Monaco : Des stats impressionnantes pour le duo Ben Yedder-Slimani    Est-il sain de boire de l'eau dans des bouteilles en plastique ?    Saisie de plus de 47 kg de kif traité    Ténès : L'institut des sciences maritimes ouvrira à la rentrée prochaine    La vigilance et le traitement des arbres recommandés: Les oliviers d'Oran menacés par la mouche méditerranéenne    Souk Ahras: Huit fonctionnaires de l'APC arrêtés pour falsification de formulaires pour la présidentielle    Visioconférence à l'Ecole supérieure de police «Ali Tounsi»: Unification de la terminologie sécuritaire utilisée dans les médias    Division nationale amateur - Ouest: Le CRT met le turbo    Division nationale amateur - Centre: Réaction salutaire du RCK et du WAB    Division nationale amateur - Est: Le MOC maintient la cadence    Le PDG d'Air Algérie à l'APS: La sécurité des avions, les prix des billets et la réduction des effectifs    En dépit du déficit: «Le système de sécurité sociale n'est pas en faillite»    SNTE et UNPEF: Deux appels différents à la grève pour les mêmes revendications    LA SANTE ENTRE L'EPICERIE ET LE MOUROIR    «Papicha» ou le drame de la censure?    M'SILA : Pose de 514 km de câbles de fibres optiques en 2019    L'euro et le yuan remplaceront-ils le dollar pour les prêts extérieurs de la Russie en 2020?    CAN 2020 de handball : L'Algérie dans un bon groupe    Grand prix Chantal Biya de cyclisme au Cameroun : L'Algérien Azzedine Lagab toujours en tête    Récompenses : Le coureur Taoufik Makhloufi et l'haltérophile Walid Bidani honorés à Alger    Espagne: Madrid rejette l'appel au dialogue du président séparatiste catalan    Guerre drogue au Mexique: Un fils du Mexicain "El Chapo" arrêté, puis libéré par des narcos surarmés    Salah-eddine Dahmoune met en garde la "fitna"    Election présidentielle Esprit démocratique et consolidation de l'unité nationale    Bordj-Bou-Arreridj : Réunion du Conseil exécutif de la wilaya    L'enseignement religieux : Une pratique séculaire dans les ksour et oasis de Ghardaïa    Syrie: Paix toujours fragile au deuxième jour de la trêve entre Turcs et Kurdes    Finances: M. Loukal aux plénières des Assemblées annuelles de la BM et du FMI à Washington    Sonatrach explique son projet    Six candidats prennent rendez-vous    Recul de la facture d'importation    13.410 comprimés psychotropes saisis    Des milliers de manifestants à Londres pour un second référendum    Priorité aux jeunes auteurs    PRESIDENTIELLE : Dépôt des dossiers à partir de samedi prochain    Le Pacte de l'alternative démocratique s'installe à Jijel    Hausse de la traite d'êtres humains en provenance de Côte d'Ivoire    Au moins 182 blessés en Catalogne    "La Faille" nominé pour le prix Fetkann    Le HCA s'allie avec l'Académie africaine des langues    Une basse-cour pour le polygame !    Watchmen, l'étrange série de HBO inspirée par un comics culte    Election présidentielle: "L'Algérie une chance pour tous et pour chacun"    Iran/Turquie : Les ministres des AE iranien et turc discutent au téléphone des derniers développements en Syrie    Musique : Les ensembles d'Ukraine et de Chine animent la soirée de clôture du 11e Fcims    15ème FISAHARA : Appel à la cessation de la répression marocaine des Sahraouis    14 pays élus    Un premier Smartphone fabriqué entièrement en Afrique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La campagne de Bouteflika officiellement lancée
LE FLN ENTAME LA COLLECTE DES SIGNATURES
Publié dans Le Soir d'Algérie le 30 - 01 - 2019

La campagne pour le cinquième mandat de Abdelaziz Bouteflika s'ébranle. Et pour cause : le parti présidentiel, le Front de libération nationale, annonce la couleur et passe à la phase opérationnelle de la campagne électorale pour la présidentielle du 18 avril prochain en mettant en place une instance chargée de préparer cette présidentielle et de mener la campagne du candidat du parti, Abdelaziz Bouteflika.
