a frappé le pays au début de l'année 2014, a stoppé net cet élan et depuis, tous les projets inscrits ont été bloqués au grand dam des villageois. Et comme la patience a ses limites, après près de deux ans d'attente, les habitants commençaient à réclamer la reprise des projets bloqués. Et justement, face à ces protestations, les autorités de la wilaya promettaient déjà en 2017, la reprise des projets le «plus tôt possible». Et de ce fait, tous ceux dont les villages étaient inscrits pour le raccordement au gaz naturel, que ce soit du côté de Taghzout, de Guerrouma, ou encore du côté de Dirah et toutes les communes éloignées de la daïra de Sour-El- Ghozlane, s'attendaient à la reprise des projets durant l'année 2018. Et les premiers villageois à revenir à la charge étaient ceux d'Ouled Gacem et ceux d'Ouled Tadjine, deux villages situés aux frontières entre les communes de Sour-el-Ghozlane et Dirah, qui se sont rassemblés devant le siège de la daïra de Sour-el-Ghozlane pour réclamer la reprise des travaux de raccordement de leurs deux villages au gaz naturel. Sur place, les protestataires rappelaient que les autorités de wilaya et même celles de la daïra, leur avaient déjà promis la reprise des projets gelés l'année dernière mais «malheureusement, une année passée et rien n'est venu rassurer la population quant à la reprise de ce projet inscrit depuis 2014, du temps du wali Nacer Maskri», dira l'un d'eux. Les protestataires rappellent encore que l'hiver est des plus rudes dans cete région située au pied du mont de Dirah côté sud, dans une zone aride et au climat sec où le mercure descend souvent au-dessous de zéro degré Celsius, pendant la nuit. En outre, et toujours selon les villageois, à chaque fois que la neige s'invite dans cette région, — et il neige souvent sur le mont Dirah — les autorités de wilaya et même locales s'activent rapidement à libérer la circulation en enlevant la neige qui bloque la RN8 qui est considérée comme une route stratégique pour l'économie du pays, mais, laissent souvent le CW12 qui relie ces deux villages à la RN8 sur une distance de 3 kilomètres. D'où le calvaire des villageois qui se retrouvent ainsi bloqués et dans l'incapacité de se ravitailler en bouteilles de gaz butane, alors que pendant ces périodes, une bouteille de gaz dure à peine 24 heures. Après plusieurs heures de rassemblement devant le siège de la daïra, le chef de daïra a fini par recevoir une délégation de villageois, à laquelle il a promis de transmettre leurs doléances aux responsables de la wilaya afin que leurs préoccupations soient prises en charge le plus tôt possible. Cela étant, du côté de la Direction de l'énergie et des mines, l'on apprend que des écrits pour le dégel de ces projets ont été envoyés, à maintes reprises, au ministère et qu'ils attendent les réponses ; en rappelant que le projet de raccordement au gaz naturel des deux villages Ouled Gacem et Ouled Tadjine, avait déjà été évalué en 2014 à 30 milliards de centimes. C'est dire l'importance des enveloppes financières nécessaires pour les dizaines de villages non encore raccordés au niveau de la wilaya de Bouira, surtout avec les actualisations.
Y. Y.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.