Kamel Amarni - Alger (Le Soir) - L'annonce a été faite officiellement, hier mardi, par le coordinateur du parti et président de l'Assemblée populaire nationale, Moad Bouchareb, à l'occasion de la rencontre qu'il a présidée au siège du FLN à Hydra, avec ses groupes parlementaires au Sénat et à l'APN. «D'aucuns ont longuement spéculé sur cette élection présidentielle et chacun y allait avec ses propres scénarios. Et vous les connaissez tous. Certains parlaient d'annulation des élections, d'autres de transition ou de vide constitutionnel, etc. Mais voilà que le Président convoque le corps électoral.
Cette décision du Président prouve, au besoin, qu'il a toujours tenu à ce que les élections aient lieu dans leurs délais». Bouchareb, qui avait été nommé officiellement à la tête d'une instance dirigeante du FLN, fin novembre 2018, par Abdelaziz Bouteflika, avait pourtant, pour rappel, opté, depuis, pour le discours «prudent» de «continuité», et évitait, pendant longtemps, de parler ouvertement du cinquième mandat et même de la présidentielle. Depuis ce mardi, la nouvelle feuille de route que la présidence a fixée pour le parti de Bouteflika est désormais très claire.
Bouchareb le dira à sa manière : «Nous avons décidé de reporter la tenue du congrès du parti pour après l'élection présidentielle. Pour quelle raison ? Eh bien, pour que nous soyons tous comme un seul homme, mobilisés derrière le candidat du FLN. Et notre candidat, vous le connaissez tous. Bien sûr, il n'est pas dans cette salle.» En raison de la situation actuelle du FLN, dont la présidence a gelé toutes les structures, centrales et locales, le pouvoir a donc prévu une solution d'urgence : une superstructure qui sera chargée d'affronter l'échéance présidentielle.
L'actuel président de l'APN dira à ce propos : «J'annonce officiellement la mise en place d'une instance interne au parti qui sera chargée de préparer la présidentielle et la campagne électorale. Elle sera composée des ministres du parti, ceux en exercice ainsi que les anciens d'entre eux, de l'ensemble des cadres du parti au niveau des institutions et, enfin, de l'ensemble de ses parlementaires.»
Bouchareb précisera que cette instance sera composée de plusieurs commissions, à savoir : une commission communication, une commission chargée de la collecte des signatures pour Bouteflika, une commission chargée de la préparation des meetings ainsi qu'une commission logistique. Pour donner le coup de starter officiel au lancement de la campagne électorale en faveur du candidat Abdelaziz Bouteflika, Moad Bouchareb annonce l'organisation d'un grand meeting, le 9 février prochain à Alger, en présence de l'ensemble des organisations nationales proches ou inféodées au FLN, en plus, a-t-il tenu à préciser, «cette rencontre est ouverte à l'ensemble, je dis bien l'ensemble des militants et cadres du parti. A tous les anciens secrétaires généraux du parti et à toutes les sensibilités».
Un appel destiné, bien sûr, à Abdelaziz Belkhadem, mais, surtout, à Ammar Saâdani, le seul ex-SG du FLN avec lequel Bouchareb partage un vieux litige, Saâdani ayant d'ailleurs refusé de répondre à son invitation fin de l'année écoulée. A l'évidence, la présidence a donné son feu vert pour le lancement officiel et à grande échelle de la campagne électorale pour Abdelaziz Bouteflika comme en atteste, outre cette implication du FLN, la dense activité des partis de la coalition prévue ce week-end.
Ainsi de la tenue, à partir de demain jeudi, du conseil national du RND du Premier ministre Ahmed Ouyahia, lequel s'exprimera d'ailleurs lors d'une conférence prévue samedi, puis l'autre conseil national très attendu du MPA de Amara Benyounès et, enfin, une rencontre au sommet des quatre chefs de partis de la coalition présidentielle que Bouchareb annonce officiellement pour samedi prochain au siège du FLN.
C'est dire que le pouvoir sort la grosse artillerie et submergera la scène politique et médiatique à partir de la semaine prochaine, en prévision de la grande annonce, celle du principal concerné.
K. A.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.